//img.uscri.be/pth/0e7b08f908a3470be4189318eb9c6423cc1326d4
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le régime juridique des associations en droit public camerounais

De
204 pages
L'ensemble législatif donne aux règles applicables en matière d'association un visage dominé par le souci de préserver à la fois l'intérêt général et l'ordre public, de favoriser le développement économique, culturel, social et de promouvoir davantage les droits et libertés. Comment le législateur a-t-il résolu ces différentes préoccupations, difficilement conciliables entre elles ?
Voir plus Voir moins
Lexercice de l ailebtr édsaosatcin ioesshet étruep ,nadnol tmps,ngteCame au  , àornuèr sedt  resrtfonctaisésp sed se sriovuoedavtnd uplbci s intermées corpsqsirtnauiaid serbarenclae  dntcotêerue-t,tp ree carrtre- con, deétirotua ruel ree  lecav, isMa. arcoasitnoit te uvmoenemdet ém d nedl  aiv euplbde libéralisatiorofér enrd ud eml, ueiqu déeid tpa nse ertapurdasoit atiosocicisoioatr caaslneme ; tr sèdipandis-penresque ic daerp  nse tnuuppla  ldee icrcexel ruop elbason dlutiévos. L rétilebed sra t/590n°i 9  1du3 rbmec édq 0991 eoit u drt amses evaroéc aolcel  gonéréne,ala  lebil étrsadicosui a organisé, àn uoevua ,edf çarp elleuqsiup étes dee que isécmouo nrp,ne taoirsitdive la vantoitas snssa ic-ole, ors rtpoesivitucilretxsep raégir less vont rsep tel  sopraits sy, leats ndicenrevuogselatnemtisanigan nos onsea ppilaclbsee f donne aux règlbmesl elsigéitaltiliesquCe. ent serv préi desoucl  ep raimén eodagis vunn ioatciossad erèitam noriser l, de fav euplbci tlrordérén ealérnt gêtsiofil à re al droiles age vantséC.ebtr tilste slgilée  lntmeomsér li-t-a ruetappement e déveloeu ,uctlcénomoqialcit  eelurso, iovuad rp edomor elenertT?leel sst lle eestia quadnof no elatnemsepoe quéspre  llo uec sidffrénetes préoccupatio ,sn-fidicifemel cntcionablis legér el rus elbmense ddetu éneusnn taoiosic ssae dediqujuriime agornoiti etretne.aget Ct envrouattn euqsui pmroutant pl est danadiorradiine irC .nuoretxe etterineoc-téga à lneecffréald d  e sircius lténtees eelbmsap ova réflexion au Camohsuaims eedl  a  odraoma orp Lbm jr !L rga odqd êtérnti luttoe etrop iul nouq le r telunerd ditifj sucrehceehI  NBS79 :-2-83-3422005O5-rauv21a rned or ,odtcueTchapngaKeutcha selé nitCghcnae Dsté dersiunivl ed noitnevbuse undé oron hge les facultés der ceehcreh sadsn àtéir deriges dm al emêvinuisreabilet hpar ité II( elI-ec )rFnaixA dtéilsear Ml ed tiisrevinuitique. ence pol ctes ictip builintadee e unentruetud re lIa tst eses eiquient scsitnoilacp bussmit angneins e,sruellia rap ,terd  eocfnréneec droit, est maît ed hcsD gnamaC(à s unlerivtésil sereectcoif non), eroul exoù inemetrapord ed tche  dnsdéu  defmmard e el gorP jlatiuspuapà i l aa ssec( AP)Jpuis 201ocié, ded étilauq ne ,1oo cdet  ertpeexdégarup anetdrno forà laue, ogiqnnioreai l àNAE ed rbiLlivee elt à luniversitéO am-roBgn oudG Da. onabcae  lnsl ed erdrépooc an Caatioun-Umeroe ruinnonn,epoeé
 dro pb L amroa
Préface du professeur Alain ONDOUA
élestin Keutch chn
L rgm jrdq d aoao 
7:116  3 1/20/821   ddni.IONSCIATASSOQUE-IRID-EUJGEMIAGR_tartsigainimda ss def ti mrstufu xdaituetsariminon ematintenn coEK_FHCTUCT-ANPAHINCAMAS-ACLG_GHEansiD.ORTI-SFAIRstratifs camerou
 
  
             
      
    
Le régime juridique des associations
en droit juridique camerounais
 
 
 
Droits africains et malgache  Collection dirigée par Magloire ONDOA  La collection « Droits africains et malgache » accueille les travaux de chercheurs, enseignants et étudiants, ou praticiens, soucieux de contribuer à cette uvre de réconciliation du droit en vigueur avec le droit étudié, dune part ; de lautre, délimination de la distance séparant les citoyens africains de leurs droits vivants, cest-à-dire, ceux qui leur sont effectivement appliqués.   Déjà parus  Joseph OWONA, Domanialité publique et expropriation pour cause dutilité publique au Cameroun , 2012. Joseph OWONA, Cameroons public service law , 2012. Joseph OWONA, Decentralization in Cameroon , 2012. Jacques BIAKAN, Droit des marchés publics au Cameroun. Contribution à létude des contrats publics , 2011. Jean GATSI, Le droit OHADA des sociétés coopératives , 2011. Gustave NGUEDA NDIEFOUO, La douane camerounaise à lère de la facilitation des échanges commerciaux , 2011. Joseph OWONA, Le contentieux administratif de la République du Cameroun , 2011. Joseph OWONA, La décentralisation camerounaise , 2011. Joseph OWONA, Droit de la fonction publique camerounais e, 2011. Anicet ABAN ATANGANA, Administration fiscale et contribuable au Cameroun , 2010.
                              
Célestin Keutcha Tchapnga         Le régime juridique des associations en droit juridique camerounais    
 
Préface du professeur Alain Ondoua
Du même auteur  
 Précis de Droit du Contentieux administratif au Cameroun. (Aspects de lévolution récente) à paraître à lHarmattan en 2013. Fundamentals of Judicial Review of Administrative Action (Administrative £ litigation) (en collaboration avec Ernest FOLEFACK et Honoré LAFON), en cours de publication.                            © LHarmattan, 2013 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-343-00225-5 EAN : 9782343002255  
 
   
 
 
« De tout temps, les hommes se sont rassemblés pour porter leurs idées, espoirs et revendications :  lhomme,  individu isolé, est impuissant  » . BURDEAU (G) , Traité de science politique. La dynamique politique , Tome 3. Les forces politiques , Volume 1. Paris, L.G.D.J. 1982, p. 13 .     
« Il ny a rien que la volonté  humaine désespère datteindre par  laction libre de la puissance  collective des individus » .  DE TOCQUEVILLE (A), De la Démocratie en Amérique , I, Chapitre XII.  
     
 
-  -  - 
A   Feu mon Père, Paul TCHAPNGA , qui aurait été, je limagine, heureux de lire ce livre. Heureux et fier.  
Chantal OYA , ma chère Épouse.
Linka Mavinska KEUTCHA TCHAPNGA , ma Fille, un exemple à dépasser.
REMERCIEMENTS
Je remercie tout particulièrement M. le Professeur Magloire ONDOA pour mavoir encouragé à rédiger cet ouvrage qui ma tant passionné et pour ses précieux conseils. Je suis reconnaissant à M. le Professeur Alain ONDOUA pour ses suggestions de lectures et les discussions juridiques et amicales que jai eu le plaisir davoir avec lui après les nombreuses conférences doctorales quil a bien voulu animer à lUniversité de Dschang durant les deux dernières années académiques écoulées et, surtout, pour sa disponibilité à rédiger la Préface du présent ouvrage. Jexprime, enfin, ma gratitude aux personnes ci -après, qui m'ont amicalement, aimablement et chaleureusement fait partager les fruits de leurs expériences théoriques et professionnelles en matière associative, à savoir :  Pr. NGUELE ABADA Marcelin, attaché au Secrétariat général des Services du Premier ministre, Pr. TCHEUWA Jean-Claude, chef de la Cellule juridique au m inistère de lAdministration territoriale et de la Décentralisation (MINADT), Pr. Yvette KALIEU ELONGO, vice-Doyen en charge de la Scolarité à la F.S.J.P., Pr. SIETCHOUA Célestin, chef du Service de la r echerche à lUniversité de Dschang, le Docteur d État MIENDJIEM Isidore, chef du département de Droit privé et Sciences criminelles, les Docteurs BILONG, KANKEU et GNIMPIEBA du département de Droit public et Science politique, sans oublier lAdministrateur civil principal OUMBE Christophe, ancien sous-préfet en service au MINATD.