Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Partagez cette publication

.
y
9
k
.
.
.
?
d
d
O , 2
y
GeorgesSapy
DPENOESCENUTRALRES ? Pourra-t-on s’en passer ?
FAUT-IL AVOIR PEURDE NOS CENTRALES NUCLÉAIRES?
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww.harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06085-9 EAN : 9782343060859
Georges SAPYFaut-il avoir peur de nos centrales nucléaires ? Pourra-t-on s’en passer ?
Ouvrages du même auteur
Communiquer avec les chinois - Clés pour réussir vos négociations-Éditions d’Organisation, 2003
Manager un projet -Entre outils et… relations humaines! Édité par l’auteur, membre de l’AAA, 2006
Introduction à l’ingénierie des installations nucléaires -EDP sciences, collection Profil, 2012
La TRANSITION ÉNERGÉTIQUE - Pourquoi et comment elle va changer votre vie-L’Harmattan, 2013
À tous ceux qui pensent que la raison et les faits seront toujours supérieurs à l’idéologie etau déni de réalité
« Quel est le plus grand péril de la situation actuelle ? L’ignorance, l’ignorance plus encore que la misère… C’est à la faveur de l’ignorance que certaines doctrines fatales passent de l’esprit impitoyable des théoriciens dans le cerveau confus des multitudes…Le jour où l’ignorance disparaîtrait,les sophismes s’évanouiraient»
Victor Hugo
(Discoursdevant l’Assemblée nationale- 11 novembre 1848)
PRÉAMBULE
Pourquoi ce livre ?
Les réactions de mon entourage, proche ou moins proche, et plus généralement du public au travers des sondages, ainsi que celles de la plupart des médias, montrent à de rares et heureuses exceptions près une méconnaissance profonde des réalités et enjeux de l’énergie nucléaire. Pourtant majeurs dans un pays qui en tire 75 % de son électricité…Tenter de faire œuvre de pédagogie dans ce domaine est donc tout sauf inutile, même si la tâche n’est pas aisée…
Car au-delà d’une minorité agissante d’opposantsau nucléaire, qui pratiquent le déni de raison et de réalité (voir à ce propos l’édifiant et excellent ouvr:age de Jean de Kervasdoué ILS ONT PERDU LA RAISON), la grande majorité des citoyens a des interrogations parfaitement légitimes et intellectuellement honnêtes. Pourquoi un débat serein est-il alors si souvent impossibledans ce domaine ?, voire considéré comme tabou Plusieurs raisons :
- La rémanence d’idées anciennesla soi-disant opacité du sur domaine, qui furent naguère peut-être exactes, mais sont devenues obsolètes depuis la loi diteTSN*(Transparence et Sécurité Nucléaire) votée en 2006, qui a notamment instauré l’indépendance totale del’ASN* (Autorité de Sûreté Nucléaire) et imposé latransparencevis-à-vis du public.
Il suffit en effet d’aller sur le site Internet del’ASNtout pour savoir de la vie des installations nucléaires : leurs incidents, y compris les plus insignifiants, les décisions prises parl’ASN, ses demandes aux concepteurs et/ou exploitants, ses injonctions et mises en demeure, etc.
Si bien qu’AUCUN autre domaine industriel n’est devenu aussi transparent !À condition d’allerchercherl’information!
9