Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le choc du réel

De
224 pages


900 000 jeunes Français qui ne cherchent même plus d'emploi, une perte de compétitivité continue, des pans entiers de territoire en déshérence... Sous le choc du réel, la France se réveille en sursaut.



Pas question toutefois de céder au déclinisme : partout, au sein de la société française, s'inventent des solutions neuves, s'expérimentent des pratiques collectives nouvelles, et l'on n'a plus peur de s'affranchir de règles et d'habitudes périmées. Même des structures trop longtemps figées dans leur conservatisme, comme l'État, le syndicalisme ou l'Éducation nationale, redécouvrent l'innovation et le mouvement.



A l'aide de nombreux exemples et en s'appuyant sur les outils de la pensée complexe, sur la notion de confiance ou celle de pouvoir latéral, Hervé Sérieyx multiplie les repères pour aider chacun à participer à l'invention du monde qui vient.




  • Quand la France percute le mur


    • Le réel existe : il n'est plus tel qu'on voudrait qu'il soit


    • Des dogmes battus en brèche et de nouvelles hypothèses


    • Du syndrome de Gamelin au Théorème de Poulidor : les dangers de la suffisance et de l'immobilisme




  • Le big bang des règles du jeu


    • Quand l'Etat se réinvente


    • Quand les territoires s'autonomisent


    • Quand l'économie devient, pour une part, plus responsable


    • Quand le dialogue social sort des débats à somme nulle


    • Quand le système éducatif commence à se remettre en cause


    • Quand l'action politique emprunte des voies nouvelles




  • Des repères pour agir


    • Le regard complexe : pour accroître le discernement dans l'action


    • Le sens : boussole pour temps de brumes


    • La confiance : carburant de l'action collective, nouvelle expression de la démocratie


    • Les réseaux et le pouvoir latéral


    • Le citoyen, au coeur des mutations du monde




  • Conclusion - Quand la France ne peut plus être une île


Voir plus Voir moins
HervéSérieyx LE CHOC du réel
QUAND LA FRANCE SE RÉVEILLEEN SURSAUT
État, territoires, économie, éducation : le rebond
LE CHOC du réel 900 000 jeunes français qui ne cherchent même plus d’emploi, une perte de compétitivité continue, des pans entiers de territoire en déshérence… Sous le choc du réel, la france se réveille en sursaut.
Pas question touteFois de céder au déclinisme : partout, au sein de la société Française, s’inventent des solutions neuves, s’expérimentent des pratiques collectives nouvelles, et l’on n’a plus peur de s’affranchir de règles et d’habitudes périmées. Même des structures trop longtemps figées dans leur conservatisme, comme l’État, le syndicalisme ou l’Éducation nationale, redé-couvrent l’innovation et le mouvement.
À l’aide de nombreux exemples et en s’appuyant sur les outils de la pensée complexe, sur la notion de confiance ou celle de pouvoir latéral, Hervé Sérieyx multiplie les repères pour aider chacun à participer à l’invention du monde qui vient.
Hervé Sérieyx a été dirigeant de plusieurs entre-prises et groupes, professeur associé d’université, délégué interministériel à l’insertion des jeunes et conseiller de nombreux dirigeants économiques.Il est aujourd’hui, entre autres fonctions, vice-président national de France Bénévolat et vice-président de Réseau Alliances. Conférencier réputé, chroniqueur dans plusieurs revues, il est l’auteur d’une trentaine de livres.
17E
Illustration de couverture : Séverin Millet Conception de couverture : Studio Eyrolles © Éditions Eyrolles
Le choc du réel
Éditions Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05
www.editions-eyrolles.com
er Le Code de la propriété intellectuelle du 1 juillet 1992 interdit en effet expressément la photocopie à usage collec-tif sans autorisation des ayants droit. Or, cette pratique s’est généralisée notamment dans les établissements d’enseigne-ment, provoquant une baisse brutale des achats de livres, au point que la possibilité même pour les auteurs de créer des œuvres nouvelles et de les faire éditer correctement est aujourd’hui menacée. En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français d’exploi-tation du droit de copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2014 ISBN : 978-2-212-56021-3
Hervé Sérieyx
Le choc du réel
Quand la France se réveille en sursaut
Sommaire
IntroductIon LeréeLcestquandonsecogne.......................................
chapItre1 quandLaFrancepercuteLemur....................................... Le réel existe : il n’est plus tel que l’on voudrait qu’il soit..................................................................Des dogmes battus en brèche et de nouvelles hypothèses.......................................... Du syndrome de Gamelin au théorème de Poulidor : les dangers de la suffisance et ceux de l’immobilisme.............................................
chapItre2 LebigbangdesrègLesdujeu........................................... Quand l’État se réinvente........................................Quand les territoires s’autonomisent....................... Quand l’économie devient, pour une part, plus responsable....................................................... Quand le dialogue social sort des débats à somme nulle......................................................... Quand le système éducatif commence à se remettre en cause.............................................. Quand l’action politique emprunte des voies nouvelles..................................................
7
17
17
28
38
43 43 65
83
103
112
133
6
Le choc du réel
chapItre3 desrepèrespouragir149...................................................... Le regard complexe : pour accroître le discernement dans l’action............................................................ 150 Quelques mots sur la pensée complexe................... 155 Le sens : boussole pour temps de brume................. 167 La confiance : carburant de l’action collective, nouvelle expression de la démocratie...................... 181 Les réseaux et le pouvoir latéral............................. 191 Le citoyen, au cœur des mutations du monde......... 201
conclusIon quandLaFrancenepeutpLusêtreuneîLe......................... 207
dumêmeauteur.............................................................. 215
Index............................................................................. 217
Introduction
1 Le réel c’est quand on se cogne
Quand on a partagé sa vie professionnelle entre l’entre-prise privée et la fonction publique et qu’on se retourne vers les différents types d’organisation et les multiples modes de fonctionnement qu’on y a rencontrés, on est fasciné par un constat : les entreprises sont obligées de s’adapter en permanence aux contraintes du réel, faute de quoi elles meurent ; alors que l’évolution des administra-tions a principalement dépendu – du moins jusqu’à main-tenant – de choix circonstanciels politiques – c’est-à-dire de concepts, voire de modes – sans que le principe de leur survie en ait été le moins du monde affecté. Chacun se souvient des nombreuses campagnes de modernisation du champ public lancées au nom de la Rationalisation des choix budgétaires (RCB), des projets de service, de la Révision générale des politiques publiques (RGPP) ou de la Modernisation de l’action publique (MAP). Au mieux, des ajustements marginaux. Parfois même de simples discours.
Le réel n’est pas galant homme : quand on ne le respecte pas, il tue. Confrontées à la pression conjuguée des grandes économies émergentes, de la concurrence mondialisée, de
1. Jacques Lacan,Écrits 2.
8
Le choc du réel
l’irruption massive de capitaux nomades (fonds de pen-sion, deprivate equityouhedgefunds…) aux exigences de retour colossales, de mutations technologiques continues, de relations de sous-traitance de plus en plus déséqui-librées et d’« effets papillon » inattendus, les entreprises n’ont eu d’autre choix que d’inventer sans cesse de nouvelles façons de répondre à ce « réel » bouillonnant, tourbillonnaire et dangereux : organisations à géométrie variable, management multiplicateur, fonctionnement transversal, flux tendus, emplois partagés, innovation per-manente, alliances en réseau par projets… L’immobilisme en la matière étant toujours durement sanctionné par le marché : absorption, dépôt de bilan ou réduction brutale des effectifs, mais toujours plans sociaux massifs.
Pendant ce temps, protégé par la haute conscience de sa noble utilité et par cette conviction que les impôts et la dette pourvoiraient toujours à son inéluctable croissance, le monde administratif des trois fonctions publiques a pu s’offrir le luxe de jouer à « Et si l'on se modernisait ? » sans remettre en cause sérieusement ses statuts, ses catégories, ses corps, ses règles de gestion ni, bien sûr, son coût global et ses effectifs. Pour avoir préfacé en 1991 un excellent 1 ouvrage (Moderniser l’Administration), siégé pendant cinq ans au Comité national de modernisation de la fonction publique, présidé l’élaboration de trois rapports sur la 2 modernisation de l’action publique , l’auteur de ces lignes doit mélancoliquement reconnaître que, pour l’essentiel, les travaux auxquels il a ainsi participé ont surtout servi à caler des armoires.
1. Serge Vallemont,Moderniser l’Administration, Nathan, 1991. 2. « L’innovation dans la fonction publique », 1988 ; « Évolution de la pédagogie et des concours des instituts régionaux d’administration », 1994 ; « L’État dans tous ses projets (bilan des projets de service) », 1995.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin