Petit manuel d'intelligence économique au quotidien

De
Publié par

Cet ouvrage propose des outils et des conseils expérimentés pour vous aider à protéger vos données stratégiques, mais aussi à en acquérir de nouvelles et à les exploiter de façon optimale. Illustré par des cartes heuristiques (mind mapping) et des dessins, cet ouvrage fera de vous un info-stratège alliant vigilance et opportunisme. S'adresse à tous ceux qui souhaitent mieux gérer leur information au quotidien.

Publié le : lundi 27 février 2006
Lecture(s) : 53
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782100524334
Nombre de pages : 192
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Chapitre 6
Linformation, laffaire de tous
« La perle est sans valeur dans sa propre coquille. » Anonyme
Linformation, laffaire de tous
Redécouvrir ses richesses internes
Communiquer pour mieux informer : le lecteurpilote
Communiquer pour mieux sinformer
Communiquer pour mieux manager
information est aujourdhui pléthorique. On navigue quotidien nement dans une surabondance de messages (le volume dinfor coLnstat est aujourdhui renforcé par lutilisation toujours plus massive mations sur Internet double environ tous les 100 jours). Ce
88
Lapproche offensive
des nouvelles technologies de linformation et de la communica tion. Pour preuve, cette anecdote : le volume dinformations enregistrées a crû de 30 % par an entre 1999 et 2002, chaque individu enregistrant en moyenne près de 800 mégaoctets de 1 données par an soit neuf mètres de livres empilés les uns sur les autres ! Une étude du MIT (Massa chusetts Institute of Technology) de 2004 signale que 43 % de la connaissance mondiale depuis lorigine des temps aurait été produite ces trois dernières années, soit léquivalent de 150 000 bibliothèques du Congrès américain considérée comme la plus grande bibliothèque du monde. De plus, aujourdhui la produc tion de données informatisées dépasse celle de la production impri mée. Ce point de bascule doit engendrer des modifications dans nos manières de travailler et de gérer linformation. Fautil continuer cette course en avant qui saccélère ? Ne faudraitil pas, au contraire, opter pour une autre démarche ? Face à cette inflation galopante, il sagit donc de redéfinir les méthodes pour mieux gérer, analyser, diffuser et protéger son information. Il faut savoir que le temps passé à la recherche de linformation occupe 50 % du temps total consacré à la collecte, au traitement et à la diffusion de linformation alors que nous devrions accorder beaucoup plus dimportance à lanalyse de cette dernière et à son enrichissement via le feedback. Car linformation pertinente, cest celle qui va vous permettre de gagner du temps. On possède dailleurs bien souvent cette infor mation en interne. Alors inutile daller chercher plus loin : la bonne information nest pas celle qui saccumule en rapports et en base de données que personne ne maîtrise, cest celle qui est utile et exploitée. À quoi bon mal rechercher dehors ce qui est déjà présent en interne ?
1. Source : lAtelier BNP Paribas, 11/2003.
Linformation, laffaire de tous
R edécouvrir ses richesses internes
La différence entre données et informations
Arrêtonsnous quelques instants sur les différences entre données et informations. En effet, les deux sont souvent confon dues. Brièvement, linformation est la signification que chacun attribue à des données. Une donnée et une information sont inti mement liées à la personne qui les reçoit. Une donnée est un « élément fondamental et objectif, qualifi catif ou quantitatif, servant de base à un raisonnement ou à la réalisation de traitements ». Une information correspond à un « ensemble de données non structurées, organisées pour donner forme à un message, résultant dun contexte donné et donc parfaitement subjectif. La connaissance est formée par les « nouvelles informations acquises par un traitement intelligent, par létude ou par la 1 pratique » . Richard Leifer de lÉcole de Management de lInstitut Rensselaer Polytechnic de New York, a proposé une définition : « linformation est un intrant qui diminue lincer titude, tandis quune donnée est un intrant qui ne diminue pas lincertitude. » Pour enrichir ces définitions, ajoutons un exemple 2 amusant inspiré par Roland Hurtubise qui nous explique aussi la différence entre données et informations et surtout leur articulation.
1.Extraits dune conférence de M. Jean Michel, conseiller du directeur de lécole des Ponts et Chaussées donnée en juin 2004 à Nancy. 2. Hurtubise, RolandA.Le continuum : décisioninformationtechnologie, BoPré, SaintLaurent, 1994, 307 p. © Dunod  La photocopie no autorisée est un délit
89
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.