Microéconomie - 2e éd.

De
Publié par

Cet ouvrage propose un rappel des notions de base, les concepts fondamentaux et les mécanismes d'application indispensables à la réussite des examens en microéconomie. L'ensemble de la matière et des connaissances à acquérir est présenté de façon simple et concise en 24 fiches pédagogiques. Cette nouvelle édition tient compte des remarques suscitées par la premiére, et propose une approche plus complète des Biens Publics.

Publié le : mercredi 11 juin 2008
Lecture(s) : 104
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782100536252
Nombre de pages : 160
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Demande, offre, marché
I
Objectifs
1 FICHE
 Au cur de léconomie de marché, bien évidemment le marché, ses conditions de fonctionnement et déquilibre, son inefficience ou son efficience, etc. Aujourdhui, personne ne nie plus la suprématie du marché sur toute autre forme organisation nelle de léconomie depuis la fin, avec les résultats que lon connaît, de lexpé rience soviétique du modèle de centralisation et de planification impérative. Désormais, toutes les politiques économiques ont recours aux analyses de loffre et de la demande, aux conditions doptimisation lorsque léquilibre avec maximi sation fait défaut.  Lobjet de cette fiche est de préciser les conditions dexistence même du marché, à savoir la présence simultanée dune offre et dune demande. Cest pourquoi, lanalyse de la demande à partir de la fonction de demande (I), puis lanalyse de loffre à partir de la fonction doffre (II) précèdent tout naturellement celle de léquilibre (III).  Pour cela lanalyse graphique a été privilégiée, complétée lorsque cela était possible par une approche mathématique. La même démarche se retrouve dans les exercices dapplication.
II L’essentiel à savoir A. La demande
La demande dun bien est la relation existante, toutes choses égales par ailleurs, entre un prix et une quantité demandée, le prix étant celui du bien ou du service demandé. unod  La photocopie non autorisée est un délit. © D
F I C H E 1o f f r e , m a r c h é D e m a n d e ,
1
2
1. La fonction de demande
Elle est la formulation algébrique de la relation Quantité/Prix. On dira que :QD=QD(P). Cette fonction de demande exprime lensemble du coupleQ/P, dès linstant où il y a une variation de prix. Ce nest pas la consommation effective, mais bien davantage les intentions dachat qui sont privilégiées. À chaque prix correspond une intention dachat, une quantité demandée qui lui est propre. La liaisonQ/Pest négative : cest ce quexprime la fonction de demande, on dira que la fonction de demande est une fonction inverse du prix. Soit encoreP=P(QD) avec : d P <0 . d Q D Dans le cas général, la fonction de demande est présentée de façon linéaire, léquation de la droite qui est supposée la représenter étant de type :P=ab QD avec une représentation graphique (voir cidessous : graphique 1).
p
o
P=abQ D
Graphique 1
Q
Le fait de privilégier la relationQ/Pne veut pas dire que léconomiste ignore que dautres éléments interviennent dans la décision des consommateurs (revenu, prix des autres biens, goûts, etc.). Cela traduit seulement que ces autres éléments sont considé rés comme constants. Cest ce que signifie « toutes choses égales par ailleurs ».
2
.
Déplacement de la fonction de demande
Il y a déplacement de la fonction de demande si les éléments supposés constants (comme le revenu, les goûts, les prix des autres biens, substituables, complémentaires ou non) se modifient.
M i c r o é c o n o m i e
Exemple :
Si le revenu du consommateur augmente, la fonction de deman de se déplace en sens inverse de celui où le revenu baisse (voir graphique 2 cicontre).QD1, le revenu baisseQD2, le revenu aug mente.
B. L’offre
p
o
QD 2
QD
Graphique 2
QD 1
Q
Loffre dun bien se définit comme la relation existante, toutes choses égales par ailleurs, entre les quantités offertes sur le marché et les prix de marché observés.
1. La fonction d’offre
La relation existante entre le prix et la quantité offerte est une relation positive. À lévi dence, plus le prix du marché est élevé, plus il est rentable de produire, donc plus loffre augmente. On écrira donc :
QO=QO(P)QO=Quantité offerteP=Prix du bien offert d P La fonction est doncP=P(QO)est > 0.mais cette fois d QO Comme pour la fonction de demande, la fonction doffre est dans le cas général linéai re, léquation de la droite étant supposée la représenter étant de type :
P=a+b QO
P
o
2. Le déplacement de la fonction d’offre
Graphique 3
Q o
Q
Même raison ement qu pour la fonction de demande, la fonction doffre se déplace unod  La photocopienon autoriséeest un délit. si lun des facteurs contenus dans « toutes choses égales ou par ailleurs » varie. © D
F I C H E 1 D e m a n d e , o f f r e , m a r c h é
1
3
4
Cela pourra être une modification technolo gique ou une évolution des coûts de pro duction. Le déplacement de la fonction doffre peut être graphiquement représenté (graphique 4). Elle se déplace vers la droite (QO1)si les coûts de production baissent. À linverse, elle se déplace vers la gauche, si les coûts de production augmentent(QO) 2
C. Le marché
P
o
Graphique 4
Q o 2
Q o
Q o 1
Q
Le marché dun bien, ou dun service, est le lieu de rencontre dune demande, ou dune offre, aboutissant à un prix et à une quantité offerte déquilibre.
1. Représentation graphique de l’équilibre du marché
Le marché est dit en équilibre lorsque P Offre = Demande. Ce qui signifie quauo Q prix déquilibre,PE, loffreur na pas inté PE rêt à produire plus car lacheteur ne suivraE pas. De même, si le prix du marché était inférieur ou supérieur à ce prix, on se Q retrouverait alors dans une situation de sousD ou de surproduction. o Q EQ On aura alorsQD=QO, ce qui peut sin Graphique 5 terpréter de la façon suivante : pour un prix PE, les quantités offertes sont égales aux quantités demandées. Pour un prix supérieur àPE, les débouchés sont insuffisants. Pour un prix inférieur àPE, la production est insuffisante (graphique 5).
2. La prise en compte du temps : le cobweb
Dans certains cas, loffre proposée en périodetne dépend pas du prix ent, mais du prix ent1. Cela concerne plus particulièrement loffre de produits dont le cycle de production est de quelques mois, voire un an. Entre le moment où on décide de pro duire et le moment où le produit est proposé au marché, les prix peuvent varier. Loffre est bienQmais elle a été décidée par rapport à un prix ent1(Pt1). Il faut alors t comparer le prix ent1 à celui observé sur le marché ent(Px). Le graphique ciaprès précise les conditions de fonctionnement et déquilibre de ce marché particulier, qui sapplique par exemple à la production porcine.
M i c r o é c o n o m i e
P
P t 1 P t+ 1
P E
P t
Q O f
Q DE Q 3 Q E O Q Q Q1 2 Graphique 6 En périodet, loffre estQ1, elle a été proposée en tenant compte du prix en t1(Pt1), alors que le marché en «t» indique un prixPtinférieur à celui en t1(Pt1). À partir de ce constat, loffre se réduit àQ2, ce qui provoque une hausse de prix par rapport àPt, soitPt+1. Cette hausse de prix entraîne de nouveau une augmentation de la production par rap port àQ2, soitQ3, etc. Le mouvement se continue jusquau moment où on parvient à un point déquilibre enPE. Cette convergence est possible parce que la pente de la fonction doffre est supérieure à la pente de la fonction de demande. Cette convergen ce vers léquilibre évoque une toile daraignée doù le nom de cobweb, ou encore modèle arachnéen (graphique 6).
Application
É n o n c é 1 Soit une entreprise produisant un bienX, la fonction doffre de lentreprise est : Q=3P O Et la fonction de demande est :QD=81P
F I C H E 1e m a n d e , o f f r e , m a r c h é D
1
5
6
1.Établir sur deux graphiques séparés la fonction doffre et la fonction de demande. 2.Déterminer les conditions déquilibre de ce marché graphiquement et algébrique ment. 3.Le prix de marché augmente dun tiers « Que se passetil ? » Quelles sont les nou velles conditions déquilibre du marché ? 4.On suppose maintenant que le pouvoir dachat du consommateur augmente, entraînant une augmentation de la production de 19. Interpréter les conséquences de cette augmentation du pouvoir dachat et déterminer les nouvelles conditions déquilibre du marché. S o l u t i o n 1
1. Fonction de demande
QD=816P
siP=0
siQ=0
Q=81 81 P= =13,5 6
Fonction d’offre
14 12 10 8 6 4 2
P
0
P
13,5
Q= 81  6P D
81
10 20 30 40 50 60 70 80 90Q Graphique 7
Q= 3P QO=3PO 14 12 P=0Q=010 E(Q= 27, P= 9) 8 6 P=10Q=30 4 2 2.Algébriquement, on peut obtenir les conditions déquilibre en égalisant 01020304070 80 9050 60 Q Demande et Offre soit : Graphique 8 QD=QO=816P=3P, soit encore :9P=81etP=9, pour une quantité offer te et consommée deQ=3×9=27. Graphiquement, voir cidessus, léquilibre est obtenu à partir de lintersection des fonc tions de demande et des fonctions doffre (E). 3.Le prix du bien offert sur le marché passe donc de 9 à 12. On se déplace toujours sur la courbe de demande pour aller enE, un nouvel équilibre est atteint avecQ=9et Q=12(graphique 9 page suivante).
M i c r o é c o n o m i e
13,5
9
P
0
Q o
E'(Q= 9,P= 12) E(Q= 27,P= 9)
9
27
45
Graphique 9
D
81
D' 100Q
4.Le pouvoir dachat augmente, entraînant une augmentation de la production de 19 par rapport àEet atteignant 100 (81+19). On se situe donc sur une nouvelle droite de demandeD, parallèle àD, ce qui conduit bien à une quantité demandée de 46 (passant de 27 à 27 + 19 = 46).
É n o n c é 2
Dans le cas de la production cyclique du porc, on constate que la pente de la fonc tion doffre est inférieure à celle de la fonction de demande et que la production, en 2004, a évolué à partir du prix moyen du porc observé sur le marché en 2003. 1.Représenter graphiquement les conditions déquilibre ou de déséquilibre de ce marché. 2.Quelles conclusions pouvezvous en tirer ?
1.Voir graphique ciaprès.
S o l u t i o n 2
2.Le cobweb nest pas nécessairement un modèle déquilibre. Tout dépend de la pente de la fonction doffre et de la pente de la fonction de demande. Dans lexemple du porc, les prix oscillent, avec une ampleur croissante, passant de P à P (mouvement à la 2003 2004 baisse), pour rebondir vigoureusement de P à P (mouvement à la hausse). Le 2004 2005 même mouvement est observé sur lévolution des quantités. Le marché est constamment en déséquilibre. unod  La photocopie non autorisée est un délit. © D
F I C H E 1o f f r e , e m a n d e ,  D m a r c h é
1
7
8
P
2005
2003
2004
M i c r o é c o n o m i e
0
Q 2004
Graphique 10
Q2005
Q
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.