Le Maghreb dans l’économie numérique

Dans un contexte marqué par la globalisation économique et technologique, la diffusion croissante des technologies de l’information et de la communication (TIC) modifie de manière significative les pratiques d’échange, de production et d’apprentissage. Néanmoins, les modes d’introduction et d’appropriation des TIC divergent et tendent à renforcer les inégalités Nord-Sud en matière de développement économique et humain. Ces inégalités traduisent-elles la coexistence de trajectoires d’inclusion ou d’exclusion des réseaux numériques ? Le Maghreb dans l’économie numérique s’attache à établir un lien entre les dynamiques socio-économiques induites et la manière avec laquelle co-évoluent plusieurs dimensions institutionnelles - qui découlent notamment des dispositifs juridiques et plus globalement des politiques publiques. Cette démarche qui prend en compte la spécificité des contextes institutionnels et la diversité des logiques d’insertion dans l’économie numérique, contribue à redéfinir les concepts de la Société de l’information. Un éclairage particulier est porté sur les modes d’accès aux TIC, les contraintes d’usage et d’appropriation technologique et les conditions d’émergence d’une industrie à forte valeur ajoutée dans le contexte des pays maghrébins.


Publié le : jeudi 18 décembre 2014
Lecture(s) : 5
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782821850422
Nombre de pages : 338
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le Maghreb dans l’économie numérique
Mihoub Mezouaghi (dir.)
Éditeur : Institut de recherche sur le Maghreb contemporain Année d'édition : 2007 Date de mise en ligne : 18 décembre 2014 Collection : Connaissance du Maghreb ISBN électronique : 9782821850422
http://books.openedition.org
Édition imprimée ISBN : 9782706819773 Nombre de pages : 338
Référence électronique MEZOUAGHI, Mihoub (dir.).Le Maghreb dans l’économie numérique.Nouvelle édition [en ligne]. Rabat : Institut de recherche sur le Maghreb contemporain, 2007 (généré le 04 novembre 2015). Disponible sur Internet : . ISBN : 9782821850422.
Ce document a été généré automatiquement le 4 novembre 2015.
© Institut de recherche sur le Maghreb contemporain, 2007 Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540
Dans un contexte marqué par la globalisation économique et technologique, la diffusion croissante des technologies de l’information et de la communication (TIC) modifie de manière significative les pratiques d’échange, de production et d’apprentissage. Néanmoins, les modes d’introduction et d’appropriation des TIC divergent et tendent à renforcer les inégalités Nord-Sud en matière de développement économique et humain. Ces inégalités traduisent-elles la coexistence de trajectoires d’inclusion ou d’exclusion des réseaux numériques ? Le Maghreb dans l’économie numérique s’attache à établir un lien entre les dynamiques socio-économiques induites et la manière avec laquelle co-évoluent plusieurs dimensions institutionnelles - qui découlent notamment des dispositifs juridiques et plus globalement des politiques publiques. Cette démarche qui prend en compte la spécificité des contextes institutionnels et la diversité des logiques d’insertion dans l’économie numérique, contribue à redéfinir les concepts de la Société de l’information. Un éclairage particulier est porté sur les modes d’accès aux TIC, les contraintes d’usage et d’appropriation technologique et les conditions d’émergence d’une industrie à forte valeur ajoutée dans le contexte des pays maghrébins.
SOMMAIRE
Liste des contributeurs
Introduction. La diversité des trajectoires d’insertion dans l’économie numérique Une approche socio-économique Mihoub Mezouaghi L’économie numérique : du discours à l’analyse L’insertion dans l’économie numérique : une transition institutionnelle complexe Le Maghreb dans l’économie numérique
I. Des logiques d’appropriation des technologies de l’information et de la communication
Technologies de la communication, réseaux et territoire dans les pays en voie de développement Annie Chéneau-Loquay Concepts et approches Quelle géographie des TIC ? Les PVD : modernisation et informel Conclusion
Internet au Maghreb et au Machrek De la « Recherche et Développement » à l’appropriation sociale Pascal Renaud Le succès des pionniers : un essai non transformé Internet : un processus complexe piloté par les utilisateurs Retour critique sur la qualité des données Conclusion
Stratégies individuelles et collectives d’intégration des TIC en Algérie Hocine Khelfaoui L’émergence de la problématique TIC Les TIC : une revendication sociale Apprentissage individuel et appropriation sociale Conclusion
Des logiciels libres pour le Maghreb ? Des opportunités théoriques aux réalités empiriques Marie Coris Des opportunités théoriques pour les pays du Maghreb : des hypothèses à tester Des opportunités théoriques aux réalités empiriques : tester les hypothèses posées dans le cas des pays du Maghreb Retour sur les hypothèses de départ Conclusion
Introduction et utilisation des TIC dans les PME tunisiennes Biens de consomations ou outils de création de la valeur ? Jamil Chaabouni et Riadh Zghal Les facteurspullet les facteurspushde l’introduction des TIC PME tunisiennes et appropriation des TIC Conclusion
II. Réglementation et régulation des échanges électroniques
Déréglementation des télécommunications et performances des opérateurs dans les pays en développement Yamina Mathlouthi et Mohamed Bouhari Réforme des télécommunications et mise en place des autorités de régulation Des résultats divergents de la déréglementation selon les pays Avancée ou échec de la déréglementation : le cadre analytique L’impact des politiques de réforme des télécommunications : une analyse empirique Conclusion
Internet au Maroc et en Tunisie Entre réglementation et régulation Jean-Philippe Bras Variations sur la production normative Des dispositifs institutionnels contrastés Procédures et contrôles Internet : une technologie dépendante
Droit, administration publique et TIC en Tunisie Mustapha Ben Letaief Les TIC au service de la performance pour rénover une légitimité juridique en crise Une e-administration en chantier : le programme de « l’administration communicante » Une régulation peu libérale Conclusion
L’écrit électronique en droit tunisien Najoua Djerad Notions d’écrit et de signature électroniques Conditions techniques requises en vue d’un rôle probatoire de l’écrit Impact concret de la reconnaissance de l’écrit électronique Conclusion
III. Émergence de pôles de production numérique
Rôle et place des TIC dans une économie fondée sur la connaissance Abdelkader Djeflat Les fondements de la connaissance : entre savoir et information « L’économie de la connaissance » : un faisceau de relations cognitives Les TIC dans « l’économie de la connaissance » : apports et limites Conclusion
La stratégie internationale d’un groupe nord-africain de télécommunications : le cas d’Orascom Andrea Goldstein et Serge Perrin
La montée en puissance des multinationales émergentes Orascom, une multinationale régionale aux ambitions mondiales Le groupe Orascom en Algérie Le Groupe Orascom en Tunisie Regards sur la stratégie d’Orascom Telecom Conclusion
L’émergence de SSII en Tunisie Des contraintes de transition industrielle Yamina Mathlouthi et Mihoub Mezouaghi Les conditions d’émergence d’une industrie TIC en Tunisie Performances sectorielles et contraintes d’émergence Conclusion. Les défaillances des conditions d’émergence des SSII
Les territoires de l’innovation technologique Quelle pertinence du modèle technopolitain ? Mihoub Mezouaghi et Jacques Perrat Stratégies de développement local et modèle technopolitain La pertinence relative du modèle technopolitain Conclusion : quels enseignements pour les pôles d’innovation technologique au Maghreb ?
Liste des contributeurs
1Ben Letaief Mustapha, Université de Tunis El-Manar, Faculté de droit et de sciences politiques, Tunis. 2Bouhari Mohamed, Université de Tunis El-Manar, Faculté des sciences économiques et de gestion, Tunis. 3Iismm-Bras Jean-Philippe, Université de Rouen, Centre d’étude des systèmes juridiques, Rouen, Ehess, Paris. 4Chaabouni Jamil, Université de Sfax, Faculté des sciences économiques et de gestion, Sfax. 5Cheneau-Loquay Annie, Cnrs, Centre d’études d’Afrique noire ( Cean), Bordeaux. 6Coris Marie, Université Bordeaux IV, Laboratoire E3i, IFReDE- Gres, Bordeaux. 7Clerse, Cnrs, Réseau Maghtech, Lille.Djeflat Abdelkader, Université de Lille I, Laboratoire 8Djerad Najoua, Université de Tunis El-Manar, Faculté de droit et de sciences politiques, Tunis. 9Goldstein Andrea, Centre de développement de l’ Ocde, Paris. 10Khelfaoui Hocine, Centre de recherche en économie appliquée pour le développement ( Cread), Alger. 11Mathlouthi Yamina, École supérieure des communications (SUpCOm), Tunis, depuis octobre 2006, Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (irmc), Tunis. 12Mezouaghi Mihoub, Institut de recherche sur le Maghreb contemporain ( Irmc), Tunis (2002-2006), actuellement, Agence française de développement (Afd), Paris. 13Perrat Jacques, Adees Rhônes-Alpes, Lyon. 14Perrin Serge, Agence française de développement ( Afd), Paris. 15Renaud Pascal, Institut de recherche pour le développement ( Ird), UR « Savoirs & Développement », Paris. 16Zghal Riadh, Université de Sfax, Faculté des sciences économiques et de gestion, Sfax.
Introduction. La diversité des trajectoires d’insertion dans l’économie numérique Une approche socio-économique
Mihoub Mezouaghi
1De quelle manière le Maghreb s’insère-t-il dans l’économie numérique ? Quelles sont les limites de cette insertion ?Il n’y a évidemment pas de réponse simple à ces questions dès lors que le concept même d’« économie numérique » fait toujours débat. De plus, cela suppose que des mutations économiques et sociales, sous l’impulsion de la diffusion des technologies de l’information et de la communication (Tic), ont été engagées dans les pays de cette région. 2Certes, des progrès notables sont enregistrés en matière de modernisation des réseaux de télécommunication, des ajustements réglementaires sont entrepris pour prendre en compte l’immatérialité de nouvelles activités, et une volonté politique d’accompagner et d’encourager la numérisation des économies est clairement affichée. Même si les conditions locales d’accès aux Tic et, plus encore, les conditions de leur utilisation restent fortement sous contrainte, les enjeux en matière de développement économique et humain que recouvrent la promotion de ces technologies comme leur appropriation sociale, ouvre un champ de recherche original dans les différentes disciplines des sciences sociales, économiques et juridiques. 3Cet ouvrage propose une lecture pluridisciplinaire des logiques spécifiques d’insertion du Maghreb dans l’économie numérique. Le propos n’est donc pas tant de caractériser l’économie numérique en tant que telle (M. Volle, 1999 ; G. Dang Nguyen et D. Phan, 2000 ; E. Brynjolfsson et B. Kahin, 2000), mais davantage d’établir un lien entre les dynamiques socio-économiques induites par la diffusion des Tic et la manière avec laquelle co-évoluent plusieurs dimensions institutionnelles – découlant notamment des dispositifs juridiques et réglementaires et, plus globalement, des actions publiques. Ces dynamiques socio-économiques qui orientent et structurent des trajectoires différenciées d’insertion dans l’économie numérique, sont ici analysées sous l’angle de l’appropriation technologique, la formation de nouveaux modes de régulation et l’émergence d’un tissu productif dans le secteur des Tic. 4À la lumière d’observations empiriques et d’analyses faites à partir d’un terrain déterminé, la démarche d’ensemble participe d’une nécessaire déconstruction et d’une redéfinition du concept d’ » économie numérique », qui reste fortement empreint des réalités des pays développés. Cette démarche suppose d’inscrire les comportements des acteurs publics et privés, d’une part, dans leur contexte institutionnel et, d’autre part, sur différentes échelles spatiales étroitement imbriquées (locale, nationale et internationale), pour mieux saisir non seulement les spécificités de l’insertion duMaghreb dans l’économie numérique, mais aussi les contraintes d’intégration socioéconomique des Tic auxquels les pays de cette région sont exposés.
L’économie numérique : du discours à l’analyse
5La diffusion rapide des Tic constitue un fait – économique, politique et social – marquant de ces dernières années. D’abord, elle est étroitement associée à l’accélération du processus de globalisation, en imbriquant plus encore les économies et en suscitant l’émergence de modèles inédits d’accumulation et de création des richesses. Ensuite, elle a libéré des modes alternatifs
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Biographies et récits de vie

de institut-de-recherche-sur-le-maghreb-contemporain

Public et privé en Islam

de institut-de-recherche-sur-le-maghreb-contemporain

L’enseignement supérieur dans la mondialisation libérale

de institut-de-recherche-sur-le-maghreb-contemporain

suivant