Introduction au droit public

De
Publié par

Cet ouvrage introduit au droit public défini comme le droit de la chose publique (res publica) selon une méthode à la fois historique et comparative.
Méthode historique en ce qu'il retrace les âges successifs du droit public : d'abord, l'âge monarchique qui va de la Renaissance aux révolutions américaine et française de la fin du 18e siècle et qui voit la naissance des concepts fondateurs du droit public (l'Etat et la loi) ; ensuite, l'âge républicain qui lui succède et dans lequel il n'y a plus de souverain, mais des hommes libres et égaux en droit auxquels il revient désormais de définir et gérer la chose publique ensemble, donc d'organiser le pouvoir dans la société moderne.
Méthode comparative en ce qu'il étudie pour chaque période et dans chaque grand système juridique (droits codifiés et droits de common law) la naissance et l'évolution des grandes notions fondamentales du droit public : la souveraineté, l'Etat, la loi, la séparation des pouvoirs, la protection des droits individuels contre le pouvoir, les grandes conceptions de l'intérêt général, et la justice administrative.
Cette deuxième édition est à jour des conséquences des réformes constitutionnelles au Royaume Uni (2005) et en France (2008). Le chapitre sur la prééminence du droit (Rule of Law) a été refondu pour tenir compte des réformes constitutionnelles et des développements de la jurisprudence britannique de ces dernières années.

Publié le : mercredi 2 octobre 2013
Lecture(s) : 56
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782247134045
Nombre de pages : 250
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Cet ouvrage introduit au droit public défini comme le droit de la chose publique (res publica) selon une méthode à la fois historique et comparative.
Méthode historique en ce qu'il retrace les âges successifs du droit public : d'abord, l'âge monarchique qui va de la Renaissance aux révolutions américaine et française de la fin du 18e siècle et qui voit la naissance des concepts fondateurs du droit public (l'Etat et la loi) ; ensuite, l'âge républicain qui lui succède et dans lequel il n'y a plus de souverain, mais des hommes libres et égaux en droit auxquels il revient désormais de définir et gérer la chose publique ensemble, donc d'organiser le pouvoir dans la société moderne.
Méthode comparative
en ce qu'il étudie pour chaque période et dans chaque grand système juridique (droits codifiés et droits de common law) la naissance et l'évolution des grandes notions fondamentales du droit public : la souveraineté, l'Etat, la loi, la séparation des pouvoirs, la protection des droits individuels contre le pouvoir, les grandes conceptions de l'intérêt général, et la justice administrative.
Cette deuxième édition est à jour des conséquences des réformes constitutionnelles au Royaume Uni (2005) et en France (2008). Le chapitre sur la prééminence du droit (Rule of Law) a été refondu pour tenir compte des réformes constitutionnelles et des développements de la jurisprudence britannique de ces dernières années.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.