Droit et politique

De
Publié par

Cet ouvrage retrace les travaux du colloque international organisé à Grenoble par le CERDHAP du 19 au 23 mars 2012. Cette manifestation a réuni, autour des membres du CERDHAP, un grand nombre de chercheurs français et étrangers autour d’un thème général : le transfert des modèles politiques et juridiques. Confrontant leurs analyses, juristes, politistes, historiens, philosophes et sociologues ont décliné ce thème en trois axes :
- Le premier axe est consacré aux réformes de la justice, de la police et de la sécurité dans un contexte de modernisation, de recours aux nouvelles technologies et de tensions budgétaires fortes.
- Le deuxième axe est consacré au processus de réforme de l’État et des services publics, tant dans leur dimension théorique que dans leur concrétisation territoriale.
- Le troisième axe est consacré aux droits de l’homme (« Les droits de l’homme entre réceptions et résistances : un modèle au crible de l’histoire »). En partant de l’analyse des questions complexes soulevées par la projection du modèle de la garantie des droits au-delà du cadre étatique, les contributions réunies dans la troisième partie de l’ouvrage contribuent ainsi à l’émergence d’un champ de recherche dont l’essentiel reste encore à explorer : l’histoire des droits de l’homme
Publié le : lundi 15 décembre 2014
Lecture(s) : 3
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782706121944
Nombre de pages : 304
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Droit et politique La circulation internationale des modèles en question
Sous la direction de JeanCharles Froment et Martial Mathieu
Réformes de la justice, de la police et de la sécurité ; réformes de l’État et des services publics ; mutations contemporaines des débats sur les Droits de l’homme, etc.Autant de sujets de rélexîon quî înterrogent ’évoutîon actuee des rapports de ’admînîstratîon étatîque aux cîtoyens et constîtuent autant de thèmes tradîtîonnes d’anayse. Maîs avec a gobaîsatîon de nos socîétés et a cîrcuatîon înternatîonae des îdées et des modèes de réormes, es termes mêmes de ces débats sont aujourd’huî transormés et mîs en perspectîve. Dans ce contexte de transerts des modèes poîtîques et jurîdîques, de nombreux chercheurs, rançaîs et étrangers, îssus de dîférentes dîscîpînes (droît, scîence poîtîque, hîstoîre, phîosophîe, socîoogîe) croîsent eurs anayses. Les unîversîtaîres, tout comme es onctîonnaîres reevant des admînîstratîons pubîques en France et à ’étranger, y trouveront de nombreuses pîstes de rélexîon.
JeanCharles Froment est le dîrecteur de Scîences Po Grenoble. Martial Mathieuest professeur de droît à l’unîversîté de Grenoble Alpes.
Ont contribué à l’ouvrage :Samî A. Adeeb Abu-Sahîeh, Kama Ahamîdawî, Paoo Avazzî De Frate, Danîe Amagoîn Tessougue, Jacques Bouîneau, Josep Cañabate Pérez, Francesco Carrer, Yves Cartuyves, Jean-Luc Chabot, Héène Coîneau Zoumana Dîarra, Bénédîcte Fîscher, Jacques Gagnon, Phîîppe Gagnon, Antîda Gazzoa, Me Gustavo E. L. Garîbadî, Yaya Googo, Carîsse Gueu Kouabe Loa, Caroîna Guevara, Francesc Guîen, Imed Hannachî, Martîne Kauszynskî, Imad Khîo, Youngsîk Kîm, Aberto Lucareî, Xavîer Martîn, Régîne Ngono Bounoungou, Henrî Paard, Roberta Prampoînî, Danîea Rîmondî, Cîrîe Roand Nyeck, Jîmy Sai, Sybîe Smeets, Hande Tek Turan, Céîne Torrîsî Morîs, Ange Tuîrán-Sarmîento, Marîon Vacheret, Chrîs-tîan de Vîsscher, Abderrahmane Zanane.
Presses unîversîtaîres de Grenoble BP 1549 - 38025 Grenoble cedex 1 ISBN 978-2-7061-2193-7
droit et politique
Le code de a proprîété înteectuee n’autorîsant, aux termes de ’artîce L. 122-5, 2° et 3° a, d’une part, que es « copîes ou reproductîons strîctement réservées à ’usage prîvé du copîste et non destînées à une utîîsatîon coectîve » et, d’autre part, que es anayses et es courtes cîtatîons dans un but d’exempe et d’îustratîon, « toute représentatîon ou reproductîon întégrae ou partîee aîte sans e consentement de ’auteur ou de ses ayants droît ou ayants cause est îîcîte » (art. L. 122-4). Cette représentatîon ou reproductîon, par queque procédé que ce soît, constîtueraît donc une contreaçon sanctîonnée par es artîces L. 335-2 et suîvants du code de a proprîété înteectuee.
Créatîon de couverture : Corînne Tourasse Maquette întérîeure : Catherîne Jeouî
© Presses unîversîtaîres de Grenobe, novembre 2014 5, pace Robert-Schuman BP 1549 – 38025 Grenobe cedex 1 pug@pug.r / www.pug.r
ïSBN 978-2-7061-2193-7 (epub PDF) L’ouvrage papîer est paru sous a réérence ïSBN 978-2-7061-2136-4
Sous la direction de Jean-Charles Froment et Martial Mathieu
droit et politique La circulation internationale des modèles en question
Presses universitaires de Grenoble
LACOLLECTIONDROITETACTIONPUBLIQUEESTDIRIGÉEPARNICOLASKADA.
DANSLAMÊMECOLLECTION
J.-C. Froment et M. Kauszynskî,L’administration pénitentiaire face aux principes de la nouvelle gestion publique. Une réforme en question(s), 2011
N. Kada (dîr.),De la réforme territoriale à la réforme de l’état, 2011.
M. Mathîeu (textes réunîs par),Droit naturel et droits de l’homme. Actes des Journées internationales de la Société d’histoire du droit Grenoble-Vizille, 27-30 mai 2009, 2011.
J.-C. Froment (dîr.),Administration et politique : une pensée critique et sans frontières. Dialogues avec et autour de Jean-Jacques Gleizal, 2009.
N. Kada (dîr.),L’intérêt public local, regards croisés sur une notion juridique incertaine, 2009. J.-C. Froment et M. Kauszynskî (dîr.),Justice et technologies, 2006. M.-J. Bernard et M. Carraud (dîr.),Justice et démocratie en Amérique Latine, 2005. J.-C. Froment, J.-J. Geîza et M. Kauszynskî (dîr.),Les États à l’épreuve de la sécurité, 2003.
introduction générale
JeanCharles Froment,professeur de droit public, directeur de l’Institut d’études politiques de Grenoble, ancien directeur du CERDHAP Martial Mathieu,professeur d’histoire du droit à l’Université Grenoble Alpes, directeur adjoint du CERDHAP
e présent ouvrage est e ruît des travaux de a Semaîne înternatîonae du L Centre d’études et de recherche sur e droît, ’hîstoîre et ’admînîstratîon 1 pubîque (CERDHAP) . Cette manîestatîon, quî s’est tenue à Grenobe du 19 au 23 mars 2012, a réunî autour des membres du CERDHAP de nombreux chercheurs avec esques e CERDHAP a noué des partenarîats scîentîIques. Dédîée à ’étude de a cîrcuatîon des modèes jurîdîques et poîtîques (« Droît et poîtîque : a cîrcuatîon înternatîonae des modèes en questîon(s) »), a Semaîne înternatîonae a été conçue sur un concept orîgîna combînant des ateîers de dîscussîon sous a orme de cooques unîversîtaîres, des tabes rondes permettant d’éargîr e dîaogue avec e pubîc non unîversîtaîre et un ateîer consacré à a conrontatîon des expérîences en matîère d’études doctoraes. Ce projet ambîtîeux a bénéIcîé du soutîen de pusîeurs înstîtutîons unîversîtaîres (’Unîversîté Pîerre-Mendès-France, a Facuté de droît de Grenobe, ’Écoe doctorae Scîences jurîdîques, ’Agence unîversîtaîre de a rancophonîe) et extra-unîversîtaîres (a régîon Rhône-Apes, e département de ’ïsère, a communauté d’aggomératîon Grenobe Apes Métropoe et a vîe de Grenobe). Grâce à ces soutîens et à a mobîîsatîon de ’ensembe des membres du CERDHAP (personne admînîstratî, enseîgnants-chercheurs et doctorants), a Semaîne înternatîo-nae a constîtué un orum permettant a rencontre de nombreux chercheurs rançaîs et étrangers, jurîstes, poîtîstes, hîstorîens, phîosophes et socîoogues,
1. Le CERDHAP est une équîpe de recherche de la Faculté de droît de Grenoble ayant le statut d’équîpe d’accueîl (EA 1963).
5
JEANCHARLESFROMENTETMARTIALMATHIEU
quî ont pu conronter eurs expérîences et enrîchîr mutueement eurs anayses, conormément à a démarche înterdîscîpînaîre quî est a marque de abrîque du CERDHAP.
Le thème généra de a manîestatîon a été décîné en troîs ateîers corres-pondant chacun à ’un des axes autour desques s’artîcuent es recherches coectîves du CERDHAP. Les communîcatîons réunîes dans cet ouvrage relètent aînsî es travaux des ateîers consacrés à a cîrcuatîon înternatîo-nae des modèes jurîdîques et poîtîques dans es domaînes de a réorme de ’État (« Gobaîsatîon et réorme de ’État »), des poîtîques crîmînees (« Poîtîques crîmînees et înluences înternatîonaes ») et de a garantîe des droîts (« Les droîts de ’homme entre réceptîons et résîstances : un modèe au 2 crîbe de ’hîstoîre ») . À partîr d’approches dîscîpînaîres dîférentes, toutes ces contrîbutîons partîcîpent à une rélexîon crîtîque sur es transerts înstî-tutîonnes, împîcîtes ou expîcîtes (voîre es deux à a oîs), quî s’opèrent dans e contexte d’une mondîaîsatîon croîssante, sur eurs vecteurs, eurs enjeux, eurs efets et eurs objectîs. À partîr d’un ensembe d’études de cas d’une grande rîchesse et d’une grande dîversîté, ees ouvrent a voîe à une ecture théorîque gobae des dynamîques actuees de dîfusîon înter-natîonae des systèmes înstîtutîonnes, învîtant à dîscuter de a pertînence des modèes d’anayse mobîîsés pour es înterpréter. Nous ormons e vœu que es unîversîtaîres, tout comme es onctîonnaîres reevant des admî-nîstratîons pubîques en France et à ’étranger, y trouvent de nombreuses pîstes de rélexîon.
2. Les travaux relatîfs à chacun de ces atelîers font l’objet d’une présentatîon détaîllée dans les întroductîons des dîfférentes partîes de l’ouvrage.
6
introduction aux parties 1 et 2
Hélène Colineau,docteur en droit public, membre du CERDHAP, Université Pierre Mendès France de Grenoble JeanCharles Froment,professeur de droit public, directeur de l’Institut d’études politiques de Grenoble, ancien directeur du CERDHAP
’înternatîonaîsatîon croîssante de nos socîétés est un aît. Quees L que soîent es expressîons, mutîpes, de ce phénomène, personne aujourd’huî ne peut vaabement déendre ’îdée que ’on peut anayser un État, ses înstîtutîons, ses poîtîques et son onctîonnement à partîr d’un seu prîsme oca et natîona. Même sî ce phénomène est oîn d’être nouveau – et es hîstorîens nous rapportent de nombreuses îustratîons de sa réaîté ancîenne – ’înterpénétratîon des socîétés, eurs înluences récîproques aînsî que e poîds des organîsatîons régîonaes et înternatîonaes constîtuent des évoutîons majeures qu’î est nécessaîre de prendre en compte. C’est bîen dans cette perspectîve que s’înscrît cet ouvrage dont e but est à a oîs d’ana-yser et d’îdentîIer es processus de cîrcuatîon înternatîonae des îdées, des îmages, des technîques quî nourrîssent es dîsposîtîs înstîtutîonnes et es poîtîques pubîques des États. La questîon deslegal/policy transferss’est en efet împosée progressîvement depuîs e début des années 1990 comme un objet centra des anayses jurîdîques et poîtîques vîsant à produîre es condîtîons d’une meîeure connaîssance des dynamîques quî détermînent aujourd’huî ’orîentatîon des poîtîques natîonaes, tant dans eur spécîIcîté que dans eur symétrîe. Sî de nombreux courants d’anayse (néo-înstîtutîonnaîsme, socîoogîe des înnovatîons, néo-coonîaîsme, constructîvîsme, théorîes du puraîsme jurîdîque, etc.) mobîîsant des dîscîpînes mutîpes (droît, scîence poîtîque, socîoogîe, hîstoîre, anthropoogîe, etc.) ont pu s’emparer de ces probématîques et produîre eur propre ecture de ’îdentîté de ces phéno-mènes, un ensembe d’înterrogatîons en constîtuent es objets réguîers.
Aînsî, se pose tout d’abord a questîon de ’anayse des canaux de dîfu-sîon ou des vecteurs de a cîrcuatîon înternatîonae quî passe par e rôe des
7
HÉLÈNECOLINEAUETJEANCHARLESFROMENT
acteurs îndîvîdues, à travers ’anayse de eurs stratégîes coectîves ou de eurs réseaux d’înluences personnees, aînsî que par e poîds des médîas et des îmages qu’îs dîfusent înternatîonaement. ï ne aut pas oubîer non pus dans ce cadre a capacîté des organîsatîons régîonaes et înternatîonaes à produîre du mîmétîsme înstîtutîonne par e bîaîs tant de dîsposîtîs de contraîntes que de evîers d’încîtatîon Inancîère, a structuratîon înternatîo-nae des acteurs économîques prîvés et eurs actîons de obbyîng aux Ins de déveoppement des marchés aînsî que ’împortance d’acteurs coectîs aux îdentîtés mutîpes (think tanks, ONG, partîs poîtîques, syndîcats, commu-nautés scîentîIques, etc.) dans a propagatîon înternatîonae des îdées. La dîversîté de ces acteurs doît aussî s’entendre dans es termes d’une dîversîté de eurs înterventîons quî vont de ’émîssîon à a réceptîon en passant par a acîîtatîon et/ou a résîstance aux dynamîques de transpantatîon. Ce quî est aînsî mîs en évîdence, c’est e aît que ’on ne peut pas împuter à chacun des processus de transerts de modèes une même causaîté et qu’î convîent acontrariod’en étudîer systématîquement ’îdentîté en es rapportant à des contextes de dîfusîon quî eur sont propres.
Ensuîte, a seconde înterrogatîon porte sur a compréhensîon de ’îdentîté réee de ces phénomènes d’înteractîon en étudîant ’artîcuatîon des proces-sus d’émîssîon et de réceptîon des modèes, eur atérîté et eur compexîté aînsî que a nature efectîve des împacts/efets produîts,etc. Putôt aors que de parer d’înluence unîatérae ou de mîmétîsme pur, on assîste à à des phénomènes beaucoup pus compexes à décrypter de puraîsme et d’hybrî-datîon des modèes tant jurîdîques que poîtîques qu’î convîent d’anayser. C’est aînsî que es travaux sur e puraîsme jurîdîque se sont très ortement déveoppés ces dernîères années avec des courants d’anayse aussî dîvers que ces phénomènes eux-mêmes peuvent ’être seon es contextes de eur observatîon. ï en va de même des anayses reevant du champ despolicy transfer studiesquî însîstent sur a varîété des sîtuatîons et ’entrecroîsement de ogîques mutîpes dans a constructîon de nouvees poîtîques pubîques aors nécessaîrement sînguîères. Putôt que de raîsonner en termes de repro-ductîon pure de modèes exogènes, on s’attache aors surtout à comprendre a açon dont se construîsent partout dans e monde des systèmes jurîdîques et des soutîons d’actîon pubîque quî, tout en empruntant souvent à des sources d’înspîratîon communes, prennent des ormes orîgînaes du aît des contextes cutures, économîques, socîaux et poîtîques propres dans esques îs se déveoppent. C’est donc bîen de açon întégrée qu’î s’agît d’anayser dans ces dîsposîtîs a part du commun et a part du sînguîer,
8
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.