Le participe en latin aux VIe et VIIe s. ap. J-C.

De
Publié par

Cet ouvrage analyse les conditions d'apparition en latin tardif de formes verbales qui n'existent pas en latin classique : l'émergence de nouvelles valeurs pour les participes présent actif et parfait passif. L'affaiblissement de leurs propriétés aspecto-temporelles, combiné avec le changement de la structure phrastique, devenue linéaire, est ici mis en évidence à travers les constructions participiales absolues (ablatif, accusatif, nominatif absolus), relevées dans des textes latins tardifs d'époque mérovingienne, par comparaison avec des textes classiques.
Publié le : dimanche 15 novembre 2015
Lecture(s) : 1
Tags :
EAN13 : 9782336396125
Nombre de pages : 486
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le participe en latin e e aux VI et VII s. après J.-C. Syntaxe et sémantique
Collection KUBABA 6pULH © *UDPPDLUH HW OLQJXLVWLTXH ª'LULJpH SDU 0LFKqOH )UX\W HW 0LFKHO 0D]R\HU0DU\VH *$<12 /H SDUWLFLSH HQ ODWLQ H H DX[ 9, HW 9,, V DSUqV -& 6\QWD[H HW VpPDQWLTXH Centre Alfred ERNOUT Association KUBABA ($  8QLYHUVLWp GH 3DULV , ± 3DQWKpRQ6RUERQQH 8QLYHUVLWp GH 3DULV6RUERQQH 3DULV ,9  3ODFH GX 3DQWKpRQ  UXH 6HUSHQWH 3DULV 3DULV &('(; 
&RXYHUWXUH  PDTXHWWH GH -HDQ0LFKHO /DUWLJXDXGZZZODUWLJDXGFRPKWWSZZZODUWLJDXGFRP! ,OOXVWUDWLRQ  IUHVTXH 0XVHR $UFKHRORJLFR 1D]LRQDOH GL 1DSROL /RJR GH O¶$VVRFLDWLRQ .XEDED  9ODGLPLU 7FKHUQ\FKHY ,QJpQLHXU LQIRUPDWLTXH 3DWULFN +DEHUVDFN PDFSDGG\#IUHHIU $VVRFLDWLRQ .XEDED 3UpVLGHQW  0LFKHO 0D]R\HU 7UpVRULHU  9DOpULH )DUDQWRQ 6HFUpWDLUH  &KDUOHV *XLWWDUG &RPLWp VFLHQWLILTXH GH OD VpULH © *UDPPDLUH HW OLQJXLVWLTXH ª  0DULH-RVp %pJXHOLQ %HUQDUG %RUWROXVVL -HDQ3DXO %UDFKHW 0LFKqOH )UX\W 3DWULFN *XHOSD /DPEHUW ,VHEDHUW 0DULD -LPHQH] 0LFKHO 0D]R\HU $QQD 2UODQGLQL 'HQQLV 3DUGHH (ULF 3LUDUW 3DROR 3RFFHWWL $QGUp 7KLEDXOW &KULVWLDQ 7RXUDWLHU 6RSKLH 9DQ /DHU
© L’Harmattan, Paris, 2015 5-7, rue de l’École Polytechnique, 75005 Paris KWWSZZZOLEUDLULHKDUPDWWDQFRP GLIIXVLRQKDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU KDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU
,6%1   ($1  
Bibliothèque Kubaba (sélection) http://kubaba.univ-paris1.fr/
Série Grammaire et linguistique
6WpSKDQH '2527+((À l’origine du signe, le latinVLJQXP  0LFKqOH )58<7 6RSKLH 9$1/$(5 pGV Adverbes et évolution linguistique en latin, $QGUp 7+,%$8/7 pG Gallicismes et théorie de l’emprunt linguistique, /pRQ 1$'-2La composition nominale. Etudes de linguistique latine 7H[WHV UpXQLV SDU ) *XLOODXPRQW HW ' 5RXVVHO  /pRQ 1$'-2Du latin au français d’Afrique noire 7H[WHV UpXQLV SDU ) *XLOODXPRQW HW ' 5RXVVHO  &ODXGH 02866<Synonymie et antonymie en latin  2OJD 63(9$. pG Le syntagme nominal en latin. Nouvelles contributions  6RSKLH 52(6&+ pG Prier dans la Rome antique. Etudes lexicales  0LFKqOH )58<7 2OJD 63(9$. pGV La quantification en latin  -HDQ3DXO %5$&+(7 0LFKqOH )58<7 3HJJ\ /(&$8'( pGV  Les adverbes latins : syntaxe et sémantique  $QGUp 7+,%$8/7 pG Le français dans les Antilles :études linguistiques, $ODLQ &+5,672/ 2OJD 63(9$. pGV Les évolutions du latin, 0LFKqOH %,5$8' pG  Dis continuité en linguistique latine et grecque. Hommage à Chantal Kircher-Durand  $QGUp 52866($8Grammaire explicative du gotique,. &KDUOHV *8,77$5' 0LFKHO 0$=2<(5 pGV La prière dans les langues indoeuropéennes :linguistique et religion  &KDUOHV *8,77$5' 0LFKHO 0$=2<(5 pGV La fondation dans les langues indoeuropéennes :religion, droit et linguistique  *HRUJH %RJGDQ 7$5$Les périphrases verbales avecKDEHRen latin tardif  $XGH 025(/$/,=21HW -HDQ)UDQoRLV 7+20$6 pGV La causalité en latin  )UDQoRLV *8,//$80217HW 6RSKLH 52(6&+ pGV La divination dans la Rome Antique. Etudeslexicales  %HUQDUG %2572/866,HW 3HJJ\ /(&$8'( pGV La causativité en latin 
Remerciements Cet ouvrage résulte du travail de recherche qui fut le sujet de ma thèse de doctorat,soutenue à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV). Je voudrais tout d’abord remercier ma directrice de thèse, Madame le Professeur Michèle Fruyt, qui a eu l’extrême gentillesse de me réintégrer dans un cursus de recherches après de nombreuses années passées à l’étranger. Sa perpétuelle exigence scientifique a été un guide précieux et m’a permis de mener à bien ce projet.Je voudrais ensuite remercier Monsieur Michel Mazoyer d’avoir accepté de publier cet ouvrage dans sa collection. Je voudrais également remercier les membres de mon jury, et particulièrement Monsieur Giuseppe Conticello,qui m’a soutenue de ses encouragements tout au long de ce travail. Je voudrais aussi remercier mon neveu Pierre, qui a eu la patience infinie de relire ce travail et de nous faire profiter de son expérience professionnelle dans l’édition.Enfin, je voudrais remercier mon lecteur le plus fidèle, mon époux, qui a passé de longues heures à améliorer la mise en page de ce travail.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.