En poche - Petit Lexique - Marketing 2015-2016

De
Publié par

250 mots clés du marketing
• Marketing stratégique (segmentation, ciblage…)
• Études de marché (panel, typologie…)
• Comportement du consommateur (dissonance cognitive, risque perçu…)
• Gestion de la relation client (fidélité, lifetime value…)
• Produit (cannibalisation, cycle de vie…)
• Services (servuction, yield management…)
• Marque (co-branding, logo…)
• Prix (écrémage, prix psychologique…)
• Communication (buzz, teasing…)
• Distribution (DN/DV, merchandising…)
• E-marketing (multicanal, réseaux sociaux…)
• Force de vente (argumentaire, SONCAS...)
Sébastien Soulez est maître de conférences à l’université Jean Moulin Lyon 3 et enseigne le marketing en licence à l’IUT Lyon 3 et en master à l’IAE Lyon 3.
Publié le : lundi 17 août 2015
Lecture(s) : 2
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782297052283
Nombre de pages : 50
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Présentation
La démarche marketing est fondamentale pour de nombreux acteurs, les entreprises bien sûr, mais aussi les associations, les organisations politiques, les organismes publics, les clubs sportifs… Tous ces acteurs se servent régulièrement de concepts de marketing qu’il importe de connaître, de comprendre et de maîtriser.
Ce « Petit lexique de marketing » a donc pour ambition de donner une définition à la fois synthétique et complète, qui prend sa source dans les publications scientifiques françaises et internationales les plus récentes en marketing. La définition des concepts fondamentaux du marketing figurant dans ce Lexique est empruntée au Zoom’s de Marketing publié par le même auteur chez le même éditeur. Cet ouvrage regroupe l’ensemble des termes et des expressions que doivent connaître les étudiants des filières de gestion comportant une épreuve de marketing et les managers amenés à travailler dans le domaine du marketing ou à côtoyer le marketing dans leur activité professionnelle. Ce Lexique aborde, au travers des définitions présentées, les différentes dimensions de l’activité marketing qui recoupent douze grandes thématiques : – le marketing stratégique ; – les études de marché ; – le comportement du consommateur et de l’acheteur ; – la gestion de la relation client ; – la politique de produit ; – le marketing des services ; – la gestion de la marque ; – la politique de prix ; – la politique de communication ; – la politique de distribution ; – le marketing digital ; – la gestion de la force de vente. Cet ouvrage est donc un outil de travail incontournable pour comprendre les termes et les expressions du marketing et de l’action commerciale.
Petit lexique Marketing
4
A
Accroche :en communication, une accroche est un élément court (texte, son, image) qui vise à attirer l’attention de la cible, qui détermine son intérêt et qui conditionne sa réceptivité. L’accroche est particulièrement déterminante en marketing direct, une bonne accroche facilitant l’ouverture de l’enveloppe et la lecture de la lettre du mailing. Achat d’impulsion :un achat d’impulsion est un achat imprévu décidé en magasin au contact d’une offre particulièrement attractive. Le marketing peut influencer l’achat d’impulsion notamment via le merchandising (disposition des produits en magasin, les bonbons près des caisses, par exemple) ou le packaging (pots de moutarde qui se transforment en verre, par exemple). Acheteur :l’acheteur est l’individu qui achète le produit. Il peut être unique ou multiple (dans le cas d’un achat d’entreprise, par exemple, ou lorsque l’ensemble de la famille participe à la décision d’achat). Le consommateur est l’individu qui consomme le produit. Sur les marchés d’entreprises, on parle plutôt d’utilisateur. L’acheteur n’est pas forcément le consommateur (ou utilisateur) du produit. C’est pourquoi le marketing doit être capable de toucher les deux types de cibles (par exemple les enfants, consommateurs de jouets et prescripteurs lors de l’achat, et les parents qui sont les acheteurs du jouet). Âge subjectif :l’âge subjectif, au contraire de l’âge réel, correspond à l’âge perçu d’un consommateur : un adolescent préférera souvent paraître plus vieux que son âge alors qu’une personne de plus de 50 ans se verra souvent bien plus jeune qu’elle ne l’est réellement. C’est une variable qui a une importance particulièrement dans l’étude du comportement du consommateur. Agencement du magasin :l’agencement du magasin correspond à l’allocation de l’espace disponible dans le magasin de sorte à optimiser les ventes et la rentabilité. Pour cela, il est nécessaire de trouver la disposition qui fera circuler le client dans le maximum de rayons. Il faut donc prendre deux types de décisions : – répartir l’espace disponible entre les catégories de produits ; – disposer les linéaires afin de maximiser la circulation des clients. AID :la méthode AID (Automatic Interaction Detector) permet de segmenter la population grâce à un arbre de classification. Contrairement aux méthodes descriptives, la méthode AID est explicative : les critères de segmentation sont choisis selon leur capacité à expliquer un comportement.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.