//img.uscri.be/pth/13b1a9a455fc3659a49505703962f8b9636b7b3f
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Rendre l'entreprise compétente en Côte d'Ivoire

De
186 pages
Le manager remplit trois rôles complémentaires et interdépendants: un rôle interpersonnel, un rôle informationnel et un rôle décisionnel. Le management stratégique vise à donner les moyens de survie et de développement à l'entreprise dans un environnement de concurrence. Cet ouvrage permet la re-découverte des théories de management et l'utilisation de connaissances, savoir-faire, savoir-être liés à l'entreprise. La compétitivité semble être conditionnée par une multitude de facteurs ou déterminants aussi bien nationaux qu'internationaux.
Voir plus Voir moins
KacouGOA
RENDRE L’ENTREPRISE COMPÉTENTE EN CÔTE D’IVOIRE Quel management ?
EN CÔTE D’IVOIRE
Rendre l'entreprise compétente en Côte d'Ivoire Quel management ?
Kacou GOARENDRE L'ENTREPRISE COMPETENTEENCOTE D'IVOIREQuel management ? L’Harmattan
Déjà paru, chez le même éditeur : La communication de crise au port autonome d’Abidjan, juin 2013© L’Harmattan, 20165-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07174-9 EAN : 9782343071749
INTRODUCTION La communication est inhérente à tout groupement humain, relativement à son fonctionnement, aux relations et aux activités. Il est donc important pour tout manager de l’incorporer de façon ostensible dans le fonctionnementde son organisation. Selon les théoriciens de la 1 communication de l’École de Paolo Alto , on ne peut ne pas communiquer. Pour eux, « tout comportement à une 2 valeur communicative, y compris le silence » . En plus, disent-ils, la communication existe dans le processus relationnel et interrelationnel des structures humaines. Enfin, les chercheurs du « Mental Research Institut » désignent les troubles psychologiques comme facteurs de perturbation de la communication. Dans cette veine, toute entreprise doit pouvoir penser à la régulation de son système de communication, en créant un poste ou une fonction de communication. Cette éventualité n’est pas toujours d’actualité dans plusieursorganisations africaines, et surtout ivoiriennes. Certains managers accordent peu d’importance aux vertus de la communication dans l’essor desdites organisations. Pourtant, ces structures sont souvent confrontées à des crises dues à l’absence de gestion de la communication interne et externe. Il est aussi évident que la crise 1 L'École de Palo Altoest un courant de pensée et de recherche ayant pris le nom de la ville de Palo Alto en Californie, à partir du début des années 1950. On le cite en psychologie et psycho-sociologie ainsi qu'en sciences de l'information et de la communication. Ce courant est notamment à l'origine de la thérapie familiale et de la thérapie brève. Parmi ses principaux fondateurs on trouve Gregory Bateson, Donald D. Jackson, John Weakland, Jay Haley, Richard Fisch, William Fry et Paul Watzlawick 2  WATZLAWICK P.et al., Une logique de la communication, Paris, Seuil, 1972. 7
sociopolitiquenationale reste un factotum de l’urgence de la communication dans le management organisationnel des institutions ivoiriennes, publiques et privées, économiques, sociales et militaires. L’administration des travailleurs est particulière depuis les printemps 70. Elle ambitionned’intégrer les ouvriers dans une organisation dulcifiée. Dans ce bouleversement, la communication interne est devenue primordiale. La communication a mis fin à la pensée contestatrice de l’antagonisme des classes.Arrivée à une phase charnière de son évolution en matière de communication interne, l’entreprise prend conscience du rôle que peut jouer le management dans ce domaine. La communication devient un relais stratégique pour conformer les salariés et assurer leur mobilisation non conflictuelle. Cependant, la détermination d’encourager cette forme de communication a engendré souvent des déceptions face à la réalité. Elles s’expliquent par le fait que, imprégné des formalismes de la communication média, le groupe spécule encore trop sur la communication interne en unique limited’outils, ne voyant dans le manager qu’un vecteur de communication subsidiaire.Il s’agit derappeler que derrière ce vecteur se cache une entité bien plus complexe, un acteur. Les groupes de la nouvelle économie dessinent entre imaginaire et idéal collectif un monde apparent où les relations entre les humains seraient plus importantes, plus libres, plus fondamentales. Quelle réalité recouvre aujourd’hui la pratique du management dans ces entreprises où diligence et crise continuent de gouverner en opération autoritaire et étendent un modèle culturel moderne? Pour dépasserle rôle de chef d’ethnie et devenir manager à part entière, il y a un véritable effort. Comment fonctionnent ces nouveaux gestionnaires d’entreprise ? Quels sont les enjeux des organisations des temps 8
contemporains ? Quelles pratiques et quels enseignements enfin pour une communication intra-organisationnelle opérante? Quelle est la politique de votre institution ? Étendre ces questions liées aux théories de gestion et de management dans les administrations, les usines et autres espaces de travail donnera des réponses diverses. Certains vous diront ignorants ou présenteront un tableau erroné. Est-ce par défaillance d’explications ouinsuffisance de la vulgarisation de la fonction communication ? Or, la communication interne est un redoutable moyen des ressources humaines pour faire en sorte que chacun s’approprie la stratégie. Au regard des affirmations de managers, d’experts en gestion d’entreprise etde responsables de groupes, l’intromissionla fonction de communication dans le management est considérée par certainscomme un effet de mode, et par d’autres comme une primauté du management. Notre réflexion portant sur le «management des organisations» pose le problèmed’efficacité des 3 managers. Il y a évidemment un enjeu pour les managers des organisationsen crise de saisir l’opportunité et la chance qu’offre la communication dans l’exercice de leur fonction. De ce fait, le problème central est le suivant : qu’est-ce qui explique le besoin de communication dans le management des entreprises? De cette question primordiale se greffent d’autres interrogations de cette nature, à savoir : xcomment s’exprime le besoin de communication dans le management ?
3 Yahaya DIABI, « Les besoins en information du personnel des entreprises en Côte d’Ivoire»,Société de l’information, science de l’information: nouveaux défis, nouvelles exigences, Université de Tunis1, colloque international, 14-18 mai 1997. 9