La Boîte à outils du responsable R&D

De
Publié par

Métier essentiel de l'entreprise, la R&D (également désignée par bureau d'études, direction technique, ingénierie, laboratoire ou centre de recherches), doit développer des connaissances techniques spécifiques et les articuler pour proposer un nouveau produit ou un nouveau service. Face à cette responsabilité, le responsable R&D utilise des outils multiples, regroupés ici en 5 dossiers transversaux et 3 dossiers spécifiques (recherche, projets et produits). 
Les outils des 5 premiers dossiers s'appliquent à l'ensemble des activités de R&D : fixer une direction, protéger les inventions, financer et évaluer, gérer les ressources humaines de R&D, stimuler la créativité. Les 3 dossiers suivant rassemblent : des outils pour les activités scientifiques, des outils qui intéresseront les laboratoires et des outils spécifiques au développement industriel de produits ou de services. 
Ces 55 outils , indispensalbes à la réussite des activité de R&D, sont traités de façon visuelle sur deux ou quatre pages, incluant le résumé en français et en anglais, des conseils méthodologiques, les avantages et les précautions à prendre. 26 outils sont approfondis en quatre pages avec un cas d'entreprise commenté.
Publié le : mercredi 10 mars 2010
Lecture(s) : 150
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782100550692
Nombre de pages : 192
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
1
D 1 0
D o s s i e r 1 Diriger organiser et R&D la
’activité de recherche et développement (R&D) représente souvent L l’axe majeur de la stratégie d’innovation de l’entreprise. Sa mission principale est alors la mise au point de produits et services nouveaux. Selon les cas, les dépenses de R&D peuvent représenter une part impor-tante du budget de l’entreprise. En microélectronique, par exemple, elles atteignent 20 % du chiffre d’affaires de l’entreprise.
Situer sa R&D Le terme R&D rassemble sous une même appellation des activités très diffé-rentes, de la recherche fondamentale au bureau d’études. La caractérisation des activités selon la méthode de Frascati permet de situer la R&D entre ces extrêmes. Elle est indispensable pour bénéficier de l’aide publique. L’entreprise se situe dans un écosystème technique et économique. Ses pro-duits font partie d’une ou plusieurs chaînes de valeur, où chacun est le fournisseur de l’autre. La connaissance de cet environnement est d’autant plus importante que l’innovation émerge souvent des échanges et des par-tages aux interfaces entre les acteurs d’une chaîne de valeur.
Donner une direction technique Le responsable de R&D n’est pas forcément l’expert le plus pointu du domaine. Il doita minimaconstruire une vision des évolutions technologi-ques du domaine. Il peut s’appuyer sur la trajectoire technologique de l’entreprise pour déterminer les évolutions les plus probables à court terme. o s s i e r Les feuilles de route technologiques constituent des outils de partage entre plusieurs acteurs d’un même écosystème industriel.
Organiser la R&D
1
D i r i g e r
e t
o r g a n i s e r
l a
R & D
Plusieurs structures d’organisation existent du laboratoire central de R&D aux unités essaimées. Une question importante dans les grands groupes est aussi la localisation de la R&D : synergies en central, proches des clients, dans les pays à bas coût, etc. L’organisation dépend aussi de la réponse à « Développer soi-même ou acheter une technologie nouvelle ? ». Le responsable de R&D contribue à répondre à cette question difficile.
Interagir
Plusieurs études ont montré qu’une des missions principales du responsable de R&D est l’articulation des activités de R&D avec le reste de l’entreprise. En amont, le marketing fixe les objectifs de développement des nouveaux produits : contenu, date de mise sur le marché, etc. La R&D participe à de nombreuses actions avec le marketing : élaboration des feuilles de route produit, participation de clients avancés à la création de nouveaux produits (lead users), laboratoire d’usage où les clients sont observés, etc. En aval, le développement industriel accueille les résultats du projet de développe-ment pour sa mise en production et sa mise sur le marché. Le responsable de R&D interagit avec les autres entreprises (alliances, four-nisseurs, clients), les entités de normalisation et les organismes publics sus-ceptibles de contribuer au financement d’activités de R&D. Ce dossier détaille quelques outils essentiels pour chacun de ses axes de direction.
Partenaires
Interagir anise rgr O
Faire < choix > Acheter
Lr o calise
Marketing
technique Traj cto re
Situer la R&D
Standards
Interagir
Direction générale
Interagir dans l’entreprise
Production
D
Les OUTILS 1Caractériser les stades de R&D ...................... p. 12 3La feuille de route ....... p.220 2La trajectoire technologique .............. p. 16
4
5
6
7
8
Organiser et localiser la R&D ....................... p. 24
Faire ou acheter ? ....... p. 28
Choisir le bon partenariat R&D ........... p. 30
Le partenariat R&D client-fournisseur .......... p. 32
Innover par les normes et les standards............ p. 34
1 1
o
s
s
i
e
r
Industrialisation et commercialisation
Développement industriel
Démons-trateur
Recherche expérimentale
Dépenses de R&D
Nouvelles connaissances
I n s i g h t s The R&D term encompasses very diverse activities. They can grouped together in R&D stages defined by the Frascati manual from basic research to industrial development. Stages evolve towards an increased proximity to the market. They distinguish themselves by specific objectives (new knowledge for example), deliverables (prototypes) and an increasing cost.
Séries
1 2
Développement expérimental
l e
m a n u e l
R&D
stades
Produit
de
Mise sur le marché
Savoir-faire en vue de développer un produit
Nouvelles connaissances orientées vers une application
En résumé La R&D rassemble des activités très variées. Elles peu-vent être regroupées, selon le manuel de Frascati, en stades de R&Dde recherche fondamentale à déve-loppement industriel. Les stades sont caractérisés par leur proximité à la commercialisation (distance au marché). Ils se distinguent par un objectif propre (nouvelles connaissances par exemple), des livrables (prototype) et un coût croissant.
Prototype
L e s s t a d e s d e d e F r a s c a t i
les
Préséries
Théories Modèles
Recherche fondamentale
Concept
Outil
1
s e l o n
R & D
Distance au marché
Caractériser
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.