L'évaluation dans les formations en entreprise

De
Publié par

Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 72
Tags :
EAN13 : 9782296254169
Nombre de pages : 128
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

L'EV ALU ATION DANS LES FORMATIONS EN ENTREPRISE
Guide pratique

COLLECTION dirigée par
MICHEL BERNARD

ÉDUCATION

et FORMATION
RECHERCHES-ËTUDES-PRATlOUES

Le rôle détenninant de l'éducation et de la fonnation est désonnais unanimementreconnu. Cependant. les questions relevant de ce champ sont complexes; elles nécessitent donc plus que jamais des contributions majeures: et c'est l'objectif premier de cette collection d'être l'une de ces contributions. Plusieurs aspects caractérisent la collection. En particulier : 1. Les ouvrages retenus sont centrés, ou sur des questions relevant de la conception et du fonctionnement de l'éducation et de la fonnation, ou sur des pratiques et des actions relatives à l'éducation et à la formation. n. Les ouvrages proposent une démarche.de fonnation - initiale et
continue

-

qui s'inscrit dans une perspective d'éducation pennanente.

Ill.
et

La collection se situe à l'inter-face des deux versants: - produire dès savoirs pluridisciplinaires orientés vers l'éducation la fonnation prenant en considération les développements visés; - contribuer aux orientations praxéologiques pour mieux concevoir
et réaliser les actions entreprises dans ce champ. La collection s'inscrit dans une perspective gressivement internationale. francophone... et pro-

IV.

ÉDUCATION ET FORMATION comprend deux séries: Références: Il s'agit de livres d'au moins 220 pages qui constituent sur une question donnée et dans un domaine donné des ouvrages de références. Guides: TIs'agit de ijvres de 80 à 160 pages environ, destinés à devenir des guides appréciés pour auto-produire et co-produire des savoirs pluridisciplinaires et des orientations praxéologiques.

. .

Comité d'orientation

-

1990: Belgique:

Pro Jean Donnay (Namur)

France: Portugal: Québec: Suisse:

ProJean Hassenforder (INRP) ProGeorges Vigarello (paris V) ProAlbano Estrela (Lisbonne) ProMichel Thérien (Montréal) ProPierre Dominice (Genève)

A Georges Henry

Nous remercions les Editions Labor (Bruxelles) pour leur autorisation tl reprendre dans cet ouvrage des extraits du livre du même auteur «Evaluer des projets d'innovation en éducation» (Labor-Bruxelles, 1991).

Développement et d'Evaluation de Programmes de Formation (dirigé par le professeur G. HENRY). Elle mène depuis 1978, des évaluations de programmes de formation subsidiés par la Commission des Communautés Européennes, le Fonds Social Européen, le Centre Européen de Développement de la Formation Professionnelle (CEDEFOP - Berlin). Elle possède également une expérience d'évaluation de formation en entrepnse.

Dina SENSI

L'EV ALVA TION DANS LES FORMATIONS EN ENTREPRISE
Guide pratique

Editions L'Harmattan 5-7 rue de l'Ecole-Polytechnique 75005 Paris

@

L'Hannattan, 1992 ISBN: 2-7384-1167-3

I. LES OBJECTIFS DU GUIDE

Plutôt que d'écrire un livre traitant de manière générale de l'évaluation de formation, nous avons voulu proposer au lecteur un guide pratique conçu comme un document pédagogique avec des références théoriques mais aussi des cas concrets destinés à illustrer la complexité d'un processus d'évaluation placé dans une perspective systémique. L'objectif général de ce guide consiste à élargir les concepts et les pratiques d'un évaluateur ou d'un futur évaluateur. Trop souvent en effet, l'évaluation de formation dans les entreprises se limite au simple questionnaire d'avis distribué aux participants à la tin de la formation. Trop souvent, ni les apprentissages, ni le processus pédagogique, ni les résultats pour l'entreprise ne sont évalués. Le point de vue développé ici envisage la formation comme un système ouvert où se prennent des décisions. Chacune des décisions-clés importantes doit pouvoir être évaluée, remise en cause en vue de l'amélioration de la formation depuis l'analyse des besoins auxquels répond la formationjusqu'à l 'utilisation des acquis sur le poste de travail en passant par l'ensemble du processus pédagogique. Bien entendu, il n'est pas possible de tout évaluer, tout Ie temps. Il n'est pas question que l' évaluation envahisse l'espace de la formation. Elle interviendra comme un processus (de contrôle) de qualité négociable avec l'entreprise, les formateurs, les formés. Elle interviendra à certains moments pour aider à prendre les décisions là où le taux d'incertitude est le plus élevé. 7

C I est donc dans une logique de changement et de progrès
que nous la situerons, plutôt que dans une logique de contrôle coercitif exercé par la hiérarchie sur des subalternes. L'évaluation ne sera donc pas une action au service d'une structure de pouvoir verticale mais bien au service d'une amélioration des relations triangulaires existant entre l'entreprise, les formateurs et les formés. L'évaluateur devenant alors un quatrième partenaire utile à la réalisation des objectifs de la formation. Pour aider les futurs évaluateurs à développer ce type de démarche, ce guide tente de répondre aux questions suivantes: 1. Pour quoi et pour qui évaluer une formation? 2. Quand évaluer? 3. Que faut-il évaluer? 4. Comment faut-il évaluer? 5. A qui faut-il communiquer les résultats de l'évaluation? Conçu comme un outil pédagogique, il comporte des tests

d encadrement (prétest, post-test) permettant à ceux qui le
désirent d'observer les changements qui se sont opérés dans leur conception de l'évaluation au cours de la lectur'e. Ces tests reprennent chacune des questions ci-dessus et le lecteur pourra comparer ses réponses aux réponses fournies par le guide. Le lecteur trouvera également pour terminer un questionnaire d'avis à renvoyer à l'auteur afin de permettre des améliorations du document notamment pour son utilisation dans le cadre de sessions de formation.

I

8

II. LE PRETEST DU GUIDE

1.

La carte conceptuelle (1) avant la lecture du guide.

Le lecteur est invité à écrire tout ce que le mot évaluation évoque pour lui. Exemple pour le mot pomme. compote verger juteux sucrée POMME A~am et Eve pesanteur pOIre ver pourrie rouge

B

9

2. Le point de vue théorique avant la lecture de ce guide pratique.
Le lecteur est invité à répondre aux questions suivantes: 2.1. Pour qui et pour quoi évaluer une formation?

2.2.

A votre avis, quel pourcentage doit être accordé à l'évaluation dans le budget d'une formation?

2.3.

Que doit-on évaluer?

2.4.

Quand doit-on évaluer?

2.5.
2.6.

Comment, avec quels moyens?

A qui doivent être communiqués les résultats de l'évaluation?

10

III. LA CHARGE AFFECTIVE DE L'EV ALVA TION

Le seul moyen de progresser, de se transformer et de transformer l'environnement de'manière positive est d'abord de se rencontrer soi-même, c'est-à-dire de prendre
CONSCIENCE DE SA CONSCIENCE
I I

"La plupart d'entre nous ne sommes guère attentifs à nos processus de pensée durant nos heures de veille. Nous ne nous préoccupons pas de savoir comment l'attention se déplace, quelles sont nos peurs, nos attirances, comment l'esprit parle à lui-même, ce qu'il écarte, la nature des pressentiments, les sentiments de bien-être et de malaise, les erreurs de perception. Le plus souvent, nous nous absorbons dans les multiples activités de la vie sans nouspréoccuper le moins du monde de lafaçon dont nous pensons. Le commencement de la tran.y!ormation personnelle a quelque chose d'absurde tant il est simple: il nous suffit d'être attentifs au courant même de l'attention. A cet instant même, nous avons ajouté une nouvelle perspective. L'esprit peut alors discerner ses nombreuses humeurs, les tensions du corps, ses choix et ses impasses, ses blessures et ses voeux, l'activité des divers sens. "(Fergusson, 1981, P 50). Si ce travail sur soi-même est indispensable pour tout homme, il le devient par inclusion pour un évaluateur qui ne devrait pas se permettre de porter un regard sur les autres sans avoir entrepris au préalable une rétlexion sur ses propres mécanismes d'action et de pensée. Il

L'évaluation, de par sa nature, recouvre chez tout individu une charge affective liée à son vécu. Nous avons tous été évalués dans notre vie: par nos parents, nos amis, notre conjoint, nos enfants et surtout nos professeurs. Avons-nous eu des évaluateurs bienveillants, soucieux de notre développement ou, au contraire, avons-nous été soumis à des punitions, des échecs, des stress insurmontables liés aux examens... ? Ce vécu par rapport à l'évaluation est sans conteste très important pour l' évaluateur que nous sommes ou que nous serons de nos enfants, de nos amis, de notre conjoint, de nos collègues, de ceux que nous formons... Ce guide propose au lecteur de faire un retour sur lui-même, de se souvenir, d'anal yser son propre vécu affectif par rapport à ce problème afin qu'il prenne conscience des dispositions dans lesquelles il se trouve pour aborder cet ouvrage. Celui-ci en effet (comme tout enseignement, comme toute lecture) ne vient

pas s I installer dans la tête comme sur une tabula rasa. Au
contraire, il s' adaptera, se modulera à la structure présente et les comportements qui en résulteront seront fonction de cette structure. Les questions suivantes permettront au lecteur de mieux percevoir cette structure : 1. Relatez en quelques mots (quelques qualificatifs) votre expérience affective d' évalué (dans votre famille passée, actuelle; au cours de votre scolarité; dans votre entreprise...). Quels évaluateurs vous ont le plus marqué? Quel type d' évalué avezvous été ou êtes-vous? 2. De même, relatez votre expérience affective d' évaluateur (dans votre famille, votre entreprise.. .). Quel type d' évaluateur êtes-vous?

12

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.