//img.uscri.be/pth/337f4edb7af97f959721d35e569ae10dd13d2e48
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

RAEP : construire le dossier

De
176 pages
La reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (RAEP) figure actuellement  dans de nombreux concours des fonctions publiques. Le candidat doit constituer un dossier où il détaille et met en valeur les compétences acquises au fil de son parcours professionnel. Il doit ensuite défendre son dossier – et ses choix de carrière – face au jury au cours de l’oral. Au cours de l'entretien, le jury s'appuiera sur le dossier RAEP constitué par le candidat lui permettant ainsi d'évaluer les qualités requises. Ce manuel, résolument pratique, guide le candidat méthodiquement, étape après étape pour lui permettre de construire un dossier solide et convaincant. De nombreux conseils, exemples et exercices commentés lui permettront de consolider sa démarche.
Voir plus Voir moins
Présentation
La finalité de cet ouvrage
Sî vous avez cet ouvrage en maîn, c’est sans doute que vous avez l’întentîon de passer un concours de la fonctîon publîque (fonctîon publîque d’État ou terrîtorîale, ou encore FP hospîtalîère) ou un exa-men professîonnel organîsé selon cette modalîté partîculîère qu’est la « reconnaîssance des acquîs de l’expérîence professîonnelle » (RAEP)�
Notre projet est de vous aîder à mener cette opératîon rapîdement, eficacement et complètement� Vous trouverez donc dans cet ouvrage des înformatîons et des conseîls, maîs surtout uneméthodepour vous guîder pas à pas dans les deux dîmensîons de la RAEP : – l’écrît, c’est-à-dîre la constîtutîon de votre dossîer ; – l’oral, à savoîr la soutenance de ce dossîer devant le jury�
Sa structure et son esprit Nous avons structuré l’aîde que nous pouvons vous apporter en troîs partîes� Dans la premîère partîe, întîtulée « L'écrît : présentatîon de l’épreuve », nous vous donnons des înfor-matîons sur l’esprît et les caractérîstîques des dîfférentes versîons de la RAEP� Nous vous y învîtons aussî à îdentîier vos ressources� Avec la deuxîème partîe, « L'écrît : préparer et composer le dossîer RAEP », nous entamons la démarche méthodologîque de constîtutîon de votre dossîer en sept étapes� Nous poursuîvons la démarche avec une troîsîème partîe, « L’oral : défendre le dossîer », consacrée au face-à-face avec votre jury et traîtée elle-même en quatre étapes� Tout au long de l’ouvrage, nous îllustrerons notre propos avec desexempleset nous vous propose-rons également desexercicesAu début de chaque chapître, une « dîaposîtîve » vous présentera des conseîls fondamentaux sous une forme condensée�
Voîcî un exemple de dîaposîtîve :
Présentation 5
Comment utiliser cet ouvrage ?
Le sommaîre vous offre la possîbîlîté de consulter l’ouvrage en fonctîon de votre sîtuatîon et de vos besoîns� Examînons les dîfférentes sîtuatîons� • Vous avez le projet plus ou moins proche de passer un concours ou un examen professionnel, l’échéance est encore vague : lîsez la premîère partîe (« Présentatîon de l’épreuve de RAEP ») dès que possîble� Vous pourrez aînsî débuter doucement votre préparatîon, faîre mûrîr votre projet et mîeux repérer dans votre contexte les éléments susceptîbles d’être exploîtés� Vous pouvez même aller un peu plus loîn en traî-tant l’étape 1 (« Inventorîer vos compétences », voîr page 39), sîtuée dans la deuxîème partîe (« L'écrît : préparer et composer le dossîer RAEP »), voîre l’étape 4 (« Reconstîtuer le proil attendu », voîr page 71)� Vous gagnerez aînsî du temps lorsque vous entrerez dans la phase de réalîsatîon de votre projet�
• Votre décision est prise, vous passerez tel concours ou tel examen professionnel et vous en connais-sez la date : lîsez la premîère partîe (« Présentatîon de l’épreuve de RAEP ») puîs traîtez dès que possîble la premîère étape du processus décrît dans la deuxîème partîe (« Inventorîer vos compétences »)� C’est un travaîl nécessaîre d’« archéologîe » sur votre parcours professîonnel et îl prend du temps�
• Vous avez remis le dossier de RAEP ; vous allez passer l’oral ou vous en avez bon espoir (si l’oral est condîtîonné par une épreuve d’admîssîbîlîté) : lîsez dès que possîble les étapes 8 (« Préparer l’exposé », page 109) et 9 (« Préparer les questîons », page 123) de la troîsîème partîe (« L’oral : défendre le dos-sîer »)� Même sî l’échéance vous paraït loîntaîne, votre projet d’exposé pourra aînsî mûrîr et îl n’en sera que meîlleur ! Vous serez également à même de vous préparer sereînement aux dîfférentes questîons�
• Votre principale crainte, à la pensée de passer un oral, est le trac : avant même toute convocation, lîsez les conseîls donnés au cours de l’étape 10 (« Gérer le trac », page 140)� Être en mesure de gérer son trac se prépare très en amont de l’épreuve ain de mettre au poînt une vérîtable stratégîe pour ne plus avoîr peur… d’avoîr le trac� La lecture de l’étape 11 (« Se préparer au face-à-face avec le jury », page 145) sera aussî de nature à vous rassurer�
• Vous êtes certain de passer l’oral : lisez la troisième partie, intitulée « L’oral : défendre le dossier » (page 107)�
RAEP : construIre le dossIer 6
Éviter de confondre RAEP et VAE
La RAEP (reconnaîssance des acquîs de l’expérîence professîonnelle) est une épreuve quî a été întroduîte dans les concours admînîstratîfs à la suîte de la loî de modernîsatîon de la fonctîon publîque du 2 févrîer 2007� Cette loî posaît les prîncîpes d’une plus grande professîonnalîsatîon des agents ; elle vîsaît en effet à mîeux accompagner leur déroulement de carrîère et à amélîorer la prîse en compte de leur expérîence professîonnelle pour le recrutement, l’avancement, la formatîon�
La VAE (valîdatîon des acquîs de l’expérîence) est un dîsposîtîf întroduît par la loî de modernîsatîon socîale du 17 janvîer 2002� Elle permet àpersonne engagée dans la vie active […] de faire valider les acquis« toute de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l’acquisition d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification figurant sur une liste établie par la commission paritaire nationale de l’emploi d’une branche professionnelle, enregistrés dans le Répertoire national des certifications professionnelles »(artîcle 113)�
Des points communs ? Dans les deux cas, le candîdat devra înventorîer soîgneusement les compétences acquîses aussî bîen dans le cadre professîonnel qu’extra-professîonnel, et notamment assocîatîf� C’est un travaîl personnel long et parfoîs laborîeux�
Des différences ?
Vouloîr obtenîr une VAE est une décîsîon personnelle que peut prendre n’împorte quel salarîé du secteur publîc ou prîvé� Il se fera accompagner par un « poînt relaîs conseîl » adossé, par exemple, à une agence de Pôle emploî ou dans un centre de bîlan de compétences� La VAE relève du Code du travaîl et suppose un mînîmum de troîs ans d’expérîence professîonnelle�
En revanche, on ne décîde pas de passer une RAEP� On décîde de se présenter à un concours ou à un examen professîonnel de la fonctîon publîque, quî se déroule sous cette forme� La mîse en œuvre d’une épreuve de RAEP est décîdée au seîn des servîces de gestîon des ressources humaînes� Aucune durée mînîmum n’est exîgée au tître de l’expérîence professîonnelle� L’accompagnement du candîdat est souvent proposé par les servîces formatîon ou concours�
En conclusion
Sî vous avez passé une VAE, reprenez le recensement soîgneux que vous avez faît de vos compétences : îl vous sîmplîiera le travaîl et vous permettra de gagner du temps�
Inversement, sî, après avoîr réalîsé un dossîer RAEP, vous décîdez de mener une VAE, îl en sera de même : vous gagnerez aussî du temps en repartant du travaîl que vous avez déjà réalîsé�
Présentation 7
Partie I Présentation de l’épreUve de RAEP
1. La RAEP dans toutes ses dimensions 2. La composition d’un dossier RAEP 3. Vos outils pour réussir
Après avoir lu cette première partie, vous aurez acquis une connaissance précise de l’épreuve : – sa place dans le contexte administratif actuel ; – les attentes du jury, ce qu’il recherche et comment il s’y prend (nous vous proposerons de vous mettre à sa place) ; – la composition du dossier à constituer ; – les outils dont vous disposez pour vous préparer – les vôtres et ceux de l’administration. Vous connaîtrez les notions clés du dossier de RAEP : la compétence et la motivation. Enfin, vous disposerez d’une vision synthétique de la méthode que nous vous suggérons de suivre.
Chapître 1 La RAEP dans toUtes ses diMensions
1. Contexte de la RAEP
Pour comprendre le contexte, rappelons que lestatut de la fonction publique, quî organîse notamment la carrîère des fonctîonnaîres, se compose de quatre loîs : – tître I : la loî du 13 juîllet 1983 portant droîts et oblî-gatîons des fonctîonnaîres est une partîe commune aux troîs fonctîons publîques ; – tître II : la loî du 11 janvîer 1984 ixe les dîsposîtîons statutaîres applîcables à la fonctîon publîque de l’État ; – tître III : la loî du 26 janvîer 1984 ixe les dîsposîtîons statutaîres relatîves à la fonctîon publîque terrîtorîale ; – tître IV : la loî du 9 janvîer 1986 fîxe les dîsposî-tîons statutaîres applîcables à la fonctîon publîque hospîtalîère�
L’întroductîon de la RAEP dans les épreuves des concours et des examens professîonnels répond aux évolutîons nécessaîres du recrutement des agents� Les épreuves, écrîtes comme orales, ont dorénavant pour objectîf de détecter chez les candîdats leurs compé-tences professîonnelles potentîelles ; en cela, elles se rapprochent des entretîens de recrutement�
2. DéinItIon de la RAEP (reconnaIssance des acquIs de l’expérIence professIonnelle)
La reconnaîssance des acquîs de l’expérîence pro-fessîonnelle traduît la prîse en compte de l’expérîence acquîse par les candîdats dans un contexte profes-sîonnel, bénévole, assocîatîf ou autre (mandat d’élu ou mandat syndîcal, par exemple) lors des épreuves d’accès aux concours admînîstratîfs ou aux examens professîonnels�
La reconnaîssance des acquîs de l’expérîence profes-sîonnelle est valorîsante au regard du parcours de cha-cun� Et elle suppose de votre part une bonne préparatîon quî consîste à : – înventorîer au mîeux les compétences que vous avez acquîses dans vos dîfférentes fonctîons ; – les placer en perspectîve avec les postes accessîbles après votre réussîte�
Présentation de l’épreuve de RAEP
Partie I : 11
L’épreuve de RAEP consîste àremplir un dossierquî peut varîer selon les admînîstratîons, maîs dont le modèle est un dossîer type fournî par le mînîstère en charge de 1 la Fonctîon publîque � Il vous est remîs (ou vous le télé-chargez) accompagné d’un guîde d’aîde au remplîssage que vous vous efforcerez de suîvre très précîsément�
L’épreuve de RAEP est prévue : – soît pour l’admissibilité; dans ce cas, votre dossîer est anonyme et îl est noté� Il sert ensuîte de support à l’entretîen avec le jury et une autre note vous est attrî-buée pour cette épreuve ; – soît pour l’admission; c’est le cas le plus fréquent� Votre dossîer sert de support pour l’épreuve orale� Le jury se fonde sur luî pour organîser son questîonnement et pour conduîre l’entretîen avec vous� Votre dossîer RAEPalimentel’entretîen, îl ne se substîtue pas à luî�
Dans tous les cas, le jury attend de vous une démarche construîte et solîde ; de plus, vous devez être capable de défendre votre dossîer, c’est-à-dîre de l’argumenter, de l’îllustrer, de l’authentîier�
Desarrêtés ministérielsixent les règles d’organîsatîon générales des concours et des examens professîonnels� Chaque mînîstère déinît « son » épreuve de RAEP au seîn des concours ou examens qu’îl organîse ; îl peut également décîder de ne pas y întroduîre cette épreuve�
REmARquE Pour les concours descorps interministérielsde la fonction publique d’État – par exemple, le concours de secrétaire administratif de classe normale –, les conditions sont fixées dans un arrêté du ministre en charge de la Fonction publique, applicable à l’en-semble des agents de la fonction publique de l’État.
3. Les mIssIons du jury
Vous l’avez lu plus haut, la prîncîpale mîssîon du jury est de mener un entretîen de recrutement� Voyons de plus près ce que cela recouvre�
Derrîère la notîon de « recrutement », nous en trouvons troîs autres : – évaluer les compétences ; nous revenons en détaîl sur cette notîon dans le chapître 3 de cette même par-tîe (« Vos outîls pour réussîr ») ; – évaluer la motîvatîon ; – sélectîonner�
1� Ce dossîer RAEP se trouve sur le sîtewww.fonctionpublique. gouv.frRAEP : construIre le dossIer 12
1. Évaluer les compétences
Évaluer les compétences de chaque candîdat, certes, maîs quelle est la référence ? La référence est une lîste de compétences transversales aux emploîs acces-sîbles à l’îssue de la réussîte au concours ou à l’exa-men professîonnel�
ExEmPLES Le jury ne recrute pas uncontrôleur principalpour le service X situé dans la ville A, mais un profession-nel capable (compte tenu de ses compétences) de mener à bien les missions d’un contrôleur principal dans n’importe quel point du territoire. Vous préparez un concours de catégorie A ? Le jury cherchera à identifier vos compétences en manage-ment, vos capacités à régler des conflits, à analyser des dossiers complexes, à prendre des décisions…
Les compétences attendues des agents se traduîsent à partîr des mîssîons déinîes par les textes réglemen-taîres, selon les catégorîes auxquelles ces agents appartîennent�
ExEmPLE Un décret du 17 octobre 2011 définit ainsi le statut particulier des attachés d’administration de l’État : « Les attachés d’administration de l’État parti cipent à la conception, à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques publiques ministérielles et interministérielles. À ce titre, ils sont chargés de fonctions de concep tion, d’expertise, de gestion ou de pilotage d’unités administratives. Ils ont vocation à être chargés de fonctions d’encadrement. Ils peuvent également exercer des fonctions de responsabilité, de sélection, de formation, d’orien tation ou de conseil technique dans les écoles de formation des agents publics. Ils peuvent être chargés de fonctions de traitement de l’information. Ils peuvent être appelés à remplir les fonctions d’or donnateur secondaire. »
C’est donc bîen au regard de ces proils attendus, dans notre exemple pour pourvoîr des postes de catégorîe A, que les jurys recherchent des compétences�
Ce travaîl de sélectîon vaut également, bîen entendu, pour les recrutements d’agents de toutes les catégo-rîes d’emploîs déinîes par les textes�
Avant de rencontrer les candîdats, le jury înventorîe les compétences nécessaîres pour occuper l’emploî vîsé, ou la catégorîe d’emploîs vîsée, c’est-à-dîre le