Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 23,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Partagez cette publication

Du même publieur

Julie Guicheteau Louise Millette
PROJETS EFFICACES POUR UNE MOBI LITÉ DURABLE Facteurs de succès
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Julie Guicheteau Louise Millette
ProjetsefficacesPourunemobilitédurable
Facteursdesuccès
Projets efficaces pour une mobilité durable – Facteurs de succès Julie Guicheteau et Louise Millette
Coordination éditoriale : Luce Venne-Forcione Révision et correction dépreuves : Nicole Blanchette Mise en pages : Danielle Motard Couverture : Cyclone Design Communications
Pour connaître nos distributeurs et nos points de vente, veuillez consulter notre site Web à ladresse suivante : www.pressespoly.ca Courriel des Presses internationales Polytechnique : pip@polymtl.ca
Nous reconnaissons laide financière du gouvernement du Canada par lentremise du Fonds du livre du Canada pour nos activités dédition.
Gouvernement du Québec – Programme de crédit dimpôt pour lédition de livres – Gestion SODEC.
Tous droits réservés © Presses internationales Polytechnique, 2012
On ne peut reproduire ni diffuser aucune partie du présent ouvrage, sous quelque forme ou par quelque procédé que ce soit, sans avoir obtenu au préalable lautorisation de léditeur.
e Dépôt légal : 4 trimestre 2012 ISBN 978-2-553-01632-5 (version imprimée) ISBN 978-2-553-01654-7 (version numérique)
Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada
Imprimé au Canada
Extrait de la publication
À Luis, mon automobiliste préféré. J. G.
Aux étudiants, qui vont changer le monde. L. M.
Extrait de la publication
Préface
Le choix d’un mode de transport est certainement une initiative indivi-duelle, mais il est aussi fortement influencé par une mosaïque de facteurs tels que l’environnement social, la capacité financière, les caractéris-tiques du cadre bâti, la composition des ménages, le lieu de résidence et de travail ainsi que les infrastructures offertes. En somme, ce choix peut être aussi complexe que la ville dans laquelle il s’inscrit.
La Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal que je préside s’intéresse de longue date aux questions de l’environnement, du déve-loppement durable et des transports. Cette préoccupation est bien illustrée par l’intitulé de l’un des axes du plan quinquennal de la CRÉ, L’environnement : l’urgence d’agir, où les enjeux des changements clima-tiques et de la biodiversité sont priorisés. Chantier colossal que la mobilité durable, car il s’agit bien de réinventer la ville. L’enjeu est complexe et le changement du paradigme urbain qui s’amorce nous occupera pendant de longues années. Créer l’écocité de e demain est l’un de nos principaux défis duXXIsiècle. Afin de prendre les bonnes décisions, nous nous devons de bien évaluer les options qui s’offrent à nous. C’est pourquoi la CRÉ de Montréal est très heureuse d’avoir contribué à la confection de cet ouvrage qui constitue un précieux outil pour
VI
Pr éface
enrichir la réflexion des acteurs du domaine du transport, en abor-dant la question par le prisme de la mobilité durable. Contrairement au transportdurable, qui préconise une approche par système (les moyens, les infrastructures), lamobilitédurableexamine la problématique des déplacements sous l’angle des personnes. Ce livre a l’avantage de pro-poser des solutions plus proches des principaux intéressés, les citoyens, avec en prime une amélioration de leur qualité de vie.
Au cours des soixante dernières années, les villes se sont développées autour de l’automobile. Il semble tout naturel que, par leur expertise et leur pragmatisme, des ingénieures puissent contribuer à éclairer élus et citoyens dans la grande entreprise de réinvention urbaine qui s’avère incontournable de nos jours, d’où la grande pertinence deProjets effi-caces pour une mobilité durable – Facteurs de succès, œuvre d’envergure issue de l’École Polytechnique de Montréal.
Je reconnais dans le travail de madame Julie Guicheteau, qui a su mener ce projet à terme avec professionnalisme, les signes d’une relève tout à fait prometteuse. Je salue également la qualité du travail effectué par madame Louise Millette, dans sa supervision de la présente étude, qui est à l’image des travaux qu’elle a réalisés pendant plusieurs années à titre de membre du conseil d’administration de la CRÉ et de présidente de ses comités Environnement et développement durable et Paysages urbains.
À Montréal et dans bien d’autres villes, je suis convaincue que le livre de mesdames Guicheteau et Millette sera une source incontournable d’inspiration pour les différents intervenants dans la recherche des bons choix en matière de transport : des choix durables, bénéfiques pour les citoyens et leurs familles.
Manon Barbe
Manon Barbe est présidente de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal, mairesse de l’arron-dissement de LaSalle et membre du Comité exécutif de la Ville de Montréal, où elle a notamment eu la responsabilité du transport. À titre de présidente de la Commission permanente du conseil municipal de la Ville de Montréal sur la mise en valeur du territoire, l’aménagement urbain et le transport collectif, elle a mené à bien les consultations publiques qui ont conduit à l’adoption du Plan de transport de Montréal.
Extrait de la publication
noticesbiograPhiques
Julie Guicheteau, ing., M. Ing. Après l’obtention d’un baccalauréat en génie physique à l’École Poly-technique de Montréal en 2006, Julie Guicheteau s’inscrit à la maîtrise en génie civil, spécialité environnement, toujours à Polytechnique. Sou-tenant l’idée selon laquelle la mise en œuvre du développement durable a pour but d’améliorer la qualité de vie, tant pour ses contemporains que pour les générations futures, elle souhaite travailler à l’implantation de pratiques plus durables. Son projet de recherche, qu’elle définit avec sa directrice d’étude, Louise Millette, consiste à déterminer les facteurs de succès des projets de mobilité durable. Elle reçoit pour ce travail la première bourse Laure Waridel (2008), donnée par Équiterre et la Caisse d’économie solidaire Desjardins, ainsi que le prix Hervé-Aubin 2009, remis par la Fondation des ingénieurs municipaux du Québec. En 2009, elle est également finaliste au concours de vulgarisation scien-tifique Lab-oratoire public de l’AÉLIÉS (Association des étudiantes et étudiants de Laval inscrits aux études supérieures) dans le cadre duquel elle présente son projet au grand public. De 2010 à 2012, Julie Guicheteau travaille comme analyste en environnement à la Société de transport de Montréal. Aujourd’hui, elle est ingénieure à la Direction de l’environ-nement de la Ville de Montréal. Elle est aussi vice-présidente du conseil
VIII
notice sbiogr a Ph iqu e s
d’administration de Mobiligo, un centre de gestion des déplacements dont la mission est de promouvoir, de développer et d’offrir des mesures de transport alternatif à l’automobile en solo afin de faciliter les dépla-cements sur son territoire.
Louise Millette, ing., Ph. D., M. Sc. A. Depuis 2002, Louise Millette occupe le poste de directrice du départe-ment des génies civil, géologique et des mines de l’École Polytechnique de Montréal, ce qui en fait la première femme à diriger un départe-ment dans cet établissement. Diplômée au baccalauréat en génie civil de Polytechnique en 1982, elle obtient une maîtrise en sciences appliquées à la University of British Columbia en 1986 et un doctorat en génie civil à Polytechnique en 1992. Spécialisée en gestion de l’environnement, elle œuvre chez Bell Canada pendant 12 ans avant de joindre les rangs de Polytechnique. Active sur la scène municipale, elle demeure longtemps engagée au sein de la Conférence régionale des élus de Montréal. Elle participe alors à la mise en œuvre duPremier plan stratégique de déve-loppement durable de la collectivité montréalaiseen tant que membre fondateur et continue aujourd’hui sa collaboration. Elle est membre de plusieurs conseils d’administration, dont ceux du Centre d’exper-tise de Montréal en réhabilitation des sites, d’Écotech Québec et du Centre d’expertise et de recherche en infrastructures urbaines. LouiseMillette siège également au Conseil supérieur de l’éducation du Québec, dont elle préside la Commission de l’enseignement et de la recherche universitaires.
Extrait de la publication
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin