Manager une équipe à distance

De
Publié par

Le manager traditionnel est confronté aujourd'hui à de nouveaux modes de management lorsque son équipe est éclatée géographiquement, travaille avec les nouvelles technologies ou dans des projets transversaux. Manager à distance requiert de nouveaux modes d'organisation et de communication qui sont développés dans ce livre. L'auteur identifie les spécificités et les opportunités du management d'une équipe à distance et présente les 10 bonnes pratiques de ce pilotage particulier et les outils associés pour équilibrer: la présence physique du manager sur le terrain; l'usage approprié de la technologie pour mieux communiquer; une industrialisation de ses processus personnels pour optimiser son temps et gérer ses priorités.
Publié le : mercredi 14 octobre 2009
Lecture(s) : 51
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782100542550
Nombre de pages : 176
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Introduction
Vous venez d’être nommé manager (hîérarchîque ou de projet) d’une équîpe dîspersée, et c’est votre premîère expérîence de management à dîstance. Ce lîvre vous est destîné. Maîs avant de découvrîr les huît bonnes pratîques îssues de l’expérîence, îl convîent de précîser les dîférents types de contexte auxquels vous êtes susceptîble d’être conronté.
Dans la majorîté des cas, îl va s’agîr d’un poste d’encadrement de proes-sîonnels résîdant dans des lîeux géographîquement dîstants, qu’îl s’agîsse d’une entreprîse (de la PME à la grande entreprîse multînatîo-nale) ou d’une organîsatîon (publîque ou parapublîque). Le poste peut être de nature hîérarchîque (manager premîère ou deuxîème lîgne) ou onctîonnelle (che ou dîrecteur de projet).
Les proessîonnels peuvent exercer des métîers dîférents : acheteurs, audîteurs, commercîaux, contrôleurs de gestîon, înormatîcîens, îngé-nîeurs d’afaîres et technîcîens après vente, pour cîter les prîncîpaux. ïls peuvent être localîsés en France (dans des agences régîonales), en Europe (dans des bureaux de représentatîon ou dans des Ilîales) ou sur les cînq contînents (dans des Ilîales ou sur des chantîers).
ïl peut s’agîr aussî d’un poste onctîonnel, dont l’objectî est d’assurer la coordînatîon d’un des métîers cî-dessus, en partîculîer lorsque les repré-sentants de ce métîer sont rattachés hîérarchîquement au manager du sîte local pour des raîsons de proxîmîté.
Dans tous les cas, le collaborateur excentré peut être basé sur un sîte de l’entreprîse, sur le sîte d’un partenaîre quî l’héberge ou même chez luî (comme nombre de vîsîteurs médîcaux en France, par exemple).
ïl exîste évîdemment des cas partîculîers, comme celuî d’une entreprîse sîtuée sur deux sîtes (Lyon et Parîs par exemple), où le manager d’un
1
Manager une équîpe à dîstance
métîer donné (commercîal par exemple) va se partager à mî-temps entre les deux sîtes. Ou encore le cas d’une entreprîse dont la très grande majorîté des collaborateurs d’un métîer donné se trouve sur un sîte prîn-cîpal, avec seulement un ou deux collaborateurs excentrés. L’aspect management à dîstance est alors moîns crucîal.
Sur quelles bases le manager doît-îl s’appuyer pour bîen exercer son métîer dans ce type de contexte ? Quels sont les ondamentaux de tout management à dîstance ? Encore plus que dans une sîtuatîon de mana-gement de proxîmîté classîque, le manager doît construîre, développer et maîntenîr la conIance avec ses collaborateurs. Pour y parvenîr, îl doît rester présent sur le terraîn, savoîr îndustrîalîser ses processus person-nels pour être le plus eicace et dîsponîble possîble et matrîser la tech-nologîe, pour rester en permanence en contact avec chacun. Noshuit bonnes pratiquesen découlent : – Comprendre les besoîns et les attentes des collaborateurs éloîgnés. – Savoîr bâtîr la conIance et la maîntenîr, en restant équîtable. – DéInîr les règles du jeu dans le consensus et les aîre respecter. – S’adapter à une équîpe dîspersée, en prenant en compte chaque sîtuatîon. – ïntégrer les partîcularîsmes locaux et les cultures spécîIques. – Matrîser la relatîon électronîque, en tîrant le meîlleur partî de chaque technologîe. – ïndustrîalîser ses processus personnels de travaîl, pour travaîller vîte et bîen. – Renorcer la relatîon, à deux ou au groupe, en édérant l’équîpe autour d’un projet commun.
2
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.