Violence et droit

De
Publié par

Le constat est bien connu : la violence existe en droit. Elle n'est pas seulement l'objet contre lequel le droit lutte. Elle est aussi, de façon moins immédiatement perceptible, un moyen et une conséquence du droit. Le rapport dialectique entre droit et violence invite donc à s'interroger sur liens tout à la fois d'assimilation de la violence par le droit et de mise à distance de la violence par le droit.
Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 56
Tags :
EAN13 : 9782296506640
Nombre de pages : 182
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
oit
Sous la direction de Raphaël Brett, Guillaume Delmas, Anne Michel et Noé Wagener Avantpropos de Camille Broyelle
Violence et droit
CollectionPresses Universitaires de Sceaux
Violence et droit
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-336-00422-8 EAN : 9782336004228
Sous la direction de Raphaël Brett, Guillaume Delmas, Anne Michel et Noé Wagener
Violence et droit
Actes de la Journée d’étude de l’Institut d’études de droit public (IEDP)
18 novembre 2011
L’Harmattan
Département de la Recherche Université Paris-Sud – Faculté Jean Monnet Droit, économie, gestion
Collection Presses Universitaires de Sceaux
dirigée par Jérôme Fromageau Initiée par le Département de la recherche de la Faculté Jean Monnet de l’Université Paris-Sud, cette collection, à destination d’un public élargi, a pour ambition de mieux faire connaître la variété des travaux pluridisciplinaires menés par les centres de recherche et leurs partenaires scientifiques français et étrangers dans les domaines économiques, juridiques et de gestion.
Déjà parus
Géraldine GOFFAUX-CALLEBAUT, Du contrat des sociétés, Essai sur le contrat instrument d’adaptation du droit des sociétés, 2008 Paul TAVERNIER, Regards sur les droits de l’Homme en Afrique, 2008 Jean-François LEMETTRE (eds),Risque, information etorganisation, 2008 François JULIEN-LAFERRIERE, Dorian GUINARD et Sarah-Marie MAFFESOLI,Quel sens pour le droit ?, 2008 David GINOCCHI, Dorian GUINARD, Sarah-Marie MAFFESOLI et Sébastien ROBBE,Les modèles juridiques français et américain : influences croisées,2009 Nathalie GOEDERT,Etat de droit et droits de l’homme – Echanges de points de vue France- Iran,2010
Gratien MOLE MOGOLO,Le patrimoine des jeunes Eglises en République démocratique du Congo, conditions juridiques de l’autonomie,2010 Guillaume DELMAS, Sarah-Marie MAFFESOLI et Sébastien ROBBE,Le traitement juridique du sexe,2010 Cheryl Susan MC WATTERS et Henri ZIMNOVITCH,Histoire des entreprises du transport, Evolutions comptables et managériales, 2010 Jean-François LEMETTRE,Des bourses aux entreprises de marché Le commerce du capital dans les turbulences de l’économie de marché, 2011 Joseph ASPIRO SEDKY, Guillaume DELMAS et Sébastien ROBBE,L’indépendance de la justice,2011 Dorian GUINARD,Réflexions sur la construction d’une notion juridique : l’exemple de la notion de services d’intérêt général, 2012 WANG Jing, Les migrations intérieures en Chine, le système duHukou, 2012
Série Ciné-Droit Nathalie GOEDERT (dir.), Censure et libertés : atteinte ou protection ?,2011Nathalie GOEDERT (dir.): souffrance ou plaisir Le travail ?,2012 Correcteur : Caroline Schnettler, Université Paris-Sud
Avant-propos
Camille Broyelle Professeure à l’Université Panthéon-Assas
Ancienne directrice de l’IEDP Les doctorants de l’Institut d’études de droit public de la faculté Jean Monnet (IEDP, Université Paris-Sud) présentent ici les actes de la journée d’étude des jeunes chercheurs qui s’est tenue à Sceaux, le 18 novembre 2011. Après « Quel sens pour le droit ? » en 2007, « Les Modèles juridiques français et américains » en 2008 (publié dans la présente collection en 2009), « Le traitement juridique du sexe » en 2009 (publié en 2010), « Violence et droit » est le thème de cette cinquième édition. Organisée, comme ce fut le cas les années précédentes, à la suite d’un appel à contributions, la journée d’étude a réuni des juristes de tous les horizons – privatistes, publicistes, pénalistes, théoriciens ou sociologues du droit –, provenant de facultés françaises ou étrangères. C’est de ce brassage académique que la journée tire toute sa richesse. Cet avant-propos – qui, en réalité, n’en est pas un, la présentation de la journée revenant, dans les pages qui suivent, à Anne Michel – m’offre l’occasion de remercier chaleureusement, au nom de l’IEDP, l’ensemble des contributeurs de ces Actes ainsi que Danièle Lochak et Olivier Cayla qui ont aimablement accepté de présider les séances. Il faut également remercier ici l’ensemble des doctorants de l’IEDP et plus particulièrement les organisateurs de la journée, Joseph Aspiro Sedky, Fatma Balegh, Chloé Bertrand, Raphaël Brett, Guillaume Delmas, Martin Guillou, Dorian Guinard, Anne Michel, Sébastien Robbe et Noé Wagener.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.