Connaître et pratiquer les actes et stratégies de discours

De
Publié par

Cet ouvrage a été conçu dans le but de favoriser la pratique orale et écrite des discours universitaires, journalistiques et politiques. Il s'adresse aux étudiants qui pratiquent l'expression écrite et orale, mais aussi aux professionnels de la communication, voire aux politiciens qui ont besoin de mettre en place des stratégies de réponse.
Publié le : mercredi 1 mai 2013
Lecture(s) : 9
EAN13 : 9782296535718
Nombre de pages : 232
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
CONNAÎTREETPRTAQIEULRSEATCSETERASTGITÉDESIDEUOCSSRuoteCaegarvuadsnltééocçnfavorisebutdeqitaoeulrerpariécdteleratenuvirussiocsedjoures,tairersipteseuqitsilanirtIls.ueiqitolqirodeuenuméssoeasnsesihétevetedlaanyliotiquesubjectieéuqilppenuàsdiudsearsouscporàaloinudtcecoétudréensacdetususdàéessruote,sedcsidsignicndelatsurtcoiralcnoétprerntiueiqatrpalsnadnoitaqueleàontrgemvuarteo.eCtavicoisdestessureriaffaingisedntppoiirerodutnreuoiredrptédéurtpatelàirraeévtedtuocation.LasiginacitnoetsadutéxuaesserdaiqatpriqusntiagngasalseusrpcoeslivrCeier.ssuauaim,esiaonsilsneprxesofpxerssoieutnleetoralnécriteebosnoteemnidticipoliquiensov,noitxuaericlaedcanimuomtagéeisraugemtnréponse,desstrtssétarseigedrettneacpldeepreslasoulitétcaulatnremoemcntveoidlsindauq.cte,sevitaévisés.batstélselsédtnrednaarumegustlioesojsanruoissednSci)enIIIlierageglnasudneecchoullAorctVi,uderbmemtseeaîtredeMcnseàlcnoéferéitulPaniUrsvenoM(leptlaVyrégaràalerdmmiaE,àuFLdidaladeuqitcircéleilàt,étprerntalobarotrieiDrpalang(EA739).slItniserépestiarlicuemèrtennartéseugnalsedontiiaprroppa6-226035340-2-3-978BN:s.ISgèreuqitésemsraidédisouscioatdeneusedllbmétaqiauxprocritset
Victor Allouche
CONNAÎTRE ET PRATIQUER LES ACTES ET STRATÉGIES DE DISCOURS
rueso
 
 
      Connaître et pratiquer les actes et stratégies de discours      
  
Victor Allouche     Connaître et pratiquer les actes et stratégies de discours
                     
 
Du même auteur
  Approche interprétative des discours de presse, LHarmattan 2012 Une didactique des actes de discours et des séquences, LHarmattan 2012 Résonance de la langue anglaise, LHarmattan 2012 Lécrit en FLE : Travail du style et maîtrise de la langue, Presses Universitaires de la Méditerranée, 2011 Vécu de langues en milieux australiens , Presses Universitaires de la Méditerranée, 2006  
                  © LHarmattan, 2013 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@ wanadoo.fr harmattan1@ wanadoo.fr  ISBN : 978-2-343-00653-6 EAN : 9978-2-343006536
Introduction 
  Ancrages théoriques  Cet ouvrage a été conçu dans le but de favoriser la pratique orale et écrite des discours universitaires, journalistiques et politiques. Il tire son assise théorique d'une étude consacrée à la production des discours, et d'études antérieures sur la construction de la signification dans la pratique discursive et interprétative (Coïaniz 1981d, Charaudeau 1983), autrement dit dune sémiotique subjective et de lanalyse du discours. A la base de cet ouvrage, il y a donc la pensée que produire ou interpréter des discours est affaire de signification. La signification est au départ et à l'arrivée de tout processus langagier. La seconde idée maîtresse qui sous-tend cet ouvrage est le fait que la signification, de nature socio-subjective, dépend de la relation symbolico-imaginaire à autrui. Nous ne serons jamais sûrs de l'interprétation du sujet-lecteur parce que les ancrages paramétriques (identités, conceptions, valeurs, préjugés, etc.) qui le caractérisent et qui fondent sa subjectivité ne sont pas identiques forcément aux nôtres.   Concepts opératoires  A la différence de nombreux ouvrages existants sur la dissertation, le commentaire, le résumé, etc. (certains d'entre eux sont répertoriés en bibliographie), cet ouvrage tente d'approcher les discours universitaires à partir des deux concepts opératoires que sont les actes et stratégies de discours. Ces deux concepts sont articulés à la production de la signification et à la relation symbolico-imaginaire qui fonde tout projet discursif franc ou stratégique (Coïaniz, 1982).
7
Le concept d« acte » n'est pas un concept limité à la phrase (Searle 1 , 1979). Il dépend de paramètres 2 articulés, à la fois, à la phrase (constater, affirmer, proposer, etc.), au discours lui-même dans sa cohérence (expliquer, justifier, etc.), ou dans son organisation (situer le propos, annoncer des parties, etc.), au rapport du discours avec d'autres discours (la citation, le résumé, les interactions argumentatives, etc.), enfin à la situation qui permet à certains actes d'être vus dans la relation que le producteur entretient avec le destinataire ou avec un tiers (juger, se défendre, attaquer, etc.). Le concept de « stratégie » n'est pas lui non plus limité à la phrase, mais il n'est pas également déterminé par le concept d"acte . En effet, si on part du principe qu'une stratégie " discursive a pour finalité de provoquer un certain effet sur le destinataire (Coïaniz, 1981a et 1981d), on peut en déduire que la stratégie permet de couvrir les actes eux-mêmes qui seraient utilisés dans un but différent que celui qui est affiché (constater pour annoncer, pour faire agir, etc.), les organisations du discours (dépasser le discours d'autrui pour montrer son ouverture d'esprit, raisonner pour aboutir à une conclusion irréfutable, etc.) ou les évitements de certaines formes discursives (l'emploi du « je », la répétition d'un même mot, etc.). Nous inscrivons notre approche différemment de J.J. Gumperz 3  (1982), P. Bange 4  (1992), O. Ducrot et J-C Anscombre 5  (1980, 1995), J-M Adam 6  (1985, 1992), P. Charaudeau 7  (1983, 1995, 2005), U. Windisch 8  (1987), E.
                                                          1 Nous avons choisi la classification de J-R Searle plutôt que celle de J. L. Austin, car le premier fait remarquer quAustin confond les verbes illocutoires avec les actes illocutoires. 2  Nous étudions ces paramètres dans une étude qui porte sur une approche interprétative des discours écrits (2012). 3 Il sagit de son approche interprétative sociolinguistique. 4 Voir son modèle danalyse de laction. 5 Voir la pragmatique « intégrée » de ces deux auteurs. 6 Il sagit de son approche textuelle et pragmatique. 7 Voir lapproche sémio-discursive de P. Charaudeau. 8 Il sagit de son approche communicationnelle du discours politique.
8
Roulet 9  (1980, 1999), de Z. Simunic 10  (2004), E. Bertin 11  (2007). Ainsi, ces deux concepts nous permettront de quadriller le terrain discursif afin de permettre une information et une pratique discursive qui soient transversales des genres existants (dissertation, commentaire, synthèse, etc.). En effet, à trop vouloir différencier les genres discursifs, nous aboutissons à des vues particulières et non généralisantes des discours à pratiquer, ce qui ne signifie pas qu'il ne faille pas prendre en considération des spécificités : la citation, par exemple, est différente dans le commentaire composé et dans une argumentation. Cependant, cette vue globalisante porte en elle son propre aveuglement, elle laissera forcément de côté certains aspects discursifs propres à des domaines (littérature, histoire, géographie, philosophie, droit, etc.) ou à des évolutions.   Composition générale  Cet ouvrage est composé de dix chapitres, cinq sont articulés à la notion d« acte » et cinq à la notion de « stratégie ». Les cinq premiers permettent de décrire la variété des actes constructeurs du discours à partir de la phrase, de l'inter-discursif et de la situation (chapitre 1), à partir de la cohérence discursive fondant toute séquence démonstrative (chapitre 2), à partir des principes d'organisation (chapitre 3), à partir de l'adaptation discursive que nécessite l'oralisation du discours écrit (chapitre 4), à partir enfin de quelques types de discours de nature inter-discursive et interprétative, comme la synthèse, le commentaire de texte, etc. (chapitre 5). Les cinq derniers chapitres permettent de décrire la variété des stratégies de discours que tout producteur peut être conduit à mettre en scène pour provoquer des effets sur son destinataire, en dernière instance pour le convaincre. Le premier est centré                                                           9 Voir son modèle danalyse de type modulaire. 10 Voir Thèse de doctorat soutenue en 2004 sous le titre : Approche modulaire des stratégies discursives dans le journalisme politique. 11 Il sagit dune approche sémiotique.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.