OSER PRENDRE LA PAROLE

De
Publié par

L'art de parler en public est un acquis pas un don. Persuader, convaincre, enthousiasmer, galvaniser son public est possible pour chacun d'entre nous ! Résolument pratique, cet ouvrage enseigne de manière concrète et facile quels moyens mettre en oeuvre pour acquérir l'art de l'éloquence. Il propose une méthode éprouvée accompagnée d'exercices simples qui permettent de progresser rapidement, de gagner en aisance et en assurance quels que soient vos sujets ou publics.
Publié le : vendredi 12 juin 2015
Lecture(s) : 7
Tags :
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
EAN13 : 9782759028832
Nombre de pages : 128
Prix de location à la page : 0,0050€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
EFFICACITÉ PROFESSIONNELLE
OSER PRENDRE LA PAROLE ET DEVENIR UN ORATEUR
Angelo ARANCIO
AVANTPROPOS
INTRODUCTION
1. L’inné/l’acquis
2. Le discours L’objectif est le point essentiel du discours La clarté La brièveté La convenance L’éclat L’adaptation 3. L’actio
4. Le jugement Show and tell L’auto-jugement L’anticipation Le miroir La caméra 5. Le trac Un état normal Un stress ponctuel Le trac moteur La répétition Témoignage
3
SOMMAIRE
9
13
15 19 19 20 22 22 23 23 26 31 31 32 33 35 36 39 40 41 41 42 45
6. La respiration Attention danger La respiration abdominale Exercice pratique La gestion du souffle Exercice pratique 7. La voix Le médium Exercice pratique Les résonateurs Le volume Témoignage 8. La diction L’articulation Exercice pratique La prosodie Témoignage 9. L’adresse Le regard La bulle Le destinataire 10. La mémoire Le par coeur L’improvisation Le discours mécanique Une économie de temps Le naturel À brèves échéances La lecture Témoignage 11. Les émotions Définition L’intonation L’intention Le ridicule La conviction
4
46 47 48 49 51 51 54 55 57 58 59 61 63 64 65 69 72 74 75 76 77 81 81 82 83 85 87 89 90 91 94 95 97 97 99 100
Le sérieux Le cabotinage Les avantages L’humain Témoignage 12. Le corps dans l’espace/la présence S’approprier l’espace L’effet loupe La mobilité Disparaître Les bras La marche en crabe La préparation Le non-verbal
CONCLUSION
5
103 103 104 104 107 109 110 111 112 112 113 114 115 116
119
« Ne soyez pas non plus trop apprivoisé ; mais que votre propre discernement soit votre guide ! Mettez l’action d’accord avec la parole, la parole d’accord avec l’action, en vous appliquant spécia-lement à ne jamais violer la nature ; car toute exagération s’écarte du but du théâtre qui, dès l’origine comme aujourd’hui, a eu et a encore pour objet d’être le miroir de la nature, de montrer à la vertu ses propres traits, à l’infamie sa propre image, et au temps même sa forme et ses traits dans la personnification du passé. Maintenant, si l’expression est exagérée ou affaiblie, elle aura beau faire rire l’igno-rant, elle blessera à coup sûr l’homme judicieux dont la critique a, vous devez en convenir, plus de poids que celle d’une salle entière. Oh ! j’ai vu jouer des acteurs, j’en ai entendu louer hautement, pour ne pas dire sacrilègement, qui n’avaient ni l’accent, ni la tournure d’un chrétien, d’un païen, d’un homme ! Ils s’enflaient et hurlaient de telle façon que je les ai toujours crus enfantés par des journaliers de la nature qui, voulant faire des hommes, les avaient manqués et avaient produit une abominable contrefaçon de l’humanité. »
William Shakespeare,Hamlet.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Comment travailler ensemble

de editions-d-organisation

Prendre des notes

de editions-eyrolles

suivant