Les crimes environnementaux et l'innocence persécutrice

De
Publié par

Paradoxe pour le moins étonnant, alors même que les crimes contre l'environnement sont graves et génèrent beaucoup de victimes, seule une faible proportion de ces dossiers explosifs est véritablement saisie par les instances judiciaires. Qu'en est-il de la capacité des accusés à développer des argumentations crédibles aptes à convaincre autrui du bien-fondé de leurs actions, et donc de l'inutilité d'initier des procédures à leur endroit ?
Publié le : lundi 1 février 2016
Lecture(s) : 11
EAN13 : 9782140000362
Nombre de pages : 184
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
q
es Louise Fines tionscontemporaines Q LES CRIMES ENVIRONNEMENTAUX ET L’INNOCENCE PERSÉCUTRICE
Questions contemporaines
Les crimes environnementaux et l’innocence persécutrice
Questions contemporaines Collection dirigée par B. Péquignot, D. Rolland et Jean-Paul Chagnollaud Chômage, exclusion, globalisation… Jamais les « questions contemporaines » n’ont été aussi nombreuses et aussi complexes à appréhender. Le pari de la collection « Questions contemporaines » est d’offrir un espace de réflexion et de débat à tous ceux, chercheurs, militants ou praticiens, qui osent penser autrement, exprimer des idées neuves et ouvrir de nouvelles pistes à la réflexion collective. Dernières parutions Jean BRILMAN,La démocratie étouffée par l’État. L’étatisme, idéologie dominante en France, 2015. Roland GUILLON,Pour une autre globalisation. Essai de géopolitique des rapports sociaux, 2015. Renaud FABBRI,Eric Voegelin et l’Orient. Millénarisme et religions politiques de l’Antiquité à Daech,2015 Béatrice GRANDORDY,Le médecin devant le juge. Fait-il face à une « menace aggravée » du pénal ?, 2015. Georges KORNHEISER,Le capitalisme, cancer de l’humanité, 2015. Florent VILLARD,Critique de la vie quotidienne en Chine à e l’aube du XXI siècle, 2015. Julien PEQUIGNOT, François-Gabriel ROUSSEL (Dir.), Les métavers, Dispositifs, usages et représentations, 2015. Michelle BERGADAA,Le plagiat académique.Comprendre pour agir,2015.Walter GERBIN,Civilisation. De la fabrique d’un concept à la fabrique d’une guerre,2015. Julien DEMADE, Les embarras de Paris, ou l’illusion techniciste de la politique parisienne des déplacements, 2015
Louise Fines Les crimes environnementaux et l’innocence persécutrice
Du même auteur Fines, L. (2011).Recerce qualitative et cyber-espace-temps : Crimes en col blanc et autres problématiques contemporaines.Les Presses de l’université du Québec. Fines, L. (2011).Les crimes en col blanc. Téories, stratégies de défense et mouvements du pouvoir.L’Harmattan. Questions contemporaines. Fines, L. (2012).L’organisation des crimes en col blanc. Une gestion meurtrière.L’Harmattan.Fines, L. (2013).Les crimes invisibles. Délits contemporains, dénonciation et temps de réaction.Les Éditions Liber. Fines, L. (2013).Négociations et crimes en col blanc. Immunités réciproques.L’Harmattan. Questions contemporaines. Fines, L. (2015).Irresponsabilités récurrentes des élites. Accidents fortuits et crimes en col blanc.L’Harmattan. Collection Questions contemporaines. Fines, L. (2015).Entre spères légales et réseaux illégaux. Le jeu de la collusion.L’Harmattan. Collection Questions contemporaines. © L'HARMATTAN, 2016 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07902-8 EAN : 9782343079028
 Sigles et abréviations ADPPM : L’association de défense et de promotion de Pyla-sur-Mer DEKRA : Leader européen de l’inspection et de la certification dans les domaines du bâtiment de l‘industrie de l’environnement et du transport. Deutscher Kraftfahrzeug-Überwachungs-Verein DREAL : Directions générales de l’environnement, de l’aménagement et du logement EPA : U.S. Environmental Protection Agency MSHA : Mine Safety and Health Administration PDG : Président directeur général SEC : Securities and Exchange Commission UBB : Upper Big Branch WVOMHST : West Virginia Office of Miners’ Health Safety and Training
5
Introduction
En 1984, Luis Nino inspecta la prison de Lurigancho à Lima pour le compte d’un organisme de défense des droits humains. Il s’enfonça dans ces solitudes entassées et tâcha, tant bien que mal, de se frayer un chemin parmi les prisonniers vêtus de haillons. Puis il demanda à parler au directeur de la prison. Comme ce dernier était absent, ce fut le chef des services médicaux qui le reçut. Luis expliqua qu’il avait vu des prisonniers agoniser, vomir du sang, beaucoup d’entre eux étaient bouillants de fièvre et rongés de plaies, mais il s’étonnait de n’avoir pas vu un seul médecin. Le chef expliqua : « Nous, les médecins, nous n’intervenons que lorsque les infirmiers nous appellent ». –« Et où sont les infirmiers ? ». –« Nous n’avons pas le budget pour en engager » (Voix du temps par Eduardo Galeano, extrait paru in LeMonde 1 diplomatique,).décembre 2011 Des victimes qui souffrent de torts multiples, des dommages récurrents causés aux écosystèmes, des infracteurs présumés qui semblent évoluer dans un climat d’impunité, des surveillants dont les ressources apparaissent inadéquates et insuffisantes, la criminalité environnementale reste-t-elle un sujet tabou ? Que nous apprennent les études de cas d’affaires s’étant déroulées par le passé, par exemple, l’affaire de « huile contaminée (Espagne), le cas Paducah Gaseous Diffusion Plant (États-Unis), le désastre de Bhopal (Inde), la maladie de Minamata (Japon), le scandale Eternit (Italie), l’explosion de la plateforme pétrolière gérée par British Petroleum (Golf du Mexique), l’incident nucléaire survenu à la centrale Tepco (Japon), et plus récemment, l’événement qui a secoué la Ville 2 de Lac Mégantic (province de Québec) , quant à l’importance accordée, par les autorités compétentes, au fil du temps, à l’environnement, ainsi qu’à la santé et la sécurité des
1 http://www.monde-diplomatique.fr/2011/12/GALEANO/47044Laprison. 2 Pour l’examen de ces dossiers spécifiques, voir : Fines (2012, 2103, 2015).
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.