Le Budget éditorial

De
Publié par

Comment construire un budget éditorial ? Que peut apporter la construction d'un tel budget dans la gestion de sa maison d'édition ? C'est à ces questions que cet ouvrage concis et pratique apporte des réponses.

A partir d'un exemple concret, cet ouvrage vous présente les principales étapes de la construction du budget d'un projet éditorial.


Publié le : mardi 15 septembre 2015
Lecture(s) : 2
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9791094578032
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

couverture

Du même auteur :

  • Vade-mecum comptable de l'édition, 2015.
  • Focus sur le point mort éditorial, 2015.
  • Focus sur le compte de résultat éditorial, 2015.
  • Focus sur le budget éditorial, 2015.

Du même auteur, chez d'autres éditeurs :

  • Gérer une maison d'édition, Presses universitaires de Rennes – Collection Didact Édition, 2013.
  • Le Management de l'entreprise d'édition, sous la direction de Jean-Marc Lebreton et Dominique Bigourdan, Le contrôle de gestion de l'entreprise d'édition (avec Dominique Bigourdan), Spécificités juridiques, fiscales et sociales de l'entreprise d'édition (avec Sandra Travers de Faultrier) et Le bilan et le financement de l'entreprise d'édition, Éditions du Cercle de la librairie, 2014.
  • Le Seuil de rentabilité éditorial, in revue Dazibao n° 41, 2014.

DRM

Toute reproduction, intégrale ou partielle, destinée à une utilisation collective est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par le Code de la propriété intellectuelle.

© Pascal Arnaud, 2015

ISBN numérique : 979-10-94578-03-2

Pourquoi construire un budget éditorial ?

Lorsque l’on parle de budget, c’est bien sûr vers la trésorerie que notre attention se porte. Nous retiendrons comme définition générale : le budget est un état des recettes et des dépenses prévues par une entreprise, pour une période déterminée ou un projet particulier. Ce budget donne deux types d’informations :

  • Les informations concernant les montants en jeu (tant en dépenses qu’en recettes).
  • Les informations temporelles indiquant le moment où les mouvements prévus doivent avoir lieu.

Ces deux points permettent de comprendre l’utilité d’un tel document, ou plus généralement d’une démarche budgétaire, dans un environnement tel celui de l’édition. En effet, le modèle économique de l’édition repose sur l’offre. La maison d’édition produit des ouvrages qu’elle va proposer ensuite au marché. Il y a donc deux phases principales dans cette démarche : 

  • l’investissement dans la production des ouvrages et la communication permettant de les faire connaître (phase générant des flux de trésorerie négatifs), 
  • puis l’exploitation de l’ouvrage (phase générant des flux de trésorerie positifs). 

On comprend donc facilement que le suivi de la trésorerie est un point crucial dans l’économie éditoriale puisque la phase d’investissement précède la phase d’exploitation d’une part, et que d’autre part les dépenses sont plus faciles à prévoir que les recettes.

Par l’établissement de ce document, la maison d’édition fait comme le marin traçant sa route : elle détermine à quel niveau doit se trouver sa trésorerie à un moment donné pour atteindre l’objectif fixé. La surveillance continue des réalisations permettra à la maison d’édition de savoir si elle est dans ses prévisions. Si ce n’est pas le cas, elle devra quantifier les conséquences positives ou négatives de l’écart constaté ainsi que les mesures correctives adaptées.

La construction du budget éditorial est une démarche essentielle au pilotage d’une maison d’édition. Nous allons nous consacrer dans cet ouvrage à l’établissement d’un budget pour un ouvrage donné, aux renseignements à obtenir et à la façon de les ordonner. Nous nous plaçons uniquement dans ce cadre, celui de la prévision des mouvements de trésorerie induits par l’exploitation d’un projet éditorial. Le projet en question peut être un livre imprimé, une collection, un livre numérique, etc.

Pour qu’il soit réellement utile, le budget éditorial présentera l’évolution attendue de la trésorerie mois par mois. Il sera alors possible, en remplaçant les données prévisionnelles par les données réelles au fil du temps, d’anticiper les évolutions de la trésorerie par rapport aux premières prévisions. Cette anticipation permettra, le cas échéant, de rechercher plus sereinement les solutions adaptables à cette évolution.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.