Stratégies d'internationalisation

De
Publié par

Mondialisation, globalisation, fusions, acquisitions, exportations....face à ce nouvel environnement, l'entreprise doit nécessairement s'internationaliser en identifiant les opportunités et les risques pour son activité. Cette internationalisation se traduit par la présence en France de collaborateurs de nationalités et de cultures différentes et par la collaboration avec des interlocuteurs répartis dans le Monde. Cette nouvelle donne implique nécessairement de nouvelles approches du management : traduction des objectifs, communication, alliances stratégiques, organisation, évaluation des résultats... Cet ouvrage propose à tout manager français qui devra relever le défi de l'internationalisation, une démarche pour développer ses compétences de manager international et ainsi réussir cette internationalisation: de la prise de conscience des marchés étrangers ( acteurs, dynamiques, caractéristiques), jusqu'à l'élaboration d'un plan stratégique international pour son secteur ou son business. Chaque chapitre est introduit par une histoire vécue et se termine par une courte synthèse  qui schématise les principaux contenus abordés.
Publié le : mercredi 23 septembre 2009
Lecture(s) : 69
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782100542888
Nombre de pages : 256
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Chap. 1Processus d'internationalisation
13
omme nous venons de le voir en introduction C de cet ouvrage, le terme stratégie est polysémi-que, car il peut avoir différentes significations selon le contexte dans lequel il s’insère. Il est également polyvalent car les managers définissent des stratégies pour tous les niveaux fonctionnels de l’entreprise. Manager une entreprise, c’est manager une stratégie et, par analogie, manager une entreprise internatio-nale, c’est manager une stratégie internationale. L’internationalisation d’une entreprise relève des décisions stratégiques de celle-ci car cette même stra-tégie doit lui permettre de se développer sur d’autres marchés que celui dont elle est originaire. Le mana-ger qui décide d’internationaliser son entreprise ne peut se passer d’une analyse stratégique poussée de son environnement et de ceux dans lesquels il souhaite développer son entreprise. Ce qui est cependant souvent oublié par nombre de personnes, y compris des managers, c’est le fait que la stratégie n’est pas une fin en soi mais juste une façon de permettre aux entreprises d’atteindre leurs objectifs. La pensée stratégique doit être inspirée des objectifs établis par l’entreprise, lesquels sont à leur tour inspirés de la mission qui aura été depuis toujours définie par ses managers. Il n’est pas possi-ble de penser à une stratégie sans avoir au préalable défini ce que l’entreprise veut accomplir sur diffé-rents marchés, la position qu’elle souhaite conqué-rir et les résultats qu’elle veut atteindre dans un laps de temps prédéterminé. © Dunod. La photocopie non autorisée est un délit
14 INTERNATIONALISATION D’ENTREPRISES
Aussi, la tâche prioritaire qui incombe au mana-ger international est de procéder à une fine analyse de son marché local et des marchés internationaux afin d’identifier les difficultés auxquelles il sera confronté et les opportunités qui pourraient conve-nir à son entreprise. Le manager doit connaître les raisons qui poussent son entreprise en dehors de ses frontières nationales. Bien que nombre d’entreprises se sentent dans « l’obligation » de s’internationaliser afin de suivre les mouvements migratoires des affaires de tous secteurs d’activités vers d’autres horizons, le déve-loppement international d’une entreprise suit un processus composé de plusieurs étapes pendant lesquelles des décisions stratégiques sont à prévoir et à prendre. Il ne s’agit nullement d’improvisation ou de phénomènes éphémères, mais d’une façon de procéder rigoureuse et constante capable de permettre à l’entreprise de faire face à un grand défi. Les relations internationales et les liens noués par les entreprises se situent de nos jours dans un contexte de plus en plus complexe. Cette complexité est due aux pressions dont les entrepri-ses font l’objet à différents niveaux, dans la mesure où elles sont issues de leur macro et micro-environ-nement. Outre les besoins de conformité avec des contraintes réglementaires, législatives gouverne-mentales et financières entre autres, les entreprises font face à la pression croissante de la concurrence
Chap. 1Processus d'internationalisation
15
sur tous les marchés dans lesquels elles sont présen-tes. L’internationalisation des différents secteurs productifs comme l’agriculture, la production de biens de consommation et de services démontrent que des entreprises de toutes tailles subissent la concurrence du monde entier. Plus de flexibilité est exigée dans un monde sans frontières et qui évolue très vite. Les entreprises doivent être réactives et proactives. Pour réussir, il ne s’agit plus de réagir rapidement à l’action de la concurrence mais de prendre de l’avance sur ses concurrents en les surprenant en même temps que ses clients.
LA DYNAMIQUE DES AFFAIRES INTERNATIONALES La dynamique actuelle des affaires internationales reflète cette mutation de l’environnement qui comprenait auparavant un nombre réduit d’acteurs. Il suffit qu’une entreprise réussisse à l’étranger pour entraîner les autres. Les concur-rents, se sentant obligés de contrer cette action, cherchent à s’implanter sur des marchés étrangers, et changent, de cette façon, la dynamique de ces mêmes marchés. Ceci va entraîner l’internationali-sation d’entreprises de toutes tailles. En effet, toute entreprise travaille avec des clients et des fournis-seurs, lesquels devront la suivre sur tous les marchés où elle sera présente. © Dunod. La photocopie non autorisée est un délit
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.