Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 13,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Partagez cette publication

Du même publieur

TA B L E D E S M AT I È R E S
Introductîon......................................................................
Fintech, c’est quoi ?....................................................................................................... Secteur en expansion................................................................................................... Perturbations et fragilités........................................................................................... Objectif de l’ouvrage....................................................................................................
Chapitre 1 Les problématîques.........................................................
1. 2. 3. 4. 5.
Lesfintechbousculent-elles les schémas classiques ? ............................ 1.1. Les contrats...................................................................................................... 1.2. Les services ...................................................................................................... 1.3. L’intermédiation............................................................................................. Lesfintech? ...................................génèrent-elles des risques nouveaux Quelle réglementation pour lesfintech?..................................................... 3. 1. Les interstices de la réglementation, creuset de l’essor  desfintech?..................................................................................................... 3.2. Réglementation spéciale ou droit commun pour lesfintech?..... 3.3. Quels objectifs pour la réglementation desfintech?...................... 3.4. Quelle est la situation actuelle en matière de réglementation ? Quelle supervision pour lesfintech?............................................................ Quel lien entrefintechetbig data? .............................................................. 5.1. Qu’est-ce que lebig data? ......................................................................... 5.2. Outils d’analyse et de traitement............................................................
11
11 11 12 12
15
17 17 19 21 23 23
24 25 25 26 28 29 29 30
8 |FINTECHETDROITQuelle régulation pour les nouveaux entrants du secteur bancaire et financier ?
6.
7.
5.3. La bataille dubig data................................................................................. 5.4. Problèmes juridiques.................................................................................... KYC/AML dans l’univers numérique ............................................................... 6.1. Le cadre légal .................................................................................................. 6.2. L’identification à distance .......................................................................... 6.3. L’identification par signature électronique.......................................... 6.4.Blockchainetregtech.................................................................................. Portabilité etOpen banking.............................................................................. 7.1. Distinction entre la portabilité des données de consommation et la portabilité des données à caractère personnel .................................................................................. 7.2. Articulation de la portabilité avec les concepts d’open data,  debig dataet de Self Data ........................................................................ 7.3. Articulation de la portabilité avec les réglementations existantes dans le secteur bancaire........................................................ 7.4. Limites à l’application du droit à la portabilité au secteur bancaire.......................................................................................
Chapitre 2 Les servîces de paîement ...............................................
1.
2. 3.
Historique................................................................................................................. 1.1. Union européenne ........................................................................................ 1.2. France................................................................................................................. 1.3. Belgique............................................................................................................. La DSP2 ...................................................................................................................... Panorama des acteurs du paiement et de la monnaie électronique.. 3.1. Prestataires de services de paiement gestionnaires de comptes  (PSPGC) .............................................................................................................. 3.2. Prestataires de services de paiement non gestionnaires de comptes (PSPNGC)..................................................................................
30 31 34 35 35 37 38 39
40
42
45
49
59
61 61 62 63 63 66
66
67
4.
5.
TA B L ED E S M AT I È R E S|  9
3.3. Plateformes de commerce électronique (Agent commercial) ...... 3.4. Prestataires techniques................................................................................ Les nouveaux entrants de la DSP2................................................................... 4.1. Les prestataires de services d’initiation de paiement et de services d’information sur les comptes ..................................... 4.2. Les opérateurs téléphoniques .................................................................. La technologie « blockchain »............................................................................ 5.1. Les premières réactions des régulateurs :  contrôler les plateformes d’échange et lutter contre le blanchiment ............................................................... 5.2. Reconnaître une valeur légale aux opérations inscrites sur lablockchain............................................................................................ 5.3. La prochaine étape : réguler la technologieblockchain?...............
Chapitre 3 Les servîces de inancement..........................................
1.
2.
3.
Des sources de financement alternatives..................................................... 1.1. La réglementation française ...................................................................... 1.2. La réglementation belge............................................................................. Lablockchainau service des crédits et des titres de créance.............. 2.1. Bons de caisse et minibons........................................................................ 2.2. Titres financiers.............................................................................................. 2.3. Crédits documentaires et prêts de titres ............................................. Les accords bilatéraux entre pays européens .............................................
Chapitre 4 Les servîces d’învestîssement .......................................
1.
Letradingà haute fréquence ............................................................................
68 68 69
69 74 74
75
77 78
83
84 85 92 93 93 94 95 95
97
99
10 |FINTECHETDROITQuelle régulation pour les nouveaux entrants du secteur bancaire et financier ?
2.
3.
4.
1.1.Tradingalgorithmique ettradingà haute fréquence ....................... 1.2. Encadrement MIF dutradingà haute fréquence ............................... Les robots conseillers .......................................................................................... 2.1. Exemples........................................................................................................... 2.2. Algorithmes et arbres de décisions ........................................................ 2.3. Avantages pour les clients et les professionnels ............................... 2.4. Risques pour les clients et les professionnels .................................... 2.5. Statut ................................................................................................................. 2.6. Observations finales..................................................................................... Les comparateurs................................................................................................... 3.1. Qu’est-ce qu’un comparateur en ligne ? ................................................ 3.2. Une nécessaire protection du consommateur.................................... 3.3. La mise en œuvre de l’obligation d’information « loyale, claire et transparente »............................................................... 3.4. Le renforcement des obligations pesant sur le comparateur en ligne par la loi pour une République numérique ......................... 3.5. La directive 2005/29/CE relative aux pratiques commerciales déloyales.................................................. Lablockchain..........................................................................................................
Conclusîon .......................................................................
Fintech, un sujet à la mode et en devenir............................................................ Fintech, un marqueur de la société moderne..................................................... Des statuts adaptés ?.................................................................................................... La guerre des données bancaires............................................................................. Un risque systémique ? ................................................................................................ Sécurité, proportionnalité, égalité, innovation..................................................
Bîblîographîe....................................................................
Lîste des abrévîatîons .....................................................
100 102 105 106 107 108 108 109 109 110 111 112
112
114
114 115
117
117 117 117 118 119 120
123
125
I N T R O D U C T I O N
Fintech, c’est quoi ?
La technologïe inancïère –inancIal technologyouintech– est un concept dont le contenu n’est pas claïrement déinï. Ces ïncertudes ne doïvent pas être exagérées : le termeintechfaït ïndïscutablement référence aux technologïes de l’ïnformaon et de la communïcaon.
Aussï peut-on déinïr laintech comme l’acvïté pour laquelle les entreprïses ulïsent les technologïes de l’ïnformaon et de la communïcaon pour lïvrer des servïces inancïers de façon plus eîcace et moïns coûteuse. Par extensïon, le termeintech désïgne toute entreprïse quï ïntervïent dans ce domaïne pour proposer à ses clïents des soluons technologïques ïnnovantes. Le plus souvent, ce sont desstart-upquï essaïent de capter des parts de marché (toujours grandïssantes) au détrïment des acteurs tradïonnels du secteur des servïces inancïers. Les banques et autres acteurs de ce secteur ne sont toutefoïs pas sans réagïr et s’ïnvesssent pour résïster à la concurrence des nouveaux entrants, généralement non ïssus du monde bancaïre et inancïer.
Secteur en expansion
Laintechen pleïne expansïon. C’est d’aïlleurs l’ensemble des est méers de la banque et de la inance quï est désormaïs ïmpacté : le païement (en lïgne, sur mobïle, en magasïn, entre parculïers, à l’ïnternaonal), le crédït (crowdlendIng,scorIng), l’épargne (inance parcïpave, conseïl de placement automasé), la geson d’acfs (modèles prévïsïonnïstes, plateforme detradIng).
Le protocoleBItcoIn, quï permet le transfert de monnaïes et le protocole Ethereum, à l’orïgïne de la créaon de contrats ïntellïgents
12 |FINTECHETDROITQuelle régulation pour les nouveaux entrants du secteur bancaire et financier ?
(smart contracts), sont désormaïs bïen connus. On peut également menonner, toujours à tre d’exemple, le protocole Rïpple quï est un système de règlement brut en temps réel, un marché de change et un réseau d’envoïs de fonds.
Les volumes ïnvess dans lesintechsont de plus en plus ïmportants, avec des montants levés passant de 2,5 mïllïons € en 2012 à 12 mïllïons € en 2014 et 20 mïllïons € en 2015, et des socïétés parfoïs non cotées sur les marchés valorïsées plus de 1 mïllïard $ (les fameuses lïcornes). CeTe ïnseron du numérïque dans un secteur économïque exïstant n’est toutefoïs pas propre au secteur bancaïre. Elle est largement partagée dans les autres ïndustrïes : transport, hôtellerïe, restauraon, énergïe solaïre, etc. et est souvent décrïte sous le nom d’ubérïsaon.
Perturbations et fragilités
La inance est consïdérée comme l’une des ïndustrïes les plus vulnérables aux perturbaons générées par les nouvelles technologïes de l’ïnformaon et de la communïcaon. Il en est aïnsï parce que les servïces inancïers, comme l’édïon, sont basés sur desbIts‒ le motbItest la contracon des mots anglaïsbInary dIgIt, quï sïgnïient chIFre bInaIreplutôt que des acfs physïques. Ces perturbaons ‒ sont lïées à la fragïlïté des systèmes ïnformaques quï peuvent être aTaqués facïlement s’ïls ne sont pas protégés et aux fraudes et abus quï peuvent être commïs par certaïns acteurs. La queson dutradIngà haute fréquence –HIgh frequency tradIng– soulevée dans des abus de marché ïllustre ces fragïlïtés et perturbaons.
Objectif de l’ouvrage
Le présent ouvrage a vocaon à synthéser les quesons réglementaïres, présentes et à venïr, relaves à laintech. Le sujet est capïtal. Laintech, quï remet en cause les modèles économïques, remet-elle également en cause les modèles de régulaon ? La queson est en parculïer de savoïr sï la régulaon, quï est en cours
IN T R O D U C T I O N| 13
d’élaboraon, peut être un obstacle ou au contraïre une opportunïté pour le développement et l’usage des produïts et des servïces oFerts pour l’ensemble des acteursintechtradïonnels du secteur des et servïces inancïers.
Outre le droït françaïs, une aTenon parculïère sera portée sur la Belgïque, avec des développements propres ou des renvoïs en bas de page sur les textes pernents.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin