La pratique professionnelle de communication : organisation et parole vive

De
Publié par

Cet ouvrage a pour objectif de familiariser les étudiants avec la pratique professionnelle de communication interpersonnelle. La pratique professionnelle est à la fois une pratique générique, structurante et structurée par les spécificités de la communication humaine mais également déclinée par chaque profession, ou culture de métiers avec des impératifs organisationnels. Il s'agit donc de délivrer non seulement un mode d'emploi, mais d'ancrer dans une intelligence et une connaissance compréhensive qui porte et lui donne sens.
Publié le : mercredi 15 juin 2016
Lecture(s) : 3
EAN13 : 9782140013140
Nombre de pages : 160
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
GloriaAWAD
LA PRATIQUE PROFESSIONNELLEDE COMMUNICATION : ORGANISATION ET PAROLE VIVE
ORGANISATION ET PAROLE VIVE
La pratique professionnelle de communication :
organisation et parole vive
Gloria AWAD La pratique professionnelle de communication : organisation et parole vive L’Harmattan
© L'Harmattan, 2016 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN :978‐2‐343‐09297‐3EAN :9782343092973
Introduction
Cet ouvrage a pour objectif de familiariser les étudiants avec la pratique professionnelle de communication interpersonnelle. Celle-ci correspond à la codification de la communication dans des modèles et des cadres de parole dans le contexte de l’action organisée. La communication renvoie à la foisà l’interaction spécifiquement humaine d’agir, de percevoir, de s’exprimer, de parler avec autrui, d’être relié à d’autres dans des organisations sociales et des réseaux, ainsi qu’aux dimensions stratégique, logistique et sémiotique de cette interaction. Ces dimensions correspondent à la conception de cette interaction, à son incarnation et son inscription dans des techniques, des processus, des signes, des langages et des représentations. C’est de ces différents aspects de la communication, séparés ou associés, qu’ont cherché à rendre compte les différents modèles théoriques de la communication. Qu’il s’agisse de la théorie mathématique de l’information, qui porte sur l’échange communicationnel dans sa dimension microsociale tel qu’il a été modélisé au début du siècle dernier par Ferdinand de Saussure, ou du modèle psychosociologique où la communication est identifiée avec la culture, et qui s’inscrit dans la lignée d’un ensemble de travaux issues de la sémiotique, de l’anthropologie, de l’histoire, de l’économie, de la psychologie sociale et des sciences du langage. Tous ces travaux ont examiné la communication dans sa technicité sociale, en tant que
parole et discours, empreinte et trace, interaction, lien social et forme symbolique, appareillés par des techniques et des technologies. La pratique est une action compétente normative, une technique dans le sens d’instrument, d’outil, de modèle et de mode d’emploi. La technique est un concept fondateur dont la richesse et l’importance sont capitales pour comprendre la dynamique de l’action humaine et la dimension réflexive et communicationnelle qui lui est inhérente, c’est-à-dire rectifiée et recommencée, et donc à la fois transmise, normalisante et évolutive. Comme toute action humaine, la pratique professionnelle de communication est un faire qui a lieu en situation et qui génère un savoir, lequel savoir est réinvesti dans des situations ultérieures qu’il modèle. Cette rationalisation, selon les termes de Max Weber, est une démarche aussi ancienne que 1 l’humanité . Comme l’indique Gaston Bachelard, elle n’a pas de commencement, elle est de l’ordre du recommencement et elle renvoie à la marque de l’action humaine dans ses dimensions réfléchie, industrieuse et programmatrice, ce que l’on peut 2 appeler organisation . Rationalisante et rectifiante dans le sens de mise en œuvre efficiente d’acquis antérieurs de l’action et de l’expérience. Programmatrice dans le sens de distribution anticipée 1 Weber (Max),Sociologie des religions, Paris, Gallimard, 1996 [1922], p. 275 ; etHistoire économique. Esquisse d’une histoire universelle de l’économie et de la société, Paris, Gallimard, 1991 [1923], p. 9. 2 Bachelard (Gaston),Epistémologie, Paris, PUF, 1971, p. 24. 8
de l’action dans des exécutions préformées par des projets opératoires pour atteindre des fins et des objectifs jugés souhaitables et bénéfiques pouvant relever des contextes d’action les plus divers. La pratique professionnelle de communication est ainsi modelée par son lieu d’exercice et de déploiement, en l’occurrence le monde institutionnel de l’activité professionnelle. C’est ce qui fait que la pratique professionnelle de communication est à la fois : 1.Une pratique générique, structurante et structurée par les spécificités de la communication humaine qui engage des intentionnalités, des capacités morphologiques et technologiques. 2.Une pratique déclinée par chaque profession, ou culture de métiers, dans des cadres institutionnalisés, ou culture tout simplement, ou culture d’entreprise ou d’organisation.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.