//img.uscri.be/pth/9bde793758df93f4261594785cb4fbb9131a3391
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 8,63 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

La langue basque dans tous ses états

De
114 pages
L'ambition de ce livre est d'offrir des éléments de compréhension pour mieux appréhender la situation dans laquelle se trouve la langue basque, aussi bien en France qu'en Espagne. Il est composé d'articles qui abordent cet objet sous différents angles comme autant de projecteurs qui éclaireraient un même objet en s'efforçant d'en donner une image complète et précise, d'autant que la situation de la langue basque se caractérise par sa diversité selon les zones sociolinguistiques et les réalités politico-administratives.
Voir plus Voir moins

LA LANGUE BASQUE DANS TOUS SES ÉTATS

vVWW.] i b ra i ri eharmattan.

co m

diffus ion .harmattan(rowanadoo. harmattan l (U>wanadoo.fr

fr

~L'Hannattan,2006 ISBN: 2-296-00478-4 EAN : 9782296004788

Eguzki URTEAGA

LA LANGUE BASQUE DANS TOUS SES ETATS
r

Sociolinguistique

du Pays Basque

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique; 75005 Paris FRANCE

L'Hanuattan

Hongrie

Espace

L'H,mnattan

Kinshasa

Konyvesbolt Kossuth L u. 14-16

Fac..des

Sc. Sociales, Pol et Adm. ; BP243, KIN XI de Kinshasa - ROC

L'Harmattan Italia Via Oegh Artisti, 15 10124 Torino ITALIE

L'Harmattau Burkina Faso 1200 logements villa 96 12B2260
Ouagadougou 12

1053 Budapest

Université

Espaces Discursifs Collection dirigée par Thierry Bulot

La collection Espaces discursifs rend compte de la participation des discours (identitaires, épilinguistiques, professionnels...) à l'élaboration/représentation d'espaces - qu'ils soient sociaux, géographiques, symboliques, territorialisés,

communautaires,...

-

où les pratiques langagières peuvent être révélatrices de

modifications sociales. Espace de discussion, la collection est ouverte à la diversité des terrains, des approches et des méthodologies, et concerne - au-delà du seul espace francophone - autant les langues régionales que les vernaculaires urbains, les langues minorées que celles engagées dans un processus de reconnaissance; elle vaut également pour les diverses variétés d'une même langue quand chacune d'elles donne lieu à un discours identitaire; elle s'intéresse plus largement encore aux faits relevant de l'évaluation sociale de la diversité linguistique.

Elatiana RAZAFIMANDIMBIMANANA, Français, franglais, québé-quoi ?, 2005. Martine COTIN, L'Ecriture, l'Espace, 2005. Jean-Marie COMIT!, La langue corse entre chien et loup, 2005. Sophie BARNECHE, Gens de Nouméa, gens des îles, gens d'ailleurs... Langues et identités en Nouvelle-Calédonie, 2005. Cécile VAN DEN AVENNE (éd.), Mobilités et contacts de langues, 2005. Angeles VICENTE, Ceuta: une ville entre deux langues, 2005. Marielle RISPAIL (dir.), Langues maternelles: contacts, variations et enseignements, 2005. Françoise FELCE, Malédiction du langage et pluralité linguistique. Essai sur la dynamique langues/langage, 2005. Michelle VAN HaaLAND (Ed.), Psychosociolinguistique, 2005. Anemone GEIGER-JAILLET, Le bilinguisme pour grandir. Naître bilingue ou le devenir par l'école, 2005. Safia ASSELAH RAHAL, Plurilinguisme et migration, 2004. Isabelle LÉGLISE (dir.), Pratiques, langues et discours dans le travail social, 2004. C. BARRE DE MINIAC, C. BRISSAUD, M. RISP AIL, La littéracie, 2004. Marie LANDICK, Enquête sur la prononciation du français de référence. Les voyelles moyennes et l 'harmonie vocalique, 2004.

Pour Aiala et Ana

Ouvrages d'Eguzki Urteaga Le mouvement antimilitariste basque contemporain Socio, 1996 Les militants étudiants Dakit, 2002 Soziologia modernoa eta garaikidea Dakit, 2002 Les journalistes locaux: fragilisation L'Harmattan,2004 d'une profession

La politique linguistique au Pays Basque L'Harmattan,2004 La question basque en France Milan, 2004 La nouvelle gouvernance en Pays Basque L'Harmattan,2004 Le Golf de Chantaco : histoire d'un Club lm Errege, 2005 Gobernanza y territorio en [parralde Gobiemo Vasco, 2005 Les médias en Pays Basque: histoire d'une mutation Mare et Martin, 2005 Le paysage médiatique en Béarn Mare et Martin, 2005 Sociologia de la complejidad Mare et Martin, 2005

INTRODUCTION

La langue basque, de part et d'autre de la frontière, suscite des passions, réveille des fantasmes et fonde l'identité d'un territoire, d'une population et d'une culture. Les débats, les querelles et les mobilisations qu'il suscite indiquent que le basque représente un enjeu de taille, non seulement pour les bascophones et les nationalistes basques, mais aussi pour l'ensemble des personnes qui vivent et travaillent au Pays Basque. Pour preuve, il ne se passe pas un jour sans que des sujets relatifs à la campagne lancée par une association, la décision prise par une commune ou la politique élaborée par une collectivité territoriale concernant cette langue ne soient abordés dans la presse locale et régionale. Or, cette abondance d'événements et d'initiatives ne nous aide pas nécessairement à mieux comprendre la situation dans laquelle se trouve le basque, aussi bien en France qu'en Espagne. L'ambition de ce livre est précisément d'offrir des éléments de compréhension pour mieux appréhender cette réalité complexe. Ce livre consacré à la langue basque est composé d'articles pouvant être lus indépendamment les uns des autres, dont certains sont parus dans des revues spécialisées. Il aborde cet objet sous différents angles comme autant de proj ecteurs qui l'éclaireraient en s'efforçant d'en donner une image complète et précise, d'autant que la situation de la langue basque se caractérise par sa diversité selon les zones sociolinguistiques et les réalités politicoadministratives. Effectivement, qu'y a-t-il de commun entre la Communauté Autonome Basque qui dispose d'une officialité de la langue basque, d'institutions spécifiques, d'une politique ambitieuse de revitalisation linguistique et de moyens budgétaires conséquents et le Pays Basque français qui est dépourvu de toute

8

La langue basque dans tous ses états

officialité de la langue basque et de toute reconnaissance politicoadministrative et dont la politique linguistique est balbutiante? Dans cette perspective, ce livre commence par une étude de la situation de la langue basque en France, en évoquant son état, son évolution et son avenir à travers une analyse prospective, pour ensuite aborder la situation sociolinguistique de Bayonne-AngletBiarritz, zone urbaine, multiple et peu propice aux langues régionales, et achever cette première partie par la mise en exergue du décalage entre l'offre et la demande d'enseignement bilingue dans l'agglomération bayonnaise. La seconde partie, consacrée au Pays Basque espagnol, analyse l'évolution de la langue basque au cours des dix dernières années, en se fondant sur les trois grandes enquêtes sociolinguistiques de 1991, 1996 et 2001, avant d'aborder le statut de cette langue aussi bien dans la Communauté Autonome Basque (CAB) que dans la Communauté Forale de Navarre, et de conclure par une étude du Plan de Normalisation Linguistique de la fonction publique de la CAB.

CHAPITRE

1

LALANGUEBASQUEENFRANCE:
DIAGNOSTIC, ÉVOLUTION ET PROSPECTIVE

L'enquête Étude de l'histoire familiale de 1999, qui a été conçue avec le concours de l'Institut National d'Études Démographiques (INED) et réalisée par l'INSEE, a fait l'objet d'une exploitation concertée entre ces deux institutions. Pour la première fois, elle comportait un volet consacré à la "Transmission familiale des langues et parlers". Les questions concernant cette transmission ont permis d'isoler et d'étudier les trois grands axes suivants: 1. l'héritage de ces différentes langues transmises par nos parents, considéré de façon isolée, dans notre enfance, 2. l'usage que nous-mêmes avons fait vis-à-vis de ces langues, avec nos jeunes enfants, 3. notre pratique actuelle de ces langues avec notre entourage. Ces questionnaires, remplis en même temps que les bulletins du recensement de mars 1999, ont concerné 380 000 adultes vivant en Métropole (parmi eux environ 6 000 au Pays Basque français), dont les plus âgés sont nés avant la guerre de 1914. Afin d'obtenir une représentativité plus proche de la réalité de ces langues régionales, certaines aires géographiques, notamment celle du Pays Basque, ont été surévaluées dans l'échantillon et les résultats redressés avant publication. Les pondérations détaillées au niveau régional ont également permis une analyse plus fine par catégorie socioprofessionnelle, âge, sexe et tranche d'unité urbaine. À partir de ces données, nous avons réalisé un commentaire se subdivisant en trois parties:

10

La langue basque dans tous ses états

1. l'état des lieux, c'est-à-dire la lecture des données recueillies, 2. l'évolution, à savoir, les modifications et les permanences constatées au fil du temps, 3. la prospective ou les conclusions pouvant être tirées pour l'avenir. Nous avançons l'hypothèse selon laquelle, après une période de déclin plus ou moins continu, la langue basque semble en voie de stabilisation, d'autant que certains indicateurs, tels que la transmission familiale occasionnelle, connaissent un regain. Or, la revitalisation de la langue basque à l'avenir suppose l'adoption de mesures structurelles en faveur de son développement.
La pratique linguistique globale

1. Au Pays Basque français, à savoir dans l'arrondissement de Bayonne et les deux cantons souletins de Mauléon et TardetsSorholus, l'on dénombre 63 000 locuteurs adultes bascophones sur une population de 213 000 habitants de 18 ans et plus. Cela représente 29,57% de la population adulte du territoire concerné, auxquels s'ajoutent 6,34% de locuteurs occasionnels, soit un peu plus de 13 500 personnes. Ceci dit, parmi ces 76 513 locuteurs habituels ou occasionnels, il est malaisé de distinguer les bilingues actifs et passifs, c'est-à-dire ceux qui pratiquent bien, voire très bien le basque et ceux qui parlent cette langue avec difficulté. 2. La pratique de la langue basque par génération montre une stabilisation de la pratique habituelle et une progression de la pratique occasionnelle auprès des générations nées entre 1965 et 1980, autrement dit auprès des personnes ayant entre 19 et 34 ans au moment du recensement. En effet, la pratique habituelle de la langue basque par les enfants diminue de moitié entre les générations nées en 1920 et en 1955, passant de 41% à 20%, puis se stabilise. La pratique occasionnelle, pour sa part, augmente de manière significative dans la mesure où, après plusieurs décennies de stagnation, elle croît fortement en cinq ans au sein des jeunes générations, passant de 5,69% à près de Il %. Si la progression de la pratique observée chez les personnes nées en 1920 et 1950 est imputable à la fin des guerres mondiales

La langue basque en France

Il

et à l'essor de la natalité, il en est autrement pour les jeunes générations. En effet, cette constance, voire ce progrès, est en lien avec le souci croissant des parents, particulièrement ceux dont les enfants sont scolarisés dans l'enseignement bilingue, de parler le basque à leurs enfants, dans le but de transmettre cette langue à laquelle ils sont fortement attachés et aussi d'aider leurs enfants dans leur scolarité. Ce changement d'attitude prend d'autant plus d'ampleur avec le développement de l'enseignement du et en basque. Ainsi, dans le seul primaire, entre 1993 et 2001, les effectifs sont passés de 1 309 à 2 600 dans le public bilingue, de 593 à 1 146 dans le privé bilingue et de 1 005 à I 393 dans l'associatif bilingue, auxquels s'ajoutent les enfants apprenant la langue basque 1 à 3 heures par jour en initiation ou en option. 3. Dans un avenir plus ou moins proche, l'on s'achemine vers une constance de la langue basque, la remontée amorcée dans la pratique occasionnelle parmi les jeunes générations abondant dans ce sens. Toutefois, cette stabilisation progressive est fragile et reste conditionnée à la mise en œuvre d'une politique linguistique de promotion et de soutien à la langue basque. Effectivement, le déclin des anciens acteurs de la transmission dite naturelle, tels que la famille, la communauté villageoise ou l'Église, exige le développement de nouveaux vecteurs de transmission, en particulier l'école, les médias et les services publics.
La pratique linguistique par sexe

1. Parmi les quelques 63 000 locuteurs bascophones du Pays Basque, une faible majorité sont des hommes (52,1%) puisque l'on dénombre 32 706 hommes pour 30 067 femmes. Cette plus forte tendance des hommes à pratiquer le basque s'explique, en partie, par la sur-représentation du sexe masculin dans le monde du travail et dans les métiers traditionnels tels que l'agriculture, la pêche et l'artisanat où la langue basque est largement pratiquée. 2. Pour ce qui est de la pratique linguistique, l'écart entre hommes et femmes s'est amenuisé au cours des dernières décennies, dans la mesure où les femmes ont peu à peu rejeté le sentiment de honte et d'inutilité sociale associé à la langue basque, sous l'effet de la féminisation du système scolaire et du monde du