//img.uscri.be/pth/1c19dea63967a1f3ae9489a50e541204ebbf1138
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,75 €

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Intelligence économique et prise de décision dans les PME

De
126 pages
Dans un contexte économique où la compétitivité des petites entreprises française est de plus en plus menacée par la mondialisation, une intelligence économique adaptée aux petites structures constituerait un véritable avantage concurrentiel. Les organismes publics prennent conscience qu'ils peuvent aider les PME en leur apportant l'information stratégique nécessaire à leur survie, mais leur soutien est actuellement insuffisant. Cet ouvrage dégage les axes de progrès sur lesquels accentuer les efforts...
Voir plus Voir moins

Intelligence Économique et prise de décision dans les PME

@L.Harmattan. 2009 5-7, rue de l'Ecole polytechnique; 75005 Paris http://www.librairiehannattan.com diffusion.hannattan@wanadoo.fr hannattan l@wanadoo.fr ISBN: 978-2-296-08378-3 EAN: 9782296083783

Véronique Coggia

,

Intelligence

Economique

et prise de décision dans les PME
Le difi de l'adaptation des procédés d'Intelligence Économique aux particularités culturelles des petites entreprises

L'Harmattan

Intelligence économique Collection dirigée par Ludovic François

Déjà parus

Sophie LARNET, Intelligence économique, Enquête dans 100 PME,2009. Alexandre RAYNE, Prévenir les ruptures stratégiques, Du bon usage des signaux faibles, 2009. Pierre LARRAT (sous la dir.), Benchmark européen de pratiques en intelligence économique, 2008. Frédérique PERIGUON, L'intelligence économique au service des acteurs de l'université. La question du partage de l'information sur les campus, 2008.

Cet ouvrage est issu d'une thèse professionnelle de Mastère HEC Strategie Management soutenue en mai 2008 réalisée sous la direction de Ludovic François.

Je tiens à remercier vivement: M. Jean-Claude Savoy et la Chambre de Commerce et d'Industrie des Ardennes pour leur accueil chaleureux, leur disponibilité, et leur soutien. Les chefs d'entreprises que j'ai rencontrés dans les Ardennes pour leur disponibilité. M. Ludovic François, pour son aide précieuse dans l'orientation de mon travail.

Intelligence Economique et prise de décision dans les PME
Le défi de l'adaptation des procédés d'Intelligence Economique aux particularités culturelles des petites entreprises

Sommaire
Introduction

Il

Partie 1: Prise en compte et traitement de l'information aux differents niveaux décisionnels: du dirigeant de PME au réseau régional d'entreprises 15
1.
2. 3.
La théorie de la prise de décision appliquée au dirigeant de PME 17 L'Intelligence Intelligence Economique pour les petites entreprises territoriale

27 37

Partie 2: du département 1. 1.
2.
Présentation

Etude de des Ardennes
de l'échantillon

quelques

entreprises 47
49 51 61

Un mode de management propre aux PME

Quelle réponse d'Intelligence Territoriale pour ces PME?

Conclusion Bibliographie Annexes

67 73 77

INTRODUCTION

Dans le contexte actuel de montée en puissance de la mondialisation, les incertitudes se font de plus en plus inquiétantes pour les entreprises sur l'évolution de leur environnement. Les décideurs sont cependant contraints de continuer à prendre des décisions stratégiques pour leur entreprise, exercice dont la difficulté s'accroit dans ce nouveau cadre d'évolution. L'absence d'information, ou son insuffisance, pose souvent problème à un esprit cartésien tenté de différer les décisions jusqu'à ce que l'information soit complète. Or l'information n'est jamais complète, et il peut donc ainsi arriver que la décision ne soit jamais prise. On peut réduire les incertitudes sur tous les problèmes, mais cela coûte des ressources, qui pourraient être mieux employées ailleurs. Il existera toujours une part d'incertitude, un niveau de danger auquel il faut faire face. L'exemple de la situation des PME ardennaises au cœur de la chaîne de valeur de la construction automobile, mais aussi d'autres secteurs, montre que les PME disposent rarement d'une visibilité satisfaisante sur les marchés et la concurrence. Leur petite taille ne leur permet pas de mettre en place un processus d'Intelligence Economique qui intègre à la fois la veille, l'organisation des données, leur diffusion, et leur protection. Certaines entreprises des Ardennes ont réussi à s'internationaliser en développant des filiales auprès de leurs clients. Ces entreprises, qui semblent réussir, sont d'autant plus exposées à la mondialisation que leurs concurrents locaux connaissent mieux les techniques offensives et défensives de l'information. Les autres, dont l'activité est

restée locale, sont de plus en plus vulnérables. Elles ont souvent besoin d'infonnations spécifiques et difficiles d'accès, et pourtant, elles sont très difficiles à convaincre sur la réalité de leur manque d'infonnation et sur l'utilité d'une aide extérieure. Malgré les multiples actions de sensibilisation et de mutualisation des connaissances développées dans les Ardennes par la CCI et la Région, les entreprises n'ont pas beaucoup changé leur comportement. Au regard de ces faits, le concept d'Intelligence Economique est-il vraiment adaptable au cas très particulier des petites entreprises? Nous allons tenter de répondre à cette interrogation en analysant les processus décisionnels propres aux PME. L'intelligence, dans une entreprise, réside d'une part dans les schémas mentaux propres à l'individu qui la dirige et qui lui servent à prendre des décisions dans l'incertitude, et, d'autre part, dans la structure qui a été mise en place dans la finne pour gérer cette incertitude. Dans l'entreprise donc, se rejoignent et cohabitent deux fonnes d'intelligence: l'intelligence purement humaine, et l'intelligence de l'organisation. Toutes deux ont leur propre manière de gérer l'infonnation qui provient de leur environnement plus ou moins direct. Nous allons tenter de croiser ces deux intelligences pour en faire ressortir les similitudes, mais aussi les contradictions, et d'appliquer les conclusions de cette opération au cas particulier des petites et moyennes entreprises (PME). Comment l'infonnation est-elle prise en compte par les dirigeants des PME? Comment peut-on intégrer et adapter le concept d'Intelligence Economique aux petites entreprises? La première partie de ce livre restera théorique et sera divisée en trois thèmes. Les deux premiers thèmes seront consacrés 12