Management stratégique des organisations

De
Publié par

L’objectif de cet ouvrage est de présenter les fondements du management stratégique qui permet principalement de piloter une trajectoire stratégique de l’organisation.

L’analyse du processus stratégique proprement dit est conduite selon une approche systémique incluant aussi bien les structures techniques, économiques, technologiques, mais aussi sociales et mentales, trop souvent envisagées seulement au stade du management opérationnel. La définition de la stratégie doit passer dès le début par une appréhension globale d’une réalité complexe.

La démarche choisie ne consiste pas à traiter globalement chaque approche théorique mais à l’évoquer chaque fois qu’elle participe à l’élaboration ou à la mise en œuvre des stratégies dans les organisations. Ces redondances visent autant à privilégier une approche utilitaire, en présentant les contributions de chaque auteur à chaque aspect du management des organisations, qu’à créer chez le lecteur une impression de familiarité avec des auteurs qu’il va retrouver, reconnaître puis approfondir au fur et à mesure de sa progression.


- Étudiants des cursus universitaires de gestion : économie et gestion, IAE, MSG, IUP

- Étudiants des écoles de commerce

- Étudiants de l’INTEC

- Étudiants préparant les diplômes de l’expertise comptable

- Professionnels du management


André Cavagnol est docteur en histoire contemporaine, professeur agrégé en économie et gestion.

Pascal Roulle est docteur en sciences de gestion, professeur agrégé en économie et gestion.

Publié le : mardi 1 janvier 2013
Lecture(s) : 39
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782297026734
Nombre de pages : 256
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Présentation
e Durant la première décennie duXXIsiècle, le courant dominant du mana gement de lentreprise était fondé surles théories de lagence et des droits de propriétéqui visaient à aligner les comportements des diri geants sur les intérêts exclusifs des actionnaires et, pour les cadres diri geants, sur lassomption du risque. Concepts simples et, dans un premier temps, somme toute relativement efficients pour comprendre le fonction nement des organisations. Ces approches savèrent maintenant largement insuffisantes, même pour le seul objectif de protection de lintérêt des propriétaires, carles risques sont universels et supportés par tous et de plus en plus mutualisés. En outre, les principes de rationalisation financière qui en découlaient ont été étendus à la définition de la stratégie de toutes les organisations, même à celles dont le financement échappait au marché financier : PME, adminis trations publiques et même parfois associations. La généralisation de ce concept, séduisant par la simplicité de son fonctionnement, devait conduire dans une impasse le système économique mondialisé qui la appliqué. Le management de toute organisation nest pas simple, et la définition d: uneune stratégie doit prendre en compte de multiples interactions réduction des coûts ne débouche pas forcément sur une efficience renforcée et la recherche de maximisation de lintérêt personnel (profit, faible prix...) peut avoir à terme des effets excessivement dommageables, pour les organisations comme pour les bénéficiaires. Cest pourquoi nous positionnerons lemanagement stratégique des organisationscomme un processus complexe qui doit sinspirer de la diversité des approches complémentaires qui ont graduellement enrichi sa pratique. Ce corpus de connaissances constitue pour létudiant ou le prati cien un raccourci vers la connaissance de la réalité complexe des organisa tions à laquelle ils sont confrontés. Il est inutile en effet de redécouvrir à chaque fois les principes qui soustendent leur fonctionnement et les options stratégiques possibles, mais il est aussi dangereux dêtre inféodé exclusivement à une méthode qui, par la force des choses, réduit grande ment le champ de la réflexion. Le rôle des théories du management sera donc de fournir à létudiant un large éventail dexpériences et de réflexions dont il pourra sinspirer pour élaborer et mettre enœuvre la stratégie.
6
MÉMENTOS LMDMANAGEMENT STRATÉGIQUE DES ORGANISATIONS
e Peu dauteurs, avant la fin duXIXsiècle et les premières années du e XXsiècle, sétaient intéressés à lorganisation en tant que construction sociale. Les philosophes des lumières, comme Montesquieu, sétaient plutôt concentrés sur les institutions politiques ou sur les mécanismes macroéconomiques, tout comme les mercantilistes ou les économistes clas siques. Nous pourrions qualifier leurs approches de « macrosociales » et macroéconomiques dans la mesure où ils sattachaient davantage à analyser et à définir les mécanismes de fonctionnement de la société globale, ou de léconomie dans son ensemble, quà étudier le fonctionne ment de ses composants, en particulier les entreprises. Frederick Taylor et Henri Fayol sont généralement présentés comme des précurseurs dans ce domaine. Nous pourrions y adjoindre Alfred Marshall qui fut le premier à avoir envisagé lentreprise comme un agent écono e mique autonome. Cependant, dès leXIXsiècle, des auteurs publient ouvrages et articles sur lorganisation de lentreprise industrielle. Nous cite rons en particulier le théoricien britannique Andrew Ure. En France, SaintSimon, Fourier et Comte se sont souvent inspirés de leurs idées philo sophiques pour définir lorganisation idéale, souvent soustendue par une utopie sociale. À linverse, le management, longtemps qualifié seulement de gestion, puis déconomie dentreprise, sintéresse à lorganisation, mais seulement sur le plan pratique, en essayant de se dégager duna priori idéologique. Nous verrons par la suite que cela nexclut pas la nécessité de prendre lidéologie en compte dans lanalyse et que celleci soustendra aussi les principes de telle ou telle théorie. Sans prétendre être exhaustif tant le corpus de connaissances en la matière est vaste, lobjectif de cet ouvrage est deprésenter les fondements du management stratégique des organisationsen définissant tout dabord les différentes acceptions des concepts de management et de manager. En fait, tous les acteurs de lorganisation qualifiés de managers nont pas forcément un rôle stratégique. Nous explorerons ensuite les principales approches considérées comme fondamentales dans ce domaine, tant au niveau de lorganisation maté rielle (les structures) que de lorganisation de la production ou des relations humaines. Nous naborderons quensuite lanalyse du processus stratégique propre ment dit. En effet, létude du management stratégique de lorganisation ne peut se limiter à la mise enœuvre de techniques danalyse qui débou cheraient sur des solutions stratégiques préétablies. Lapproche doit être systémique, incluant aussi bien les structures techniques, économiques, technologiques, mais aussi sociales et mentales, trop souvent envisagées seulement au stade du management opérationnel. La définition de la
PRÉSENTATIO N
7
stratégie doit passer dès le début par une appréhension globale dune réalité complexe et il faut aussi noter que le terme stratégie est polysé mique, car il peut avoir différentes significations selon le contexte dans lequel il sinsère. Notre parti pris sera de ne pas traiter globalement chaque approche théo rique mais de lévoquer chaque fois quelle participe à lélaboration ou à la mise enœuvre des stratégies dans les organisations. Par exemple, nous présenterons lapproche dHenry Mintzberg pour définir le rôle du manager, pour décrire les structures dorganisation, les facteurs de contin gence et les modes de coordination, mais aussi pour évoquer la notion de stratégie émergente. Ces redondances visent autant à privilégier une approche utilitaire, en présentant les contributions de chaque auteur à létude de chaque aspect du management stratégique des organisations, quà créer chez le lecteur une impression de familiarité avec des auteurs quil va retrouver, reconnaître puis approfondir au fur et à mesure de sa progression.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.