Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 8,25 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Partagez cette publication

Publications similaires

Réflexion sur la langue arabe classique

Rachid ALI YAHIA

Réflexion sur la langue arabe classique
 

Editions Achab

L’Harmattan

© Editions Achab, 2010 Editions Achab Lotissements Berchiche, villa A 15000 Tizi-Ouzou Algérie editionsachab@yahoo.fr

Infographie : Khaled Zirem ISBN : 978-9947-972-10-6  Dépôt légal : 3221-2010

© L’Harmattan, 2010 5-7, rue de l’Ecole polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-13296-2 EAN : 9782296132962

Sommaire

Notes biographiques, par Tahar Djerroud Avant-propos Réflexion sur la langue arabe classique

9 13 17

Notes biographiques

Rachid Ali Yahia est né le 29 janvier 1928 à BordjMenaël, wilaya de Boumerdès, où son père, instituteur, finissait d’exercer ses fonctions. Il a fait ses études primaires à Taka, douar Aït-Yahia à Aïn-el-Hammam, non loin de Lemkherda, village d’origine de sa famille qui est revenue s’y établir. Il a poursuivi ses études secondaires principalement au Lycée de Ben-Aknoun et au Grand Lycée d’Alger. Interdit de séjour par décision de justice dans les grandes villes d’Algérie et de France, il s’est inscrit à la Faculté de droit de Dijon, en France, où il n’a pu se présenter à la dernière année de licence en raison de la grève des examens décidée dans le pays en 1956. Ses études de droit terminées, il s’est inscrit au Barreau National à Alger où il n’a exercé que quelques années. Sentant le moment venu de relancer d’une manière organisée la lutte politique contre les orientations du Pouvoir établi, il a dû, sur les conseils d’amis soucieux d’efficacité, s’expatrier an France où il s’est inscrit, difficilement, au Barreau de Paris. Il a été le premier avocat algérien à y être admis en se réclamant exclusivement de la nationalité algérienne. Actuellement à la retraite, il bénéficie du titre d’avocat honoraire que le Conseil de l’Ordre des Avocats de Paris a bien voulu lui conférer.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin