Innovations managériales

De
Publié par

L'innovation, qu'elle concerne le produit, le processus ou le management, s'inscrit dans un projet global, structurant, perturbateur de toute l'organisation, et nécessite l'adhésion de toutes les parties prenantes. Tout l'art du manager est de concilier ces différentes contraintes.
Publié le : jeudi 1 octobre 2015
Lecture(s) : 27
EAN13 : 9782336391908
Nombre de pages : 254
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L&G
Sous la direction de ThierryCÔMEet GillesROUET
INNOVATIONS MANAGÉRIALES Enjeux et perspectives
Postface d’Annie Bartoli et Philippe Hermel
Local & Global
Innovations managériales, enjeux et perspectives
e Cet ouvrage est le 37 livre de la
La rue et l’e-rue. Nouvelles contestations citoyennes,Petia Gueorguieva & Anna Krasteva (dir.) L’Afrique en discours. Lieux communs & stéréotypes de la crise, Michael Rinn & Nathalie Narváez Bruneau (dir.) Services publics, entreprises publiques, quelle place pour les citoyens ?,Antoniy Galabov & Gilles Rouet (dir.) Frontières et Artistes. Espace public, mobilité & (post) colonialisme en Méditerranée, Éric Bonnet & François Soulages (dir.) Lieux & Mondes. Arts, cultures et politiques, Éric Bonnet & François Soulages (dir.) Mondialisation & Frontières. Arts, cultures & politiques, François Soulages (dir.) L’Art contemporain au Vietnam,François Damon Intégration et voisinages européens,Radovan Gura & Gilles Rouet (dir.) Frontières & œuvres, Éric Bonnet (dir.)Les frontières numériques, Imad Saleh, Nasreddine Bouhaï & Hakim Hachour (dir.) Biennales d’art-contemporain & frontières, François Soulages (dir.) Migrations en blanc. Médecins d’est en ouest, Anna Krasteva & Despina Vasilcu (dir.) Le sport : diffusion globale et pratiques locales, David Sudre & Matthieu Genty (dir.) Esthétiques de la ville : équipements et usages, Thierry Côme & Gilles Rouet (dir.)Identités et espaces publics européens, Radovan Gura & Natasza Styczyńska (dir.) Esthétiques de l’espace public,Serge Dufoulon & Jacques Lolive (dir.) Mobilisations citoyennes dans l’espace public,Gilles Rouet (dir.) Arts et espaces publics, Marc Veyrat (dir.) Médias et sociétés interculturelles,Martin Klus & Gilles Rouet (dir.) e-Citoyenneté, Anna Krasteva (dir.) Quelles frontières pour quels usages ?, Gilles Rouet (dir.) Transhumanités. Fictions,formes et usages de l’humain dans les arts contemporains,Isabelle Moindrot & Sangkyu Shin (dir.) Frontières géoculturelles & géopolitiques, Gilles Rouet & François Soulages (dir.)Europe partagée,Europe des partages, Serge Dufoulon & Gilles Rouet (dir.) Géoartistique & Géopolitique. Frontières, François Soulages (dir.) Internet ou la boîte à usages, Serge Dufoulon (dir.) Participations & citoyennetés depuis le Printemps arabe,Antoniy Galabov & Jamil Sayah (dir.) Usages politiques des nouveaux médias, Gilles Rouet (dir.) Usages de l’Internet,éducation & culture, Gilles Rouet (dir.) Pratiques artistiques contemporaines en Martinique. Esthétique de la rencontre 1,Dominique Berthet La photographie : mythe global et usage local,Ivaylo Ditchev & Gilles Rouet (dir.) Productions et perceptions des créations culturelles,Helena Bálintová & Janka Palková (dir.) Nations,cultures et entreprises en Europe,Gilles Rouet (dir.) Citoyennetés et Nationalités en Europe,articulations et pratiques,Gilles Rouet (dir.) Migrations,Mobilités,Frontières et Voisinages,Maria Rošteková & Serge Dufoulon (dir.) Partenaires de la collection RETINA International, Recherches Esthétiques & Théorétiques sur les Images Nouvelles & Anciennes, ECAC,Europe Contemporaine & Art Contemporain, Paris 8, Laboratoire de Recherche en Management, LAREQUOI, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, IEEI,Institut d’Études Européennes et Internationales, Reims & Faculté de Sciences Politiques et des Relations Internationales, Banská Bystrica.
Sous la direction de Thierry CÔME& Gilles ROUETInnovations managériales, enjeux et perspectivesPostface d’Annie Bartoli et Philippe Hermel
Ce volume a été composé à partir d’un projet de recherche franco-bulgare, associant plusieurs entreprises installées en Bulgarie : Institutional Advancement AUBG, Konica Minolta, Schneider Electric, Nestle, UNIQA, Sortis Group, Coca-Cola, Bianor & BalkanServices et deux établissements de formation et recherche en management : la Faculté d’économie et gestion de l’Université de Sofia Saint-Clément-d’Ohrid et l’Institut Supérieur de Management de l’Université de Versailles St-Quentin-en-Yvelines. Rédacteurs scientifiques : Anne-Coralie Bonnaire & Christophe Lips Volume publié grâce au soutien de l’Institut français de Bulgarie, du Laboratoire de recherche en management LAREQUOI de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et de la Chaire Jean Monnetad personam« Identités et Cultures en Europe ».
Comité scientifique international de lecture Argentine(Silvia Solas, Univ. de La Plata),Belgique(Claude Javeau, Univ. Libre de Bruxelles),Brésil(Alberto Olivieri, Univ. Fédérale de Bahia, Salvador),Bulgarie(Ivaylo Ditchev, Univ. de Sofia St Clément d’Ohrid),Chili(Rodrigo Zuniga, Univ. du Chili, Santiago),Corée du Sud(Jin-Eun Seo, Daegu Arts University, Séoul),Espagne(Pilar Garcia, Univ. de Séville),France(Gilles Rouet, Univ. de Reims, Univ. Matej Bel, Banská Bystrica & François Soulages, Univ. Paris 8), Géorgie(Marina Vekua, Univ. de Tbilissi),Grèce(Panayotis Papadimitropoulos, Univ. d’Ioannina),Japon(Kenji Kitamaya, Univ. Seijo, Tokyo),Hongrie(Anikó Ádam, Univ. Catholique Pázmány Péter, Budapest),Russie(Tamara Gella, Univ. d’Orel),Slovaquie(Radovan Gura, Univ. Matej Bel, Banská Bystrica),Taïwan(Stéphanie Tsai, Univ. Centrale de Taiwan, Taipei)© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISSN : 2257-3690 ISBN :978-2-343-07197-8EAN :9782343071978
Introduction Les innovations managériales en discours et en actes Thierry Côme & Gilles Rouet L’innovation susceptible de bouleverser les systèmes les plus assurés est souvent à ses débuts un élément fragile et anodin. Cette contradiction ne résulte pas d’un effet papillon aux contours mal définis, d’un grain de sable aléatoire ou encore d’undeus ex machina, mais est bien une des caractéristiques essentielles des sociétés humaines dont la réalité est si peu modélisable et au sein desquelles chaque expérience innovante s’avère, en fin de compte, unique et impossible à reproduire. L’importance de l’innovation, avec son potentiel destructeur et créatif, n’est évidemment pas une découverte, Schumpeter l’a depuis longtemps décrit… mais notre société de l’information, avec une conscience nouvelle et généralisée, un rapport quasi obsessionnel à la nouveauté et à la différenciation, exacerbe la place de l’innovation en en faisant l’alpha et l’oméga des problèmes qu’elle rencontre. Dès lors, le mythe de l’innovation nécessaire, mais dangereuse, semblable à la langue d’Ésope, perturbe pour le moins le fonctionnement de toutes les organisations. La difficulté principale est que nul ne peut prédire la réussite d’une innovation lors de sa conception et de sa mise en place et que bien peu peuvent expliquer les causes et l’ampleur de son succès. Les enjeux en termes de management de la compréhension des mécanismes d’émergence de l’innovation et de son développement sont donc primordiaux. Le manager, pour établir sa stratégie, doit intégrer les perspectives ouvertes par l’innovation introduite. Il doit donc en comprendre les tenants et les 7
Thierry Côme & Gilles Rouet
aboutissants, mais aussi les possibles conséquences sur la structure et la gouvernance de son organisation : au besoin, il peut surréagir en adaptant le management pour intégrer ou parer l’innovation. L’innovation managériale est ainsi en lien direct avec l’innovation, en général. Le rôle du manager est essentiel, il synthétise la dimension humaine de toute innovation. Les technologies peuvent être innovantes, mais qu’en sera-t-il de l’usage qui en sera fait ? Seuls les individus peuvent répondre en accaparant l’innovation. Le manager, parce qu’il en est à l’origine ou parce qu’il en contrôle ou en organise la diffusion, est certainement le mieux placé pour cela. Les acteurs,in finepar leurs actions, dominent leurs environnements et ce même si leurs intentions peuvent ne pas se concrétiser. Pour autant, dans les organisations, les champs d’application et les méthodes de l’innovation s’étendent et l’innovation est en passe de devenir un concept managérial global, générateur de pratiques organisationnelles et de modes de décision nouveaux. Ce volume a pour ambition de montrer les enjeux et les perspectives des innovations managériales, en privilégiant la dimension humaine des acteurs (en particulier des décideurs) et en mettant en lumière les liens entre les discours et les actes. Ainsi, les différents chapitres illustrent les champs d’application des innovations managériales et leurs contextes, d’une part, et les différentes facettes de l’innovation managériale, d’autre part. Dans la plupart des textes, les auteurs insistent bien sur l’importance du facteur humain. Certains chapitres ont été réalisés dans le cadre d’un projet de recherche franco-bulgare et sont donc centrés sur la situation bulgare, représentative, au moins partiellement, d’une réalité européenne à la fois différente et proche de celle des pays ouest-européen. Les évolutions du management sont en particulier induites par les évolutions technologiques et les usages qui transforment les fonctions principales de l’entreprise et induisent des changements de mécanisme de formation de la valeur ajoutée en son sein, comme l’explique Albena Antonova (pp. 15-32). Cela détermine, à très brève échéance, des changements de comportements au sein des entreprises et de nouveaux défis de gestion. Martial Kadji précise cette évolution, notamment dans le domaine de la création collective de valeur, avec une exploration des pratiques des 8
Les innovations managériales en discours et en actes
managers dans le secteur des projets collaboratifsOpen Source(pp. 33-62). Les innovations-produits ne peuvent plus se concevoir sans y associer les consommateurs (« consommacteurs »). Ainsi, la co-création, pour Stéphane Magne et Jean-Louis Lemoine est une forme d’innovation managériale, en particulier guidée par ledesign (pp. 63-100). Les innovations dans les processus sont applicables à toutes les fonctions principales et transversales de l’entreprise, de l’intégration des technologies de l’information à l’achat, la formation ou l’audit. Ces innovations peuvent également modifier les systèmes d’information ou de décision. Ainsi, Alexander Gudkov et Irina Korostelkina expliquent comment des pratiques managériales innovantes sont induites par les systèmes d’audit mis en place en Russie (pp. 101-112). Les innovations en matière stratégique doivent intégrer le renouvellement de la gouvernance et les innovations structurelles contribuent à la transformation des organisations. Mourad Attarça décrit et analyse l’entrepreneuriat institutionnel en termes d’innovation managériale, ce qui contribue à renforcer la thèse d’une intégration de l’innovation au sein des organisations (pp. 113-132). Tsvetan Davidkov et Desislava Yordanova s’interrogent sur l’entrepreneuriat en Bulgarie, État membre de l’Union européenne depuis 2007 dont le contexte économique a connu des turbulences et des crises importantes et dont la compétitivité reste faible. Ils mettent en évidence les facteurs qui facilitent le développement de l’entrepreneuriat dans ce pays, insistent en particulier sur les caractéristiques personnelles des entrepreneurs et leurs capacités à innover (pp. 133-152). Leurs conclusions vont dans le même sens que l’analyse de Krustina Atanassova qui souligne l’importance de la « culture entrepreneuriale » pour les ingénieurs bulgares dans le cadre d’un projet de stimulation des innovations (pp. 153-168). Certaines innovations, qui peuvent être qualifiées de « sociales », modifient les habitudes de travail, les comportements, les pratiques, en permettant par exemple l’instauration de nouveaux dispositifs d’évaluation des managers par les salariés ou bien la fixation des rémunérations par les intéressés eux-mêmes.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.