//img.uscri.be/pth/ede13cdd6f28d802f53c735afaffaf91dbeb085e
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Principes et modalités de l'enseignement des langues et cultures africaines

De
222 pages

Cet ouvrage invite à réfléchir sur les instruments méthodologiques à utiliser pour une action éducative susceptible d'aider à la sauvegarde des langues et cultures nationales.

Publié par :
Ajouté le : 01 novembre 2012
Lecture(s) : 0
EAN13 : 9782296508873
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

SBI: N 8-9733-200-6-211 328 ouveCet augragednuru eegd l raur satébnimaa  lned erè rengieserdners ted app an queur nous,p esedrelun  en om cexplan dlas aédnsem tel ti éciéta sode lres uq enredomtsop éisras der ou pi, ,étdnetu à ofins on rdetaenlibinod êrt,ed  eeprmiser notre façac iuq esirétcart  eerns.Ciragdétp coéidoresomtrteme fola sent ueaqe lldae  lnsbilolarée enén tain est de lhumctaoi nalc ohisou jdue drorlà  sulp ne sulp ede lendr à rcitéacaps  aets,rc e guan lcua  setb ,erutl euq neividuindiésiq amnrus eus poer arp flas oie unchriesseuop el rvéd ces deux élément socsnitutne t àd noisnapxel à petyn airtcen urubatnd epemlepoacleobstt lle ecé nmonosilaoitae ur plaueiqss anucitaoid  eocmmla mondin, dont  unuvidilp es miait on findde lmoc ed eitacinumontimoroyp tCe. d péuovrsud  eotels industriels,orp tiuduc srutlnscomaomurtees dthods mémentstru sni rel ruscéihé rdet gia sIl.étilanigiro etule daidusceptibacitevs itnoé udunr ace erisou p à slitugoloeuqirants gaelle quevsr aidtnl sieson nst eui qé,itib el tnemelues sauvegarer à la  salgneuedd  eonretunas ets ul cet ,sellnoitselausvrl  al qaeià e eluellspirle as emêM.e ettec ionxieréuippa snel  elpsup ériceux, mais aussi q ecp iu tueussar relà mahuténi elleuq ellet ,reiènt euttoe qud  etcers ep rele paersétravest le ,o eluoresianas cam csue ler  rlfAirédab tusprésent uvre le Pr  deitésnsei leep sniicdolatem  caltluctaru.noi
Sous la direction de   Pierre Fonkoua
°n8
Cahiers africains de recherche en éducation -n°8
Principes et modalités de l’enseignement des langues et cultures africaines
sneaiicfr alangdes ent gnemruseuctle  teu s
 
  
          
      
    
 
Principes et modalités
de lenseignement
des langues et cultures africaines
 
 
 
 
 
   
Sous la direction de Pierre FONKOUA     Principes et modalités de lenseignement des langues et cultures africaines       
  Cahiers africains de recherche en éducation n o 8     
  
 
Déjà publiés
 N°7 : La décentralisation de léducation en Afrique subsaharienne Le colloque international AFIRSE et le programme de recherche inter État mené par le ROCARE nous permettent de comprendre cette forme de gouvernance qui sapplique difficilement dans le secteur de léducation en Afrique N° 6 : La formation des chefs détablissements scolaires en Guinée Une clef de lamélioration des systèmes éducatifs est la formation des chefs détablissements en raison de son caractère multiplicateur. La Guinée a développé dans ce domaine des actions importantes. N° 5 : Réalités de lenseignement africain Différentes approches  celles de la sociologie, de léconomie, de la biologie et de lanalyse littéraire  sont utilisées ici pour mieux comprendre les réalités de lenseignement africain. N° 4 : La recherche en éducation au Congo/Kinshasa Plus de 800 recherches en éducation ont été réalisées au Congo-Kinshasa entre 1980 et 2003, au cours de périodes pourtant particulièrement troublées. N° 3 : Léducation de base pour tous dans la Francophonie à lheure de la mondialisation : perspective comparative Cet ouvrage permet de faire le point sur la mise en uvre du plan daction adopté en avril 2000 à Dakar par le Forum mondial de léducation. N° 2 : La scolarisation des filles au Cameroun Un tableau général des problèmes posés par la scolarisation des filles au Cameroun, en regard des autres pays africains et de celle des garçons, est présenté ici par les principaux spécialistes du pays. N°1 : Léducation dans la société africaine En introduction à celles qui suivront, les chercheurs qui ont contribué à cette publication analysent les relations entre la société et léducation à partir des situations concrètes de sept pays.    © LHarmattan, 2012 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-336-00112-8 EAN : 9782336001128  
 
P
 
 
réface
Sommaire
...
9  Enjeux du choix des langues à introduire dans le système éducatif camerounais, Francis Georges OBELE, Université de Yaoundé I, École Normale Supérieure de Yaoundé..................................................................................................................... 11  Lenseignement des langues et cultures nationales au Cameroun : leçons daujourdhui, semences de demain, Gabriel MBA, Université de Yaoundé I, Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines ................................................................................................................... 29  La problématique de lenracinement culturel dans le système éducatif camerounais, Yolande Angèle Kamaha, CUSEAC Yaoundé .......................................................... 53  Comment comprendre les notions de langues et cultures nationales, Pierre Paulin Onana Atouba, Université de Yaoundé I, Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines .................................................................................................... 69  Enseigner la culture nationale au secondaire : un défi à relever, Grébert HOTOU, Chercheur ROCARE - Cameroun................................................. 95  Lenseignement de la culture nationale dans les ENIEG au Cameroun : état des lieux et perspectives, P. BELIBI BELIBI ; Yolande A. KAMAHA & B. DZOUNESSE TAYIM Université de Yaoundé I, École Normale Supérieure................................................................ 113  Andragogie, élément de proposition pour la promotion de la culture nationale, Emmanuel BINGONO, Université de Maroua ........................................................ 129  La chanson populaire au Cameroun : un transit culturel et historique pour une didactique des langues et des cultures nationales, Chantal BONONO, Université de Yaoundé I, École Normale Supérieure de Yaoundé ................................................................................................................................. 147  Former les apprenants à l'interculturel à travers lenseignement des langues et cultures nationales. Le rôle de la publicité à titre dexemple, Ράνυ  Καλούρη _ y LOURI Καθηγήτρια _ 165  Ran KA Α . Σ . ΠΑΙ . Τ . Ε . Prof. ASPETE ... Développer des compétences en langues et cultures nationales à lécole dans un contexte multiculturel : des orientations méthodologiques, BIPOUPOUT Université de Yaoundé 1, École Normale supérieure de Yaoundé... 171  La promotion des langues nationales dans les politiques éducatives au Cameroun : réalités, défis et enjeux, Pierre Marie NJIALÉ, Université de Yaoundé I, FALSH ; Bruno DZOUNESSÉ TAYIM  Université de Yaoundé I, École Normale Supérieure de Yaoundé ......... 189  
5
 
Cahiers africains de recherche en Éducation
Comité scientifique Anasthasie Abono (Gabon), Nicholas Gabriel Andjiga (Cameroun), Amadé Badini (Burkina Faso), Djénabou Baldé (Guinée), André Bokiba (Congo), Ibrahima Ninguelande Diallo (Guinée), Amadou Tidjane Diallo (Guinée), Pierre Fonkoua (Cameroun), Aicha Gonzale (Niger), Phillipe Jonnnaert (Canada), Salé Hagam (Tchad), Rosalie Kama (Congo), Paul Louzolo Kimbembé (Congo), Ambrozio Lukoki (Angola), Saleh Mama (Niger), Louis Marmoz (France), Samuel Maweté (Congo), Madana Nomaye (Tchad), Galedi Nzey (Gabon), Pascal Robin Ongoka (Congo), Maryse Quashie (Togo), Mathias Rwehera (Burundi), Nacuzon Sall (Sénégal), Anicet Mungala (RDC), Francisco Komlavi Seddoh (Togo) Juma Shabani (Burundi), Therese Tchombe (Cameroun), Djeneba Traoré (Mali).
Comité de Rédaction Pierre Fonkoua, Salé Hagam, Saleh Mama, Louis Marmoz, Samuel Maweté, Gaspard Bemba.
 
Directeur de publication Professeur Pierre FONKOUA
Fondateur de la revue Professeur Louis MARMOZ  
 
 
Préface
Défiant le vent de la globalisation, menacées disolement et dune mort par étouffement, les langues et les cultures nationales demeurent pour le moment, les indicateurs les plus crédibles, garants de la conservation des origines de lhumanité. Cette raison est suffisante pour que les sciences de léducation en général et la didactique en particulier sintéressent aux enjeux de leur enseignement et de leur apprentissage. Enseigner les langues et les cultures nationales constitue, sans aucun doute, des éléments de remise en question quant au type de société à bâtir pour les générations à venir. Cet enseignement est souvent combattu, au nom de la recherche de lunité nationale dans des États encore fragiles et en proie aux forces coloniales qui cherchent à installer confortablement lhégémonie dun ethnocentrisme culturel avec les souffrances des peuples soumis à une colonisation de lesprit à travers les langues dimportation. Lutilisation de cette langue dimportation à lécole a fortement contribué à la mise en place dun ordre mondial des extravertis qui ignorent leurs origines, leurs ressources culturelles et qui secrètent une sorte de bâtardisation de la culture. Fondamentalement, la diversité des langues et des cultures constitue une source de richesse. Ignorer ce principe est contre nature, de plus cest laisser installer le mécanisme pernicieux de luniformisation des comportements au service dun éventuel téléguidage de lindividu en proie à la société marchande où les enjeux de consommation exagérée exigent que les modèles de communication soient standardisés pour un meilleur véhicule des éléments de marketing. Enseigner et apprendre les cultures et les langues nationales, cest former à une façon particulière daborder le monde, suivant notre singularité qui constitue le « nous collectif » recherché par les communautés humaines en devenir. Prendre en considération nos particularités et les fondre dans un « nous collectif » donnent naissance à un objet social encore plus élaboré. Ce processus constitue un acte hautement idéologique. Cest un acte économique et politique, car la langue est la première variable qui fonde le sentiment dappartenance à une communauté. Connaître la langue et la culture de lautre permet de le situer et dapprécier positivement les différences et les ressemblances qui contribueraient à linstauration dune éducation interculturelle au service du développement sain et durable pour tous. Sil existe un consensus autour de lenseignement des langues et des cultures nationales, les modalités pratiques en matière de planification, dadministration et de transmission de cet enseignement sont très peu explicites et méritent
 
9