Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 15,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Politiques linguistiques et plurilinguistiques

De
206 pages
Cet ouvrage s'articule autour de la problématique des dynamiques plurilingues en contexte éducatif, urbain et minoritaire et leurs possibles transpositions en termes de politiques linguistiques et éducatives. La question centrale qui guide l'architecture de ce livre est d'ordre glottopolitique puisqu'il interroge à la fois les politiques et les relais de ces politiques à travers les acteurs sociaux, les enseignants et les institutions.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Illustration dec uoevtrru e :B teoîux aet lestrl à rG aednasoP Algte d2011er,  N :I.BS-24379-86-49003-e0 92nil siuguqite sePotiliesqu sD  uetrria n àt plurilinguismeeuqitilotxet seLontiaclopttlo gulem eov tsis noéunies rns cs daon cinjogaorséniollo euq susc udncophoneseau fraral  eéRetemtnp  let) FS(Re qutisiugniloicos ed tiqcienêt sntérd iemtnuoep erGretuul c ( »esll)CLP-SIGtrap ne  Pluue «tés raliiutsilgn steqieuP DIin(Lisguqutite ecos idoitcadenariat avec le alobarotri eILOSrépus elamron elBor-geAlde urielinilprud  uqieuÉcode lme) guisA à regl2 ni,110geraa set.Cuv ol se3  1zuraaé,h et 2 jumai, 1erruli slpsee niuges due diqueynamorp al eqitamélbe ulicrt durtoauru sopssbiel srtinoritaire et le,fitbru  niam tecon exnt étecaduivesucatt édes eituqugsil niuqsetilipoe  desrmte ne snoitisopsnavre est de ce liettcru el acrih guideuirant qleoitsec naL .euq relales  et quesilit sop eecsid  lrsvera t àesquaicos sruetca seglottopodordre upsiuqiilituq ee oglaà inl rrteop sitiliof el sc ses rutsoiq euivesns v aus estr enu issiannocedee ncsaormpi lxu ,el sneesgiannts et les instiitut.snorvuOe riornclee dés tsbauaicos ,sfitacud és,ueqtienci s tté snocaeteC sues.itiq polx etoporgnil xuehtnaes cnj enctadee  xlpna,sn morbues sur deuistique CMR-Uca4062S NR àtisrevisroC idaîtri, m cone de,AlAL SIectt ieB R :aiomCon nnlooc éodrosénnrap férences à luni,am îart eedc no
Sous la direction de Romain Colonna, Ali Becetti et Philippe Blanchet
. 
Politiques linguistiques et plurilinguismes
Du terrain à l’action glottopolitique
 à luniofesseureRnnse2 evsrti élihi Pet, ahrézarp ,tehcnalB eppENS à lncesféreB-uoglred AL-HS
                  
                  
P O
ILETTI QPULEUSR ILL
    
 
IINNGGUUIISSTIMQEU
S  
ES 
 
 Du terrain à laction glottopolitique    
      
Espaces discursifs   Collection dirigée par Thierry Bulot  La collection Espaces discursifs rend compte de la participation des discours (identitaires, épilinguistiques, professionnels) à lélaboration/représentation despaces  quils soient sociaux, géographiques, symboliques, territorialisés, communautaires  où les pratiques langagières peuvent être révélatrices de modifications sociales. Espace de discussion, la  collection est ouverte à la diversité des terrains, des approches et des méthodologies, et concerne  au-delà du seul espace francophone  autant les langues régionales que les vernaculaires urbains, les langues minorées que celles engagées dans un processus de reconnaissance ; elle vaut également pour les diverses variétés dune même langue quand chacune delles donne lieu à un discours identitaire ; elle sintéresse plus largement encore aux faits relevant de lévaluation sociale de la diversité linguistique.  Derniers ouvrages parus   Gudrun LEDEGEN (dir.), La Variation du français (2 volumes), 2013. Thierry BULOT, Valentin FEUSSI (dir), Normes, urbanités et émergences plurilingues ( parlers (de) jeunes francophones ), 2012. Jacky SIMONIN, Parcours dun sociolinguiste. Banlieue Nord de Paris/La Réunion , 2012. Assia LOUNICI, Nabila BESTANDJI (dir.), Dynamiques sociolan-gagières de lespace algérois. Discours et représentations , 2012. Rada TIRVASSEN (sous la dir. de), Langages de jeunes, plurilinguisme et urbanisation , 2012. Cécile GOÏ (dir.), Quelles recherches qualitatives en sciences humaines ? Approches interdisciplinaires de la diversité, 2012.  Claudine BALSIGER, Dominique BÉTRIX KÖHLER, Jean-François DE PIETRO et Christiane PERREGAUX (dir.), Éveil
 Sous la direction de  Romain Colonna, Ali Becetti et Philippe Blanchet  
   P OLITIQUES LINGUISTIQUES  ET PLURILINGUISME S   Du terrain à laction glottopolitique  
   Ont contribué à la rédaction de cet ouvrage :  Attika-Yasmine Abbes-Kara Véronique Fillol Ali Becetti Malika Kebbas Philippe Blanchet Marie Leroy Afaf Boudebia-Baala Bruno Maurer Farida Boumedine Jeannot Fils Ranaivoson Romain Colonna Mounir Ahmed Tayeb Claude Cortier Mélanie Texier
  
                                         © L'Harmattan, 2013 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-343-00496-9 EAN  :  9782343004969  
 I NTRODUCTION  P OURQUOI S INTERROGER SUR LES DYNAMIQUES PLURILINGUES ?   D ES OBSERVATIONS DE TERRAINS AUX ACTIONS GLOTTOPOLITIQUES 1   
Essentiellement, il [le concept de glottopolitique] offre à nos yeux lavantage de neutraliser, sans sexprimer à son égard, lopposition entre langue et parole. Il désigne les diverses approches quune société a de laction sur le langage, quelle en soit ou non consciente : aussi bien la langue, quand la société légifère sur les statuts réciproques du français et des langues minoritaires par exemple ; la parole, quand elle réprime tel emploi chez tel ou tel ; le discours, quand lécole fait de la production de tel type de texte matière à examen : Glottopolitique est nécessaire pour englober tous les faits de langage où laction de la société revêt la forme du politique. (Guespin & Marcellesi, 1986 : 5)  
 Les textes réunis dans ce volume sont issus du colloque organisé conjointement par le Réseau Francophone de Sociolinguistique (RFS) et le Groupement dIntérêt Scientifique « Pluralités Linguistiques et Culturelles » (GIS-PLC) en partenariat avec lEcole Normale Supérieure de Bouzaréah  ALGER, les 31 mai, 1 et 2 juin 2011, à Alger. Le projet de départ de cette rencontre internationale, placée sous le titre Dynamiques plurilingues : des observations de terrains aux transpositions politiques, éducatives et didactiques ,  était de faire dialoguer des chercheurs, affiliés à des domaines scientifiques divers mais connexes : sociolinguistique, didactique, éducation/formation, etc. et venant dhorizons
                                                     1  Ali Becetti (ENS-LSH dAlger-Bouzaréa), Romain Colonna (università di Corsica - UMR CNRS 6240 LISA), Philippe Blanchet (université Rennes 2).  
8
Introduction 
francophones différents, autour de questions vives et de questionnements souvent soulevés que posent les situations de plurilinguisme quant à la gestion de la pluralité linguistique et des compétences plurilingues et pluriculturelles et leurs transpositions politiques, éducatives et didactiques. Les textes composant cet ouvrage sont prioritairement centrés sur la problématique des dynamiques plurilingues en contexte éducatif, urbain et minoritaire et leurs possibles transpositions en termes de politiques linguistiques et éducatives. La question centrale qui guide larchitecture de cet ouvrage est dordre glottopolitique puisquil interroge à la fois les politiques et les relais de ces politiques à travers les acteurs sociaux, les enseignants et les institutions. Une attention accrue est accordée à des interrogations critiques, théoriques et épistémologiques, sur la posture du chercheur face à la pluralité linguistique, sur le rôle quil peut/doit jouer, sur les efforts menés par certains enseignants pour intégrer les mélanges et autres phénomènes de métissages linguistiques dans les situations de classe. À cet égard, ce volume se situe en continuité dautres travaux (Blanchet & Robillard, 2003 ; Blanchet, 2009 ; Blanchet, Kara & Kebbas, 2010 ; Feussi et coll., 2010 ; Blanchet & Chardenet, 2011) qui ont déjà explicitement posé la problématique des dynamiques plurilingues, avec des regards critiques sur les dispositifs méthodologiques, les approches théoriques, les fondements épistémologiques qui servent à les comprendre, ainsi que sur les transpositions possibles en termes dinterventions glottopolitiques et sociodidactiques. À travers les multiples contributions qui constituent ce volume, de nombreux questionnements en sociolinguistique et en didactique des langues sont reproblématisés : territorialisation des pratiques langagières, construction identitaire, processus de minorisation linguistique, exploitation de la pluralité linguistique dans les curricula, référentiels et programmes scolaires, etc., le tout ponctué par une interrogation sur la place du français, ou ce qui en relève comme formes métisses et transversales.
 
ur ses lrrteerog iounisPqruos ueurplyn diqam ? niliseug
9
 
Afin de prolonger la réflexion soulevée par ces questions, louvrage sarticule autour de trois problématiques majeures. La première partie sintéresse ainsi au plurilinguisme et aux dynamiques éducatives qui y sont liées. Cette première section accueille quatre contributions qui sinscrivent dans des contextes divers mais dont la transposition éducative est lélément fédérateur. Marie Leroy met en lumière la situation complexe du plurilinguisme au Tyrol du Sud et le rôle joué par léducation dans la gestion de ce plurilinguisme. Afaf Boudebia-Baala questionne la problématique du français dans le sud algérien partant des représentations et de leur impact sur la construction identitaire des enseignants. Véronique Fillol sinterroge quant à elle, sur linstitutionnalisation des langues kanak à travers leur entrée à lécole, entrée qui suscite plusieurs critiques de la part de lauteur. Enfin, pour clore ce premier mouvement, Bruno Maurer propose une analyse critique du pilotage de la didactique des langues par le Conseil de lEurope. En quatre lieux différents donc, ces contributions révèlent toute la complexité de la gestion et de la transposition du plurilinguisme dun point de vue éducatif. La deuxième partie regroupe trois contributions qui concentrent leurs analyses sur le plurilinguisme en milieu urbain pour en laisser apparaître toute la richesse. Tout dabord, Abdelali Becetti sappuyant sur les répertoires verbaux des jeunes filles et jeunes hommes dAlger et les représentations et stéréotypes qui en ressortent, pose la question du français comme différenciateur linguistique. Farida Boumedine et Ahmed Tayeb prennent la ville de Tizi-ouzou comme terrain danalyse. La première interroge le concept de mémoire sociolinguistique à laide dun ensemble de photographies urbaines tandis que le second articule sa réflexion autour de lépilinguisme et de la construction identitaire. La troisième et dernière partie de cet ouvrage confronte le plurilinguisme en le mettant « à lépreuve », notamment du terrain dit « minoritaire ». Larticle de Romain Colonna ouvre cette partie en posant les jalons dune réflexion sur les processus dautonomisation de la langue pour favoriser un plurilinguisme social après lévocation dun possible