Réseaux au féminin

De
Publié par

Aujourd'hui, en France, l'engouement pour les réseaux de femmes est indéniable. Réseaux d'anciennes d'écoles, d'entreprises, réseaux sectoriels ou professionnels, réseaux d'entrepreneures, politiques, culturels, lobbyistes ou religieux, l'agence CONNECTING WoMEN en recense plus de 400.




  • A quoi servent les réseaux de femmes ?


  • Qui les fréquente ?


  • Comment y entre-t-on ?


  • Que vous apprennent-ils ?


  • Et pourquoi sont-ils absolument indispensables à votre carrière ?



Ce sont les questions auxquelles répond ce livre.



Que vous soyez salariée, en libéral, chef d'entreprise, dirigeante, entrepreneure ou en développement de projets, vous trouverez forcément le réseau qui vous permettra de véritablement booster votre carrière !




  • Réseau d'école


  • Réseau d'entreprise


  • Réseau sectoriel (ex. Les Elles de l'Auto)


  • Réseau professionnel (ex. Femmes Ingénieures, Femmes juristes...)


  • Réseau d'entrepreneures


  • Réseau transversaux (ex. EPWN...)


  • Réseau lobbyiste, politique, religieux


  • Réseau culturel et/ou sportif


  • Réseau de solidarité (ex. Regards de Femmes)

Publié le : vendredi 8 mars 2013
Lecture(s) : 48
EAN13 : 9782212191011
Nombre de pages : 226
Prix de location à la page : 0,0105€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

Résumé
Aujourd’hui, en France, l’engouement pour les réseaux de femmes est indéniable. Réseaux
d’anciennes d’écoles, d’entreprises, réseaux sectoriels ou professionnels, réseaux d’entrepreneures,
politiques, culturels, lobbyistes ou religieux, l’agence CONNECTING WoMEN en recense plus de
400.
À quoi servent les réseaux de femmes ? Qui les fréquente ? Comment y entre-t-on ? Que vous
apprennent-ils ? Et pourquoi sont-ils absolument indispensables à votre carrière ?
Ce sont les questions auxquelles répond ce livre.
Que vous soyez salariée, en libéral, chef d’entreprise, dirigeante, entrepreneure ou en
développement de projets, vous trouverez forcément le réseau qui vous permettra de
véritablement booster votre carrière !
Biographie auteur
Emmanuelle Gagliardi est cofondatrice de l’agence de consulting et de communication
au féminin CONNECTING WoMEN qui organise le Printemps du Networking, premier
rassemblement de réseaux professionnels de femmes en France. Elle est co-auteure du
Guide des Clubs et Réseaux au féminin (Le Cherche midi éditeur, 2007) et directrice de
publication du magazine business féminin L/ONTOP.
Carole Michelon est cofondatrice de l’agence CONNECTING WoMEN. Les
quinze premières années de sa carrière, elle travaille dans les médias et la
publicité, passant de Europe 1 au magazine Marianne. Désormais, elle
développe la partie mixité de l’agence, avec le lancement du Forum de la
Mixité.
www.editions-eyrolles.comEmmanuelle Gagliardi
Carole Michelon
Réseaux au féminin
Guide pratique
pour booster sa carrièreGroupe Eyrolles
61, bd Saint-Germain
75240 Paris Cedex 05
www.editions-eyrolles.com
Remerciements : Dominique Maire pour son aide précieuse et sa générosité, Magali
Guaino et Chloé Monget pour leur persévérance.
Attention : la version originale de cet ebook est en couleur, lire ce livre numérique sur un
support de lecture noir et blanc peut en réduire la pertinence et la compréhension.
En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement
le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre
français d’exploitation du droit de copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2013
ISBN : 978-2-212-55581-3S O M M A I R E
LES AUTEURES
CONNECTING WOMEN
PRÉFACE
RÉSEAUX D’ÉCOLE
AFFDU
AUDENCIA POUR ELLES
DAUPHINE AU FÉMININ
EMLYON AU FÉMININ
ETP AU FÉMININ
IAE AU FÉMININ
GRANDES ÉCOLES AU FÉMININ (GEF)
COMMISSION FEMMES DE L’ASSOCIATION DES ANCIENS ÉLÈVES DE L’ENA
(AAEENA)
HEC AU FÉMININ
FEMME ET SOCIÉTÉ - SCIENCES-PO
Mademoiselle fait Centrale
ET AUSSI AU SEIN DE GEF
HARVARD WOMEN FRANCE
SCIENCES PARISTECH AU FÉMININ
SUPÉLEC AU FÉMININ
WOMEN’UP
ET AUSSI
Elles témoignent
RÉSEAUX SECTORIELS
ADMINISTRATION MODERNE
CYBERELLES
COSMETIC EXECUTIVE WOMEN
LES ELLES DE L’AUTO
ELLES BOUGENT
FEMMES DU NUMÉRIQUE
FEMMES DU TOURISME
Capital Filles
FEMMES & DÉVELOPPEMENT DURABLE
FEMMES ET MATHÉMATIQUES
FEMMES & SCIENCES
Prix Irène Joliot-Curie
FINANCI’ELLES
Trophée de la Femme dans l’assurance
FEMMES VIGNES RHÔNE
GIRLZ IN WEB
PLURI’ELLE ASSURANCE
WOMEN IN NUCLEAR FRANCE (WIN)
ET AUSSI
Elles témoignent
RÉSEAUX PROFESSIONNELS
ASSOCIATION DE FEMMES DIPLÔMÉES D’EXPERTISE COMPTABLE
ADMINISTRATEURS
ASSOCIATION FRANÇAISE DES FEMMES JURISTES
A3F - ASSOCIATION FRANÇAISE DES FEMMES FISCALISTES
ASSOCIATION DES FEMMES HUISSIERS DE JUSTICEASSOCIATION FRANÇAISE DES FEMMES MÉDECINS
DEFHISS – ASSOCIATION DES JURISTES ET ENTREPRENEUR(E)S
FEMMES AAA +
FEMMES BUSINESS ANGELS
Femmes en or
FDC – FEMMES DE COM’
FEMMES INGÉNIEURS
Trophée des Femmes de l’industrie
SYNDICAT DES FEMMES CHIRURGIENS-DENTISTES
VOX FEMINA, PAROLES D’EXPERTS AU FÉMININ
ET AUSSI
Elles témoignent
RÉSEAUX D’ENTREPRISE
ACCENT SUR ELLES
Forum de la Mixité
O’PLURIEL
WE
WHAT ELLE’S
LES ELLES DE BPCE
ALTER ÉGALES
C AVEC ELLES
POTENTIELLES
Programme EVE
WIN BY GDF SUEZ
ELLES D’IBM
INTERELLES
WOMEN ENRICHING BUSINESS
La Tribune Women’s Awards
WOMEN IN PWC
WISP
Women’s Forum for the Economy and Society
FÉMININ BY SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
TWICE
ET AUSSI
Elles témoignent
RÉSEAUX TRANSVERSAUX
ARBORUS
BUSINESS PROFESSIONAL WOMEN (BPW FRANCE)
EUROPEAN PROFESSIONAL WOMEN’S NETWORK (EPWN)
Printemps du Networking
FÉMININ PLURIEL
FEMMES 3000
LES COMÈTES
SUPPLÉMENTDELLES
WIL – THE EUROPEAN NETWORK FOR WOMEN IN LEADERSHIP
Forum ELLE active
ET AUSSI
Elles témoignent
RÉSEAUX D’ENTREPRENEURES
ACTION’ELLES
DIRIGEANTES ACTIVES 77
DIVERSITELLESDRÔLES D’ENTREPRENEURES
ENTREPRENDRE AU FÉMININ POITOU-CHARENTES
FEMMES CHEFS D’ENTREPRISE FRANCE
®FEMMDOUBOUT
MAMAN TRAVAILLE
FÉDÉRATION PIONNIÈRES
WBMI – WOMEN BUSINESS MENTORING INITIATIVE
WOMEN EQUITY FOR GROWTH
ET AUSSI
Elles témoignent
RÉSEAUX LOBBYISTES, POLITIQUES ET RELIGIEUX
ACTION CATHOLIQUE DES FEMMES
FEMMES & POUVOIR
GRANDE LOGE FÉMININE DE FRANCE
LE LABORATOIRE DE L’ÉGALITÉ
LES MARIANNE DE LA DIVERSITÉ
RES FEMINA
ET AUSSI
Elles témoignent
RÉSEAUX SPORTIFS, CULTURELS ET SOLIDAIRES
FORCE FEMMES
FEMMES POUR LE DIRE, FEMMES POUR AGIR
FEMIX’SPORT
LADIES ONLY
PAROLES DE FEMMES
Rallye des Gazelles
ET AUSSI
Elles témoignentLes auteures
Emmanuelle Gagliardi est cofondatrice de l’agence de consulting et de communication au
féminin, CONNECTING WoMEN qui organise le Printemps du Networking, premier
rassemblement de réseaux professionnels de femmes en France. Elle est co-auteure du Guide des
Clubs et Réseaux au féminin (Le Cherche midi éditeur, 2007) et directrice de publication du
magazine business féminin L/ONTOP.
Carole Michelon est cofondatrice de l’agence CONNECTING WoMEN. Les quinze premières
années de sa carrière, elle travaille dans les médias et la publicité, passant de Europe 1 au magazine
Marianne. Désormais, elle développe la partie mixité de l’agence, avec le lancement du Forum de
la Mixité.CONNECTING WoMEN
CONNECTING WoMEN, une agence unique en son genre !
Une agence de communication et de consulting dédiée à la réussite au féminin et qui accompagne
les entreprises dans leur politique de mixité mais aussi dans leur communication à destination des
femmes, en interne comme en externe. Booking d’expert(e)s, l’agence organise également le
Printemps du Networking, premier rassemblement de réseaux de femmes en France et le Forum de
la Mixité qui réunit chaque année les acteurs engagés de la mixité en France et en Europe. Elle est
éditrice, depuis 2009, de L / O N T O P, premier magazine féminin business qui, à travers témoignages,
études et conseils de spécialistes, permet d’accompagner les femmes tout au long de leur carrière
professionnelle.P r é f a c e
Chères amies réseauteuses,
Bienvenue dans ce guide pratique qui a pour but de vous aider à dénicher le réseau de femmes qui
vous convient ! Nous n’avons pas voulu recenser les quatre cents réseaux avec lesquels nous
sommes en contact mais plutôt vous en donner un échantillon représentatif.
Bien sûr, vous vous demandez pourquoi rejoindre ces femmes qui se réunissent régulièrement pour
échanger sur leurs ambitions et les obstacles qu’elles rencontrent ?
Vous ne comprenez pas ce qu’elles peuvent bien se raconter à longueur de réunion. Comment
fontelles pour quitter leur travail et foncer à un de leurs meetings alors que votre gentil partenaire de
vie va devoir encore s’occuper des enfants ce soir-là car vous allez finir tard votre webconférence ?
Considérez votre carrière et réfléchissez objectivement.
er1 cas de figure : la génération X
Vous avez à peu près 45 ans, vous avez fait des enfants – ou pas – que vous adorez – ou pas – et
vous avez besoin de vous épanouir professionnellement. Seulement voilà, votre entreprise ne
semble pas prête à vous donner le poste dont vous rêvez et, qu’au mieux, vous n’avez jamais osé
demander – ce qui vous laisse encore un peu d’espoir – ou, au pire, que vous avez réclamé à cor et
à cri. Vous avez expliqué à votre n +1 grâce à 15 slides PowerPoint que vous le méritiez, que vous
partiez tard du bureau, que vous accomplissiez toutes les tâches sans rechigner, que vous mettiez
un point d’honneur à manager avec humanité et efficacité. Pourtant, rien n’y a fait, vos mérites sont
reconnus par vos pairs, preuve en est les chaleureuses félicitations accordées en fin d’année, mais
le poste vous échappe encore une fois pour être confié à… Laurent.
Laurent, votre collaborateur et néanmoins bon camarade, qui est dans cette boîte depuis cinq ans de
moins que vous, qui travaille correctement mais sans en faire plus. Laurent qui boit des verres
régulièrement avec ses collègues masculins en sortant du travail, Laurent qui fait un peu de
business sur les greens pendant que vous courez d’une réunion à l’autre ; Laurent qui n’hésite pas à
prendre un poste alors qu’il n’a pas 60 % des compétences requises, qui squatte tous les mois le
bureau de la DRH pour demander l’augmentation à laquelle il a droit car…, enfin, il y a droit !
Bref, Laurent est un homme et, malgré tout, encore aujourd’hui, ça fait une sacrée différence. Mais
surtout, en fouillant par hasard son bureau, vous êtes tombée sur la preuve d’une injustice criante :
Laurent gagne 15 % de plus que vous pour la même fonction, les mêmes diplômes ! Las ! chère
Madame, vous avez tout simplement heurté le plafond de verre et ça fait mal !
Comment trouver des réponses à ce qui vous semble incompréhensible ? Comment trouver un
nouveau job sans passer par Paulemploi ou vous faire griller par votre boss sur
votrejobdereve.com ? À qui confier votre désarroi ? Qui peut vous donner un coup de main pour
rencontrer le client qui vous permettrait de gagner le marché de vos rêves ? Soyez décomplexée,
réseautez et rejoignez le réseau des femmes qui vous ira comme un gant de fer sur votre main de
velours !
e2 cas de figure : la génération Y
Vous avez 25 ans et vous ne voyez absolument pas la différence entre un homme et une femme si
ce n’est les évidences biologiques.
Pour vous, le genre n’existe pas vraiment et vous ne voyez pas la nécessité de vous réunir entre
femmes pour parler de vos projets. Vous êtes la génération de l’acquis, celle des comptes en
banque individuels ouverts sans accord préalable du mari, de la pilule, de l’avortement ; votre
conjoint fait les courses et même la cuisine. Vous venez de débarquer en tant que junior dans une
grande entreprise de l’agroalimentaire. Cependant, malgré tout, si vous constatez que vous êtes la
seule femme ingénieure dans votre service, vous ne vous en formalisez pas. Vous pensez que les
autres vont bientôt arriver et vous vous réjouissez même d’être seule au milieu de tous ces
hommes ! Pour l’instant…
Votre boss vous appelle « ma petite » ou « mon petit », et lorgne sur vous d’un regard
excessivement paternaliste et bienveillant. Vous hésitez entre trouver ça mignon et horripilant.
Bon, il y a bien sûr quelques signes qui vous déplaisent aussi dans votre vie privée ; par exemple,
de plus en plus souvent, votre ami rentre tard et trouve normal que vous lui repassiez ses chemisescar, lui, n’a pas le temps. Il a un job important !
Donc pour le moment vous êtes satisfaite, l’avenir est devant vous et vous ne vous sentez pas
menacée. Vous courrez déjà dans tous les sens mais cela devrait s’accentuer à l’arrivée de votre
premier enfant.
Faites confiance à vos aînées, le chemin est long et semé d’embûches, en 2013 comme en 1990…
Réseautez, faites comme vos amis qui ont appris à faire ça dès leur premier foot entre copains ou
leur confrérie d’écoles d’ingé… Partagez, vous aussi, avec d’autres jeunes femmes de votre école
ou de votre univers professionnel, les difficultés de progression et les ambitions qui vous habitent.
Échangez vos tuyaux, et surtout soyez visibles ! Faites connaître vos compétences à l’intérieur de
votre entreprise mais aussi à l’extérieur. Le réseau peut vous y aider. N’oubliez pas les secrets du
1business : Never eat alone , ainsi vous ne vous retrouverez jamais dans le premier cas de figure !
e3 cas de figure : l’entrepreneure
Vous étiez dans le premier cas de figure et, de rage de ne pas avoir le poste, vous avez décidé que
vos compétences pouvaient tout à fait servir votre propre intérêt !
Voici enfin le rôle que vous rêviez de jouer, le premier, celui de votre propre gouvernance. Vous en
avez terminé avec les plafonds et autres parois de verre qui vous bloquaient dans votre carrière.
Vous tentez l’autonomie, vous vous lâchez enfin.
Cependant le parcours de chef d’entreprise n’est pas aisé et si votre carrière dans une grande
structure nécessite de se constituer un réseau solide rien n’est plus vrai lorsque l’on doit générer
par soi-même son chiffre d’affaires ! Il s’agit, au départ du moins, d’un chemin solitaire et il vous
faudra sortir beaucoup pour nourrir votre business, lui permettre d’évoluer positivement. La
participation à un réseau de femmes est essentielle à la réussite de votre entreprise. Il vous
permettra de rencontrer de futures clientes, d’échanger sur les bonnes pratiques de votre secteur, de
rencontrer vos concurrentes, d’aider d’autres entrepreneures. Jouez le jeu du réseau en apportant
vos ressources, vous serez toujours payée en retour… Soyez amicale et visible ! Des secrets de
polichinelle que, finalement, peu d’entre nous appliquent réellement.
Bien évidemment il existe autant de cas de figure que de femmes sur Terre. Ces trois stéréotypes
sont cependant basés sur notre expérience dans le domaine du networking, comme disent les
Anglo-Saxons. À l’occasion de nos rencontres avec les réseaux de femmes, nous avons pu
constater une récurrence indéniable, l’énergie formidable générée par le rassemblement de ces
femmes animées par la volonté d’avancer, de construire ensemble un monde qui leur ressemble
davantage.
Bonne lecture !
Carole Michelon, Emmanuelle Gagliardi
1. Never Eat Alone : And Other Secrets to Success, One Relationship at a Time de Keith Ferrazzi,
Crown Business.RÉSEAUX D’ÉCOLE
Les réseaux d’Alumni au féminin fleurissent dans de nombreuses écoles supérieures
et dans les universités. Initialement créés par des femmes ayant heurté le plafond de
verre et désireuses de se rassembler pour s’épauler dans la construction de leur
carrière, les réseaux d’écoles intéressent de plus en plus de jeunes et c’est tant mieux !
) AFFDU
) AUDENCIA POUR ELLES
) DAUPHINE AU FÉMININ
) EMLYON AU FÉMININ
) ETP AU FÉMININ
) IAE AU FÉMININ
) GRANDES ÉCOLES AU FÉMININ (GEF)
) COMMISSION FEMMES DE L’ASSOCIATION DES ANCIENS ÉLÈVES DE L ’ENA
(AAEENA)
) HEC AU FÉMININ
) FEMME ET SOCIÉTÉ – SCIENCES-PO
Mademoiselle fait Centrale
) ET AUSSI AU SEIN DE GEF
) HARVARD WOMEN FRANCE
) SCIENCES PARISTECH AU FÉMININ
) SUPÉLEC AU FÉMININ
) WOMEN’UP
) ET AUSSI…
Elles témoignentAFFDU (
Association française des femmes diplômées des universités (AFFDU) a été fondée auL ’lendemain de la guerre par des femmes universitaires convaincues que l’éducation des jeunes
filles est à la fois un facteur de paix et la clé de la promotion des femmes. Reconnue d’utilité
publique, elle a reçu, en 2009, des mains de Valérie Pécresse, le prix Irène Joliot-Curie du
mentorat. Il était temps !
Missions
• Assurer la représentation des femmes diplômées auprès des pouvoirs publics.
• Œuvrer pour l’éducation et la promotion des femmes.
• Favoriser l’insertion ou la réinsertion dans la vie professionnelle et l’accès des femmes aux
postes de responsabilité.
Création : 1920.
La responsable : Évelyne d’Auzac, docteure d’État, professeure honoraire des Universités
(anglais).
Les membres
• Entre 400 et 600 selon les années, diplômées de l’enseignement supérieur. Elles ont des
profils et des carrières diversifiées et sont fières d’œuvrer avec autant de solidarité que leurs
illustres aînées, Marie Curie ou Louise Weiss.
• 16 antennes régionales, sises en principe dans une ville universitaire dont 1 en
NouvelleCalédonie (Nouméa).
Modalités d’adhésion : l’inscription est réservée aux diplômées de l’enseignement supérieur,
niveau minimum exigé : le master, ou tout diplôme des grandes écoles françaises, y compris les
conservatoires.
Cotisation
• Tarif normal 75 €.
• Tarif étudiante : 12 €. Elle comprend l’abonnement à la revue trimestrielle D i p l ô m é e s .
Événements/Actions
• Colloques et conférences sur des problèmes de société.
• Les Olympes de la parole : concours scolaire destiné à promouvoir l’égalité fillesgarçons,
organisé depuis plus de dix ans, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale et le
service des droits des femmes et tâchant de promouvoir l’idée que les filles ont les mêmes
possibilités que les garçons pour accéder aux postes les plus élevés dans la société
contemporaine.
• Salon du livre des femmes auteures d’essais.
• Prix de la Volonté remis à des lycéennes souhaitant poursuivre des études supérieures mais se
trouvant dans une situation sociale difficile.
• Distribution de bourses à des doctorantes.
• Participation à des travaux de promotion et d’insertion professionnelles de femmes diplômées
de l’enseignement supérieur et à leur accès à des postes de responsabilités.Coordonnées
AFFDU
4, rue de Chevreuse
75006 Paris
Tél. : 01 43 20 01 32
Mail : c o n t a c t @ a f f d u . f r
Site Internet : w w w . a f f d u . f r
Facebook AFFDU
Twitter : @ A F F D U _ F r a n c eAudencia pour elles (
Audencia, les étudiantes représentent 55 % des effectifs du programme « Grande École ».À
Cependant, dès la sortie de l’école, on constate un écart en termes de postes et de salaires entre
diplômés et diplômées. Soucieuse de promouvoir le développement professionnel des femmes
Audencia, la direction entreprises et le centre pour la responsabilité globale ont soutenu le
lancement, en mai 2008, par des étudiantes et l’association des diplômés, du club Audencia pour
elles.
Missions
Audencia pour elles se donne pour missions de favoriser le développement des carrières des
diplômées Audencia, de développer les échanges et la solidarité entre elles, de faire vivre et
faire connaître le réseau des diplômées et de participer activement au débat sur la place des
femmes dans l’économie.
Création : mai 2008
Les responsables
• Cécile Kergrohen, responsable marketing et R&D chez Le Kiosque à Sandwiches.
• Sarah Ouadah, consultante en recrutement international chez Robert Walters.
• Caroline Turpin, senior marketing executive chez American Express.
• Guillemette Depresle, dirigeante du cabinet d’investissements immobiliers Altinium.
• Isabelle de Crécy, cofondatrice et DGA de 2T Productions.
• Hélène Raffray, responsable du pôle promotion et accompagnement de e-mégalis.
Les membres : 326 diplômées d’Audencia Nantes.
Modalités d’adhésion : être diplômée d’Audencia Group et adhérente à l’association
Audencia Alumni.
Cotisation : adhésion Audencia Alumni (de 90 € à 270 € selon promotion).
Événements/Actions
• Conférence annuelle en partenariat avec le comité « Égalité Femmes-Hommes » du MEDEF
Paris sur un thème d’actualité : en 2012 « Équilibre entre vie professionnelle et vie privée :
l’affaire de tous ? », en 2011 « Femmes entrepreneures : une chance pour l’économie, une
chance pour les femmes »…
• Organisation de tables rondes : « Les femmes et leur patrimoine », « Les femmes dans les
conseils d’administration »…
• Organisation d’ateliers : gestion du stress, développer son assertivité…
• Sorties théâtre et soirées réseaux
Coordonnées
Club Audencia pour elles
Audencia Alumni
8, route de la Jonelière
BP 31222
44312 Nantes CEDEX 3Mail : Cécile Renault crenault@audencia.com
Tél. : 02 40 37 46 08
Site Internet : www.alumni.audencia.com
Blog : www.audenciapourelles.blogspot.fr
Facebook : page audenciapourelles
Twitter : @AudpourellesDauphine au féminin (
conomie, gestion, droit, ou encore mathématiques et informatique, l’université Paris-DauphineÉ
est un établissement de référence dans les sciences de l’organisation et de la décision. Ces
domaines, à première vue moins attractifs pour les femmes, ne le sont en rien. Le club Dauphine au
féminin, évoluant au sein de Dauphine Alumni, réseau destiné aux anciennes dauphinoises et
étudiantes, met en avant la richesse qu’apportent à l’université ses 54 % de femmes.
Missions
• Promouvoir l’entrepreneuriat au féminin, en développant les talents féminins, et leurs
compétences professionnelles.
• Accroître leurs relations avec les autres clubs de Dauphine Alumni, comme Dauphine
Entrepreneurs ; Business Angels, mais également d’autres réseaux tels que BPW (cf. p. 169).
• Promouvoir la mixité et la parité, au travers de rencontres avec des acteurs femmes, ou des
hommes qui y sont impliqués.
• Offrir des passerelles entre les anciennes de l’université, les étudiantes actuelles, et les jeunes
diplômées.
Création : le club a été créé en mai 2009, par la coach Christelle Perrot, lors d’une soirée de
lancement dont la marraine était Yseulis Costes, dirigeante de la société Mille Mercis.
La responsable : Agnès Granveau, consultante en communication financière, dirige
l’association depuis juin 2010.
Les membres : le réseau compte environ 700 membres, dont 80 % sont des femmes d’environ
40 ans, ayant effectué plus de cinq années d’études, issues de métiers financiers ou du
marketing-services, dans des petites ou grandes structures.
Modalités d’adhésion : par adhésion à Dauphine Alumni qui permet de bénéficier de tous les
événements, ou en payant à l’événement (15 € pour les ateliers, 30 € pour les tables rondes et
les rencontres de femmes inspirantes).
Cotisation : adhésion Dauphine Alumni 90 €.
Événements/Actions
• Tables rondes, qui réunissent professionnelles et sociologues sur un sujet précis, comme
« Les femmes et l’argent ».
• Rencontres avec des femmes inspirantes, comme Yseulis Costes, dirigeante de Mille Mercis,
Clara Gaymard, présidente et CEO de GE France, ou Brigitte Grésy, inspectrice générale de
l’IGAS.
• Ateliers sur des sujets liés à l’entreprise, comme « Quel statut pour votre entreprise ? »
Coordonnées
Dauphine au féminin
Dauphine Alumni
Université Paris-Dauphine
Place du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny
75775 Paris CEDEX 16Mail : a g r a n v e a u @ g m a i l . c o m
Groupe LinkedIn : dauphine au fémininEMLyon au féminin (
ouer des contacts, se soutenir pour avancer, et surtout se rendre visible dans l’organisation, etNdans l’économie en général, c’est l’ambition du club EMLyon au féminin. En invitant chacune
à « oser » la carrière qui lui ressemble, le club se veut de surcroît un observateur de tendances, et
un accélérateur de diffusion de bonnes pratiques au travers des rencontres organisées.
Missions
Permettre aux adhérentes de :
• partager leurs expériences et échanger leurs « bonnes pratiques » entre elles, et avec des
invitées inspirantes ;
• se réunir au sein de commissions pour travailler sur des thèmes choisis ;
• créer un réseau entre diplômées de l’EMLyon.
Création : 2005.
Les responsables : sous la présidence de Paule Boffa-Comby, associée-dirigeante de la société
PEMA-Partenaire, s’activent :
• Agnès Motte, cogérante de l’épicerie fine, Les Pipelettes ;
• Clémentine Mermet, directrice des opérations chez Warner Music France ;
• Christel Liebert, chef de projet crédit retail à la Société Générale ;
• Aurore Trotignon, US COO Be Relax ;
• Marie-Hélène Decré, secrétaire générale Fédération française de la carrosserie ;
• Yolaine Kermarrec, VP Risk operations à la Deutsche Bank (Londres).
Les membres : environ 450 femmes, aujourd’hui en poste, participent régulièrement aux
activités sur les 4 500 diplômées d’EMLyon.
Modalités d’adhésion : EMLyon au féminin est réservé aux femmes diplômées de l’école.
Cotisation
• Pas d’obligation de cotisation à l’association.
• Participation de 15 € à 25 € pour les ateliers.
Événements/Actions
• Réunions plénières, tables rondes avec des témoignages d’intervenantes extérieures (Sandra
Legrand de Kalideo, Brigitte Grésy de l’IGAS, Anne Thévenet-Abitbol de Danone, Anne
Marie Idrac…).
• Ateliers (affirmer son autorité au féminin, développer son intelligence politique : décoder les
règles du jeu de l’entreprise et savoir en jouer, gérer proactivement sa carrière…).
• Soirées speed networking suivis, à chaque fois, d’une soirée festive permettant de poursuivre
les échanges.
• Événements croisés avec d’autres clubs d’EMLyon (Chine, RH…) ou en partenariat avec
d’autres clubs au féminin de grandes écoles.
• Newsletter trimestrielle.
CoordonnéesEMLyon au féminin
Campus Lyon Écully
23, av. Guy-de-Collongue
69134 Écully CEDEX
Tél. : 04 78 33 78 44 (Lyon) – 01 47 70 17 39 (Paris)
Mail : p a u l e . b o f f a - c o m b y @ p e m a - p a r t e n a i r e . f r
Site Internet : w w w . e m l y o n f o r e v e r . c o mETP au féminin (
eu nombreuses, les femmes ingénieures sont pourtant une réalité. Et ces femmes, qui souhaitentPla même reconnaissance que leurs homologues masculins, ont des attentes. Le réseau ETP au
féminin, s’adressant aux femmes ingénieurs de l’ESTP, a réalisé une enquête début 2010, qui lui
permet de répondre à ces attentes et à leurs centres d’intérêts.
Missions
Les objectifs du réseau :
• Devenir un lieu de rencontres amicales et conviviales, intergénérationnelles entre ingénieurs
ETP, en activité ou pas.
• Devenir un vecteur d’échanges et de partage d’expériences professionnelles ou personnelles.
• Être un outil d’aide et d’accompagnement à la gestion de carrière, grâce à l’expérience de
chacune.
Création : janvier 2010.
Les responsables
• Présidente : Nathalie Mousselon, consultante chez PSA Peugeot-Citroën.
• Coprésidente : Claire Vaillant.
• Bureau : Florence Quignard, Tassadit Ameziane, Marianne Senechal, Clara Durand Seidl,
Carole Genty, Pélagie Guillon, Agnès Perrin, Marie-Bénédicte Chuffart, Noëlle Simon,
Joëlle Damag.
Les membres : 250 ingénieures issues de l’École spéciale des travaux publics, du bâtiment et
de l’industrie (ESTP), à partir de la promotion de 1948. Étudiantes ou diplômées en activité ou
non (secteurs BTP mais aussi banque, conseil, assurance, industrie, services).
Modalités d’adhésion : la seule modalité requise est d’être diplômée de l’école. Un prédossier
est à remplir sur le site Internet.
Cotisation : le montant est variable et fonction de la date de promotion.
Événements/Actions
• En mars 2013, le premier trophée ETP au féminin, récompensera la femme ingénieure ETP
de l’année 2012, avec le concours de la Junior Entreprise de l’ESTP.
• Conférences trimestrielles sur des thèmes techniques, « carrières au féminin »,
management…, avec des invitées femmes.
• Une sortie culturelle par trimestre.
• Des visites de chantiers.
• Des visites en région (partager avec les anciennes vivant en province, visiter des lieux
remarquables et des chantiers).
• La participation à des courses à pied pour une cause féminine.
• Des actions humanitaires.
Coordonnées
ETP au féminin
SID ETP15, rue Cortambert
75016 Paris
Tél. : 01 43 54 56 03
Site Internet : w w w . t r o p h e e - e t p . c o m
LinkedIn : ETP FÉMININ

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le pouvoir des gentils

de editions-eyrolles

J'arrête la malbouffe !

de editions-eyrolles

J'arrête de... stresser !

de editions-eyrolles

suivant