//img.uscri.be/pth/6a6a47e8a3de604e2d7f43969318cc2d8b577157
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le travail au noir

De
196 pages
Le travail non déclaré est une plaie, tant pour les économies que pour les travailleurs eux-mêmes. Cet ouvrage enquête sur les raisons qui incitent salariés, petits indépendants ou personnes bénéficiant d'aides sociales à travailler au noir. Il en rapporte les problèmes, les dangers et les avantages, ainsi que les contextes, les logiques, la place de l'honneur et de la dignité, les histoires personnelles qui prévalent pour y entrer et les innombrables difficultés pour en sortir.
Voir plus Voir moins
Le travail au noir Pourquoi on y entre, comment on en sort ?
Collection Questions Sociologiques Collection dirigée par François Hainard et Franz Schultheis
Questions sociologiquesrassemble des écrits théoriques, méthodologiques et empiriques relevant de lobservation du changement social. Elle reprend à la fois des travaux élaborés dans le cadre de lInstitut de sociologie de lUniversité de Neuchâtel et émanant du réseau de différentes institutions partenaires. Cette collection se veut délibérément ouverte à une grande diversité dobjets détude et de démarches méthodologiques. Derniers ouvrages parus Coord. par BASTIEN Clément, BORJA Simon, NAEGEL David, Le raisonnement sociologique à l'ouvrage, 2010 NEDELCU Mihaela, Le migrant online. Nouveaux modèles migratoires à lère du numérique, 2009 SCHULTHEIS Franz, FRAUENFELDER Arnaud, DELAY Christopheet al. Les classes populaires aujourd'hui, 2009 BELLEAU Hélène, et HENCHOZ Caroline (sous la direction de), Lusage de largent dans le couple : pratiques et perceptions des comptes amoureux, 2008 HENCHOZ Caroline, Le couple, lamour et largent : La construction conjugale des dimensions économiques de la relation amoureuse, 2008 DELAY Christophe, FRAUENFELDER Arnaud, SCHULTHEIS Franz, Maltraitance : contribution à une sociologie de l'intolérable, 2007 BURTON-JEANGROS Claudine, WIDMER Eric LALIVE DEPINAY Christian (éditeurs), Interactions familiales et constructions de l'intimité, 2007 FRAUENFELDER Arnaud, Les paradoxes de la naturalisation, 2007 FELDER Dominique, Sociologues dans l'action. La pratique professionnelle de l'intervention, 2007 VUILLE Michel et SCHULTHEIS Franz (sous la direction), Entre flexibilité et précarité, 2007 NEDELCU Mihaela, HAINARD François, Pour une écologie citoyenne. Risques environnementaux, médiations et politiques publiques, 2006 PLOMB Fabrice, Faire entrer le travail dans sa vie, 2005 NEDELCU Mihaela, La mobilité internationale des compétences. Situations récentes, approches nouvelles, 2004
Jérôme Heim, Patrick Ischer, François Hainard Le travail au noirPourquoi on y entre, comment on en sort ?  
.
© LHarmattan, 2011 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-55613-3 EAN : 9782296556133
Remerciements Cet ouvrage naurait paru sans le précieux concours de nombreuses personnes. En premier lieu nous aimerions remercier chaleureusement les hommes et les femmes ayant des activités de travail non déclarées et qui ont su nous faire confiance en acceptant de partager leurs histoires personnelles, leurs motivations et leurs contraintes. Nos remerciements vont aussi à Gaël Curty qui a conduit des entretiens et, avec quelques étudiants, a participé à leur retranscription. Notre gratitude va à Pascale Gazareth pour la relecture attentive du manuscrit et ses judicieux conseils, ainsi quà Maryline Sutterlet, notre dévouée et patiente secrétaire, pour la mise en forme du texte prêt à lédition. Nous sommes également reconnaissants envers les professionnels de cette question, participants avisés à lentretien collectif et à la table ronde organisés dans le cadre de cette recherche. Enfin, nous savons gré à la Faculté des lettres et sciences humaines de lUniversité de Neuchâtel pour son soutien à la publication et au FNS, Fonds national suisse de la recherche scientifique, pour le financement du projet.
Table des matières PREMIERE PARTIE : INTRODUCTION GENERALE ................................. 13 1. Léconomie informelle et le travail au noir : un état de la recherche......... 13 1.1. Problématique de léconomie informelle dans un contexte de fragilisation de la condition salariale ......................................................... 13 1.2. Vers une définition et une délimitation de léconomie informelle et du travail au noir ........................................................................................ 19 2. Contexte politique : introduction de la nouvelle loi sur le travail au noir.. 30 2.1. Transformation des politiques publiques suisses à laune de la responsabilité individuelle ......................................................................... 30 2.2. Nouvelle loi sur le travail au noir en Suisse................................... 33 3. Problématique de recherche ....................................................................... 35 3.1. Questions de départ et hypothèses ................................................. 36 3.2. Axes de recherche .......................................................................... 38 4. Cadre opératoire et méthodologie denquête ............................................. 40 4.1. Méthodologie denquête ................................................................ 41 4.2. Laccès aux enquêtés sur un « terrain miné » ................................ 46 4.3. La table ronde et lentretien collectif ............................................. 49 DEUXIEME PARTIE : LES CIRCONSTANCES, LES INTENTIONS ET LES JUSTIFICATIONS DU RECOURS AU TRAVAIL AU NOIR ....................... 51 5. Profils des enquêtés : récurrences et particularités..................................... 51 5.1. Profils sociodémographiques des enquêtés.................................... 52 5.2. Parcours scolaires, personnels et familiaux ................................... 53 5.3. Des parcours professionnels (a)typiques........................................ 59 6. Circonstances et motivations à recourir au travail au noir et justifications 65 6.1. Situations économiques et motivations financières ....................... 66 6.2. Le chômage et laide sociale : des filets de sécurité controversés motivant le recours au travail au noir ........................................................ 83 7. Rapport aux règles étatiques ...................................................................... 93 7.1. « Même si tu bosses au black, de toute façon, tu bosses » : euphémisation de la nature illicite du travail au noir ................................. 94 7.2. « Le travail au noir, cest devenu normal » : banalisation de lactivité non déclarée ................................................................................ 96 7.3. « LEtat, il se fait assez dargent ! » : justifications relatives à la fiscalité....................................................................................................... 98 7.4. « On ne touchera jamais lAVS ! » : justifications relatives au système de cotisations aux assurances sociales ....................................... 100
TROISIEME PARTIE : ORGANISER LE TRAVAIL AU NOIR ................. 105 8. Débuter une activité non déclarée ............................................................ 105 8.1. Les canaux daccès au travail au noir .......................................... 105 8.2. Les modalités daccès .................................................................. 108 8.3. Les critères daccès ...................................................................... 112 9. Les modalités dorganisation du travail au noir ....................................... 120 9.1. La question de la déclaration de lactivité ................................... 120 9.2. La rémunération ........................................................................... 131 9.3. Lorganisation du temps .............................................................. 134 9.4. Formes de collaborations dans le travail au noir.......................... 140 10. et limites du travail au noirApports  ....................................................... 141 10.1. Sociabilité .................................................................................... 141 10.2. Lacquisition de compétences...................................................... 143 10.3. Le travail au noir comme tremplin vers une activité indépendante................................................................................ 145 10.4. Risques et raisons darrêter de travailler au noir.......................... 148 PROPOS CONCLUSIFS ................................................................................. 155 1. Travail au noir et identité professionnelle................................................ 156 2. Enchevêtrement du travail au noir avec léconomie formelle et conformité aux normes néolibérales................................................................................ 158 3. Points de vue critiques sur une loi focalisée essentiellement sur des mesures répressives ...................................................................................... 163 4. Le travail au noir comme stratégie de responsabilité individuelle ambivalente...................................................................................................165 5. Recours à lEtat pénal comme technique dinvisibilisation des problèmes sociaux .......................................................................................................... 166 6. Le poids des contextes économiques ....................................................... 168 QUELQUES PISTES POUR LIMITER LE TRAVAIL AU NOIR ................ 173 1. Les effets de seuil..................................................................................... 173 2. Les dettes.................................................................................................. 177 3. Des mesures informatives visant à accompagner les mesures répressives .... .............................................................................................................. 178 4. Une mesure préventive : lexemple des chèques-emplois........................ 181 BIBLIOGRAPHIE...........................................................................................187