Parler emploi, parler métier sur le littoral

De
Publié par

Cette étude porte sur l'évolution des activités sur le littoral de la région PACA, spécifiquement en ce qui concerne les métiers et les emplois directement touchés par la loi Littoral de 1986. Partant de l'importance du développement durable dans cette évolution, l'auteur porte une attention particulière aux aspects environnementaux et économiques. Des concepts nouveaux, "hypothèse d'emploi" et "espace de mobilité" servent de base à la confrontation des points de vue d'acteurs différents.
Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 25
EAN13 : 9782296984561
Nombre de pages : 126
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
QQuestions    cnoetpmroiaensRLPA EEROLPMP ,IELRAÉM RSUR TIERITTOLE LARLAPLRREE zARLER MÉMPLOI, PL ELOTTIREIT RUStu é adeLCRAteetm te ted rubp uonce videen étre  sed noitulovéller sus tévitiacigérP noevor-ecnit lratodel a  l,rs épicqeuemtnAlpes-Côte dAzu sel enr sreitém qcen  eceon cuietemriceuohctnt es eet lis dmploe  ortt dalol aiL ip sél ra du déveportanceedl i-maPtrna tvo éteet cnsdae lbarud tnemeppolttenne ate u poretruluano ,ulitemnnrovi eutaenmonocé t seuqi partionlièrticu sa eua sneeptcde plem »oit  ese «ecap ed ibomes concepts nouvaeu , «hophtsèp sed noitatnora due vdes ntoine tesvr»  ,ilét conà laase de bt s sepme siolpnsdaeu ludéts iéiéertntcuesrd thode des La ménu euo rs enala lodansge puvrau tse  eésilitminadr e quaç lse tparphéne littoral provencnocatrenoiteL éaprbllaà e e uns enoguedialles ne tnasiogrles qudun ei saue agsap el emmoc édplômé delogue di nspcyohoye tsu inlala BeuctArsseuqad  ertigol natencelAg de lmeuo relp oianecir dispu, oiplemsinagrod ruetrsité d luniveorevcn.eiA-xneP-nscolleinc An ieoisslennp reeforuoq ev satitauilsur ves ploilem sel te  sreitémif dnsdas ntrefé sddécutaoi neprmanente, il a pitraépicd à é sedetuqus tiantitasra à larottil dun éeanrrtedimé----  e.eill tseoua.éti l a divctctserseusnitut t tedl présidenurdhui LII-LOMP.iALORTT-RELRAP_E-REITEM:26  22
Alain BLAYO
Questions contemporaines
Le cas du littoral provençal
  21dn d1/ 2/090    ntcopoeminra ,uQitse snoEMPORAINES_BLAYOseUQSEITNO-SOCTN
 
   
  
PARLER EMPLOI, PARLER MÉTIER SUR LE LITTORAL   
     
                               © LHarmattan, 2012 5-7, rue de lÉcole-polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-00544-7 EAN : 9782336005447
Alain BLAYO
    PARLER EMPLOI, PARLER MÉTIER SUR LE LITTORAL Le cas du littoral provençal           
 
Questions contemporaines Collection dirigée par B. Péquignot et D. Rolland Chômage, exclusion, globalisation Jamais les « questions contemporaines » nont été aussi nombreuses et aussi complexes à appréhender. Le pari de la collection « Questions Contemporaines » est doffrir un espace de réflexion et de débat à tous ceux, chercheurs, militants ou praticiens, qui osent penser autrement, exprimer des idées neuves et ouvrir de nouvelles pistes à la réflexion collective. Derniers ouvrages parus Christophe du PAYRAT,Pourquoi avoir fait de Mayotte le 101edépartement français ?,2012. Jean-Michel VINCENT,Linvention de la maîtrise duvre urbaine.De la ville nouvelle aux ateliers, 2012. Simon DOLAN, Martine GUIDONI, Succès et valeurs. Les valeurs pour un mieux-être professionnel et personnel, 2012 François-Gabriel ROUSSEL,Les mondes virtuels. Panorama et perspectives, 2012. Rémi RAHERLa signature en politique. Entre attribut du, pouvoir et contrainte matérielle, 2012. Henri MALOSSE et Laure LIMOUSIN,La construction européenne. Histoires et avenir dune Europe des peuples, 2012. Rémi GUILLET,Propositions pour une économie équitable, 2012. Thorsten BOTZ-BORNSTEIN,La Chine contre lAmérique, Culture sans civilisation contre civilisation sans culture ?, 2012. Mireille GIRAUD,Être et vivre seule le harcèlement : quotidien, 2012. Patrick PILLON (dir.),La faim par le marché, Aspects sénégalais de la mondialisation, 2012. Kilien STENGEL,Une cantine peut-elle être pédagogique ? La place de la transmission dans la restauration scolaire, 2012.
Sommaire
INTRODUCTION ......................................................................7 METHODE, CONTEXTE, ET MOTS-CLES..........................11 Ressource.....................................................................15Activité ........................................................................23 Métier...........................................................................27Mobilité ......................................................................29 LE LITTORAL DE PROVENCE ALPES COTE-D'AZUR ...31 Le contexte ..................................................................31 Les entreprises .............................................................34 Ladministration et les collectivités territoriales .........36Les communes .............................................................39 Les associations ...........................................................42 CARACTERISTIQUES PARTICULIERES DES ACTIVITES ...................................................................45 Tradition ......................................................................45 Passion .........................................................................47 Polyvalence..................................................................49Scientifisation et anti-industrialisation ........................50 HYPOTHESE D'EMPLOI ......................................................53 Accès, évolution interne, évolution vers d'autres emplois........................................................................62 Confrontation avec les activités traditionnelles ..........66 Parenthèse statistique..................................................70 La pêche, l'aquaculture, et le mareyage ......................72 PROBLEMATIQUES ENVIRONNEMENTALES................77 Plages d'activités et démarches ...................................79 Les ports de plaisance et les industries nautiques.......83 LE TOURISME ET LA PLONGEE SPORTIVE ...................89
5 
CONCLUSION .......................................................................97 ANNEXES .............................................................................103 LES ÉCOLES DE LA MARINE MARCHANDE .................105 BIBLIOGRAPHIE .................................................................109
6 
I N T R O D U C T I O N
L'approche des paysages utilise une notion habituelle aux architectes :le génie du lieu soit l'usage auquel on Quelque. « destine un espace, on peut admettre que l'ensemble des caractères de ce lieu induise, à la fois, une perception et un usage. Il faut tenir compte de cette simultanéité dans les actions qui vont y être proposées. Tout se passe alors dans le cadre d'une rencontre : personne / espace. La notion de paysage, en particulier, va se définir à mi-parcours de la quête de l'individu et de la proposition de l'espace, héritier des multiples usages des utilisateurs passés et présents, et des formes qui s'en déduisent aujourd'hui. Il est plus juste de parler de rencontre du paysage que de lecture, car il y a de multiples propositions simultanées, et non un document écrit, passif. »1Le littoral méditerranéen est un paysage : c'est ce que veulent prouver les considérations actuelles portant sur la protection de l'environnement. Le temps est révolu où l'activité humaine pouvait laisser des traces négligées. Elle est, à présent, trop dense pour ne pas prendre en compte le site dans lequel elle s'exerce. « Le littoral est une entité géographique qui appelle une politique spécifique d'aménagement, de protection et de mise en valeur. »2Dans ce paysage évoluent plusieurs types d'acteurs (professionnels, institutions, politiques...) développant chacun une logique précise, en fonction de valeurs définies, pour obtenir des résultats quantifiables, si ce n'est, valorisables.La description des rôles professionnels fait l'objet d'ouvrages régulièrement remis à jour, répertoires plus ou moins étendus. Ainsi, le guide3La mer en 70 métiersdresse un inventaire des contenus, niveaux et lieux de formation pour
                                                             1C. BENOIS,La gestion des paysages. Notes de cours. 2Loi n°86-2 du 3 janvier1986. 3A. SABATIER, Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d'Azur. Service Mer 1996.
7 
chaque métier, comme pourrait le faire un Répertoire opérationnel des métiers et des emplois (ROME), dédié au littoral méditerranéen. Une logique d'acteur sadapte au fil du temps. Les découvertes technologiques, la pression de nouvelles préoccupations ou encore les récentes sensibilités collectives infléchissent les activités traditionnelles ou génèrent de nouvelles activités - voire de nouveaux métiers. Par ailleurs, l'ensemble de ces logiques n'est pas dense, c'est-à-dire qu'il ne satisfait pas la totalité des besoins ou des aspirations. Le responsable régional du Conservatoire du littoral fait ainsi ce constat : « Il y a sans doute du travail. Je ne sais pas s'il y a des emplois, mais il y a du travail à faire ». Enfin, une logique d'acteur est singulière, dans la mesure où chaque acteur est auteur de son propre rôle. La logique de l'activité finalisée n'est pas applicable, d'une manière générale, au devenir professionnel,4et nous rejoignons Bernard Perret lorsqu'il dit : « L'activité humaine tend à se spécialiser dans ce qui fait sa spécificité [...] : - la créativité [...] - la prise en charge de l'incertitude [...] - la capacité d'entrer en relation, en communication et en sympathie avec ses semblables, de comprendre et de prendre en charge leurs besoins [...] ».5Ce dernier point est le plus difficile à gérer, en termes d'analyse de l'emploi, parce qu'en matière de protection de l'environnement, préoccupation que nous avons pris pour cible, « on se heurte actuellement à une absence de nomenclature pour repérer et comptabiliser les emplois de ce type »6. Pour répondre à la singularité du devenir professionnel, à laquelle le conseiller d'orientation, l'enseignant ou l'élu sont confrontés, nous proposons une démarche d'exploration de quelques voies nouvelles qui s'ouvrent, suite à l'évolution des logiques d'acteurs.                                                              4Voir E.MORIN,La méthode. Volume I. 5D. MEDA,Le travail,Alto Aubier, Paris 1995. 6ARPE Provence-Alpes-Côte d'Azur,Environnement et emploin°9, 1995.
8 
Il ne s'agit évidemment pas d'une démarche prédictive, mais de la description d'hypothèses à soumettre à l'épreuve du jugement des acteurs que l'on rencontre dans le paysage choisi, pour en contrôler la cohérence et la consistance. Nous pourrons alors parler d'hypothèses d'emploi, dont nous vérifierons la validité. Nous ne proposons pas un nouveau catalogue, mais une méthode d'élaboration d'une base de concertation. Appliquée à la protection de l'environnement, notre démarche suppose deux à priori : - celui d'une réelle éthique de la qualité de l'environnement, plus ou moins manifestée, mais toujours réelle. Or, « la plupart des acteurs sont optimistes pour l'avenir et croient à la création 7 de nouveaux métiers ». « Si, à l'heure actuelle, l'environnement ne crée pas encore un volume important d'emplois, il est probable que les années à venir verront se développer les besoins ».8- celui de la prise de conscience des dangers d'une exploitation intensive non maîtrisée des ressources, et d'un impact économique effectif dans différents secteurs professionnels tels que le tourisme, les industries nautiques, etc. Pour réussir à réaliser un objectif de ce type, plusieurs stratégies ont été mises en uvre : - une recherche pragmatique, à travers des expérimentations directes d'emplois verts, auprès de jeunes en Nouveaux Services. - une recherche plus distanciée, de maintien de fonctions traditionnelles, "gardes champêtres", "éco-cantonniers"... Nous proposons quelque chose de plus technique que les deux approches précédentes, basé sur une approche dérivée de la gestion prévisionnelle de l'emploi. Nous demandons l'indulgence de tous : notre ambition n'est pas d'établir une vérité, mais d'engager la discussion.                                                              7Delphine Lonfat et Christine Traby,Etude sur les métiers liés à l'environnement marin et littoral, DESS IRH Université de Nice 1995. 8L'environnement. Emplois et formationsONISEP Claire Titeux et coll. 1990.
9 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.