Tests psychotechniques pour les cadres

De
Publié par

Cet ouvrage propose à la fois la présentation, l'explication et l'entraînement aux tests utilisés au cours des épreuves de sélections et recrutement dans les entreprises, mais aussi les grandes écoles ou formations spécialisées. Il se découpe en trois parties : explication du type de tests avec conseils pour la résolution, exercices, solutions avec explication de la démarche. Les tests de logique comportent les incontournables : dominos, cartes à jouer, matrices, suites graphiques, ensembles, intrus. S'y ajoutent des questions moins répandues : réseaux, syllogismes, des test d'organisation : emploi du temps ou organigramme à construire ou interpréter, logigrammes et certains jeux utilisés dans les tests d'embauche : master mind, démineur, cases à noircir... Ce volume s'insère dans une série de 4 volumes, chacun traitant un thème : logique, chiffres, lettres, géométrie, et présentant les exercices en ordre croissant de difficulté. A la fin de chaque opus, est proposée une mise en situation réelle de test de sélection.

Publié le : mercredi 17 juin 2009
Lecture(s) : 70
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782100542901
Nombre de pages : 184
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Présentation
Les similitudes Commençons avec l’exercice le plus simple : retrouver une figure parmi d’autres. 1.Quelle figure numérotée est identique à l’exemple A ?
A
1
5
2
6
3
7
4
8
En examinant systématiquement une figure après l’autre, éven-?? ? tuellement en biffant les impossibilités, la solution se trouve aisément. La seule vraie difficulté vient quand l’exercice doit être ef-fectué en temps très restreint. En principe, dès la solution trouvée, il n’est pas nécessaire de continuer à chercher puisqu’il n’y a qu’unefigure qui corresponde à la solution. Selon le temps restant, on passera donc directement à la question suivante ou on vérifiera que l’on n’a pas fait d’erreur.
Exactement la même question, mais avec une figure d’apparence plus simple. 2.Quelle figure numérotée est identique à l’exemple A ?
A
1
5
2
6
3
7
4
8
6
Les schémas
Pour de nombreux candidats, la forme plus simple est plus diffi-?? ?ères évidents cile à identifier. Ici, on ne peut pas se fixer de rep tels que « le petit rond noir ». On peut cependant procéder de la même façon : se concentrer sur un détail et éliminer toutes les figures qui s’en écartent.
Dans le même esprit, mais avec de légères complications : 3.Quelle figure numérotée est identique à l’exemple A, mais avec une orientation différente ?
A
1
5
2
6
3
7
4
8
Le changement d’orientation demande une attention plus sou-?? ?à cerner qu’utenue. La forme courbe est aussi plus di fi le f ci n schéma géométrique. Chacun a sa technique : certains se fient à une impression générale et vérifient ensuite les détails. D’autres préfèrent examiner tour à tour un aspect du dessin, par exemple le grand ten-tacule, et éliminent 3 et 8 visiblement différents, puis passent à un autre détail.
Les complications peuvent s’accumuler… 4.Quelle figure numérotée ressemble à l’exemple A ? La dimension, la couleur et l’orientation peuvent différer, mais pas la forme.
A
1
5
2
6
3
7
4
8
Les changements de taille et de couleur perturbent surtout les ?? ? personnes ayant une perception globale, quasi photographique. Si vous êtes dans ce cas, ou si vous avez du mal pour d’autres raisons,
5.
6.
Présentation
7
il peut être utile de compter le nombre de côtés… Quand l’exercice demande « quelle figure est identique », il suffit de trouver la figure en question. Or souvent les instructions prennent la forme «combiende figures sont identiques ». Dans ce cas, il faut examinertoutesles figures. Noter que dans ces questions, le pluriel qui suit « combien » n’exclut pas pour autant la réponse « une seule ».
La même question formulée autrement.
Combien de figures sont identiques à l’exemple A ?
A
1
7
2
8
3
9
4
1
0
5
11
6
1
2
Comme avec l’exercice 1, il suffit d’examiner systématiquement ?? ?les schémas les uns après les autres et, par exemple, d’encercler ceux qui correspondent. Bien lire la question pour donner la réponse voulue : ici on demande « combien de figures » et non pas « quelles figures », les numéros sous les schémas pouvant induire en erreur.
Quand les dessins se superposent et se chevauchent, il faut adopter une méthode pour bien les distinguer.
Le dessin A est répété un certain nombre de fois : combien ?
A
Pour faciliter le comptage, on peut noircir un détail du schéma ?? ? chaque fois qu’il apparaît. Par exemple ici, l’arrondi à gauche sur le modèle.
Là où les figures à trouver sont parfois camouflées par l’ajout d’élé-ments étrangers :
8
7.
Les schémas
Dans combien de figures numérotées peut-on retrouver l’élément A (même taille, même orientation) ?
A
1
5
2
6
3
7
4
8
Pour retrouver un schéma imbriqué dans un autre, certains ré-?? ? pètent mentalement le geste de dessiner la forme recherchée. Variante du camouflage, une figure composite se retrouve incrustée dans une grille : 8.Combien de fois la figure A se retrouve-t-elle dans la grille (sans rota-tion) ?
9.
A
Jusqu’à présent, nous avons cherché des figures d’après un modèle, mais dans de nombreux tests basés sur la reconnaissance de sché-mas, il n’y a pas de modèle donné, comme dans l’exemple suivant :
Combien de figures identiques y a-t-il dans l’encadré ?
1
7
2
8
3
9
4
1
0
5
11
6
1
2
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.