La vicariance en français et dans les langues romanes (italien, espagnol, portugais)

De
Publié par

Le concept linguistique de vicariance n'a jamais été défini précisément. Le but de ce livre est donc d'une part de définir une notion de linguistique générale, et d'autre part d'étudier les principaux mots vicariants de quatre langues romanes, le français, l'italien, l'espagnol et le portugais. L'auteur fonde essentiellement son approche des mots vicariants sur la psychomécanique du langage de Gustave Guillaume, qui prend en compte aussi bien la langue que la transition de cette dernière au discours.
Publié le : lundi 15 février 2016
Lecture(s) : 11
Tags :
EAN13 : 9782140002403
Nombre de pages : 302
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
«
s
é
m
a
n
t
i
q
Samuel BIDAUD
u
e
s
»
LA VICARIANCE EN FRANÇAIS ET DANS LES LANGUES ROMANES (îtalîen, espagnol, portugaîs)
La vicariance en français et dans les langues romanes (italien, espagnol, portugais)
Sémantiques Collection dirigée par Thierry Ponchon Déjà parus Boris LOBATCHEV,L’Autrement-perçu des langues, 2015. Nathalie GLAUDERT,Théorie de la marque et complexité linguistique, 2014. Stéphane GIRARD,Plasticien, écrivain, suicidé. Ethos auctorial et paratopie suicidaire chez Édouard Levé, 2014. María Dolores VIVERO GARCÍA,Frontières de l’humour, 2013. Antoine GAUTIER et Thomas VERJANS (dir.),Comme, comment, combien, Concurrence et complémentarité, 2013. Aviv AMIT,Continuité et changements dans les contacts linguistiques à travers l’histoire de la langue française,2013 Christiane MORINET,Du parlé à l’écrit dans les études, 2012. Jonas Makamina BENA,Terminologie grammaticale et nomenclature des formes verbales, 2011. André ROMAN,Grammaire systématique de la langue arabe, 2011. Julien LONGHI,Visées discursives et dynamiques du sens commun, 2011. Boris LOBATCHEV,L'autrement-vu, l'axe central des langues, 2011. Fred HAILON,Idéologie par voix/e de presse, 2011. Jean-Claude CHEVALIER, Marie-France DELPORT, Jérômiades. Problèmes linguistiques de la traduction, II, 2010. Rita CAROL,Apprendre en classe d'immersion, quels concepts, quelle théorie ?, 2010. Bénédicte LAURENT,Nom de marque, nom de produit: sémantique du nom déposé, 2010. Sabine HUYNH,Les mécanismes d’intégration des mots d’emprunt français en vietnamien, 2010. Alexandru MARDALE,Les prépositions fonctionnelles du roumain,2009.
Samuel Bidaud
/D YLFDULDQFH HQ IUDQoDLV HW GDQV OHV ODQJXHV URPDQHV LWDOLHQ HVSDJQRO SRUWXJDLV
‹ / +$50$77$1   UXH GH O eFROH3RO\WHFKQLTXH  3DULV http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07772-7 EAN : 9782343077727
À ma famille
5HPHUFLHPHQWV
L’ouvragequi suit constitue le remaniement de ma thèse de doctorat, « La vicariance en français et dans les langues romanes (italien, espagnol, portugais) », soutenue le 30 mai 2014 à l’Université de Bourgogne. Je tiens tout d’abord à remercier M. le Professeur Philippe Monneret, qui a non seulement accepté de diriger ma thèse, mais grâce à qui j’ai également pu obtenir un contrat doctoral qui m’a permis de réaliser cette dernière dans les meilleures conditionsqui soient. Les précieux conseils qu’il m’a donnés, s’ils m’ont amené à remanier mon travail plus d’une fois, et notamment ma définition de la vicariance, se sont révélés, je le vois aujourd’hui, salutaires. Le travail qui suit lui doit énormément. Je tiens ensuite à remercier M. le Professeur Samir Bajrić, qui, dès qu’il a su que je travaillais sur le verbefaire, m’a gentiment donné un tiré à part d’un article qu’il avait écrit sur le sujet, et qui m’a également invité à participer à une journée d’étude qu’il organisait sur les mots paresseux, au cours de laquelle j’ai pu présenter la partie de ma thèse consacrée aux motschose,truc,machinetbidule.  Je remercie M. le Professeur Thierry Ponchond’avoir, en tant que directeur de la collection « Sémantiques » chez L’Harmattan, accepté ma thèse pour publication. De nombreuses personnes m’ont apporté leur aide, que ce soit du point de vue du contenu ou de la forme. Je tiens notamment à remercier les membres de mon jury, à savoir, outre MM. les Professeurs Philippe Monneret, Samir Bajrićet Thierry Ponchon déjà cités, Mme la Professeure Sophie Saffi, M. le Professeur Jorge Juan Vega y Vega, et M. le Professeur Olivier Soutet, qui ont lu avec attention mon travail et m’ont fait part de leurs précieuses remarques. Je remercie également Mme la Professeure Gabrielle Le Tallec-Lloret, avec qui j’ai pu avoir une conversation très éclairante sur les pronomsenety. Je tiens aussi à remercier tout particulièrement Aurélia Kermorgant, Mathilde Siméant, Marianne Dutrion, Mariangela Albano, Pedro Baraona, Pierre-Maximilien Jenoudet, Arnaud Lecrubier, et Ludovic et
Rodolphe Perchot, qui m’ont tous aidé à un moment ou à un autre. Enfin, j’ai bien souvent éprouvé des difficultés devant ma thèse puis devant la rédaction du livre qui en est issu, et je remercie sincèrement ma famille et mes amis pour le soutien qu’ils m’ont toujours témoigné.
,QWURGXFWLRQ
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.