Faut-il jeter le Code du travail aux orties

De
Publié par


Savez-vous qu'il existe en France 1 500 000 emplois à pourvoir immédiatement ?



Vous ne le croyez pas... et pourtant c'est vrai. Lisez ce livre, et, à votre tour, vous en serez convaincu.



L'auteur, Jean-Christophe Le Feuvre, a créé ces dernières années L'un des tout premiers groupes de recrutement. Tous Les jours, ce jeune patron enrage de constater qu'en matière de création d'emplois, la France marche sur la tête, que pour Les ressources humaines, nous en sommes au Moyen Age, que partout le gâchis de talent est immense.



Et pourtant notre pays peut s'en sortir très bien et très vite. Des solutions sont à portée de main, réalistes, simples. Pourquoi ne pas indemniser les demandeurs d'emploi à 100% pendant un an plutôt que moitié moins pendant 23 mois ? Pourquoi ne pas autoriser tous les recruteurs à entrer directement en contact avec tous les demandeurs d'emploi ?



Rapidement la France peut retrouver une économie dynamique et créative, une économie qui valorise ses salariés, car le bonheur au travail profite à tous.



Mais il y a urgence, et qui que vous soyez, entrez dans te débat, prenez connaissance des pistes proposées, qu'elles vous plaisent ou non.



Ce livre n'est pas un livre politique, mais tous les politiques y puiseront matière à réflexion.




  • Introduction Pourquoi ce livre ?


  • Un parcours en bref : de la vente de tee-shirts aux ressources humaines


  • Naissance et développement de l'Agence Vitae Conseil


  • L'entreprise, un tue l'amour ? La machine à rêver est en panne


  • La valeur ajoutée sociale


  • Grandes Écoles, universités : tout le monde a perdu


  • Génération fonction publique


  • 1 500 000 emplois, tout de suite !


  • L'actionnaire : ce mal nécessaire


  • Le faux problème des 35 heures


  • Un coup de pouce immobilier pour une meilleure mobilité


  • Un Code du travail pacifié


  • Agences d'intérim : les fossoyeurs de l'emploi


  • Les méthodes de l'auto-entreprenariat étendues à toutes les entreprises


  • À bas l'apprentissage, vive le stage !


  • Conclusion - Ceci n'est pas un programme politique


Publié le : jeudi 1 mars 2012
Lecture(s) : 40
EAN13 : 9782212029529
Nombre de pages : 162
Prix de location à la page : 0,0064€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
JEANCHRISTOPHE LE FEUVRE
FAUT-ILJETER LECODEDUTRAVAILAUXORTIES?
20 mesures simples et efficaces en faveur de l’emploi
Savez-vous qu’il existe en France 1 500 000 emplois à pourvoir immédiatement ?
Vous ne le croyez pas… et pourtant c’est vrai. Lisez ce livre, et, à votre tour, vous en serez convaincu. L’auteur, Jean-Christophe Le Feuvre, a créé ces dernières années l’un des tout premiers groupes de recrutement. Tous les jours, ce jeune patron enrage de constater qu’en matière de création d’emplois, la France marche sur la tête, que pour les ressources humaines, nous en sommes au Moyen Âge, que partout le gâchis de talent est immense. Et pourtant notre pays peut s’en sortir très bien et très vite. Des solutions sont à portée de main, réalistes, simples. Pourquoi ne pas indemniser les demandeurs d’emploi à 100 % pendant un an plutôt que moitié moins pendant 23 mois ? Pourquoi ne pas autoriser tous les recruteurs à entrer directement en contact avec tous les demandeurs d’emploi ? Rapidement la France peut retrouver une économie dynamique et créative, une économie qui valorise ses salariés, car le bonheur au travail profite à tous. Mais il y a urgence, et qui que vous soyez, entrez dans le débat, prenez connaissance des pistes proposées, qu’elles vous plaisent ou non. Ce livre n’est pas un livre politique, mais tous les politiques y puiseront matière à réflexion.
JEANCHRISTOPHE LE FEUVREa créé puis développé plus d’une dizaine d’entreprises depuis 15 ans en France et à l’international, dont Piana HR Group, premier groupe français de recrutement et de chasse de tête. Il fonde en 2002 l ’Agence V itae Conseil, le premier cabinet de recrutement par téléphone, puis rachète progressivement d’autres cabinets : Norma Conseil RH, Bernard Krief Ressources Humaines, Jacques Scarinoff & Associés et Yves Marie Consultants, avec pour objectif de proposer des postes à tous les profils de métiers, sur tous les secteurs d’activité, partout dans le monde.
www.editionseyrolles.com
Faut-il jeter le Code du travail aux orties ?
Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05
www.editions-eyrolles.com
L’auteur remercie Pascale Amaudric pour son aide.
En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire inté-gralement ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français d’exploitation du droit de copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2012 ISBN : 978-2-212-55345-1
Jean-Christophe Le Feuvre
Faut-il jeter le Code du travail aux orties ?
20 mesures simples et efficaces en faveur de l’emploi
Sommaire
7 Avant-propos................................................................................................................
Introduction Pourquoi ce livre ?............................. ...............................................................11 .
Chapitre 1 Un parcours en bref : de la vente de tee-shirts aux ressources humaines.............................................................................15
Chapitre 2 Naissance et développement de l’Agence Vitae Conseil..27
Chapitre 3 L’entreprise, un tue l’amour ? La machine à rêver est en panne...................................................................................................................35
Chapitre 4 47 La valeur ajoutée sociale..............................................................................
Chapitre 5 Grandes Écoles, universités : tout le monde a perdu..........69
Chapitre 6 Génération fonction publique.................................................................83
Chapitre 7 1 500 000 emplois, tout de suite !......................................................91
6
Faut-il jeter le code du Travail aux orties ?
Chapitre 8 L’actionnaire : ce mal nécessaire........................................................103
Chapitre 9 Le faux problème des 35 heures........................................................ 113
Chapitre 10 Un coup de pouce immobilier pour une meilleure mobilité.121
Chapitre 11 Un Code du travail pacifié........................................................................127
Chapitre 12 Agences d’intérim : les fossoyeurs de l’emploi......................135
Chapitre 13 Les méthodes de l’auto-entreprenariat étendues à toutes les entreprises..............................................................................141
Chapitre 14 À bas l’apprentissage, vive le stage !..............................................147
Conclusion Ceci n’est pas un programme politique........................................153
Avant-propos
Si vous ne le croyez pas, écrivez-lui. Il s’engage à vous répondre personnellement. Son adresse mail est jclf@pianaholding.comc’est Jean-Christophe Le. Lui, Feuvre, un jeune patron qui n’en peut plus de tous les gâchis de talents et d’énergie qui découragent les 1 Français, alors que des solutions existent . Ces solu-tions qui ne sont ni de droite ni de gauche, comme il aime à le répéter, il les a travaillées, mûries et expéri-mentées pour certaines. La quarantaine venue et à la tête d’un important groupe de recrutement, Piana HR Group – qu’il a créé de toutes pièces en moins de dix ans –, il est bien décidé à tout faire pour que ses idées deviennent partie intégrante du débat public avant d’être rapide-ment admises comme des évidences. Son désir de convaincre est sans limite. Ce livre s’adresse à tous et tout le monde en prend pour son grade…
1.Jean-Christophe Le Feuvre est par ailleurs signataire de la charte de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité.
8
Faut-il jeter le Code du travail aux orties ?
« Faut-il jeter le Code du travail aux orties ?»: il ne s’agit pas d’une provocation, mais bien d’une proposition. Rendez-vous directement au chapitre 11, vous verrez que l’auteur préconise la suppression de l’actuel Code du travail, avec, comme conséquence directe, la dispa-rition des prud’hommes.Vous entendez déjà les hurle-ments… Mais vous conviendrez également avec lui que la France a vraiment besoin d’un Code du travail pacifié, plus clair, plus compréhensible par tous, et surtout plus humain. « 1 500 000 emplois, tout de suite »encore ni pro-: là vocation ni utopie, vous le constaterez en vous ren-dant au chapitr7e.vousPreuves à l’appui, comprendrez comment la France marche sur la tête, en interdisant par exemple aux recruteurs d’avoir accès aux fichiers des demandeurs d’emploi.Vous comprendrez également comment Pôle Emploi pour-rait se recentrer sur sa fonction première d’entremet-teur – agile mais surtout rapide – entre ceux qui proposent des postes et ceux qui en demandent. La création d’un indicateur de la valeur ajoutée sociale d’une entreprise – la VAS – permettrait de franchir un pas immense pour la réconciliation des actionnaires, des entreprises et des salariés et contribuerait à un climat social apaisé.Vous ressortirez du chapitre4 franchement plus optimiste. La mise en place de cet indicateur serait assurée par des organismes totalement fiables et in-dé-pen-dants !
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le pouvoir des gentils

de editions-eyrolles

J'arrête la malbouffe !

de editions-eyrolles

J'arrête de... stresser !

de editions-eyrolles

suivant