Approche cognitive du créole martiniquais

De
Publié par

Les créoles sont de véritables laboratoires propres à activer les recherches, notamment en ce qui concerne la genèse des langues. Ce travail est dédié à une redynamisation concrète de l'ensemble des créoles, à partir de la découverte de leurs ressources et potentialités lexicales. Suscitera-t-il une prise de conscience chez les locuteurs dont la pratique est constamment menacée par la décréolisation, phénomène trop souvent ignoré, méconnu, minoré, voire nié. La méthodologie de cette recherche, peut être mise à profit pour l'étude de toutes les autres langues.
Publié le : vendredi 1 mai 2015
Lecture(s) : 37
Tags :
EAN13 : 9782336380766
Nombre de pages : 244
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Jean Bernabé
Approche cognitivedu créole martiniquais
Ranboulzay 1 / Révolution 1
Approche cognitive du créole martiniquais
Jean BERNABÉApproche cognitive du créole martiniquais Ranboulzay 1 / Révolution 1
Du même auteur ESSAIS
Prolégomènes à une charte des créoles, K. ÉDITIONS, 2013. Obidjoul, Approche écologique et cognitive au service du mieux lire - écrire le créole,Éditions Le Teneur, 2013.Précis de syntaxe créole, Ibis Rouge/Presses Universitaires Créoles, 2003. La Graphie créole, Ibis Rouge, 2001. La Fable créole, Ibis Rouge, 2001.
Eloge de la Créolité, en collaboration avec P. Chamoiseau et R.Confiant, Gallimard, 1989. Fondal-Natal, grammaire basilectale approchée des créoles guadeloupéen et martiniquais, L’Harmattan, 1983.
Fondas kréyol-la,grammaire créole, L’Harmattan, 1983. FICTION Dépi avan Zélam, dépi avan Akad(nouvelle en créole), dansÔ Ayiti o, K. Editions, 2012.
Litanie pour le Nègre fondamental(roman), Mémoire d’encrier, 2008.
Chimenn (nouvelle en créole), dansDrive. L’errance ensorcelée, textes réunis par G. Létang, HC Éditions, 2009.
La Malgeste desmornes(roman), Écriture, 2006.
Partage des ancêtres(roman), Écriture, 2004. Le Bailleur d’étincelle(roman), Écriture, 2002. Matinoia(oratorio dramatique en créole), revueEurope, n° 612, 1980.
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05925-9 EAN : 9782343059259
Pawol An mémwè Guy HAZAËL-MASSIEUX, ki dékatiyé kréyol an manniè flouz ek obidjoul Danielle d’OFFAY de RIEUX, manmay atè Lé Séchel, ki sé prèmié moun ki rivé anchouké kréyol nan lékol Pierre VERNET, ki ba kréyol Ayiti an bon pal Ba Robert CHAUDENSON, ki batt pou sanblé wouchachè asou kréyol a fondass fransé oliwon latè Marie-Christine HAZAËL-MASSIEUX, ki djoubaké red tou asou pliziè lanng kréyol Marguerite FAUQUENOY, ki travay pou voyé pli douvan sentax ek vokabilè kréyol Giyàn, an péyi i fè mwen konnett Alain BENTOLILA, ki viré ba étid kréyol Ayiti an bon zig Albert VALDMAN, ki rimété douboutt djoubak asou kréyol Ayiti Mervin ALLEYNE, ki dékatiyé kantékant kréyol épi lanng afritjen
Lawrence CARRINGTON, ki travay asou kréyol a fondass fransé épi anglé Denis SOLOMON, ki toujou rété véyatif asou kréyol Trinidad épi Tobago Vinesh HOOKOOMSING, ki goumen dri pou kréyol morisien Raphaël CONFIANT épi Lambert-Félix PRUDENT, ki, magré lélékou lavi a, djoubaké épi mwen pou zigannen toutt doukwé GEREC Robert DAMOISEAU ki mayé étid kréyol Ayiti épi dott Gerry l’Etang ki ka batt red pou klendé kilti kréyol la Arnaud Carpooran ki woulé pou liannen pliziè kréyol adan diksionnè morisien an Ralph Ludwig, ki toujou pòté mannev pou bwaré étid kréyol Gwadloup ek Matnik
Gerry l’ÉTANG, ki ka batt red pou klendé kilti kréyol la Silvia MANCINI, ki wouvè ba mwen tjek wett lantropoloji Daniel BOUKMAN, matjè ki ka bay lavwa tou, aselfen voyé pli douvan an kréyol pli obidjoul Sé dènié doktoran mwen, Daniel BARDURY épi Yveline SATURNIN, ki ka woulé épi mwen pou mété wouchach asou kréyol adan an larel nef André DORVILLE, Robert FONTÈS, Térez LÉOTIN, Hector POULLET épi Jean-Marc ROSIER, éti lespri yo ka tounen pou soutienn an kréyolopali djaka san longviyé lonbrik yo Guy ELMYRA, ki toujou pòté ba mwen bon doukwé kréyol fondal Toutt manmay andidan oben andéwò GEREC ki toujou annax pou ba kréyol la pliss balan adan an ziétay wouvè asou lézott lanng ek lézott kilti mwen adansoutiré » Marie-Françoise, ki toujou ka soutienn ek « zafè kréyol la
6
SOMMAIRE
PRÉFACE Du partage des ancêtres à la cognition partagée : le parcours d’un combattant ................................................................. 9AVANT-PROPOS Un changement de perspective........................................................... 13CHAPITRE I La problématique de la créolisation ................................................... 19CHAPITRE II Structuration du langage : fondements, conséquences et enjeux ...... 51CHAPITRE III Vers un nouveau paradigme ............................................................... 75CHAPITRE IV Approche morphémique ..................................................................... 89CHAPITRE V Approche submorphémique I Phonesthèmes et morphogénèse du créole ....................................... 107CHAPITRE VI Approche submorphémique II Morphesthèmes et morphogénèse grammaticale du créole ................. 143CHAPITRE VII Situation actuelle et avenir du créole ............................................... 185CONCLUSION ................................................................................ 193ANNEXE Prolégomènes à une charte des créoles en cinquante points ............ 209RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES ET SITOGRAPHIQUES .. 225
PRÉFACE Du partage des ancêtres à la cognition partagée : le parcours d’un combattant
Dennis Philps Professeur de linguistique anglaise à l’Université Toulouse Jean Jaurès
Entreprise hardie s’il en est, le nouvel ouvrage de Jean Bernabé entend promouvoir l'investissement de la créolistique dans le champ de la cognition et amorcer la redynamisation des créoles de la zone américano-caraïbe à partir de leurs mécanismes lexicogéniques. Pour ce faire, le linguiste créoliste s’appuie sur le concept de « métaphore » tel qu’élaboré notamment par les cognitivistes Lakoff et Johnson, con-cept qu’il étend, de manière inédite, à la langue elle-même, au travers de ses axes paradigmatique et syntagmatique, voire « para-syntagma-tique », néologisme proposé par l’auteur lui-même. L’entreprise exploratoire, voire prémonitoire, de Jean Bernabé est doublement inédite en ce que l’auteur intègre dans son propos cognitif les apports de la submorphémique, champ disciplinaire reconnu, mais encore controversé, qui se donne pour but d’étudier toute manifesta-tion lexicale ou grammaticale d’éléments récurrents plus petits que le morphème réputés jouer un rôle dans la construction du « sens ». Concernant le morphème de futuritéen créole martiniquais par exemple,l’auteur démontre queses composantesphonesthémiques keté,la signifiance s’inscrit dans une systémique particulière, dont relèvent d’une logique non pas morphémique, mais submorphémique. Ce faisant, il opère adroitement une jonction entre cognition et sub-morphémique qui n’a pu être accomplie par les linguistes cognitivistes qui visent le seul niveau du discours. Dès 2012, Bernabé postule que si, au sein d’une classe de morphèmes caractérisée par l’existence
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.