Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 3,99 €

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

1
D éfinitions du management
Un peu d’histoire
Bien que l’activité de commandement soit aussi ancienne que les sociétés humaines, le management en tant que champ disciplinaire est apparu récem ment. Cependant, si l’on cite traditionnellement comme auteurs des premières réflexions managériales F. W. Taylor ou H. Fayol (voir fiche 2), on trouve néanmoins les prémisses de cet intérêt pour l’étude du commandement des hommes chez nombre d’économistes anglosaxons (Ure, Babbage, Say) et e francophones (Colson, Bergery) duXIXsiècle. L’attention de ces pionniers portait principalement sur : – la division du travail et de l’organisation ; – la prise de décision par le calcul ; – la prise en compte de la question sociale. e C’est sur ces bases que naîtra, à la fin duXIXsiècle, la nouvelle discipline que constitue le management. Étymologie Le termemanagementest tiré de la langue anglaise mais il provient à l’origine du vieux françaisménagementqui signifie « responsabilité de quelque chose dont on n’est pas propriétaire ». Toutefois, pour prendre la mesure de ce terme, il est nécessaire de partir du verbe anglaismanagedont on peut donner différentes traductions : – gérer, diriger, administrer ; – réussir ; – manier, savoir s’y prendre avec ; – faire face. Ainsi, la polysémie du terme le rend difficile à définir, tant il ne peut être réduit au simple fait de gérer et de commander. Le termemanagementrenvoie en effet à trois dimensions : – une dimensiondynamique, qui le voit constituer la clé de voûte de la prise en compte du changement et de l’environnement ; – une dimensionhumaine, qui impose à la pratique de ne pas se limiter à la simple application de techniques (nécessaire prise en compte de la com plexité de la nature humaine) ; – une dimensiondialectiquequi fait du management une relation entre deux acteurs ou plus.
Art, science ou technique ?
Bien que se référant aux canons des sciences humaines afin de se légitimer, la réflexion managériale renvoie également à la pratique d’un art. Le management est une science dans la mesure où il cherche à dresser les contours d’une connaissance relative à des phénomènes obéissant à des lois et vérifiés par des méthodes expérimentales. À cette fin, il vise à découvrir et à produire des normes, des savoirs et définit et utilise des procédures formalisées. Le management est un ensemble de techniques puisqu’il constitue une inven tion permanente d’outils et de méthodes pratiques au service du manager. Le management est un art car il fait également appel à des savoirfaire et des savoir être ; l’intuition et le ressenti y jouent un rôle éminent. La pratique du management confine à l’art car elle est différente selon les praticiens et intimement liée au manager et aux managés euxmêmes.
4 G
Quelques définitions du management Par nature, le management est difficile à circonscrire ; ainsi, ce n’est pas à une mais à plusieurs définitions du management qu’il faut se référer, sans que celles présentées cidessous constituent une liste exhaustive. H. Fayol (1918) Manager, c’est «prévoir, organiser, commander, contrôler». M. Crener et B. Monteil (1979) « Àpartir d’une connaissance rigoureuse des faits économiques, sociaux, humains et des opportunités offertes par l’environnement, le management est une façon de diriger et de gérer rationnellement une organisation, d’orga niser les activités, de fixer les buts et les objectifs, de bâtir des stratégies[…] en utilisant au mieux les hommes, les ressources matérielles, les machines, la technologie, dans le but d’accroître la rentabilité et l’efficacité de l’entreprise.» P. Drucker (1999) «Activité visant à obtenir des hommes un résultat collectif en leur donnant un but commun, des valeurs communes, une organisation convenable et la formation nécessaire pour qu’ils soient performants et puissent s’adapter au changement.» R.A. Thiétart (2003) «Le management, action ou art ou manière de conduire une organisation, de la diriger, de planifier son développement, de la contrôler, s’applique à tous les domaines d’activités de l’entreprise.» A. Dayan (2004) «Le management rassemble tous les concepts, techniques, outils, recettes ou expériences qui permettent de gérer au quotidien le fonctionnement effectif d’une organisation.» Les champs d’application
On distingue de manière habituelle quatre grands domaines d’application du management : – le managementstratégique;(définition des orientations stratégiques) – le managementopérationnel(animation et pilotage d’une unité ou d’un service) ; – le managementde projet(pilotage de projets ou d’opérations) ; – lecontrôle de gestion(optimisation des ressources).
5 G