PARLONS AVIKAM

De
Publié par

L’avikam, petite langue des langues du Sud de la Côte d’Ivoire, est parlée par quelques milliers de personnes autour de Grand Lahou. Cette langue fait partie du groupe Kwa dont elle est l’élément le plus occidental. Outre une description de la langue, ce livre propose des éléments de conversation courante et présente les aspects les plus intéressants de la culture du peuple avikam.
Publié le : mardi 1 janvier 2002
Lecture(s) : 377
Tags :
EAN13 : 9782296294691
Nombre de pages : 148
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

PARLONS AVIKAM

Collection Parlons... dirigée par Michel Malherbe

Dernières parutions

Parlons bambara, I. MAIGA, 2001. Parlons arabe marocain, M.QUITOUT, 2001. Parlons bamoun, E. MATATEYOU, 2001. Parlons live, F. de SIVERS, 2001. Parlons yipunu, MABIK-ma-KOMBIL, 2001. Parlons ouzbek, S. DONYOROV A, 2001. Parlons fan, D. FADAIRO, 2001. Parlons polonais, 2002, K. Siatkowska-Callebat. Parlons navaja, Marie-Claude FELTES-STRIGLER, 2002. Parlons sénoufo, Jacques RONGIER, 2002. Parlons russe (deuxième édition, revue, corrigée et augmentée), Michel CHICOUENE et Serguei SAKHNO, 2002. Parlons turc, Dominique HALBOUT et Ganen GÜZEY, 2002. Parlons schwytzertütsch, Dominique STICH, 2002. Parlons turkmène, Philippe-Schemerka BLACHER, 2002.

Jacques RONGIER

PARLONS AVIKAM
Une langue de Côte d'Ivoire

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris France

L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest HONGRlE

L'Harmattan Italia Via Bava, 37 10214 Torino IT ALlE

(Ç)L'Harmattan,

2002

ISBN: 2-7475-2811-1

La collection PARLONS permet enfin de faire connaître au public francophone quelques-unes des très nombreuses langues africaines qui sont les véhicules d'autant de mondes différents les uns des autres. L'avikam est une petite langue des lagunes du Sud de la Côte d'Ivoire dont les locuteurs sont évalués à environ 30 000.

Carte d'identité de la Côte d'Ivoire
République de Côte d'Ivoire (indépendance en 1960). Population: 15 000 000 habitants Superficie: 322 462 km2 Capitale : Yamoussoukro Siège du gouvernement et capitale économique: Abidjan Régime: présidentiel Institutions: Nouvelle constitution en 2000. Président de la République élu pour 5 ans. Assemblée Nationale élue pour 5 ans. Partis principaux: P.D.C.I. (Parti Démocratique de Côte d'Ivoire). R.D.R. (Rassemblement des Républicains) F.P.I. (Front Populaire Ivoirien) P.I.T. (Parti Ivoirien des Travailleurs) Autres vlJles principales: Bouaké, Korhogo, Daloa, San Pedro, Man, Bondoukou, Abengourou, Aboisso Croissance démographique: 2 % Espérance de vie : 48 ans pour les femmes 47 ans pour les hommes 5 Nom officiel:

Analphabétisme: 57,8% mais 66,61 % dans le Nord, 80%
dans les préfectures de Boundiali et Tengréla, 95 % dans certaines zones rurales de ces préfectures. Scolarisation globale des jeun es : 58,3% (primaire) 34,1% (secondaire) 62,3% (15 - 24 ans) Monnaie: le franc CF A Un franc == 100 FCF A ; 1 euro == 650FCF A Climat : tropical chaud et humide. Température moyenne: 28 0 Principales exportations: café, cacao, coton, bois Religions: Animisme (100%? Presque tous sont animistes, ce qui n'empêche pas de pratiquer une autre religion) : christianisme (protestants, catholiques, harristes...), environ 20% Islam, en expansion, environ 35% Langue officielle: le français Autres langues: 60 langues dont les plus importantes son sont: le dioula (utIlisé par environ 70% de la population) le baoulé l'agni le sénoufo le yacouba le bété

6

Histoire de la Côte d'Ivoire
La période pré-coloniale
Les populations mandingues islamisées du Nord (Mali et Burkina-Faso actuels) rejoignent le pays Sénoufo au XVe siècle. Aux XVII et XVIIIe siècles, apparaissent des royaumes dont le plus important est celui de Kong.

La période coloniale
En 1842, les Français s'emparent de la zone lagunaire. La colonie de Côte d'Ivoire est créée en 1893 et rattachée à l'Afrique Occidentale Française (A.O.F.). En 1934, le gouverneur Angoulvant conquiert militairement le pays. Grand-Bassam devient la capitale qui sera transférée ultérieurement à Bingerville puis à Abidjan, enfin (officiellement seulement) à Yamoussoukro depuis 1983. De 1946 à 1958, la Côte d' Ivoire est considérée comme "territoire d'outre-mer".

La Côte d'Ivoire indépendante
En 1958, le pays devient République Autonome de Côte d'Ivoire. En 1960, l'Indépendance est acquise avec, comme président, Félix Houphouët-Boigny auquel succèdera Henri Konan Bédié. Le 24 décembre 1999, le Général Guéi prend le pouvoir et donne à la Côte d'Ivoire une nouvelle constitution. Le 22 octobre 2000, Laurent Gbagbo est élu président de la République.

7

Le pays avikam
Le pays avikam est situé au sud de la Côte d'Ivoire, entre le se et le 6e degré de latitude nord et entre le 4e et le 6e degré de longitude ouest et a une superficie de 2049 km2. Il est limité au Nord par le pays Dida, à l'Ouest par le territoire Godié, à l'Est par le Parc National d'Asagny d'une superficie de 30 000 hectares, la Lagune Ebrié et les territoires Ahizi et Alladian, et au Sud par l'Océan Atlantique (Golfe de Guinée). Il comprend 30 villages. La ville principale, Grand-Lahou, est à une distance de 119 km du centre d'Abidjan par la route. Le pays avikam s'étend d'une part entre la mer et les lagunes Tadio, Maké et Tagba à l'Ouest, et la lagune Ebri~ à l'Est, cette dernière étant séparée des autres lagunes par le fleuve Bandama et le parc d'Assagny, mais reliée avec elles par le canal d' Asagny, et d'autre part au Nord de ces trois lagunes. C'est la raison pour laquelle le relief est plat et ne dépasse que de quelques mètres le niveau de la mer. Depuis quelques années, des jacinthes d'eau envahissent les lagunes qui deviennent difficilement navigables, et au gré des marées, on peut voir défiler à vive allure, tantôt vers l'Est tantôt vers l'Ouest, les paquets de jacinthes arrachées par le mouvement des eaux et semblables à des jardins flottants. La végétation est essentiellement constituée de palétuviers au bord des lagunes, de râniers, de palmiers à huile et de cocoteraies. Le climat est tropical, chaud et humide. Les Avikam distinguent 5 saisons: . la grande saison sèche (ÈsJ) qui s'étend de janvier à mars;
. la grande saison des pluies (èsi) d'avril à juin;

. le crachin (k3kJt) de juillet à septembre; 8

. la petite

salson des pluies

(ëkpan)

d'octobre

à

décembre; . l' harmattan (kese) de décembre à janvier. De redoutables tornades saison des pluies. se produisent pendant la petite

9

Le pays avikam
( d'après Georges Hérault in Les Langues Kwa de Côte d'Ivoire, tome 1, 1983, p.257) ~ o
.... ~ ~ ... .... ~

10

l~J

Q
1:
1

f'

. l I !,...( lI rI i , I V 1II l ~
I
~

il~T ( 1-J.
i l'

/

-'''' }..T~ I ! /...J_..(

,~~

~l

.

I

~
1
I

~

:

\

~

,,","';

l..

:r: <: _I

I ~ I : ,.

I; <
i ~

I

i

!

~ '.0
\!

I to

Il .: )
' /
l

~

~J

lr\ ~
~:.\

/. ~
\

\~ I~ 'ex: i'-"
'
I

.,

-J

~ 'C(

~

Z~i'Î'-

I

(
I

~
Q

~I

'.
I

~~
~\~
~

\p

\l

Ii
\~

i I

n

I
I

i
.

i

Le Pays A vikam
Agrandissement: Partie occidentale

l
ç
(

. IIr-

"'t2 ,-1\

d il1 j
.
I

,VII
f

I)
~r
t

~ 'l

11\ ~ , il f ~ t ;' I
.

:

l J
~

IJ
1
Î "
!,~
I \

\1.,_,

~

\ \ :7 ..~ Jo -l.r.= f ~\J~ !i\~ I ) ~ ,
I

d~ ~ \__
I

~\~

j
I

I I

; :
!

I

!

\ .'

\

c:. t;)
~

E
0

I

j

-"

.,

~t t.~'
"-rC"h.;
""\J
.

~ ..

I

~ ~\ f1~\
. ~
.

\) ,

\

--/ lJ Il

Le Pays Avikam
Agrandissement: Partie orientale

ÏJJ
~ -...J

o
......

12

La langue avikam
L'avikam appartient au groupe des langues lagunaires de Côte d'Ivoire qui comprennent le mbatto, l'attié, l'abbey, l'abidji, l' abouré, l' appolo, Ie nzéma, l' éotilé, l' ébrié, l'adioukrou, l' aïzi, l' éga, Ie krobou, l' alladian et l' avikam. Ces langues lagunaires font elles-mêmes partie des langues kwa qui s'étendent de l'Ouest du Nigeria jusqu'au Libéria. Le baoulé, l'agni et l'abron sont aussi des langues kwa mais elles ne sont pas considérées comme lagunaires. En Côte d'Ivoire, l'avikam constitue le dernier maillon Kwa vers l'Ouest. Steward, redéfinissant le domaine du Kwa en 1989, le divise en deux groupes: Nyo et Left Bank. Toutes les langues kwa de Côte d'Ivoire sont incluses dans le groupe nyo.

A. L'orthographe

de l'avikam

La transcription de l' avikam est phonologique. A chaque lettre ou digraphe correspond un seul son ou plutôt un seul phonème et vice-versa à chaque phonème correspond une seule lettre ou un seul digraphe. Le seul problème d'orthographe réside donc dans le découpage des mots. Les unités de sens étant généralement monosyllabiques, on pourrait écrire chaque unité séparément. Cependant, lorsque plusieurs unités constituent un mot qui correspond à un concept particulier (cas de la plupart des noms composés), on les écrit attachées. Afin que le lecteur ait conscience de ces diverses unités au sein du mot, nous les séparerons parfois par un point. Ex. àIJuabJnyi -7 àIJua. bJ.nyi 13 [œil.cassé.frère]

1. L'alphabet

avikam

Les lettres a, b, d, f, i, k, l, m, n,a, p, t, v et z se prononcent comme en français. 161 est un Ibl implosif. Il existe très peu d'exemples où 161 s'oppose à Ibl, c'est-à-dire où un mot comprenant un 161 a un sens différent d'un mot identique comprenant un Ibl à la place de 16/. En conséquence, si vous prononcez [b] dans tous les cas, il est peu probable que l'on ne vous comprenne pas. se prononce [ty] ou comme [ti] dans liède. se prononce toujours [é] comme dans it£. a toujours un son dur comme dans gare. n'existe pas en français mais si vous prononcez à la française, on vous comprendra.

Ici lei Igl Igbl /)(/

n'existe pas en français. Essayez de prononcer [g] comme dans gare) sans que la langue touche le palais. Ce son est peu fréquent. Ijl se prononce [dy] ou comme [di] dans diète. Ikpl n'existe pas en français mais si vous prononcez à la française on vous comprendra. Inl se prononce [n] devant une voyelle. Devant lm, b ou pl, il se prononce [m]. Devant Ik, g, gbl et Ikp/, il se il se prononce [1)]. Dans tous les autres cas, il représente la nasalisation de la voyelle qui précède. Ex. lanl se prononce comme en français. Inyl se prononce comme Ignl dans pagne. IIJI se prononce comme Ingl dans le mot anglais singing. /IJml Prononcez d'abord [1)] puis [m], mais le [1)] ne sonne pas. I~I se prononce comme [0] ouvert dans bQtte. 14

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.