Management et fluidité

De
Publié par

Quelle compétence est fondamentale aujourd'hui pour le manager afin d'évoluer et de réussir dans des réalités mouvantes, caractérisées par le changement, aux multiples dimensions parfois insaisissables, qu'il ne peut dominer ? La fluidité ! Le manager doit se montrer plus multiple, plus mobile, plus souple. Comment y parvenir ? Quels comportements caractérisent la fluidité ? Vous trouverez dans ce livre les réponses à ces questions et un regards neuf sur les pratiques de management. Cet ouvrage s'adresse aux managers, mais également aux coachs, aux consultants et aux enseignants.
Publié le : lundi 1 septembre 2003
Lecture(s) : 277
EAN13 : 9782296332430
Nombre de pages : 168
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

MANAGEMENT

ET FLUIDITE

Réussir dans le changenzent

Collection Dynamiques d'Entreprises Dirigée par Michael Ballé
Dernières parutions
BOIRY A. Philippe, L'entreprise humaniste, 1998. MAVOUNGOU Jean Kemaïse, Privatisations, management et financements internationaux des firmes en Afrique, 1998. MILLIOT Eric, Le Marketing symbiotique. La coopération au service des organisations, 1998. LAURIOL Jacques, La décision stratégique en action, 1998. BELET Daniel, Education managériale, 1998. LE PERLIER Daniel, Entreprises: les hommes de la qualité, 1998. PASCAIL Laurent, L'effet joueur, 1998. REGNAULT Gérard, Les relations cadres-entreprises, 1998. ELDIN François, Le management de la communication, 1998. GUILLET de MONTHOUX Pierre, Esthétique du management, 1998. Les acteurs de l'innovation et l'entreprise, France - Europe - Japon, 1998. Collectif, Approches évolutionnistes de la firme et de l'industrie, 1999. DANON Tony, Les formations linguistiques en entreprise, 2000. Jacques CHARBONNIER, Marketing et management en assurance, 2000. Didier TOUSSAINT, Psychanalyse de l'entreprise. Inconscient, structures etstratégie,2000. Dominique CAMUSSO, L'adaptabilité, un défi pour l'entreprise, 2001. Gérard REGNAULT, Diriger avec succès au XXIè siècle, 2001. Robert JOURDA, La personnalité professionnelle, 2001. Salomé LACHA T, Daniel LACHA T, Les « toquantes », 2001. Jacques APTER, De nouveaux outils pour maîtriser la dynamique de l'entreprise, 2002 Anne-Laure SAlVES, Territoire et compétitivité de l'entreprise, 2002. Monique VERY AEKE, Le design et les immatérialités de ['entreprise, 2003. Jean-François LOCHET, Entreprises et jeunes débutants, 2003. Jean-Marc SAURET, Le management post-modeme, 2003. Robert JOURDA,La personnalité professionnelle, tome 2,2003. Martine BOUTARY, TIC et PME: des usages aux stratégies, 2003.

(Ç)L'Harmattan, 2003 ISBN: 2-7475-4981-X

Pascal Leleu

MANAGEMENT ET FLUIDITE
Réussir dans le changement

L'lIarmattan 5-7, rue dc l'Écolc-Polytcchrllquc

75005 Puris
FRANCE

L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1O:!6Budapest HO~GRIE

L'Harmattan Itulin Via Bava, 37 102J4 Torino ITALIE

SOMMAIRE

Introduction Bouleversements Oppositions Appropriations Transformations Usages Incarnation Continuité COltclusion

9 15 27 41 67 95 111 135 165

Introduction

Je dédie ce livre à l'itnprobable, c'est-à-dire à ce qui est.
Yves Bonnefoy

L'écriture d'un livre a touj ours été pour moi la réalisation d'un travail répondant à une réflexion du type: « sur ce sujet, j'aurais bien voulu trouver un livre comme celui-là ». Déjà en 1995, quand mon premier ouvrage sur le coaching a été publié, j'avais tenté d'écrire le livre que j'aurais voulu lire à ce propos. Bien sûr, entre l'objet du désir, rêvé, et le désir d'objet se joue une dimension narcissique incontournable, puis l'écriture ellemême éloigne encore l'objet produit du rêve qu'il portait. Ainsi, aujourd'hui, j'utilise fréquelnn1ent le concept de fluidité, auquel j'ai donné un sens, n10n sens, et, persuadé de son utilité, je souhaite le partager et ainsi ouvrir et exploiter son caractère fructueux. Assumons que sur le plan narcissique, et d'une façon enfantine, une part de n10i voudrait innover totalen1ent, proposer un concept inédit, éblouir toutes les personnes qui comptent pour moi; mais ce désir ne conduit qu'à des sourires bienveillants des autres personnages de mon théâtre intérieur. C'est essentiellement un désir de partager, sur la base d'une solide assurance professionnelle qui me fait proposer, ICI, un assen1blage d'idées, dont certaines proviennent d'auteurs prestigieux qui constituent pour moi une base solide, que n10n point de vue particulier permet d'unifier et d'orienter vers l'action et l'an1élioration des situations concrètes vécues par tant de personnes. Mon apport spécifique réside dans ma capacité de formulation et d'appropriation des différentes idées que je perçois ici et là et surtout dans mon incarnation de ces idées et dans le plaisir que j'éprouve à les vivre et à les partager. Dans ma pratique, le concept de fluidité est quotidien. Il in1plique une intégration identitaire du métier et des compétences requises. Il désigne également des qualités comportementales de souplesse, de capacité à connaître son modèle du monde pour ne pas se placer dans des con1porten1ents rigides sans pouvoir les n10tiver au regard d'objectifs poursuivis. Il conduit également à des capacités d'adaptation et de souplesse relationnelles. Pour certains, cette fluidité s'acquièli avec l'assurance de soi liée à la lnaturité, pour d'autres, il s'agit du résultat d'un travail actif, souvent de coaching, qui en accélère

l'acquisition. Il me paraît important de tenter de proposer au lecteur de ce livre une occasion de comportement fluide et d'en faire ainsi plus que son contenu. Aussi, j'encourage le lecteur à prendre conscience de son comportement durant la lecture et également de son rapport à l'objet livre. Ainsi, ce que j'ai écrit et que vous lisez peut avoir un effet totalement différent selon la façon dont vous vous cOlnporterez pour le recevoir. C'est votre compolie111ent associé à 1110n contenu qui provoqueront votre perception. En fait, le contenu intrinsèquement est sans valeur tant qu'il n'a pas été approprié, c'est à dire sans un C0111portement assez adapté. Prenons un exemple connu de tous: une savante caresse aura un effet totalen1ent différent selon que vous serez crispé, totale111ent détendu, voire endormi, ou assez tonique et participant. Aussi, mettez-vous en position d'attention, d'écoute active, détendu mais pas trop (tonique donc) et profitez! Pendant la lecture d'un livre, l'audition d'un cours ou d'une conférence, il est important de toujours être actif face à l'information. Être actif signifie ne pas recevoir simplement l'information, n1ais faire constan11nent des associations entre les connaissances nouvelles et ce que nous savons déjà sur le sujet, notre expérience personnelle, notre vécu. Il faut toujours n1ettre nos nouvelles acquisitions à la lUlnière de notre quotidien, de nos intérêts et de nos connaissances générales. Il en est de Inême que de la différence fondan1entale entre entendre, écouter et accueillir. N'hésitez pas à penser à vous au cours de la lecture, à vos idées et réactions sur ce que vous lisez; notez directement dans le livre, faites qu'il soit votre livre, ne le ménagez pas: ce qui est in1portant c'est son contenu, le reste n'est que du papier. Notre attitude pendant la lecture a souvent quelque chose de puéril: nous prenons un livre et nous le lisons d'un trait, d'un bout à l'autre. Ce n'est pas nous qui soumettons le livre à nos besoins, c'est en quelque sorte lui qui nous in1pose son rythn1e et son contenu. Nous oublions que bien qu'un livre nous pell11ette d'acquérir de nouvelles connaissances ou de nous enquérir de l'opinion de l'auteur sur un sujet en particulier, il de111eureavant 12

tout un outil qu'on utilise afin d'aller chercher certains renseignel11ents pertinents pour nos besoins personnels. Un livre ne doit pas nous mener docilement de la première à la dernière page. C'est lui qui doit nous livrer ce que nous désirons savoir. Pour y arriver, il faut lire de façon active, de façon intelligente. Ce comportement signe alors l'usage de l'objet et non pas son utilisation dans le cadre d'un systèn1e de valeurs sacralisé. Cet ouvrage propose donc un cheminement cOITespondant à une logique de dél11onstration conduisant à l'émergence de ce comportement indispensable au management n10deme pour résister aux différents mouvements de l'environnel11ent, à ses modes d'expression et à la façon de l'incarner et de l'enrichir. Le premier chapitre «Bouleversen1ents» insiste sur ce qui, aujourd'hui, semble être une évidence, c'est-à-dire les litllites du fonctionnement actuel des entreprises et les difficiles challenges des managers modernes. Dans «Oppositions », j'insiste sur les dichotol11ies souvent rencontrées dans les entreprises, les ouvrages, les conférences et, bien sûr, les paroles de patrons et de managers. Ces dichotomies limitent leur vision du monde et leur capacité d'action; elles conduisent souvent à des recherches de recettes sin1ples qui, passé l'effet de mode, sont décevantes. « Appropriations» rejoint diverses approches humanistes de l'entreprise en apportant quelques éclairages et prell1iers ll10yens de se rendre plus fluide. Le concept d'intégrance sera apporté ici pour insister sur la dill1ension d'appropriation intégratrice à l'identité. « Transfoll11ations» signe l'arrivée des COll1portements fluides, dans l'action et l'ancrage des expériences de fluidité réussies. Les l110dalités d'exercice sont ancrées dans le réel et un accent important est porté sur les actes qui font changer rapidement, Une réflexion sur le savoir et ses COll1posantes apportera un compléll1ent efficace. «Usages» pel111ettrad'illustrer le COll1porten1entfluide avec les objets et principalell1ent ceux issus des nouvelles technologies de l'infoll11ation et de la coml11unication (NTIC). L'appropriation 13

fluide conduit au-delà de l'utilisation des fonctionnalités, à un usage dans le métier au cœur du registre identitaire du l11anager, dans une vision du n10nde enrichie. La fluidité pel111etégalen1ent d'être conscient des besoins que les obj ets satisfont et de pas en être dupes. « Incarnation» conduit à aller au-delà de l'acquisition de la fluidité, à développer l'exemplarité, à réduire le stress, à se comporter en coach. L'incarnation permet de se situer dans les diverses représentations des acteurs d'une situation et d'y poursuivre ses objectifs en souplesse. L'incarnation ouvre sur les bénéfices importants des comportements fluides, 1110ins consommateurs d'énergie, moins lieux de résistances, ils réduisent considérablement le stress en permettant de clarifier les objectifs poursuivis et les modes com111unicationnels utilisés (et non pas en diminuant son Î111plicationce qui serait coûteux sur le plan de l'estime de soi). Les COlllpolielllents fluides conduisent alors le 111anager à être exen1plaire et à aider le développe111entde ses collaborateurs dans leur propre logique de système, qu'on appréhende et dans laquelle on rentre assez pour la faire évoluer. Cette partie apporte un éclairage sur des sujets comme la motivation ou le coaching. « Continuité» offre des réponses à la volonté d'accélérer sa conquête de la fluidité, aux possibilités d'être aidé par des personnes exten1es à nos systèmes. Elle pose les bases d'un autodéveloppement de sa propre fluidité. J'espère que cet ouvrage, que j'ai voulu couli, vous aidera dans votre évolution et que sa lecture vous appoliera des élé111ents appréciables.

14

Bouleversements

Ce concon1bre est alner ? Jette-le! Il Y a des ronces dans le chen1in ? Détoull1e-toi ! C'est tout ce qu'il faut. Ne dis pas à ce sujet: « Pourquoi ces choses là se trouvent-elles dans le n10nde ? » Marcus Aurelius dit Marc Aurèle Antoninus

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.