//img.uscri.be/pth/45860cd1ef7dcaebebcf9ee5b9dfc1d08af54927
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,75 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Parlons Gujrâti

De
122 pages
Le gujrâti, langue indienne appartenant au groupe indo-iranien de la famille des langues indo-européennes, est parlé principalement dans l'Etat de Gujrât. C'est une langue officielle, reconnue par la Constitution fédérale indienne, et dérivée du sanskrit. Les locuteurs musulmans et parsis ont apporté un grand nombre de termes arabo-persans à son lexique. Le gujrâti est noté au moyen d'un alphabet très similaire à la devânagari du hindi. Avec cinquante millions de locuteurs, le gujrâti est parmi les cinquante langues les plus parlées dans le monde.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

AzAd MonAny

PArlons gujrâti

laNGUe De L’iNDe







Parlons gujrâti

Parlons…
Collection dirigée par Michel Malherbe

Dernières parutions

Parlons (hmong),Jacques LEMOINE, 2013.
Parlons talian,Ozias DEODATO ALVES Jr, 2013.
Parlons hunsrüchisch,Ozias DEODATO ALVES Jr, 2013.
Parlons kabiyè,David ROBERTS, 2013.
Parlons baloutche,Michel MALHERBE, NASEEBULLAH, 2013.
Parlons douala, Valérie EWANE, 2012.
Parlons routoul,Svetlana MAKHMUDOVA, 2012.
Parlons coréen,Michel MALHERBE et Olivier TELLIER, 2012.
Parlons lak,Kamil TCHALAEV, 2012.
Parlons shor, Saodat DANIYAROVA, 2012.
Parlons bouriate. Russie-Baïkal,Galina DRUON, 2012.
Parlons shina,Karim KHAN SAKA,2012.
Parlons batak, Yetty ARITONANG, 2011.
Parlons kimbundu, Jean de Dieu N’SONDE, 2011.
Parlons taiwanais, Rémy GILS, 2011.
Parlons iaaï,Daniel MIROUX, 2011.
Parlons xhosa, Zamantuli SCARAFFIOTTI, 2011.
Parlons géorgien, IrinaASSATIANI et Michel MALHERBE,
2011.
Parlons tedim,Joseph RUELLEN,2011.
Parlons serbe,K. DJORDJEVIC, 2011.
Parlons talysh, Irada Piriyeva, 2010.
Parlons gagaouze, Güllü Karanfil, 2010.
Parlons dogon,Denis Amadingue DOUYON, 2010.
Parlons nheengatu,Ozias AlvesJr., 2010.
Parlons tpuri,Kolyang Dina TAIWE, 2010.
Parlons sakha, Émilie MAJ et Marine LE BERRE-SEMENOV,
2010.
Parlons arabe libanais, Fida BIZRI, 2010.
Parlons fang. Culture et langue des Fang du Gabon et d'ailleurs,
Cyriaque Simon-Pierre AKOMO-ZOGHE, 2010.
Parlons amis, Rémy GILS, 2010.

Azad Monany



Parlons gujrâti

Langue de l’Inde


















































© L’Harmattan, 2013
5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris

http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-343-01742-6
EAN : 9782343017426

A mes Grands-Parents qui, en quittant l’Inde,
m’ont donné la plus belle langue du monde, le Français.

A mes parents, qui m’ont donné l’amour de l’Inde.

Introduction

L’Etat indien du Gujarat (on écrit aussi en français, Goudjerat),
l’un des 28 Etats de l’Union indienne, compte près de 60
2
millions d’habitants et a une superficie de près de 200.000 km.
Il est bordé au nord par lePakistan, au nord-est par
le Rajasthan,à l'est par leMadya Pradesh, au sud-est par
le Maharashtraet au sud-ouest par lamer d’Oman. Les
principales villes sontAhmedâbâd, l'ancienne
capitale, Baroda(Vadodar), Bhâvnagar, Jâmnagar,
Surat, Râjkot.
La péninsule duKâthyâwâr forme une partie importante du
territoire de l'État.
Le relief est peu accentué dans la plupart de l'État. Il possède
environ 1 600 km de côtes.
Le climat est principalement chaud et sec, voire désertique dans
le nord-ouest.
Sa capitale est, depuis quelques années, Gandhinagar mais la
ville principale, à proximité est Ahmedabad, une immense cité
ème
de près de 6 millions d’habitants, la 6de l’Inde. La langue
officielle est le gujrati, de la même famille indo-européenne que
les autres grandes langues de l’Inde du Nord. Il est parlé par la
majorité de la population de l’Etat à quoi s’ajoutent les
locuteurs de la diaspora. Au total, le gujrati se place parmi les
30 langues les plus parlées du monde.
Le gujarƗtƯest parlé parenviron 46 millions de personnes dans
le monde, dont 45,5 millions enInde, 250000 enTanzanie,
150 000en Ouganda,100 000au Pakistanet 50000 au Kenya.
La langue compte également des locuteurs enAfrique du Sud
qui, selon l'article 6 de sa constitution, en fait la promotion, et à
Madagascar, la Réunion et Maurice, pays francophones où les
mots empruntés à l’anglais sont empruntés au Français.

9




















Vue de l'État sur la carte de l'Inde

10

Un peu d’histoire

L’origine du nom Gujaratde Gurjar-Rashtra viendrait
(royaume, pays Gurjar), du nom de ses lointains habitants, qui
seraient, selon certains historiens, des envahisseurs apparentés
aux Huns, ou, selon d’autres, des autochtones indiens.
Le Gujarat, sous la domination de la dynastie de Solanki du X°
au XIII° siècle, fut conquis par les musulmans à la fin du XIII°
siècle. La ville principale, Ahmedabad, fut fondée au XV°
siècle par un roi nommé Ahmed II. Au XVI° siècle, les
Portugais établirent des comptoirs à Daman, Diu, Dadra et
Nagar Haveli. Quant aux Anglais, c’est aussi au Gujarat, à
Surat, qu’ils mirent pour la première fois le pied en Inde. Et, au
moment de l’Indépendance de l’Inde, il était composé de
centaines de petites principautés sous protectorat britannique.

11