De Rivoli à Bercy

De

Fils et petit-fils de fabricants de soierie lyonnais, Guy Delorme choisit le service de l'État alors que son milieu familial ne l'y prédispose guère : « ...la formation reçue chez les jésuites, le hasard et un peu de chance ont sans doute une part dans cette orientation » répond lui-même Guy Delorme à un ami qui interroge « pourquoi l'Inspection des finances ? » Le hasard qui lui met sous les yeux en 1952 une petite brochure sur le concours de l'Ecole nationale d'administration alors qu'il poursuit des études de droit et de lettres à la faculté de Lyon. La chance qui lui fait tirer de « bons sujets » au concours de sortie et obtenir un rang lui permettant de choisir l'Inspection. Mais chance et hasard révèlent en réalité une solide vocation pour le service public auquel Guy Delorme consacrera sa carrière avec passion et enthousiasme. C'est le récit de ce parcours que le Comité pour l'histoire économique et financière publie aujourd'hui; un parcours en grande partie centré sur les questions fiscales. De la modernisation de la régie des Contributions indirectes, à la mise en place des nombreuses réformes fiscales des années soixante aux côtés de Valéry Giscard d'Estaing, le lecteur entrera aisément, grâce à la clarté du récit, dans des domaines importants pour la vie quotidienne des Français : la fiscalité immobilière et la modernisation du contentieux fiscal en 1963, la réforme de l'imposition des entreprises et la création de l'avoir fiscal en 1965, la généralisation de la TVA en 1966... Dans sa préface, Valéry Giscard d'Estaing évoque « ...ces années de travail intense. Nous avions conscience d'aller dans la bonne direction et si Guy Delorme, et avec lui, l'ensemble de l'état-major de la direction générale des Impôts, ont tant et si bien oeuvré, c'est parce qu'ils se sentaient portés par la conviction qu'il fallait avancer, malgré les difficultés ».


Publié le : mercredi 29 janvier 2014
Lecture(s) : 5
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782821837058
Nombre de pages : 390
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
De Rivoli à Bercy
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Contrôler les finances sous l’Ancien Régime

de institut-de-la-gestion-publique-et-du-developpement-economique

Le juste ou le riche

de institut-de-la-gestion-publique-et-du-developpement-economique

L’argent du roi

de institut-de-la-gestion-publique-et-du-developpement-economique

suivant