État de droit et droits de la personne en Afrique centrale

De
Publié par

Plus qu'une synthèse d'analyses hétéroclites, cet essai est une longue méditation critique sur les enjeux et défis sociopolitiques de l'Afrique au XXIe siècle. Sous le prisme de la situation camerounaise, il entend braquer les projecteurs sur un ensemble d'éléments qui constitue un frein à l'aspiration légitime des peuples à un nouveau modèle de gestion des affaires publiques garant du développement économique, de la justice sociale, de l'état de droit et du respect des droits fondamentaux.
Publié le : mardi 1 mars 2016
Lecture(s) : 1
EAN13 : 9782140003592
Nombre de pages : 138
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Christian Djoko
État de droit et droits de la personne en Afrique centrale :
Préface de Ludovic Lado
Le cas du Cameroun
État de droit et droits de la personneen Afrique centrale :
Le cas du Cameroun
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07953-0 EAN : 9782343079530
Christian Djoko
État de droit et droits de la personneen Afrique centrale :
Le cas du Cameroun
Table des matières
Remerciements................................................................................. 9
Dédicaces ...................................................................................... 10
Préface .......................................................................................... 13
Introduction générale ...................................................................... 19
Première Partie : Le défi démocratique
Élections et démocratie ................................................................... 25
La criminalisation de l’ambition politique .......................................... 51
La prise en otage du débat critique .................................................. 59
Deuxième Partie : Justice et paix
Dépenser la corruption .................................................................... 67
Décor et envers du décor de la protection des minorités.................... 89
Penser la paix durable................................................................... 101
Conclusion générale...................................................................... 119
Bibliographie................................................................................. 125
Remerciements
«Aucun travail ne s’accomplit dans la solitude », disait Michel Beaud dans L’art de la thèse.C’est pourquoi je tiens à exprimer notre profonde gratitude à tous ceux qui ont contribué d’une façon ou d’une autre à la maturation de cet essai. Ainsi, j’exprime ma profonde gratitude à l’endroit de :
• Tchimdou Micheline, pour les immenses sacrifices consentis pour ma formation universitaire ;
• M. et Mme Kamgain, et à travers eux, toute ma famille pour leur soutien affectif et moral ;
• Manuela Djoko pour son amour et sa prévenance ;
• N'ndé Takukam Pierre Boris et de tous mes amis pour leurs précieux conseils, et encouragements.
• Ludovic Lado sj qui a spontanément accepté d’être le préfacier de cet essai.
• Marie-Ève Müller, Chantale Pilon, Pénélope-Natacha Mavoungou-Pemba et Annie Lachapelle pour les relectures patientes et exigeantes du manuscrit.
• Monica Vibert, pour son impressionnant travail de designer graphique
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.