//img.uscri.be/pth/73896394b0f154d8044daa5a3f82187d54fa34db
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Manuel de rédaction à l’usage des militaires

De
90 pages
Le Manuel de rédaction à l’usage des militaires est un guide de rédaction qui s’adresse aux membres des forces armées appelés à rédiger des textes de qualité dans un style soutenu pour un lectorat militaire averti.

Au-delà de l’art de rédiger de manière précise et convaincante, ce manuel fait valoir auprès des militaires gradés qu’une bonne compréhension des rudiments de la rédaction contribue à leur propre efficacité dans leur fonction, tout particulièrement lorsqu’ils accèdent aux rangs supérieurs de l’institution.

Le Manuel de rédaction à l’usage des militaires a été développé de manière à habiliter les militaires gradés à aller au-delà de la simple rédaction d’une note de service pour réussir une rédaction plus élaborée qui intègre les règles « universelles » des travaux universitaires.

Il aborde divers aspects de la rédaction : l’importance de parfaire ses connaissances et ses habiletés en rédaction; le processus de rédaction et les différences selon le style adopté et les lectorats visés; la méthodologie et la recherche; les questions éthiques comme le plagiat; et les difficultés et les pièges les plus courants. Le dernier chapitre s’avère novateur dans la mesure où il porte sur la façon dont les membres des forces armées peuvent s’inspirer de leur expérience militaire comme élément porteur d’un exercice de rédaction. Des exemples précis, toujours avec un lectorat militaire à l’esprit, complètent le texte.

Le Manuel de rédaction à l’usage des militaires est unique en son genre puisqu’il a été conçu spécifiquement à l’intention du personnel des forces armées. Les auteurs Éric Ouellet et Pierre Pahlavi et les collaborateurs Adam Chapnik et Craig Stone sont des professeurs chevronnés qui enseignent au Collège des Forces canadiennes de Toronto. Ce livre, taillé sur mesure pour répondre à un besoin précis, est donc appelé à devenir une référence incontournable dans ce milieu, à l’instar de sa version originale en langue anglaise, Academic Writing for Military Personnel, d’Adam Chapnik et Craig Stone.

Voir plus Voir moins
Manuel de rédaction à l’usage des militaires
Éric Ouellet, Pierre Pahlavi, Adam Chapnick et Craig Stone
Édition en langue française Les Presses de l’Université d’Ottawa 2013
Les Presses de l’Université d’Ottawa (PUO) sont fières d’être la plus ancienne maison d’édition universitaire francophone au Canada et le seul éditeur universitaire bilingue en Amérique du Nord. Fidèles à leur mandat original, qui vise à « enrichir la vie intellectuelle et culturelle », les PUO proposent des livres de qualité pour le lecteur érudit. Les PUO publient des ouvrages en français et en anglais dans les domaines des arts et lettres et des sciences sociales. Les Presses de l’Université d’Ottawa reconnaissent avec gratitude l’appui accordé à leur programme d’édition par le ministère du Patrimoine canadien, par l’intermédiaire du Fonds du livre du Canada, et par le Conseil des arts du Canada. Elles reconnaissent également le soutien de la Fédération canadienne des sciences humaines, par l’intermédiaire des Prix d’auteurs pour l’édition savante, ainsi que du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et de l’Université d’Ottawa. Révision linguistique : Pierrot Lambert Correction d’épreuves : André La Rose Mise en page : André Vallée — Atelier typo Jane Maquette de la couverture : Johanna Pedersen Conversion au format ePub :Studio C1C4 Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Chapnick, Adam, 1976-[Academic writing for military personnel. Français] Manuel de rédaction à l'usage des militaires / [traduction et adaptation] Éric Ouellet, Pierre Pahlavi ; Adam Chapnick et Craig Stone. — Édition en langue française. (Éducation) Traduction et adaptation de : Academic writing for military personnel. Comprend des références bibliographiques et un index. Publié en formats imprimé(s) et électronique(s). ISBN 978-2-7603-0804-6 (couverture souple).— ISBN 978-2-7603-2091-8 (pdf).— ISBN 978-2-7603-2092-5 (epub) 1. Art et science militaires— Art d'écrire. 2. Écriture savante. 3. Rhétorique. 4. Canada — Forces armées —Documents et correspondance. I. Ouellet, Éric, 1968-, éditeur intellectuel, traducteur II. Pahlavi, Pierre Cyril, 1972-, éditeur intellectuel, traducteur III. Stone,
Craig, 1958-, auteur IV. Titre. V. Titre : Academic writing for military personnel. Français VI. Collection : Collection Éducation (Ottawa, Ont.) UB165.C3C5314 2013 808'.066355 C2013-904115-X C2013-904116-8 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives Canada Bibliothèque et Archives nationales du Québec © Les Presses de l’Université d’Ottawa, 2013
À nos familles
REMERCIEMENTS
Les auteurs du présent ouvrage aimeraient tout d’ab ord remercier leurs collègues et amis Adam Chapnick et Craig Stone, qui, les premiers, les ont encouragés à travailler à une adaptation française du manuel de rédaction en anglais qu’ils avaient eux-mêmes écrit et publié en 2008. Ce manuel doit énormément à son modèle original, dont il épouse d’ailleurs la structure et l’essentiel de l’ argumentation. De même, le présent ouvrage a largement bénéficié d es exposés et des cours de méthodologie qui ont été donnés dans le cadre des p rogrammes d’enseignement du Collège des Forces canadiennes. En ce sens, ce manu el doit donc beaucoup aux étudiants de cet établissement. Nous voudrions remercier l’Académie canadienne de l a Défense, et le colonel Bernd Horn, pour le soutien financier essentiel obtenu pour la réalisation de ce livre. Les auteurs aimeraient également remercier les cadr es d’enseignement du Collège et, en particulier, Miloud Chennoufi pour son appor t à l’amélioration stylistique de ce manuel. Merci également aux lieutenants-colonels St eve Jourdain et Kevin Brown pour leurs commentaires et suggestions afin d’améliorer et d’adapter le contenu en fonction des besoins de l’enseignement militaire. Nos remerc iements vont aussi à Megan Sproule-Jones pour l’indexation du livre. À titre personnel, Éric Ouellet voudrait remercier sa conjointe Faith et ses enfants Stéphanie, Maxim et Alexandre pour la patience dont ils ont fait preuve pendant l’été de la rédaction de cet ouvrage. Pierre Pahlavi tient également à exprimer sa reconn aissance à sa conjointe Camille et à ses quatre enfants, Louis, Jana, Matthias et G reta, pour leur soutien moral et la patience qu’ils ont manifestés durant le processus de rédaction et de finalisation de ce projet. Les auteurs voudraient souligner l’appui du départe ment des études de la défense du Collège des Forces canadiennes de Toronto et de la direction du Collège militaire royal du Canada de Kingston, sans lequel ce projet n’aurait pas pu voir le jour. Enfin, les auteurs aimeraient remercier l’équipe de s Presses de l’Université d’Ottawa pour son soutien à l’achèvement et à la pu blication de ce manuel.
INTRODUCTION :
POURQUOI LIRE CE LIVRE ?
Laputation hors de la fameuse tourde type universitaire a très mauvaise ré  rédaction d’ivoire de l’université. Ses détracteurs critiDuen t généralement son jargon et son ton incompréhensible et élitiste. Il est vrai Due les é crivains et journalistes populaires vendent beaucoup plus d’exemplaires de leurs livres Due la plupart des universitaires, et Due les magazines populaires ont une plus grande diffusion Due les revues scientifiDues. Alors pourDuoi les officiers militai res devraient-ils s’évertuer à maîtriser cet art de la rédaction universitaire ? PourDuoi ne devraient-ils pas plutôt consacrer leur temps à améliorer leurs compétences en rédaction po ur leurs fonctions d’état-major ? Au moins, les documents militaires sont assurés de toucher un public intéressé. PourDuoi s’efforcer de domestiDuer le style univers itaire Dui atteint un lectorat clairsemé ? Il y a en fait un certain nombre de raisons pour em ployer un type de rédaction universitaire, Dui s’expliDue si l’on accepte ce ty pe d’écriture avant tout comme un style. Ce style, comme tout autre, peut être effica ce ou désastreux. Parfois, comme nous l’expliDuons plus loin, Duand il s’agit d’intr oduire une perspective militaire dans les débats liés à certaines politiDues de l’État, i l peut s’avérer un outil efficace de communication pour le corps des officiers. ’autres fois — par exemple, pour communiDuer l’intention du commandant à ses subordo nnés —, il est parfaitement inapproprié. e plus, nous (les universitaires civi ls ayant écrit des livres, des articles scientifiDues, des commentaires dans les journaux e t des rapports spécialisés dans le domaine des études de la défense) considérons Due l a plupart des lecteurs de travaux universitaires ont été exposés, malheureusement, à cette forme de rédaction à travers des exemples médiocres. Le fait Due la rédaction universitaire ne soit pas nécessairement condamnée à être ennuyeuse, aride et même parfois verbeuse n’est Du’ un des arguments justifiant l’acDuisition du savoir-faire proposé dans ce livre . Il y a d’autres arguments plus importants à considérer :
Une rédaction universitaire de qualité peut servir d’outil de communication avec l’élite politique nationale et internationale.
Il est peut-être vrai Due la rédaction universitaire n’atteint pas un public aussi large Due la littérature populaire, mais elle touche néanmoin s un lectorat sérieux. Autrement dit, la Dualité du lectorat l’emporte sur la Duantité de lecteurs. Les meilleures revues universitaires sont lues par des analystes des poli tiDues et des praticiens influents. Les idées Dui y sont exposées peuvent influencer la pen sée stratégiDue des gouvernem ents.L’énoncé de politique étrangère du Canadapar exemple, (2005),
reflète de nombreuses idées présentées dans l’ouvra ge d’Andrew CohenWhile Canada Slept : How We Lost Our Place in the World, le texte de l’Institut canadien de politiDues étrangères et de défense intituléDans l'intérêt national : la politique étrangère canadienne dans un monde précaireou encore le livre de Jennifer WelshAt Home in the World : Canada’s Global Vision for the 21st Century. Plusieurs des réflexions Dui ont influencé les premières décision s de politiDue étrangère de Stephen Harper sont discutées dansHow Canada’s Pretend Foreign Policy has Undermined SovereigntyRoy Rempel. Même si la barrière linguistiDue a  de tendance parfois à limiter l’accès des décideurs anglophones à la litt érature en langue française, celle-ci 1 possède le même potentiel d’influence pour la polit iDue canadienne . Il s’avère donc Due le personnel militaire a la possibilité de cont ribuer au débat politiDue au niveau universitaire en insufflant ses perspectives dans u n domaine considéré, à tort, comme étant exclusivement réservé aux civils. Nous vivons à une époDue Dui favorise, pour le meilleur comme pour le pire, la démocratisation des politiDues étrangères et de sécurité ; il est donc essentiel Due le monde milit aire ne s’exclût pas lui-même de ces
discussions.
Une rédaction universitaire de qualité est bien plu s qu’une simple rédaction. C’est un processus de pensée critique, de recherche et d’ analyse qui ne peut qu’améliorer l’efficacité du travail de l’officier.
Ce livre cerne un processus rigoureux de recherche et de rédaction. Il invite les praticiens à remettre en cause des postulats infond és, à distinguer les faits et les spéculations, à construire une argumentation logiDu e et holistiDue. Ce sont là des Dualités à la portée de tous Dui prennent une impor tance croissante dans le cursus professionnel du personnel militaire, tout en ayant une influence grandissante sur le plan stratégiDue.
À l’époque moderne, la capacité de produire des écrits de qualité est devenue une condition implicite pour les hauts gradés des institutions militaires.
La révolution dans le domaine des technologies des communications a rendu l’information plus accessible Due jamais auparavant , et ce phénomène ne se limite pas aux civils. Pour Due la doctrine militaire acDuière la crédibilité dont elle a besoin, elle doit être élaborée d’une manière Dui adhère aux mei lleures pratiDues dans le domaine de la rédaction universitaire. Notre objectif est d e vous aider à acDuérir cette compétence. Ce livre n’est ni exhaustif ni théoriDue (en tout c as pas de manière explicite) comme c’est le cas de beaucoup d’autres guides Due l’on t rouve dans les librairies des universités et collèges. Nous avons conscience Due le personnel militaire mène une existence active et chargée, et Du’il n’a pas toujo urs le temps nécessaire pour le perfectionnement professionnel. En choisissant les éléments à inclure et ceux à écarter, nous avons gardé à l’esprit deux Duestions bien précises :
1.Étant donné leur formation professionnelle, leur ca pacité et leur éthos, quelles informations et quels conseils à propos de l’écriture auront l’impact le plus immédiat et le plus pratique sur les membre s de la profession des armes qui aspirent à occuper, ou qui occupent déjà, des fonctions de direction ? 2.Comment pouvons-nous structurer le texte, à la fois en termes institutionnels et en termes de style et de langage , pour mieux satisfaire les attentes des membres des forces armées, qui méconna issent peut-être les règles de la rédaction universitaire ?
Les lecteurs remarDueront Duasi immédiatement Du’il existe des différences entre ce livre et ce Due l’on pourrait décrire comme un bon texte « universitaire » :
Ce livre est succinct. Il lui manque par conséquent la rigueur que l’on trouve habituellement dans les travaux universitaires clas siques.
Nous recommandons à tout auteur en herbe désireux d e se familiariser avec la rédaction universitaire la lecture de l’excellentGuide d’élaboration d’un projet de 2 recherchede Gordon Mace ns à— , de même Due des autres très bonnes introductio 3 la rédaction offertes sur le marché . Nous sommes cependant conscients Du’il s’agit là d’ouvrages longs et Due tous les officiers d’état-m ajor n’ont pas nécessairement du temps à leur consacrer. Par rapport à ces manuels, le présent ouvrage offre l’avantage notable de pouvoir être parcouru en DuelDues heures . Chacun des chapitres est suffisamment court pour être lu rapidement.
Ce livre n’est pas strictement rédigé en fonction d e ce que l’on décrit comme un style universitaire idéal.
Par exemple, ce livre ne respecte pas de façon scru puleuse le postulat selon leDuel les bons textes sont écrits à la troisième personne ; i l n’aborde pas non plus le vocabulaire de la conversation courante. Nous avons opté pour l a première personne dans l’ensemble du livre et nous employons régulièrement des contractions (à commencer par la deuxième ligne), en plus d’utiliser les type s de phrases Dui font généralement grincer des dents les grammairiens et les syntactic iens. L’objectif Dui nous guide est de respecter une règle d’or : utiliser le style Dui co nvient le mieux au sujet traité et Dui est le plus approprié pour le lectorat ciblé. Ce livre n’est pas écrit pour les universitaires (bien Due nous pensions Due nos suggestions pourrai ent être utiles au-delà de la communauté militaire). e plus, nous ne proposons p as ici ce Due nous appelons dans le chapitre 1 un « essai persuasif » Dui vise princ ipalement à convaincre le lectorat au sujet d’un argument précis. Il s’agit davantage de ce Due nous appelons, également dans le chapitre 1, un «essai descriptif et normatif », c’est-à-dire à un texte Dui cherche à exposer nos lecteurs militaires aux meill eures pratiDues en vigueur dans le monde universitaire.