//img.uscri.be/pth/ecbdd6e6c0ca33e170036eaffb8d0927690e3781
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,13 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

La question prioritaire de constitutionnalité

De
122 pages
Depuis le 1er mars 2010, tout justiciable peut soutenir, à l'occasion d'un procès, lorsqu'une disposition législative porte atteinte aux droits et libertés que la Constitution garantit, une question prioritaire de constitutionnalité (QPC). Cet ouvrage examine cette nouvelle voie de droit en adoptant un plan calqué sur le déroulement de la QPC. Il est un guide juridique indispensable pour comprendre et mettre en oeuvre ce droit pour les professionnels et les justiciables.
Voir plus Voir moins
fp_k=W=VTUJOJPPJSVONMJNNVIPMR=Depel1iusrasremto,1020tiusjutpelbaictuostuelcoacisneri,àprocès,ondundenopsisroluuqiségtilatisilonietnattroetevpetoitsxdreaualeuqsétrebilargontitutinsConoioirpatireritianut,qnestuelatiéQ(CP.)CedeconstitutionnediroiriolallerôntcoteospaépetcmoxelccneréseestàlarvéioutelnnoncitstnoCliesvisuudedunméenœuvrealmsie,paèrsrcxeegeraltfielbuodedemsinacdmingeaejuarl,tpprauen,édads,uiarpreutlrap,tiesnoCeatifistrlejouujidgueerpiciaet.Cuvogeraà,ruojeddalinreldÉtatoulaCuoredcsaasitnodeiovellevuonptdoaentoidreedcnpsurujirrèeettenecxamie,eal.CPQnemeedtgundeuilItesalnacqlnatnupedérouluésurlnuœereecdrvendrempremettetelbasnepocruopiqidurjisndiueQ.eutsoinrpoiirlesjusticiablessefonoisslenteitroouplerprstseDroilonneutitsnitlocsnieCoéitalnniouttitsnocederiatncesdeConséquetaoindeacssturCodiltaÉCséesnoilttreblaCtàstramagiedRepldpauorerexalIs.neeneisulptnarudécariétéàlacontrhPlipieplaolido,euctELBIRLO,titsenerordaavitnoêrttndtachedémmeécodertîaMêuqerseCaustedilseonrusnaénselsefonctionsdejugeidatsnecndtejuedgensiuctrraJeépriginodectiCollriatederpniroiueqiosttaÉLat.tiéutionnalconstit
Philippe BELLOIR
ëígìÉ=áÅ=n~ìíáìç-naeluaPréC=~iéQU
La question prioritaire de constitutionnalité
i n
áÇåÉ
  
     La question prioritaire de constitutionnalité
 
  
Philippe BELLOIR           LA QUESTION PRIORITAIRE DE CONSTITUTIONNALITÉ   
             
 
LHarmattan
  
 
 
                                 © LHarmattan, 2012 5-7, rue de lÉcole-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-29011-9 EAN : 9782336290119
 
 
 
 
 
 
 
 
Pour Myriam, Fantine et Clémence  
 
   
 
Principales abréviations  Art .............................................................................................................Article AJDA ............................................Actualité juridique de droit administratif AJP .......................................................................... Actualité juridique pénale C. civ ...................................................................................................Code civil Civ ................................................... Chambre civile de la Cour de cassation CJUE ............................................ Cour de justice de lUnion Européenne Cons ..............................................................................................  Constitution Cons. const ............................................................... Conseil constitutionnel CE ............................................................................................... Conseil d'Etat CPC .......................................................................... Code de procédure civile CPP ........................................................................Code de procédure pénale CSP......................................................................... Code de la santé publique C. trav. ...................................................................................... Code du travail Crim ........................................Chambre criminelle de la Cour de cassation D. ............................................................................................................... Dalloz Dr. pén ................................................................................Revue Droit pénal Ed ............................................................................................................ Edition Gaz. Pal ................................................................................Gazette du Palais Infra .................................................................................................. Ci-dessous JO ..............................................................................................Journal Officiel JCP .......................................................... Jurisclasseur, La semaine juridique Ord. ............................................................................................... Ordonnance P, pp ......................................................................................................... page(s) Préc .......................................................................................................... Précité RSC ...................... Revue de science criminelle et de droit pénal comparé QPC ............................................ Question prioritaire de constitutionnalité RDP .................................................................................... Revue droit public RFD adm ..........................................Revue française de droit administratif RI...................................................................................... Règlement intérieur Soc. .............................................. Chambre sociale de la Cour de cassation V ....................................................................................................................Voir   
       
 
Introduction
  Depuis 1958, le Conseil constitutionnel exerce un contrôle de constitutionnalité des lois avant leur promulgation, cest le con-trôle a priori . La loi constitutionnelle du 23 juillet 2008 sur la modernisation des institutions de la V ème  République (JO 24 juil. 2008) a innové en ajoutant un contrôle de constitutionnalité qui sexerce après que la loi soit entrée en vigueur. Cest le contrôle a posteriori . Cette réforme a introduit, dans la Constitution, un nouvel article 61-1 permettant à tout justiciable de soutenir, à loccasion dune instance en cours devant une juridiction judiciaire ou admi-nistrative lorsque une disposition législative « porte atteinte aux droits et libertés que la Constitution garantit », une question prio-ritaire de constitutionnalité (QPC). Ce contrôle a posteriori de la loi, entré en vigueur depuis le 1 er mars 2010, réserve la compétence au Conseil constitutionnel pour statuer sur la question de constitu-tionnalité soulevée et, le cas échéant, déclarer une disposition législative contraire à la Constitution, après la mise en uvre dun mécanisme de double filtrage confié au juge administratif ou judi-ciaire puis aux juridictions supérieures. Les modalités d'application de la QPC sont fixées par la loi organique n°2009-1523 du 10 décembre 2009 (JO 11 déc. 2009) qui introduit dans l'ordonnance n°58-1067 du 7 novembre 1958 un chapitre II bis intitulé: « De la question prioritaire de constitu-tionnalité ». Elles sont utilement précisées par le Conseil constitutionnel dans sa décision n°2009-595 du 3 décembre 2009 DC. Cette loi est elle-même complétée par un décret n° 2010-148 du 16 février 2010 (JO 18 fév. 2010), qui précise la procédure applicable devant les juridictions administratives, civiles et pénales, ainsi que par un décret n° 2010-149 du même jour, organisant la continuité de laide juridictionnelle en cas dexamen de la QPC par le Conseil dÉtat, la Cour de cassation et le Conseil constitutionnel (JO 18 fév. 2010). Conformément aux dispositions de larticle 56