Le management de transition

De
Publié par

Selon une enquête réalisée en 2008 par l'IGS, le management de transition est une activité qui connaît une croissance annuelle de 20%.  Cette évolution, probablement en relation avec les changements organisationnels des entreprises qui deviennent de plus en plus des «grappes de projet» génère une offre de plus en plus abondante et de qualité inégale. Qui sont les managers de transition ? Dans quelles situations les entreprises leur font- elles appel ? Comment se déroule une mission ? Quels sont les acteurs de ce marché en fort développement ? Telles sont les questions qui trouvent leur réponse dans ce livre qui détaille de façon opérationnelle les spécificités du management de transition.
Publié le : mercredi 21 avril 2010
Lecture(s) : 34
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782100553037
Nombre de pages : 208
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Chapitre 2
LA MATRICE DU MANAGEMENT DE TRANSITION
e management de transition est un phénomène L multiforme. Les exemples présentés dans ce livre l’attestent. Il ne se prête pas facilement à une défi ni-tion simple et claire. Néanmoins nous voulons essayer de dév elopper un schéma de classification qui permet de mieux comprendre le paysage dans lequel nous év oluons. Ce n’est pas un ex ercice facile car on ne peut pas s’appuyer sur des statistiques précises. Les quelques statistiques ou enquêtes qui existent portent davantage sur des aspects plus facilement mesurables : les taux de facturation, la branche d’activité ou la fonction dans laquelle le manager de transition agit. Pour établir une classification des missions, nous devons donc nous appuyer sur notre expérience personnelle et celle de nos associés. Il y a de nombreux éléments qui peuvent caracté -riser une mission de management de transition : la durée, la branche d’activité économique, le type de fonction ex ercée, le type d’objectif fixé, le taux de facturation, le mode d ’intervention, le type de problématique posée, le niveau hiérarchique de l’intervention, la catégorie de donneur d ’ordre ou même le lieu géographique de l’intervention.
26 LE MANAGEMENT DE TRANSITION
Parmi tous ces attributs décrivant une mission, il y en a deux qui sontbien plus importants que les autres quant à la façon de str ucturer et de gérer la mission. Nous distinguons donc deux critères pour classer les missionsdans un schéma descriptif simple : le type d ’intervention d’une part et le mode d’intervention de l’autre.
LES TYPES D’INTERVENTION
Que faut-il comprendre par « type d’intervention » ? La notion de type d ’intervention distingue les situa -tions les plus fréquemment rencontrées. Nous av ons retenu trois types d ’intervention que nous appelons comme suit : 1.La continuité. 2.Le projet. 3.L’« urgence managériale ». Ils permettent de classer la plupart des inter ven-tions de l’univers du management de transition.
La continuité (ou intérim)
Ce type d’intervention est le plus facile à décrire : un poste de management est vacant pendant un cer tain temps. Mais l ’entreprise a besoin d’un manager qui exerce cette fonction jusqu ’au r etour du titulaire et ne dispose pas de r essource capable de remplir cette fonction rapidement. Elle fait donc appel à un mana-ger de transition pour cette période. Les entreprises ont recours à cette solution en général dans des cas d’une vacance non prévue telle qu’une maladie du titulaire ou un mouvement d ’un
La matrice du management de transition
27
cadre dirigeant promu dans une autre fonction sans qu’un successeur ait pu être identifié rapidement. Dans ce dernier cas, le manager de transition couvr e donc la période de r echerche et de r ecrutement du successeur. Ce cas peut aussi se présenter dans le cadre un peu différent de la création d’un poste pour lequel l’entreprise ne dispose pas du pr ofil nécessaire. La période de recrutement peut facilement atteindre six à sept mois et l’engagement d’un manager de transi -tion permet à l ’entreprise de couvrir activement cet intervalle. La même logique peut s’appliquer dans le cas d’un cadre dirigeant r ecruté mais qui en dernièr e heure résilie le contrat de travail signé ou ne se présente pas pour sa prise de fonctions. Dans la plupart des cas, il n’y a pas de challenge de management particulier à r elever. Il s’agit de fair e fonctionner les services dans le cadre habituel sans prendre d’initiatives particulières. A priori les attributions et les r esponsabilités sont clairement définies et le manager de transition s’intègre dans une équipe existante. Ces missions, dans la plupart des cas, ne nécessitent pas un accompagnement très rapproché de l’intermédiaire/ accompagnateur. Mais dans le monde du manage -ment, il n’y a pas de certitudes et une situation « paisible » peut se trouver soudainement perturbée par des évolutions externes.
© Dunod. La photocopie non autorisée est un délit
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.