//img.uscri.be/pth/d9098967265e245689d771cb074d01fa4aa44ccd
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Transports routiers et développement durable au Cameroun

De
232 pages
Le transport génère des externalités négatives, notamment environnementales, largement reconnues et dénoncées. Ainsi, la référence à la durabilité est désormais incontournable dans de nombreux domaines de l'action publique. Les infrastructures des transports routiers telles qu'exécutées au Cameroun concourent, elles, à la réalisation d'un transport durable.
Voir plus Voir moins
TRANSPORTS ROUTIERS
ET DÉVELOPPEMENT DURABLE
AUCAMEROUN
Pierre Samuel Nemb TRANSPORTS ROUTIERSET DÉVELOPPEMENT DURABLEAUCAMEROUN
Préface de Jean-François Noël
Du même auteurProjets d’infrastructures et impacts environnementaux, L’Harmattan, Paris, 2010. Infrastructures de transport routier et environnement au Cameroun, Éditions Universitaires Européennes, Saarbrücken, Allemagne, 2010. Ouvrage édité avec l’appui financier de l’université de Dschang© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-57654-4 EAN : 9782296576544
LISTE DES ABREVIATIONS
ADC : Aéroports du Cameroun AEF : Afrique Equatoriale Française APD : Aide Pour le Développement ASECNA : Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar BAD : Banque Africaine pour le Développement CAMAIR : Cameroon Airlines
CAMU : Comité d’Action Maritime d’Urgence CAP : Consentement A Payer CAR : Consentement A Recevoir CEE Communauté Economique Européenne CFD : Caisse Française de Développement CN : Comptabilité Nationale CNCC : Conseil National des Chargeurs du Cameroun CPE : Cellule de Protection de l’Environnement DGTC : Direction Générale des Grands Travaux du Cameroun EIE : Etude d’Impact sur l’Environnement FED : Fonds Européen de Développement MINAGRI : Ministère de l’Agriculture MINCOM : Ministère de la Communication MINCulture : Ministère de la Culture
MINEF : Ministère de l’Environnement et des Forêts
MINSanté : Ministère de la Santé Publique
5
MINTP : Ministère des Travaux Publics MSC : Matrice des Comptes Sociaux
MST : Maladies Sexuellement Transmissibles NAMEA : National Accounting Matrix including Economic and Envi-ronmental Accounts
OACI : Organisation de l’Aviation Civile Internationale
OCDE : Organisation de Coopération et de Développement Economique
ONG : Organisation Non Gouvernementale
ONPC : Office National des Ports du Cameroun ONU : Organisation des Nations Unies
PGE : Plan de Gestion Environnementale
PNB : Produit National Brut
PNGE : Plan National de Gestion de l’Environnement PPP : Principe Pollueur-payeur PST : Programme Sectoriel des Transports REGIFERCAM : Régie Nationale des chemins de Fer du Cameroun
SCEE: Système de Comptabilité Economique et Environnementale inté-grée SCN : Système de Comptabilité Nationale
SED : Secrétariat d’Etat à la Défense
SERIEE : Système Européen de Rassemblement de l’Information Economique sur l’Environnement
SETRA : Service d’Etudes Techniques des Routes et Autoroutes
6
SIDA : Syndrome d’Immuno Déficience Acquise SNH : Société Nationale des Hydrocarbures SONARA : Société Nationale de Raffinage du Cameroun UDEAC : Union Douanière et Economique de l’Afrique Centrale UE : Union Européenne
7
Préface
La relation entre transports et développement est de celles qui sont rarement mises en avant par la littérature économique sur le développe-ment. Du côté des organisations internationales, l’accent a plutôt été mis ces dernières années sur la lutte contre la pauvreté, par exemple avec la définition des Objectifs du Millénaire pour le Développement. Nulle mention des transports dans cette liste d’objectifs prioritaires. L’amélioration des réseaux de transports est au mieux perçue comme un moyen ou un instrument des politiques de développement, mais certai-nement pas comme un de leurs objectifs.
Pourtant, les transports apparaissent essentiels à la mobilité des per-sonnes et des biens, à la création d’emplois, à la localisation des activités et à l’extension des marchés, qui jouent tous un rôle central dans le pro-cessus de développement économique. Dans un contexte marqué par la mondialisation des échanges et la constitution de grands ensembles éco-nomiques, l’importance des transports ne peut être niée. Les actuels pays émergents (Chine, Inde, Brésil) ont d’ailleurs tous assuré leur entrée dans le développement par la constitution de réseaux de transports terrestres (routiers et ferroviaires) et aériens.
Cependant la constitution de réseaux de transports ne va pas sans ef-fets négatifs sur l’environnement et les ressources naturelles, qu’il s’agisse de l’emprise spatiale des chantiers puis des infrastructures en service, des pollutions dues aux véhicules, de l’usage inconsidéré d’énergies fossiles, des incidences sur la santé et la vie humaine, des chocs induits sur certaines communautés restées jusque-là isolées ou sur l’exploitation abusive de certaines ressources naturelles. L’exigence d’un développement durable, qui est maintenant reconnue par l’ensemble de la communauté internationale et désormais intégrée à tous les programmes politiques de développement, doit évidemment s’appliquer à l’ensemble de ces effets négatifs qui la contrecarrent.
C’est à toute cette problématique que s’attache l’ouvrage que Pierre Samuel Nemb consacre aux infrastructures des transports et au dévelop-pement durable, en limitant son analyse aux seuls transports routiers et au seul Cameroun.
9
Il s’agit en fait pour l’auteur de dégager, dans le contexte camerou-nais, la notion de transport durable et de décrire quels pourraient être les grands traits d’un réseau de transports routiers qui, satisfaisant à la défi-nition du développement durable, permettrait de satisfaire les besoins actuels de transport de façon convenable et pratique, sans toutefois com-promettre la capacité des générations futures à combler leurs besoins. Il s’agit, plus précisément, à partir d’une description de la situation actuelle des transports routiers au Cameroun, de définir ce que pourraient être des infrastructures et des systèmes de transports qui soient tout à la fois éco-nomiquement viables, respectueux de l’environnement et des ressources naturelles et équitables sur le plan social.
Dans la première partie de l’ouvrage, consacrée à l’impact environ-nemental du développement des transports, le Pr Nemb traite des rapports qu’entretiennent, sur un plan général, l’économie et l’environnement, avant de rappeler, plus précisément, quelle a été l’évolution du secteur des transports routiers au Cameroun, tant au niveau de la constitution du réseau lui-même que des politiques qui ont été menées dans ce pays en matière de transports et de la gestion environnementale qui leur a été associée.
Dans la seconde partie de l’ouvrage, qui traite des transports routiers et des risques subséquents de dégradation de l’environnement au Came-roun, le Pr Nemb adopte un point de vue plus pratique, en focalisant l’intérêt sur les méthodes d’évaluation des impacts environnementaux de projets concrets d’infrastructures routières. Il développe à cet effet deux études de cas, celle de la route Ngaoundéré-Noundou, un projet routier dans la zone sahélienne du nord du pays et celle de la route Mamfé-Akwaya, un projet situé en partie en zone forestière dans le sud-ouest, non loin de la frontière nigériane. Dans les deux cas l’objectif est, par une étude détaillée et à priori des impacts environnementaux négatifs de tous ordres attendus de la réalisation du projet de route, d’arriver à une conci-liation entre les avantages socio-économiques de la route et la gestion durable de l’environnement.
L’intérêt de cette partie de l’ouvrage, outre le fait qu’elle bénéficie directement de l’expérience acquise par le Pr Nemb comme consultant en matière de constats d’impacts sur l’environnement, est qu’elle débouche sur des réflexions et des interrogations de l’auteur sur la question de l’enregistrement comptable de la valeur des actifs naturels et donc de
1
0