Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,75 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Cours d'arabe maghrébin

172 pages
Ce cours a été publié tout d'abord sous forme de polycopié par le CIEM (Centre d'Information et d'Etudes sur les Migrations), puis réédité avec une initiation à l'écriture arabe par l'Harmattan en 1985. Il était temps de lui donner une nouvelle jeunesse en le composant sur ordinateur et en mettant les textes en caractères arabes face aux textes en caractères phonétiques.
Toujours très utilisé par des apprenants individuels ou en groupes, il apporte des réponses adaptées à tous ceux qui souhaitent pouvoir communiquer avec les Maghrébins, en France ou dans l'un des trois pays de l'Afrique du Nord.
Voir plus Voir moins

C. Canamas

M. Neyreneuf

C. Villet

COURS D'ARABE MAGHRÉBIN

~~
T'
,'"'

(
\, ~

t3t "- J \ \ ÎI rr.. ) "c,: f1~ï J, - 4t' - t~ /
\

~~

>~/
I/A~)

~

; / {

~~
( }

~

L'HARMATTAN

@

L'Harmattan

2004

5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris - France L'Harmattan, Iralia s.c.I. Via Degli Artisti 15 10124 Torino L'Harmattan Hongrie Konyvesbolt 1053 Budapest, L. u. 14-16 ISBN: 2-7475-7074-6 £AN : 9782747570749

L'ARABE A L'HARMATTAN

DEJBLI

Moktar,

Méthode

d'arabe

maghrébin

moderne.

T. 2 302p

Pour les enfants Ouvrages bilingues arabe-français

BELAMRI BENNOUN Collectif, Collectif,

Rabah,

L'Ane de Djeha,

134p 72p

Malek, Le jour où il a plu du couscous, La Princesse Le puits des sept Djounouns, 158p 156p

Nadia et l'eau de la vie, 66p Le Prince des Génies,

JOIRE-DARWICHE, DEJBLI Moktar,

Méthode

d'arabe

maghrébin moderne.

moderne. T1

T.1, 336p

K7, Méthode KOULOUGLI 464p. DE PREMARE DE PREMARE

d'arabe

maghrébin

D.E., Lexique

fondamental

de l'arabe standard

moderne,

A.L., Dictionnaire A.L., Dictionnaire

arabe-français arabe-français

T.1, 772p T.2, 526p

(les 6 tomes suivants

sont à paraÎtre)

JOIRE-DARWICHE,

Sa raye,

132p

TABLE DES MATIERES

PREFACE AVERTiSSEMENT REMERCiEMENTS BIBLIOGRAPHIE PHONÉTIQUE

1 2 3 4 5

LECONS

1 à 25

7

CO N JUGAl SO N S L EX IQ U ES TRADUCTION L'ECRITURE DES DIALOGUES ARABE

115 119 133 143 .165

INDEX GRAMMATiCAL

~
1ère édition (1980)
Ce cours a été réalisé à l'intention des élèves du Centre National d'Etudes Supérieure de Sécurité Sociale (CN.E.S.S.S.) de Saint Etienne, sous les auspices de l'Ecole Nationale d'Administration (E.N.A.). Il s'agissait de donner aux étudiants un accès aux structures essentielles de la langue qui leur était nécessaire dans leur optique professionnelle. Cela n'était pas simple. Ils souhaitaient pouvoir, au terme de leur apprentissage, communiquer au niveau oral avec les immigrés. Compte tenu de leur nombre en France et de leur situation socio-économique, ceux-ci, sont en effet en relations fréquentes avec les fonctionnaires de la Sécurité Sociale qui, de plus en plus, ressentent la nécessité de comprendre la langue des assurés sociaux non francophones. Mais les immigrés arabophones, s'ils sont dans leur ensemble en France originaires de l'Afrique du Nord, parlent des dialectes diversifiés. Le problème du choix du parler se posait donc aux enseignants. L'idéal aurait été de donner également aux étudiants accès au registre de l'arabe écrit, c'est-à-dire au littéral académique, Ce dernier objectif ne pouvait être visé dans l'immédiat, compte tenu de la priorité qui devait être donnée à la communication orale. Il pourra être réalisé dans un deuxième temps. Le présent travail s'est donc donné exclusivement pour but de faciliter l'accès à l'arabe parlé véhiculaire d'Afrique du Nord. Les problèmes de diversité de parlers (Algérien, Tunisien, Marocain,...) et de niveaux de langue ont été, nous le croyons, résolus. On verra de quelle façon dans l'Avertissement. Pierre NOARO Linguistique à l'E.N.A Bruno HALFF Inspecteur Général d'Arabe

Conseiller

Édition de 2004
Ce cours a été publié tout d'abord sous forme de polycopié par le ClEM (Centre d'Information et d'Etudes sur les Migrations), puis réédité avec une initiation à l'écriture arabe par L'Harmattan en 1985. It était temps de lui donner une nouvelle jeunesse en le composant sur ordinateur et en mettant les textes en caractères arabes face aux textes en caractères phonétiques. Toujours très utilisé par des apprenants individuels ou en groupes (dans diverses associations - dont "Alphatis-Maghrébin" - ou à l'Institut du Monde Arabe, voire dans certains cursus universitaires), il apporte des réponses adaptées à tous ceux qui souhaitent pouvoir communiquer avec les Maghrébins, en France ou dans l'un des trois pays de l'Afrique du Nord. Cette nouvelle édition devrait être suivie de la publication des DOSSIERS D'ARABE MAGHREBIN (qui font suite à ce COURS), aujourd'hui épuisés depuis de longues années. Michel NEYRENEUF 1

AVERTISSEMENT
L'ARABE MAGHRÉBIN N'EXISTE PAS... Quelle étrange affirmation au seuil d'un livre intitulé "COURS D'ARABEMAGHRÉBIN"!!! En fait, il existe au Maghreb une multitude de parlers présentant entre eux plus ou moins d'affinités qui s'expliquent par des raisons historiques (origine commune ou non, contacts prolongés ou non, etc.) ou géographiques. Entre deux parlers maghrébins, l'intercompréhension peut être très approximative au premier abord et nécessiter des interlocuteurs un effort sérieux d'adaptation réciproque, comme elle peut être au contraire immédiate et presque parfaite, Je parler employé dénotant simplement l'origine de l'interlocuteur (on pourrait peut-être le comparer aux accents et aux particularités régionales de vocabulaire et de syntaxe dans la France paysanne de la génération précédente). Entre ces deux situations extrêmes, tous les degrés d'intercompréhension existent. Et il faudrait en outre étudier les phénomènes multiples d'adaptation des parlers dans l'émigration maghrébine, où des gens d'origines très diverses se trouvent réunis dans des conditions comparables... Quoi qu'il en soit, le public auquel est destiné ce COURS nous a paru justifier cette tentative d'enseigner non un arabe commun maghrébin, qui, encore une fois, n'existe pas, mais les structures et le vocabulaire de base qui permettront d'acquérir par la suite, et selon des circonstances qui dépendront de chacun, une compétence linguistique réelle, incarnée cette fois dans une langue réelle.
Dans la pratique, comment avons-nous procédé? Chaque dialogue a été pensé dans l'un des trois dialectes, tunisien, algérien ou marocain (nous sommes bien conscients de l'approximation scientifique que reflètent ces appellations, mais elles correspondent à une conscience que le locuteur a de la langue), puis, systématiquement revu en commun et, ce qui lui donne son caractère un peu artificiel, dépouillé de tous les traits trop spécifiques d'une aire dialectale donnée. Chaque fois que cela a été nécessaire, des variantes localisées ont été données en note (le spécialiste pourra s'amuser à retrouver la langue de base de chacun des dialogues). Par exemple, "maintenant" se dit "grük" en Algérie, mais on entend plutôt "tawa" en Tunisie et "daba" au Maroc.

Un second type de variante que l'on trouvera en note, est d'ordre sociolinguistique: en effet, les emprunts des parlers maghrébins au français, et à un moindre degré à l'espagnol et à l'italien, pour exprimer des réalités de la vie moderne sont légion, mais tendent à être remplacés dans les couches scolarisées de la population par les mots arabes correspondants, véhiculés par l'arabe standard officiel. Dans des cas semblables, nous avons pris le parti d'utiliser dans le dialogue le mot arabe, même s'il est d'un emploi plus récent et moins fréquent en dialectal, et de mettre en note l'emprunt à la langue étrangère sous ses différentes formes. C'est ainsi qu'on trouvera pour voiture "sayyara" dans le dialogue et "tomobil" en note, et pour infirmière "mumarrida" dans le dialogue, et ''farmliya'' en note.
Ceci dit, que contient comprend ce cours? dit. Chaque leçon

Une première partie comprenant les 25 leçons du cours proprement 6 rubriques:
1. un DIALOGUE être mémorisé 2. 3. 4. 5.

de longueur variable, mais dans l'ensemble assez court pour pouvoir facilement (enregistré sur les cassettes) avec sa transcription en caractères phonétiques et en caractères arabes (*), des IllUSTRATIONS, suivant pas à pas le dialogue, servant de support visuel et destinées à en élucider le sens, et à servir de base pour sa répétition, le VOCABULAIREnouveau abordé dans le dialogue, les VARIANTES dont nous avons parlé plus haut, une série d'EXERCICES STRUCTURAUX, qui ne peuvent être faits qu'avec l'aide d'un répétiteur patient ou avec J'enregistrement qui est naturellement le complément indispensable de ce cours pour qui travaillerait seul,

2

6. la GRAMMAIREexpliquée succintement,
que le dialogue soit bien compris.

mais de façon suffisante,

à condition

Une deuxième partie (ANNEXES)
1. une RÉCAPITULATION de la CONJUGAISON 2. deux LEXIQUES (arabe-français et français-arabe) reprenant tous les mots des 25leçons. 3. la TRADUCTION en français des 25 Dialogues pour faciliter le travail de ceux qui étudient seuls.

Une troisième partie que l'on pourra se procurer par ailleurs et qui est l'enregistrement de tous les dialogues, une fois à vitesse normale, une fois à vitesse lente, ainsi que de tous les exercices structuraux. Du point de vue des structures, nous avons respecté une progression extrêmement stricte
d'une leçon à l'autre, et avons veillé au réemploi constant des structures déjà vues. Ce cours

contient donc J'essentiel de ce qu'il faut savoir pour parler l'arabe au Maghreb, ou en France avec des Maghrébins. S'il y a des lacunes, elles sont de détail. Par contre, en ce qui concerne le vocabulaire, si nous avons été très attentifs à respecter une proportion convenable de mots nouveaux dans chaque leçon, nous n'avons nullement visé à l'exhaustivité et nous nous sommes refusés à des textes statiques et descriptifs qui permettent d'épuiser le lexique concernant un thème donné. Nous avons préféré, tout en variant
les sujets au maximum, prendre des situations de dialogue aussi plus dynamiques au niveau du langage. Or, dans la vie courante, nommer les objets qui nous entourent... près du réel que possible, car on ne passe pas son temps à

Alors, peut-être bien qu'arrivé au bout de ce cours, vous saurez dire "une chaise" et pas "une table", mais est-ce tellement important puisqu'il y a des dictionnaires, et bien mieux encore, des

gens aimables pour vous expliquer ce que vous ne savez pas... Parce qu'enfin, il faut bien le dire, ce n'est pas dans tes livres qu'on apprend une langue, et celui-ci n'a d'autre ambition que de vous mettre à même d'apprendre J'arabe... en le parlant I
(*) On trouvera à la fin du livre une initiation méthodique à l'écriture arabe. Grâce aux

cassettes et aux solutions des exercices, on pourra avoir
lecture et à l'écriture en caractères arabes.

accès sans trop de difficultés à la

REMERCIEMENTS
Les auteurs tiennent à exprimer leurs remerciements à tous

ceux

qui ont contribué

à la

production et à la réalisation

de ce cours.
Pierre NOARO, Conseiller linguistique à d'Arabe, qui ont préfacé cette édition et aussi à Monsieur Michel LHUGUENOT, le C.N.E.S.S.S. à l'enseignement des

Tout d'abord, pour la première édition, Monsieur l'E.N.A., et Monsieur Bruno HALFF, Inspecteur Général qui ont inlassablement apporté aides et conseils. Merci Directeur du C.N.E.S.S.S., qui fut, par sa volonté d'ouvrir langues, et en particulier de l'Arabe dialectal, à l'origine

de ce cours..

Enfin un chaleureux merci à Charles TOSI, élève de l'association "Alphatis-Maghrébin" (26 rue Simart - 75018 Paris) qui a refait entièrement la composition de ce COURS sur
ordinateur.

3

BIBLIOGRAPHIE
Méthodes Manuel d'Arabe Algérien Moderne - N. TAPIERO P.U.L. - KLINCKSIECK - Paris 1978 (Réédition) Méthode Audio-visuelle "Kamal" (Algérien) Renseignements: Université de Saint Etienne - UER d'Arabe A Basic Course in Moroccan Arabic - R.S. HARRELL Georgetown University Press Washington 1962 Recueils de textes Recueil de textes en Arabe Marocain - G. COLIN A MAISONNEUVE - Paris 1957 Textes d'Arabe Maghrébin - P. MARCAIS et M-S HAMROUNI A MAISONNEUVE - Paris 1977 (Textes Tunisiens) Epreuves d'Arabe littéral et Maghrébin - H. MAMMERI A MAISONNEUVE - Paris 1979

Grammaires
Esquisse Grammaticale de l'Arabe Maghrébin - P. MARCAIS A MAISONNEUVE - Paris 1977 A short Reference Grammar of Moroccan Arabic - R.S. HARRELL Georgetown University Press - Washington 1962

Dictionnaires
Dictionnaires Français-Arabe et Arabe-Français (il s'agit de dialectal algérien)B. BEN SEDIRA Slatkine Reprints - Genève 1979 Dictionnaire Arabe-Français (Maroc) - B. TEDJINI Société d'Editions géographiques, maritimes et coloniales
Paris 1948

-

(encore

trouvable)

A Dictionnary of Moroccan Arabic: Arabic-English / English-Arabic Richard S. HARRELL - Georgetown University "Press (1963/66) Enfin nous tenons à citer un dictionnaire difficile Algérie, car c'est un ouvrage qui offre de nombreux à trouver trésors: en France ou en

Dictionnaire Pratique ARABE-FRANÇAIS - M. BEAUSSIER LA MAISON DES LIVRES -ALGER 1958 (réédition) (il s'agit de dialectal notamment algérien)

4

cette
1

L'arabe dialectal ne s'écrivant pratiquement pas, il nous a semblé préférable de faire appel à la transcription phonétique en caractères latins. Cependant, dans
nouvelle édition, vous trouverez aussi les

textes en graphique

arabe

à

côté de la transcription. La transcription (en particulier des voyelles) ne rentre pas dans les nuances, et ce d'autant plus que la prononciation d'un mot variera sensiblement suivant la région d10rigine du locuteur.

a
~b

.b
(3)

(t emphatisé)
~(interdentale

t

1;

ü

t

sonore emphatisée)
thing)

(1) (2)

:.

t ~(cf. anglais: ~j ~h
(cf. espagnol:

t t

t

9
C'r" non roulé) ~f

~b
~d

jota)

(4) ~=)

~q k I m n h (cf. anglais: his) wIG ("w" comme "OUIl dans ouate) YI i ("y" comme dans yak) a ~9

(1)
)

~d (cf. anglais: r C'r" roulé) z

this)

J
p 0
0

)

~s

..
UO (3) UO

5
~(= IIch" de chat)

.9

s (s emphatisé) Q (d emphatisé)

<.S

schawa

(1) (2) (3) (4)

les interdentales ne sont prononcées qu'à l'Est du Maghreb Sud Algérien souvent prononcé "df' (AL) lettres confondues en "Q" au Maroc et en "+" en Tunisie prononcé "g" dans les parlers d'origine bédouine

et dans le

5

Voyelles: L'arabe n'en connaît que trois: a, i, u (= ou). Le dialecte maghrébin tend vers un amenuisement des voyelles brèves. Ces trois voyelles brèves ont leur correspondant voyelles longues "a - i - Li ". On trouvera alors uniquement un support vocalique: "a" qui se colorera en fonction du voisinage. Ce support s'appelle "schewa"

Les consonnes qui n'existent pas en francais:
1ère Leçon: h I b - q I k - tIt
Le "h" (non pointé) est un h expiré, le

souffle ne rencontrant

pas d'obstacle

"help") Ex. : huwa, hiyya, zuhra (pointé) est fortement expiré mais l'air venant du gosier est légèrement Le "b" obstrué dans sa sortie par une contraction du pharynx Ex. : mutJammad, tlal,... Le "q" est un "k" guttural. C'est une explosion sourde se produisant par le contact de la luette avec le fond de la gorge. Ex. : qaddur, qsantina Le "t" est un "t" emphatique, c'est-à-dire que l'arrière bouche fait chambre de résonnance. Ex. : qsantina, tul,... 2ème Leçon: t - h I h - assimilation du "I" de l'article - d I Le "t" est une gutturale qui associe la contraction du gosier à la vibration cordes vocales. Ex. : tH, tabd-allah, ... Le ''<;l'' est un d emphatique Ex. : mrïd
<;I

dans le gosier (Cf. l'anglais

des

3ème
liOn

Leçon:

b I rIg
qui correspond à peu près au "j" Oota) espagnol ou au

Le est la gutturale "ch" allemand.

Ex. : badma, ubt-i, ... Le "r" sera toujours roulé (comme en italien ou espagnol: Ex. : dar, rabta, ... Le "g" sera prononcé comme le "r" parisien de "Paris"

bravo, brava):

Ex. : maghrab, gorba, ...
Le "~n est un "5" emphatique. Le "?" correspondra parfois au "th" anglais de "those"

6

Leçons

1 à 25

Leçon 1
)1~1
~
lS~

Dialogue
- ..JJ I~
1

haga wald - hagi bant

haga rajal - hagi mra bl..rolS:U - ~I..J I~ ~~\ ..J,J\ 2 al-wald asm-u mUQammad al-bant asam-ha zuhra bjAj~' ~I ar-rajal asm-u qaddür JJ:Li ~I ~I..)I

- ..:t.....,..- ~ .. ~ ."<'
A ",
C

LrJou ~, bIy:JI Ia-mra asam-ha tatma 3 mUQammad saken f-ad-dzayar pl~' ~ üSL.u~ Ù'JÂJ ~ ~L.u b.,;-A) zuhra sakna fi wahran
\...uJ 'l..A.JO UJJ

oz t,

~

JJ

"'-

~

qaddur u tatma saknin fi qsentina

Vocabulaire ~,wald
~bent ~1)rajal
o1.,ro mra

garçon fille homme femme

~L, saken (mase.) d.;Sl.w sakna (fém.) ~L, saknin (plur.) 1lA hada

"habitant" (participe

actif)

~,asm
;I~I ad-dzayar
<.J';Jb, wahran A. h. jj qsanpna

nom Alger
Oran Constantine ~mulJammad

celui-ci

~~hadi
~fi(f- devant une voyelle) }-u (au bout d'un nom)
-ha (au bout d'un nom)

celle-ci
dans, à à lui

Ub-

à elle

bJÂj

)'~ d...o.b9 fatma 1

zuhra qaddür

Ce sont des prénoms: Mohamed, Zohra, Kaddour et

Fatma article indéfini le, la, les
(on le trouve aussi sous la forme "Ia")

JI al-

,

wI u et
(prononcé 'ut ou 'wi selon contexte et locuteur)

8

9

Leçon 1
Exercices Structuraux

1er EXERCICE

PhonétiquehIt)
Répétez hal ... hal kGI... qui tall. .. tul

- qIk

- tIt

2ème EXERCICE

1***

Le démonstratif (wald)

2***

hada wald (bant)

hadi bant

3ème

EXERCICE 1*** ***

Le suffixe

was asam-ha?
was asm-u ?

al-bant asam-ha zuhra

2 - al-waldasm-u muhammad

4ème EXERCICE

1***

2***

id al-wald asm-u muhammad. al-bant asam-ha zuhra w-ar-rajal?

(w-al-bant ?)

ar-rajalasm-u qaddur

Sème

EXERCICE
1***

Le participe mut)ammad

actif saken f ad-dzayar. (u fatma ?)

2***

fatma sakna fiqsantina

u qaddür ? qaddür sakan fi qsantina

10

Leçon 1
Grammaire
1 - LE PRONOM
DÉMONSTRATIF

singulier masculin féminin
2

pluriel hadu

hada hadi

- LE

PARTICIPE

ACTIF

Il n'est pas considéré comme rend compte d'un état. masculin féminin
saken est le participe

un verbe. singulier saken sakna
actif du

On peut le traduire pluriel saknin

par "habitant

à". Il

verbe signifiant

"habiter"

3

-

lE PRONOM

SUFFIXE -u (masculin) Ex.: asm-u asam-ha I -ha (féminin) (nom à luij (nom à elle)

3ème personne

du singulier:

4 - lA PHRASE NOMINALE
Phrase sans verbe. Comme pour beaucoup de langues, la copule "est" n'existe pas en arabe. Ex.: haga wald = celui-ci (est) un garçon 5

- l'ARTICLE

Il n'existe pas d'article indéfini en arabe: "wald" = un garçon Il existe un seul article défini qui est invariable al : "al-wald" = le garçon. Il s'applique au masculin, féminin et pluriel. Pour des raisons phonétiques, devant certaines lettres (lettres solaires), l'article est assimilé par la 1ère lettre du nom qui suit: : er-rajal au lieu de el-rajal

le "l'' de

6

- RÈGLE

PHONÉTIQUE de suite.

Globalement, l'arabe dialectal maghrébin supporte mal 3 consonnes C'est pourquoi: - au lieu de lIal-mra", on aura IIIa-mra", - au lieu de "asm-ha" on aura "asam-hait.
1

11