Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Le langage des médias : discours éphémères ?

174 pages
Cet ouvrage réunit des spécialistes français et finlandais autour de la question du langage des médias. Le sous-titre "Discours éphémères ?", veut soulever la question de la persistance -toute relative- des discours de la presse imprimée, de la télévision, de la radio ou de l'internet. Comment caractériser ces discours ? Quelles en sont les spécificités ? Comment arrêtent-ils le regard du lecteur ou du spectateur ?
Voir plus Voir moins

LE LANGAGE DES MÉDIAS

Derniers ouvrages parus dans la même collection
Jacques ANIS, André ESKÉNAZI et Jean-François JEANDILLOU (éds) Le signe et la lettre (En hommage à Michel Arrivé) Astrid BERRIER Conversations francophones: A la recherche d'une communication interculturelle

Emmanuelle BORDON L'interprétation des pictogrammes: Approche interactionnelle d'une sémiotique Giulia CERIANI Marketing moving: L'approche sémiotique
André DEDET Structure du langage et de l'inconscient Pierre GARRIGUES et Marc ARABY AN Les grammairiens romains: Anthologie bilingue luhani HÀRMÀ (éd.) Le langage des médias : Discours éphémères? Rafika KERZAZI-LASRI La métaphore dans le commentaire politique Isabelle KLOCK-FONTANILLE et Claude CALAME (éds) Discours historique et invention de la tradition Thierry MÉZAILLE Genèse de la blondeur dans A la recherche du temps perdu: Sémantique d'un thème structurant

Marie C. POIX-TÉTU Le discours de la variante: Approche sémiotique de la genèse d'Anna, soror... de Marguerite Yourcenar Marie-Sylvie POLI Le texte au musée: Une approche sémiotique
Anne-Marie PRÉVOT Dire sans nommer: Etude stylistique de la périphrase chez Marguerite

Yourcenar

Marielle RISP AIL Le Francique: De l'étude d'une langue minorée à la sociodidactique des langues

Jürgen SIESS et Gisèle VALENCY(éds) La double adresse
01.02.03

«
SOU

s
S

é
I a

m
direction

a

n
d e

q
Mar

u
c

e
A rab

s

» y a n

Tiiu Grünthal-Robert, Eva Havu, Jean-François Jeandillou, Meri Larjavaara, Dominique Maingueneau, Sophie Moirand, Michèle Perret, Geneviève Petiot, Ulla Tuomarla

LE LANGAGE DES MÉDIAS : " " " DISCOURS EPHEMERES?
Articles réunis et édités par J uhani Harma
Actes du colloque organisé par la section de français du département des langues romanes de l'Université d'Helsinki à l'Institut Finlandais de Paris les 19 et 20 mai 2000

L 'Harmattan 5-7, rue de l'Ecole

France Polytechnique

L'Harmattan

Hongrie

L'Harmattan

Italie

Hargita u. 3
1026 BUDAPEST

Via Bava, 37
10214 TORINO

7 5005 PARIS

«

s

é

man

q

u

e

s

»

Créée en 1994 pour valoriser la recherche en sciences du langage, la collection « Sémantiques» accueille principalement des thèses nouveau régime et des synthèses d'habilitation. Elle publie une nouveauté par mois dans les différents domaines de la linguistique: phonologie, lexicologie, syntaxe, sémiologie et philosophie du langage, épistémologie,
psycholinguistique et sociolinguistique, générale et de sémiotique,

études littéraires à base de linguistique

orthophonie, didactique du FLM et du FLE, traduction, terminologie et industries de la langue en général, mise en œuvre de l'outil sémio-linguistique au service de l'entreprise:
analyse de contenu, marketing, publicité.

èa, Contact: Marc Arabyan CeReS - Centre de Recherches Sémiotiques Université de Limoges 39, rue Camille-Guérin 87000 LIMOGES (France) èa, @L'Hannatlan,2003 ISBN: 2-7475-4087-1

Les actes du premier colloque organisé par l'Institut finlandais de Paris et par le Département des Langues Romanes de l'Université d'Helsinki en 1995 ont été publiés par alIi Valikangas et Juhani Harma dans la série « Variété et diversité des langues» de Travaux et Recherches en Linguistique Appliquée, édité par l' AFLA - Association Française de Linguistique Appliquée, afla2000@linguist.jussieu.fr Case 7003, 2 place Jussieu, F-75251 Paris Cedex 05, sous le titre de Où va le français? Amsterdam, De Werelt éd., 1997 jfmatter@smd-edu.nI ISBN: 90-71317-12-9

* *

*

Avertissement

Les neuf articles qui composent ce volume proviennent du colloque organisé à l'Institut finlandais de Paris les 19 et 20 mai 2000 par le département des langues romanes de l'Université d'Helsinki. Ce colloque réunissait des spécialistes français et finlandais autour du langage des médias. Son sous-titre, Discours éphémères?, voulait soulever la question de la persistance - toute relative - des discours de la presse imprimée, de la télévision, de la radio ou de l' internet. Les différentes contributions discutent des aspects très variés des médias et de leur langage, en recourant à des approches différentes. On trouvera ici toute une gamme de réflexions sur un phénomène d'actualité qui ne cesse de préoccuper aussi bien le grand public que les chercheurs. La diversité et le caractère pluridisciplinaire de ces contributions en apportent un témoignage précieux. Les organisateurs du colloque remercient l'Institut finlandais de Paris d'avoir mis ses locaux et son personnel à leur disposition, ainsi que les chercheurs français et finlandais qui nous ont confié la publication de leurs textes. Je remercie les éditions l'Harmattan d'accueillir ce volume dans la collection « Sémantiques». Helsinki, le 19 septembre 2002 Juhani Harma

1 Tiiu Grünthal-Robert

Des morphèmes d'énonciation dans les journaux télévisés

Introduction Le sujet de la présente communication est les morphèmes d'énonciation ou peut-être plutôt les adverbes d'énonciation dans les journaux télévisés. J'avais donné le titre de la communication, dans lequel j'utilisais le terme morphème et non pas adverbe dans un stade où j' espérais encore pouvoir trouver des morphèmes d'énonciation dans les journaux télévisés finnois. Etant donné qu'en finnois les morphèmes de ce genre sont souvent des enclitiques et non pas des mots autonomes, je considérais que le terme morphème était mieux adapté qu'adverbe, qui laisse supposer qu'il s'agit vraiment de mots autonomes. Or, ce qui s'est passé, c'est que dans le journal télévisé finnois analysé (pas plus que dans un journal estonien) je n'ai trouvé pratiquement de morphème, ni enclitique ni mot plein, qui puisse être qualifié comme lié à l'énonciation. En français, par contre, les expressions étudiées sont soit des mots soit des groupes de mots, et par conséquent, le terme adverbe d'énonciation me paraît actuellement plus adapté que morphème, même s'il n'est pas parfait non plus. Henning N0lke, dans ses essais traitant des traces énonciatives, propose d'utiliser le terme adverbial contextuel pour tout adverbial « dont l'interprétation fait systématiquement appel à des éléments du contexte non spatio-temporel». Le groupe des adverbiaux contextuels de N0lke renferme les adverbiaux paradigmatisants et les adverbiaux de phrase (à proprement parler), dont le deuxième sous-groupe sera ensuite divisé en adverbiaux d'énonciation, qui portent sur l'acte

10

DISCOURS ÉPHÉMÈRES?

d'énonciation de la phrase plutôt que sur son contenu, et en adverbiaux d'énoncé, qui portent sur le contenu, p. ex. en modifiant les conditions de vérité (probablement, etc.), ou en y ajoutant un commentaire tout en présupposant la vérité (heureusement, etc.). Définition Pour moi, les adverbes d'énonciation sont des adverbes à l'aide desquels le locuteur montre une attitude vis-à-vis de son discours. Ils peuvent porter sur l'acte d'énonciation mais aussi sur le contenu, donc selon la terminologie de Henning Nç;lke mes adverbes d'énonciation peuvent être aussi bien des adverbiaux d'énonciation que des adverbiaux d'énoncé - ou même des connecteurs tels que donc ou pourtant qui véhiculent également une certaine subjectivité. Corpus Les émissions analysées sont des journaux télévisés du soir qui passent entre 19h30 et 20h45. Pour TF1 et France 3, c'est le journal du mardi 14 mars 2000, et pour France 2, le journal du mardi 28 mars 2000 . Uniquement la partie prononcée par le présentateur est prise en compte à l'analyse, et non les reportages. Etant donné qu'il s'agit de textes oraux, transcrits à partir des enregistrements sonores, les signes de ponctuation ne figurent pas dans les transcriptions. Les majuscules sont parfois utilisées pour indiquer une rupture dans le flux énonciatif - ce qui correspondrait à un début de phrase ou de paragraphe à l'écrit - mais l'indication de ces "pauses" n'est pas systématique. Analyse Les adverbes d'énonciation trouvés dans mon corpus peuvent être divisés en deux groupes principaux. Il y a d'abord les adverbes (ou les expressions) utilisés pour l'organisation ou la structuration de l'énonciation. Dans ce groupe appartiennent des mots comme d'abord, puis, alors, enfin, et, toujours, encore, donc, mais également des expressions plus complexes telles que et puisque nous parlons / puisqu'on parle de, sur un sujet voisin, je vous le disais hier ou je vous (le) rappelle. Ce groupe correspond plus ou moins aux adverbiaux d'énonciation de Henning Nç;lke. Le second groupe est formé par les commentaires des présentateurs sur le contenu du texte présenté, c'est-à-dire des mots que Henning

DES MORPHÈMES

D'ÉNONCIATION...

Il

N~lke appelle des adverbiaux d'énoncé. Dans ce groupe, il est possible de trouver des mots comme vraiment, évidemment, naturellement, justement, effectivement, en effet, en fait ou bien. Je vais commencer l'analyse par quelques exemples dans lesquels figurent des mots simples (morphèmes) dont l'utilisation est liée à l'organisation ou la structuration de l'énonciation. Dans le premier exemple ci-dessous, les morphèmes en question sont enfin et d'abord. Il s'agit ici d'un extrait du début de l'émission d'information. Il est à noter que les trois émissions analysées commençaient par la présentation explicite des principaux titres (... voici les titres de l'actualité... voici les titres que nous allons développer...). Dans l'émission de la télévision finlandaise, le présentateur commençait également par énumérer les principaux sujets, mais sans préciser verbalement que c'étaient des titres qui allaient être développés par la suite. Dans l'exemple 1, il s'agit de la transition entre l'annonce des titres principaux, dont le dernier est précédé du mot enfin, et le développement de ces mêmes titres (et d'abord donc...) :
(1) Madame monsieur bonsoir voici les titres que nous allons développer
[00 .]

La cagnotte c'est-à-dire 50 milliards de francs pour l'année 2000 Christian Sautter est optimiste il parle d'un taux de chômage à un chiffre possible avant la fin de l'année le Real de Madrid inflige 45 jours de suspension une amende historique à Nicolas Anelka le joueur avait manqué trois entraînements avec son club enfin la mort de C. Jérôme qui disparaît à 53 ans des suites d'un cancer généralisé il avait signé de nombreux tubes de l'époque [...] Et d'abord donc la réaction de Jean Tiberi aux attaques menées contre lui concernant la mairie de Paris (France 3)
Dans les deux exemples suivants, le mot qui permet de passer au sujet suivant est puis, précédé dans ces deux cas de la conjonction et. L'extrait 2 se trouve à l'intérieur de l'émission, l'extrait 3 appartient à la partie finale dans laquelle les sujets principaux sont repris. (2) Même genre de salutations et d'embrassades au ministère de la fonction publique où Michel Sapin prenait la place de Emile Zuccarelli à noter que cet après-midi plusieurs milliers de retraités de SNCF manifestaient à Paris pour réclamer une revalorisation de leurs pensions Et puis au ministère de la culture où Catherine Trautmann passait amicalement le relais à Catherine Tasca (France 2)

12 (3)

DISCOURS ÉPHÉMÈRES? Nous arrivons à la fin de cette édition je vous rappelle trois actualités que nous avons développées [...] La proposition du député démocratie libérale Jean-François Matéi pour clarifier les règles d'adoption d'enfant étranger par des parents français proposition votée à l'unanimité par les députés à la première lecture Et puis pourquoi le colonel de gendarmerie Jean-Michel Méchin est-il en prison à la Santé accusé de la divulgation de documents confidentiels concernant la situation au Kosovo les motifs de son incarcération restent étranges (France 2)

Dans l'exemple 4, l'utilisation du mot alors permet au présentateur de reprendre la parole après un reportage.
(4) [. ..] il s'agit de clarifier les règles de l'adoption d'enfant étranger par des parents français Explication de [...] Alors développement de ce que vient d'expliquer [...] Cette loi du député Jean-François Matéï est donc la mise en œuvre de la convention de La Haye convention qui a été signée en mai 93 qui visait à moraliser l'adoption internationale [...] (France 2)

J'ai même inclus la conjonction et dans le premier groupe, bien que sa fonction soit un peu différente, étant donné qu'elle n'introduit pas un élément nouveau mais établit plutôt un lien entre ce qui vient d'être dit et ce qui va être dit. Même en finnois et en estonien il y avait d'ailleurs quelques utilisations de la conjonction de coordination correspondante ja. (5) Du neuf sur la place boursière de Paris il s'agit de se mettre dans le bain de la nouvelle économie c'est-à-dire de ces entreprises spécialisées dans les secteurs de l'informatique de l' internet ou comme télécommunications il y a de nouveaux indices donc réunissant ces valeurs très prisées actuellement elles sont même à l'origine de la belle santé des cotations boursières explications d'Eric Boeri et de Carl [...] Et ces valeurs technologiques ont dopé la bourse aujourd'hui à Paris bourse qui a terminé sur un gain de 1,14 % à 6524 points. L'actualité des championnats du monde de patinage artistique perturbé en effet le patineur français Stéphane Bernadis qui doit disputer demain soir avec Sarah Abitboll' épreuve par couple a été victime d'une agression à son hôtel un homme lui a porté un coup de cutter au bras la blessure n'est heureusement pas grave mais le patineur est choqué Reportage à Nice Nathanaël [...] Et côté sportif de ces championnats du monde de patinage artistique à Nice après les danses imposées les Français Marina Anissina et Gwendal Peizerat sont en tête du classement (France 2)

DES MORPHÈMES

D'ÉNONCIATION...

13

Pour exprimer ce genre de liaison entre les différents sujets traités, il y avait également des expressions bien plus complexes, comme et puisque nous parlons dans l'exemple 6 ou et puisqu'on parle dans l'exemple 7.
(6) [. . .] nous expliquent les raisons exactes de ces grandes manifs [...] Et puisque nous parlons de l'école encore une affaire de responsabilité pénale après la mise en cause des chefs d'établissement ce sont maintenant les enseignants qui sont visés par les plaintes exemple de ce professeur d'éducation physique d'un collège de Créteil pour histoire somme toute banale le voilà convoqué devant le tribunal correctionnelle reportage de [...] Toujours en matière de justice quatre à huit mois de prison ferme pour trois jeunes gens qui avaient pris un bus d'assaut à Lille il y a un mois et demi avec de la violence (TF1) Policiers juges et gendarmes s'unissent pour dénoncer les dangers de la prochaine loi Guigou sur la présomption d'innocence L'application du texte en l'état entraînerait selon eux une paralysie des enquêtes et [.. .] Et puisqu'on parle de garde à vue, sachez que l'ancien député maire de [...] est entendu depuis ce matin dans les locaux de la brigade financière à Paris dans l'affaire des HLM des Hauts de Seine (TF1)

(7)

Dans l'exemple 8, la formulation qui assume la transition est sur un sujet voisin.
(8) Et pendant que dans les centres d'impôts ça coince les caisses d'assurance maladie de la sécurité sociale sont engorgées depuis plusieurs mois des milliers de dossiers en attente des retards de remboursement notamment pour la CMU reportage de Dominique [...] Sur un sujet voisin les pensions de retraite complémentaire versées aux neuf millions d'allocataires du régime ARCO c'est-à-dire les salariés du privé seront revalorisées de 0,8 % à compter du mois prochain puis toujours dans la fonction publique la grogne des enseignants autour de la carte scolaire (TF1).

Pour indiquer qu'on reste dans le même domaine, il est possible d'avoir recours au mot toujours, que l'on voit déjà dans les exemples 6 et 8 mais aussi dans les exemples 9 et 10.
(9) Nouvelle alerte de l'association écologiste Robin des Bois qui affirme que 100 000 tonnes de déchets [...] sont stockés sans contrôle dans l'estuaire de la Seine près du Havre depuis la marée noire de 78 [...] Environnement toujours avec ce projet controversé d'un centre de stockage de déchets sur un site historique près de Fougère en Ille et Vilaine Il y a plus de 500 ans 6 000 Bretons et 1 500 Français avaient

14

DISCOURS ÉPHÉMÈRES? trouvé la mort à Saint-Aubin du Cormier dans une bataille légendaire pour l'indépendance de la Bretagne Reportage de [...] (TF1)

(10) Par ailleurs six syndicats d'agents hospitaliers ont signé un accord avec Martine Aubry qui prévoit une rallonge budgétaire de dix milliards de francs sur trois ans et au même moment 3 000 personnes ont manifesté à Paris à l'appel de la CGT notamment qui refuse de signer cet accord Santé toujours avec cet appel des gastro-entérologues qui demandent que soit organisé au plus vite un dépistage systématique du cancer du côlon l'un des plus fréquents et des plus meurtriers en France Une détection précoce permettrait de guérir 90 % d'entre eux en Bourgogne où le test est pratiqué depuis douze ans le reportage de [...] (TF1) Le mot encore peut être utilisé pour faire référence à des émissions précédentes, comme dans l'exemple Il, ou au cotexte précédent, comme dans l'exemple 12 : (11) Le chancelier Gerhard Schroder a annoncé que le gouvernement allait délivrer 20 000 permis de travail à des spécialistes étrangers Reportage d'Alain [...] Encore une fois du réchauffement de la planète Un glacier est en train de disparaître des Alpes [...] et d'ici quelques années le ski d'été ne pourra plus être sans doute y être pratiqué Le reportage de [...] (TF 1) (12) Et jeudi sera effectivement une journée difficile pour le gouvernement avec cette grande manifestation chez les enseignants et un nouveau jeudi noir pour les impôts Christian Sautter négociait à nouveau aujourd'hui il a dû céder sur sa réforme elle est bien suspendue il maintient tout de même son idée d'un guichet unique pour le trésor public et pour les impôts mais souhaite que sur la méthode tout soit rediscuté avec les organisations syndicales La cagnottes'élève à 50 milliardsde francs pour l'an 2000 Christian Sautter encore lui ill' a confirmé à la commission de finances cet aprèsmidi à l'Assemblée (France 3) Le connecteur donc connaît plusieurs emplois en français. René Metrich (1985) parle de trois grandes fonctions sémantiques qui sont

(i) une fonction logique de déduction

(<<

Je pense, donc je suis»),

(ii) une fonction discursive de reprise (<< Je disais donc que... ») et
(iii) une fonction illocutoire de « renforcement ». Dans nos exemples, le connecteur donc est utilisé surtout pour indiquer la reprise d'une information essentielle, mais comme pour le mot encore, le point de référence peut se situer à des distances différentes par rapport au moment de l'énonciation. Il peut précéder immé-

DES MORPHÈMES

D'ÉNONCIATION...

15 13 :

diatement le moment de l'énonciation

comme dans l'exemple

(13) En Autriche au sud-ouest de Salzbourg à Kitzenhom une avalanche a emporté un groupe de skieurs le dernier bilan toujours provisoire fait état de Il ou 12 morts et d'une personne légèrement blessée après cette avalanche donc au sud-ouest de Salzbourg en Autriche. (France 2) Mais le point de référence comme dans l'exemple 14 : peut aussi bien se trouver plus loin,

(14) Semaine difficile pour Claude Allègre qui doit faire face au mécontentement sur les problèmes de carte scolaire et aussi sur sa réforme concernant les lycées d'enseignement professionnel certains enseignants demandent leur retraite pure et simple de la réforme ils ont organisé une journée nationale d'action avec des manifestations un peu partout en France c'est la quatrième fois en dix jours. à Paris le cortège a rassemblé 7000 personnes le reportage est signé Marie-Hélène [...] Deuxième sujet de mécontentement donc la carte scolaire avec de nombreuses manifestations depuis quelques jours à Nîmes (France 3)

Pour reprendre quelque chose qu'ils ont annoncé soit la veille soit un autre jour, les présentateurs utilisent des formules plus complexes,
telles que je vous le disais hier (exemple 15) ou je vous (le) rappelle

-

exemples 16 et 17 : (15) Je vous le disais hier Le président de la confédération maritime a entamé une grèvede la faim devantFipol à Lorientpour réclamerl' indemnisationimmédiatedes ports [...] victimesde la marée noire il faÜt dire que les lenteurs administrativesmenacent l'activité de nombre d'ostréiculteurs reportage de Christophe [...] (TF1) (16) L'acte de contrition du footballeur Nicolas Anelka Madrid Anelka a demandé publiquement pardon lors d'une conférence de presse pardon à ses coéquipiers pardon aux supporters madrilènes pour avoir refusé de s'entraîner pendant trois jours consécutifs Le joueur avait été je vous le rappelle suspendu pendant 45 jours soit 360 000 euros de pénalité environ 2 400 000 francs [...] (France 2) (17) La décision a été annoncée au milieu de l'après-midi la cour d'appel de Lisbonne autorise l'extradition de [H'] Je vous rappelle qu'il est soupçonné du viol et du meurtre de trois femmes en France et justement c'est aujourd'hui que le conseil d'Etat a globalement validé la constitution d'un fichier sur les crimes et sur les délits sexuels (France 3)

Le second grand groupe des adverbes d'énonciation réunit les commentaires des présentateurs par rapport au contenu du texte présenté (les adverbiaux d'énoncé dans la terminologie de Nyjlke). Ce

16

DISCOURS ÉPHÉMÈRES?

groupe contient des mots comme vraiment, évidemment, naturellement, justement, effectivement, en effet, en fait ou bien. Dans le cas du mot bien, il ne faut pas oublier que ce mot a une quantité d'utilisations pragmatiques. Dans les exemples 18 et 19 cidessous (mais aussi 12 ci-dessus), il s'agit de la valeur de « confirmatif» ou « concessif » (cf. Péroz 1992, p. 174-175 ; Grünthal- Robert 1997,p.29) : (18) Le remaniement du gouvernement n'a pas altéré l'agenda des débats parlementaires le projet de loi sur la chasse a bien été défendu par Dominique Voynet dès la fin de cet après-midi [H'] (France 2) (19) Deuxième affaire politique à tiroir centrée autour d'un homme qui vit des heures difficiles en ce moment Jean Tiberi il vient tout juste de sortir du Val de Grâce au moment où son épouse y entrait pour y être hospitalisée [H'] la présidente Michèle Alliot-Marie pourrait bien décider demain de le suspendre de ses fonctions de secrétaire départemental de la fédération de Paris malgré l'ultime référence à l'amitié de Jacques Chirac [...] (TF1) Même dans ces cas, il n'est pas toujours facile de dire qui est derrière le mot bien. Est-ce vraiment le présentateur ou peut-être plutôt sa source d'information? Des autres cas où il est possible de parler d'un commentaire de la part du présentateur, je voudrais attirer l'attention sur les exemples 20 (vraiment), 21 (naturellement, justement) et 22 (évidemment) ainsi que revoir encore les exemples Il et 12 (sans doute et effectivement). (20) Autre personnalité politique sur le grill mais à gauche Christian Sautter le ministre des finances confronté aux difficiles négociations avec les syndicats des agents des impôts une prochaine réunion est prévue demain confronté aussi avec les remous provoqués par le montant de la fameuse cagnotte fiscale qui n'en est pas vraiment une devant la commission des finances de l'assemblée ce matin il a annoncé que le surplus de la recette pour l'année 2000 était de 50 milliards de francs QU'csit-ce que le gouvernement va en faire dossier suivi par Brigitte [...] (TF1) (21) L'un des nouveaux ministres le vert écologiste Guy Hascoet était très suivi Secrétaire d'Etat à l'économie solidaire il a déjà eu l'occasion de répondre à une question d'actualité [. 00]préciser les secteurs de sa nouvelle charge et tout naturellement Guy Hascoet a évoqué sa région mineure où les expériences d'économie solidaire justement sont déjà bien développées ainsi à Roubaix depuis deux ans une caisse de [...] (France 2)

DES MORPHÈMES

D'ÉNONCIATION...

17

(22) Outre cette séance au Palais Bourbon les impétrants gouvernementaux participaient aux petites cérémonies plus ou moins solennelles de la passation des pouvoirs La plus suivie serait évidemment au ministère des finances à Bercy celle de Laurent Fabius salué par son prédécesseur Christian Sautter [...] (France 2)

Conclusion Avant d'essayer de dire quoi que ce soit, force est de constater que le corpus analysé était beaucoup trop limité pour permettre de tirer de vraies conclusions. Dans ce contexte, il ne peut être question que des tendances repérées et des hypothèses suggérées sur la base de ces tendances. Il serait, bien sûr, intéressant d'élargir le corpus et de vérifier si les premières hypothèses tiennent la route. Sur la base du corpus analysé, il est possible de dire qu'en général, il y avait plus d'adverbes d'organisation (adverbiaux d'énonciation) que des commentaires du contenu (adverbiaux d'énoncé). Je me suis rendu compte qu'il existait également une différence personnelle entre les trois présentateurs, dans le sens que le présentateur de France 2 utilisait nettement moins d'adverbes d'organisation que ses deux homologues. Au total, malgré l'utilisation de certains adverbes d'énonciation et donc d'une certaine subjectivité -, le style des trois présentateurs restait neutre. Le présentateur d'un journal télévisé se comporte comme un spectateur extérieur qui n'est pas directement impliqué dans les événements qu'il présente. Cette attitude paraît tout à fait normale - et c'est pour ça que j'ai été bien étonnée de trouver dans le journal télévisé estonien la phrase suivante: seega oleks Norra ka meie 12 EuroopaLiitu kandideerivariigi seas kui praegukorraldataksuus referendum
« la Norvège serait donc aussi parmi nous, les douze pays candidats à l'Union européenne si un nouveau référendum était organisé maintenant »

Ce propos ne fait pas vraiment partie du sujet traité, mais il illustre bien le fait que l'engagement personnel du présentateur peut se manifester de manières diverses et que la voix du présentateur mérite d'être étudiée.